24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 21:14

          Quel film, mon dieu quel film ! Si je m'étais attendu à écrire un nouvel article après 2 ans d'inactivité... N'ayant plus beaucoup de temps pour découvrir d'anciens films et n'allant presque plus au cinéma devant le choix qu'on nous propose là-bas depuis quelques temps, j'avais manqué l'occasion d'aller voir A Ghost Story à sa sortie et je le regrette profondément. Un film émouvant et magnifique sur le deuil et le temps qui passe, plein de poésie, de nostalgie. Il pousse à la réflexion, à l'émotion, à la mélancolie, avec une subtilité incroyable. Tout ce que j'aime et aimerais voir plus souvent au cinéma... Une merveille.

 

Indice Spoiler : Spoiler0 

 

 

-> Lire la suite...

          Quelques films, parfois, me font un effet qui dépasse le simple plaisir cinématographique. Ils sont rares, très rares même, mais ils me poussent à écrire un mot à leur sujet alors que ma passion pour l'écriture de critiques a quasiment disparu.

 

          A Ghost Story fait partie de ces pépites qui me marqueront longtemps. Par sa douceur, sa beauté visuelle et auditive, sa délicatesse, ses idées somptueuses qui ne peuvent qu'apporter des larmes, je suis resté bouche bée devant un tel chef d'oeuvre. Le film parle du deuil d'une façon poétique et très intelligente, en se basant sur l'idée que le deuil est également porté par la personne disparue. S'ensuivent alors de grands moments d'émotion lorsque sont passés en revue des thèmes qui peuvent toucher tout le monde ; la nostalgie des moments perdus, la vacuité de l'existence, les connexions très fortes qui peuvent exister entre deux personnes et qui ne peuvent se rompre que dans la douleur et les pleurs.

 

          Je ne vais pas parler de ce film des heures car il se ressent plus qu'il ne s'explique, mais il a touché ma sensibilité au plus profond tout en restant très simple sur la forme (très peu de dialogues) mais complexe sur le fond (les silences donnent lieu à de longs moments de contemplation pour le spectateur qui peut alors prendre le temps de se mettre à la place des personnages et vivre leur tristesse).

 

          En bref, un film qui fait pleurer par les thèmes très forts qu'il propose, qui scotche par sa poésie (les musiques sont des pépites qui assurent une ambiance parfaite pour ce genre de cinéma ; pas larmoyantes, justes et profondes), qui parle de choses complexes et importantes qui touchent tout le monde. Les images, les musiques et les acteurs (Casey Affleck et Rooney Mara sont exceptionnels) m'ont touché de la plus belle des façons. Sublime.

 

          Ce film rejoint sans hésiter ma liste des 50 chouchous de tous les temps.



harry

 

Partager cet article

Repost0
Published by Sebmagic

commenter cet article

Commentaires

Aerias 09/01/2019 21:15

Cela fait très plaisir de te lire à nouveau. Encore merci.

Charles-Elie LOPES 11/11/2018 00:48

Merci pour ces pépites que tu nous fais découvrir à travers ce blog, c'est vrai que la qualité des films au cinéma semble s'appauvrir mais j'aimerais vraiment que ce blog reste en vie. Merci et bonne continuation.

Sebmagic 16/11/2018 11:33

Il restera en vie quoiqu'il arrive. Pour ce qui est de la fréquence des articles, seuls d'énormes coups de coeur peuvent désormais me motiver.

Nouschin 24/08/2018 23:28

Merci pour ce nouvel article
Ton blog reste une source inépuisable d'inspiration quand l'envie me vient de regarder un film

Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -