Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Pour retrouver un peu l'esprit originel de ce petit blog, je vais faire ce que j'adore faire : parler des scènes de films qui m'ont le plus hypnotisé, obsédé, électrisé. Ce sont des scènes qui ont tant capté mon attention que je ne pouvais plus décoller mon regard de l'écran, comme envahi par les images. Immergé dans la situation. Ces séquences restent assez rares au cinéma pour qu'on s'y penche, et je vous en donne mon top 20.

 

    D'autres auraient pu y figurer mais j'ai préféré laisser leur place aux scènes qui m'ont réellement hypnotisé et cloué à mon siège, qui m'ont permis de sentir tambouriner mon pouls dans mes oreilles, qui m'ont visuellement fait oublier que je regardais un film. Bref, de rares moments de grâce qui m'ont fait passer dans un autre monde l'espace de quelques secondes ou minutes. 

 

    Ce classement très subjectif se fera dans l'ordre décroissant pour finir par les scènes qui me hantent le plus. Des positions 11 à 20, essentiellement des scènes puissantes qui m'ont subjuguées par leur beauté ou leur poésie. Des places 1 à 10, c'était juste un sentiment exceptionnel. Ce pourquoi le cinéma doit exister. 

 

Attention, si vous voyez une étoile * à côté du titre, ça signifie que mon commentaire et la vidéo sont réservés à ceux qui ont vu le film ! 

 

20 - Les 400 coups (1959) *

Fin du film

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Inutile de justifier la présence de cette scène finale dans le top. Il s'agit peut-être du regard-caméra le plus célèbre et nostalgique de l'histoire du cinéma. Le visage complètement perdu de Jean-Pierre Léaud à la dernière seconde du film restera à jamais gravé dans ma mémoire. Et cette musique est absolument sublime pour conclure un tel chef d'oeuvre. 

19 - Eyes Wide Shut (1999) *

Masked Ball

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Stanley Kubrick apparaitra souvent dans ce top, car je trouve son cinéma particulièrement hypnotique et ses films regorgent de scènes toutes plus obsédantes les unes que les autres. Cette séquence grandiose de l'arrivée du personnage de Tom Cruise au beau milieu d'un rituel de secte est très forte et reste longtemps en tête. Bref, j'ai déjà tout raconté sur cet article. 

18 - Drive (2011) *

La scène de l'ascenseur

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Si j'aurais très bien pu parler dans ce top de la magistrale scène d'ouverture de Drive, absolument inoubliable, c'est bien la scène de l'ascenseur qui m'a le plus envoûté dans ce film. Que dire, sinon qu'il s'agit d'une merveille de poésie et de carnage à la fois ? Un chaud-froid brutal. Un ascenseur émotionnel, en somme. L'article complet ici.

17 - Vivre sa vie (1962)

Danse + Regard-caméra

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Deux scènes marquantes du cinéma de la nouvelle vague, chacune mettant sublimement en scène la douceur d'Anna Karina. La scène de danse autour du billard, où la caméra semble happée dans le tourbillon tristement solitaire du personnage, me saisit à chaque fois. Quant à la scène du regard dans le café, où le silence des personnages se mêle habilement à la musique pour créer une ambiance prenante, je vous laisse la regarder ci-dessous. Un petit bijou du cinéma des années 60. La critique complète ici.

16 - Climax (2018)

Scène d'introduction

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Découverte très récente de ma part, Climax de Gaspar Noé m'a laissé à terre. Ce film choc possède une montée en crescendo absolument démentielle et vous dissuadera de prendre de la drogue. La caméra est si immersive que j'ai eu l'impression de vivre ce cauchemar avec les personnages. Brut. Qui plus est, le film s'ouvre avec l'une des plus belles séquences d'introduction de ces dernières années : un plan-séquence de quelques minutes extraordinairement entêtant que je vous laisse découvrir ci-dessous. De quoi plonger directement dans le film pour n'en ressortir lessivé que deux heures plus tard. Comme souvent avec Noé, une expérience incroyable. 

 

15 - The Rocky Horror Picture Show (1975)

Scène d'introduction

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Encore une fois, une scène d'introduction des plus mémorables pour l'un des films les plus cultes des années 70. Plan fixe sur une bouche qui chante le générique : effet hypnotique garanti. J'ai déjà tout dit sur cet article.

14 - Melancholia (2011)

Scènes d'ouverture et de fermeture

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Les scènes d'introduction et de conclusion de ce film de Lars von Trier sont d'une poésie époustouflantes. Les dernières minutes du film, dont je ne parlerai pas ici car je l'ai déjà fait de nombreuses fois sur ce blog, m'ont offert une expérience cinématographique des plus dingues. Le genre de séquences où le corps entier ce met à vibrer sous l'émotion. Malheureusement, ce film arrive si loin dans le classement car j'ai remarqué que, contrairement aux autres scènes présentées ici, le final de Melancholia n'a pas du tout le même effet sur écran classique. Sans la puissance sonore et visuelle d'une salle de cinéma, l'effet est incroyablement estompé. Ça n'en reste pas moins une scène d'anthologie. À la place, pour vous donner une idée des qualités plastiques de ce film, voici la longue séquence d'introduction parsemée d'ultra-ralentis sur fond de Wagner. Merveilleux et imprégné à tout jamais dans un coin de mon esprit. 

 

13 - Whiplash (2014) *

Séquence finale

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Stupéfiant. L'une des fins de films les plus puissantes que le cinéma nous ait données ces dernières années. La scène finale de Whiplash est monstrueuse et elle se passe clairement de mots. Après une heure et demie pendant laquelle on assiste à la confrontation des deux personnages, le film se conclut par un moment inoubliable : la réconciliation pour quelque chose de plus grand que tout, pour un moment de musique grandiose qui dépasse infiniment les petites querelles. Nom d'un chien, que c'était jouissif. La critique complète ici.

 

12 - Arizona Dream (1992)

Le poisson volant

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Cette scène n'aurait peut-être pas mérité sa 12e place lorsqu'on voit les mastodontes qui se trouvent juste derrière, cependant ce pur moment de poésie reste l'un des grands oubliés du débat cinéphile quand il s'agit de parler de contemplation et de poésie hypnotique. J'accentue donc sa présence : la scène du poisson volant "rêvé" dans Arizona Dream est l'un des passages les plus poétiques et émouvants que le cinéma a pu nous proposer. Une petite pépite dont je ne me lasse pas, avec une musique terriblement envoûtante. L'article ici.

 

11 - Mommy (2014) *

"Experience"

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Encore une fois, l'un des plus beaux moments du cinéma. Ce passage merveilleux, inspiré ouvertement du final de Six Feet Under, et lors duquel le personnage principal imagine ce que pourrait être la vie de son fils avant de revenir à la dure réalité, est un bijou du cinéma au coeur d'un film parfait. Musique entêtante et images envoûtantes pour, à nouveau, l'un des plus cruels ascenseurs émotionnels du 7e art. Article complet.

 

10 - Before Sunrise (1995)

Tomber amoureux avec un regard

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

     Que dire ? Cette scène intimiste est d'un romantisme fou. Tout y est parfait : le cadre, le plan fixe, le silence des personnages, les regards évités et fuyants, l'amour naissant en direct sur une musique incroyable. Les acteurs sont si époustouflants qu'on y croit à 1000%. Chaque fois que je me retrouve devant cette scène, je savoure le moment avec délectation, comme hypnotisé par la situation. Purement génial. 

 

9 - Enter the Void (2009)

Générique

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    N'allons pas par 4 chemins : on n'a jamais vu un film pareil. Le film entier mériterait de figurer dans ce top. Enter the Void est une expérience cinématographique unique en son genre. Un pur moment. On navigue d'un bout à l'autre dans l'esprit d'un jeune homme et on suit son parcours hypnotique et obsédant, en passant par un état de drogué comme par l'expérience de l'après-mort. Inoubliable. Le générique du film justifie à lui seul le caractère "ovni" d'Enter the Void avec une séquence des plus psychédéliques. Hallucinant. Ma critique explicite suffisamment ma réaction après l'avoir visionné pour la première fois. 

 

8 - Orange mécanique (1971)

Introduction

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Une introduction d'anthologie pour un film d'anthologie. Cette présentation du personnage de Malcolm McDowell est aussi hypnotisante que brillante. Un plan-séquence magistral qui nous plonge directement dans l'ambiance malsaine du film. Impossible de décoller les yeux de ce regard fou. Suivez ce lien pour l'article complet.

 

7 - Antichrist (2009)

Séance d'hypnose

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    À nouveau, une séquence des plus obsédantes de Lars von Trier avec cette utilisation magique du "ralenti extrême". Cette scène, que je ne parviens malheureusement jamais à retrouver en vidéo, est l'une des plus incroyables que j'ai pu voir au cinéma. L'ambiance instaurée par l'absence de musique (ou disons le bruit de fond terrifiant), par la voix de Charlotte Gainsbourg et par les images toutes aussi incroyables les unes que les autres, est terriblement prenante. Chaque fois que je repense à ce personnage marchant lentement dans les bois, les frissons reviennent et je suis happé par l'atmosphère. Article par ici. N'ayant pas pu retrouver la scène en question, je vous en mets une reconstitution effectuée par la youtubeuse Zlatina Tochkova. Ce remake est sensationnel et reproduit presque à l'identique la séquence d'Antichrist, l'ambiance visuelle et sonore étant superbement respectées. Du très bon travail ! 

 

6 - Shame (2011)

Regards insistants dans le métro

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Encore une fois, c'est une scène d'introduction qui fait l'objet de cette sixième place. En très peu de temps, le personnage énigmatique de Michael Fassbender nous est totalement décrit : avec cette tension sexuelle inhabituelle, la scène nous dévoile un personnage troublant et troublé, son avidité et son obsession. La scène est sublimement mise en musique par Harry Escott et même si elle reprend un morceau connu de Hans Zimmer, elle colle à la perfection à la situation tout en nous plongeant instantanément dans le coeur du film. Une entrée en matière très percutante. L'article ici.

 

5 - Les Lumières de la ville (1931) *

Dernière scène

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

   Ce film est une merveille. Un classique du cinéma, une histoire d'amour intemporelle : la dernière image du film a marqué à tout jamais l'histoire du cinéma.

 

4 - 2001, l'Odyssée de l'espace (1968) *

Le délire final

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Impossible de parler de film hypnotique et contemplatif sans mentionner l'un des plus grands chefs d'oeuvre du 7e art. Cette oeuvre maîtresse de Kubrick est un bijou sur tous les niveaux, inspirant à lui seul la totalité des films spatiaux qui lui ont succédé. Et dire que ce film a été tourné avant la mission de Neil Armstrong ! Tout à fait visionnaire, Kubrick était clairement en avance sur son temps. Et comment mieux résumer ce film qu'en évoquant la dernière partie, où le personnage vit un véritable trip visuel et dépasse les limites du réel ? Un trip psychédélique jamais égalé. Puissant, profond et redoutable. Vous pouvez lire l'article ici.

 

3 - The Tree of Life (2011)

Lacrimosa

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Nous parvenons enfin sur mon podium avec l'une des oeuvres qui m'a le plus bouleversé sur grand écran : The Tree of Life. Le film dans son entier est hypnotique et m'a obsédé de nombreux jours. Aujourd'hui encore, écouter une simple musique, visionner la moindre scène, tomber sur n'importe quelle photo, me donne envie de m'y replonger. Terrence Malick a poussé le curseur du contemplatif à fond et nous a pondu cette merveille. Une ode à la vie. Je ne saurais trop conseiller de le voir sans en attendre un scénario ultra-poussé : The Tree of Life fait partie de ces films qui se ressentent, qui se vivent. La scène la plus emblématique demeure pour moi le délire mystique autour de l'univers et de la domination, une séquence qui restera dans l'esprit de tout spectateur, qu'il en ait apprécié la poésie ou non. Autant vous dire qu'en salle, ça dépote. Délicieux moment, pour ma part. Article disponible sur ce lien.

 

2 - Valse avec Bachir (2008)

Le souvenir

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Difficile de départager la première place, mais je garde mon chouchou pour la fin. Valse avec Bachir est un film magnifique que je conseille à tout lecteur passant par là. Film d'animation autobiographique d'Ari Folman, il s'appuie sur le fait que son auteur n'a qu'un seul souvenir de la guerre au Liban, et que ce souvenir le hante. Et il faut bien le dire  : lorsqu'on regarde Valse avec Bachir, cette scène nous hante également. Le souvenir apparaissant à plusieurs reprises pendant le film, il est toujours accompagné d'une merveilleuse composition de Max Richter intitulée "The Haunted Ocean" et qui porte furieusement bien son nom. La séquence se passe de mots, c'est un bijou. Article.

 

1 - Koyaanisqatsi (1982)

Tout. 

Top 20 des scènes hypnotiques ou obsédantes

    Je n'aurai rien de plus à dire que dans cet article. Voyez ce film, il est important. L'un de mes films préférés, si ce n'est mon film préféré. L'un des tous premiers documentaires à vocation écologique, sans un seul commentaire. Uniquement des images qui montrent à elles seules l'étendue de la décadence de l'humanité et de notre société de consommation. Je vous montre la scène la plus belle du film à mes yeux, lorsque le réalisateur Godfrey Reggio s'attarde sur les individus et leur donne une dimension des plus déprimantes. Et pour les connaisseurs, je ne peux m'empêcher de vous repasser la fin du film, celle qui demeure à mon goût la scène la plus hypnotique et obsédante jamais créée, grâce à la musique éblouissante et mélancolique de Philip Glass. 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article