13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 15:25

        Ca faisait un moment que j'attendais de découvrir ce nouveau duo Burton/Depp, sorti début 2010. Et quand j'ai su que Helena Bonham Carter, certainement l'une des meilleures actrices du moment, allait également y interpréter un rôle important (celui de la reine rouge), j'étais enthousiaste et plutôt impatient. Mon verdict est vraiment mitigé, plus proche de la déception que d'autre chose...

Indice Spoiler : Spoiler3

 

alice merveilles tim burton depp m

 

 -> Lire la suite...

         Vraiment moyen voire mauvais (en tout cas sur le scénario), c'est l'impression que j'en ai eu. Dans l'ensemble, disons que le film est correct, mais ce n'est clairement pas du niveau Tim Burton à mon goût. Il est clair que Edward aux mains d'argent ou Sleepy Hollow jouent pas une autre cour. J'ai été par contre ravi de voir une référence à chacun de ces deux films, puisqu'au début d'Alice au Pays des Merveilles on peut apercevoir l'arbre de Sleepy Hollow et quelques buissons taillés en forme d'animaux. Bon, bref, par où commencer pour parler de ce film ?


alice-aux-pays-des-merveilles-tim-burton-johnny-depp-414913        Tout d'abord, il faut bien avouer que la qualité de l'animation et de l'image est magnifique. On retrouve les thèmes chers à Tim Burton, toutes ces couleurs pétillantes opposées à certaines scènes très sombres et grises, brumeuses. Beaucoup de nuances et des atmosphères très sympathiques donc, que j'apprécie beaucoup dans le cinéma de ce réalisateur et qu'on ne retrouve pas vraiment ailleurs. Cependant, même si les images sont vraiment sublimes (et notamment les personnages d'animation comme le lapin blanc, les petits gros jumeaux ou le chat du Cheshire), je n'ai pas ressenti ce petit frisson que me procure habituellement Burton. Et pourtant c'est beau, vraiment beau.


alice-au-pays-des-merveilles-de-tim-burton        Le scénario de base est relativement original : Alice a maintenant 19 ans et retourne dans le monde merveilleux. L'entrée d'Alice dans le pays des merveilles est assez fabuleux, parce qu'on retrouve le scénario d'origine, et c'est assez génial de la revoir boire une petite fiole "Drink me" pour rétrécir, manger un gâteau "Eat me" pour grandir, et enfin passer par la toute petite porte. On est comme transportés dans le dessin animé de Walt Disney. Mais plus le film avance et plus j'ai été déçu, car le scénario se perd dans une histoire pas très passionnante : celle du Jabberwocky et de la vraie/fausse Alice qui doit combattre le méchant dragon de la méchante reine rouge avec l'épée magique. Par moments, j'ai presque eu l'impression de me retrouver face à du Narnia avec plusieurs clichés dans les dialogues, un peu de nian-nianterie. Les répliques se limitent parfois à des mots volontairement inconnus du spectateur pour donner une impression de magie (Jabberwocky, le je-ne-sais-plus-quel-est-le-nom de l'épée unique, et d'autres encore), mais j'ai trouvé ça lourd et parfois incompréhensible (obligé de me repasser certaines scènes deux fois pour savoir ce qui se disait, c'est là que j'ai regretté de ne pas l'avoir vu en VOST). Bref, vraiment déçu que l'histoire soit partie sur ce terrain avec une Alice façon guerrière qui doit sauver le pays des merveilles. J'aurais largement préféré que Burton reprenne directement l'oeuvre d'origine sans chercher la revisiter. Premièrement, parce que cette Alice (qui a donc mûri) ne se rappelle plus du tout de son précédent voyage ici, ce qui ne présente donc pas grand intérêt, et deuxièmement parce que je m'attendais à retrouver le joyeux non-anniversaire, la partie de croquet entre Alice et la reine, et que cette version m'a donc déçu.


alice-au-pays-des-merveilles-de-tim-burton-4         Ce pari d'écrire plus ou moins la suite de la première histoire était risqué mais il n'a pas pris sur moi. Ensuite, il y a donc les pesonnages. Je m'attendais à voir des personnages complètement timbrés, et finalement seuls Helena Bonham Carter et Johnny Depp (ô surprise) sortent du lot en tant qu'acteurs. Et même là, ce dernier est totalement attendu. Les mimiques d'un Jack Sparrow et la folie d'un Willy Wonka mélangées, ça nous donne un personnage sans surprises, bien que très drôle. Mais sérieusement, c'est quoi cette danse à la fin du film ? Ah ça c'était inattendu, oui, mais dans le mauvais sens du terme ! Totalement ridicule et sans intérêt, j'en avais presque un sentiment de gêne. Bref, concernant Mia Wasikowska qui joue le rôle d'Alice, je ne sais pas vraiment quoi en penser. Elle est fade et je ne lui ai pas remarqué un talent particulier. Dans certaines scènes je l'ai même trouvée carrément mauvaise. Quant à Helena Bonham Carter, elle interprète la reine rouge admirablement bien, assez inexpressive (à part la colère, qui est le trait de caractère principal du personnage), ce qui est plutôt troublant quand on a l'habitude de voir tout l'éventail d'émotions qu'elle est capable de procurer. Avec cette grosse tête et ce petit corps, elle est vraiment génialement affreuse, ce qui colle parfaitement. A part ça, ce personnage n'est pas particulièrement drôle ni effrayant, même à renforts de "qu'on lui coupe la tête !", donc petite déception aussi de ce côté.


alice-au-pays-des-merveilles-de-tim-burton8        Les personnages numérisés sont assez symapthiques, notamment les deux petits gros jumeaux qui nous offrent une grande partie de l'humour du film, et surtout le chat du Cheshire que j'ai trouvé absolument sublime avec son grand sourire jusqu'aux oreilles et sa façon de parler toujours aussi excellente. Et puis l'animation est tout simplement sublime. Un gros atout du film. Pour le reste, rien de bien folichon concernant les personnages, on voit à peine le Lapin Blanc (qui ne dit rien !?) et le Lièvre de Mars, au profit du Loir qui n'est clairement pas passionnant. Ah si, j'adoré les petites grenouilles qui se font interroger concernant les tartes, un bon moment vraiment drôle, ainsi que la Chenille même si elle a perdu tout son charme depuis le dessin animé...


        Quant à la musique, je n'ai rien entendu de particulier, et là aussi il faut avouer que Danny Elfman n'est certainement pas à son plus haut niveau...


        Pour conclure, j'ai trouvé que c'était un Tim Burton assez faible, qui contient les ingrédients habituels (et c'est toujours aussi intrigant), mais m'a clairement déçu sur le scénario ridicule d'une Alice "élue" et de la prophétie complètement bateau et pas très emballante...

 

        Voir aussi : Edward aux mains d'argent (fin du film), Sleepy Hollow.



Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Loocat 14/08/2013 19:07

Ce film est sans aucun doute le moins bon de tous les films de Tim Burton! On sent clairement que le réalisateur a été freiné par la patte de Disney car son univers si atypique n'était pas au rendez vous... ou est donc passé la fantaisie et l'imaginaire de Edward aux mains d'argent ou encore Big fish? Déçue.

Amélie 11/11/2012 20:46


Epée Vorpaline ;)


Moi aussi j'ai été assez déçue par le scénario :/


Anne Hattaway est assez décevante dans le role de la blonde écervelée qui parle aux arbres -_-


Et Johnny Depp... Mouais j'pas franchement aimé le Jack Sparow en lui, c'était déplacé.


Bon après, j'ai adoré les images parce que ça m'émerveille les progrès des images de synthèse.

Sebmagic 11/11/2012 20:49



Oui les images sont vraiment belles, mais c'est quasiment tout ce que j'ai retenu !



Naruhiko 24/05/2012 02:17


Bonsoir, tout d'abord je suis tombé sur ton blog totatelement au hasard et quand j'ai vu que mes films favoris faisaient partis de tes grands classement j'ai tout de suite adhéré haha ! Donc
merci beaucoup pour avoir fait autant de critiques. Tes idées me serviront beaucoup je pense ! 


Mais là je me trouve dans l'obligeance de défendre ce pauvre Tim :p.


Alors tout d'abord l'histoire d'Alice est presque respectée à la lettre prés si ce n'est qu'elle est respectée à la lettre prés. Trop de répétitions dans cette phrase ? Hahaha ! Tim Burton n'a
pas vraiment remasterisé Alice à son gout !


Il faut savoir qu'Alice au pays des merveilles est divisé en deux livres "Alice au pays des merveilles" et "De l'autre coté du miroir". Burton n'a fait que suivre ces deux oeuvres pour créer le
film. Surtout de l'autre coté du miroir. Il n'a inventé aucun nom, le Jabberwocky, l'épée Vorpaline ou encore le Bandersnatch existent bel et bien dans l'oeuvre de Lewis Caroll. Après il faut
bien comprendre, je pense, que ce film est à très large public pas comme tous ses autres films. Alice au pays des merveilles a été son plus gros film (cf: Wikipédia).


Bref, après pour les acteurs ou quoi chacun ses avis je ne peux rien dire là dessus. Mais pour moi, il restera mon Burton préféré. Et je suis un grand fan ^^.

Sebmagic 24/05/2012 02:27



Je ne connais pas assez Alice au pays des Merveilles, c'est vrai que je me suis juste basé sur le Disney pour "comparer". Mais bon, ça n'empêche que c'est pas dans celui-là que je préfère Burton.
Peut-être justement à cause de son côté trop grand public.



Mona 14/11/2010 03:07



Big Fish tiens, bonne idée, j'l'avais pas vu c'uilà !


Pour le Ed Wood c'est un ovni chez l'ovni : film et interprétation  " les plus aboutis " selon les dires des protagonistes TB-JD.


Un peu perplexe sur le coup, mais avec le recul un travail de précision et de finesse de Depp hallucinants ... et sans fard, masque et maquillage svp !


Et Dead Man de Jim Jarmush tu l'as vu ? Un incontournable dans la carrière de l'acteur (B.O. de Neil Young à tomber, photo superbe).


Tout fraîchement vu " Tarnation " , petit bijou underground co-produit par GVS, qui n'avait jamais rien vu de pareil (qu'il a dit le Gus). Vie en images de Jonathan Caouette par
Jonathan Caouette, dès sa dizaine d'années, un destin troublant et beaucoup de talent.


Ahhhhhhhh, et puis "Monster"  very soon ...parait qu'elle l'a pas volé son oscar ... la Charlize Theron !


 


  



Sebmagic 14/11/2010 03:19



Et bien, quel beau programme ! Dead Man, je l'ai en DVD depuis plusieurs années mais je n'ai pas encore trouvé l'occasion de le dépoussiérer ! Quant à Ed Wood, j'étais déjà pressé de le voir et
tu renforces mon idée.


 


Pfff pareil pour GVS il faudrait que je m'y mette, mais en ce moment je manque terriblement de temps et le boulot commence à m'accabler, je ne dispose pas du temps que je voudrais pour regarder
de nouveaux films et écrire mes articles



Ze Ring 14/11/2010 01:11



Ouais enfin, Tim Burton faisait des films, Johnny Depp était encore dans les jupes de sa mère, et c'est loin de l'avoir empêché de concocter des chefs d'oeuvre (notamment avec Michael Keaton)



Sebmagic 14/11/2010 03:15



C'est pas faux, mais je t'avouerais que je ne connais pas beaucoup (voire pas du tout) le Tim Burton d'avant Edward Scissorhands, et que j'ai vu les Batman mais il y a fort longtemps, donc j'en
ai un souvenir ultra-vague. C'est vrai que Mars Attacks est très bon aussi et que Johnny Depp n'y est pour rien !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -