23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 16:46

          Troisième collaboration entre Joe Wright et Keira Knightley, et troisième réussite pour le réalisateur qui ne cesse de me surprendre. Au vu de ses précédents films avec l'actrice, et notamment Orgueil et Préjugés, il y avait de quoi s'attendre à un film très très classique sur Anna Karenine. On pouvait effectivement penser que ce film proposerait un banal récit du personnage de Tolstoï (dont je n'ai pas lu le roman), mais il n'en est rien : la mise en scène inattendue et surprenante montre que Joe Wright n'a pas fait "que" raconter cette histoire ; il nous présente une tragédie très poétique, à l'ambiance unique et d'une grande originalité visuelle.

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

anna karenine 3

 

-> Lire la suite...


                 La mise en scène du film est au début déstabilisante, mais le choix de placer l'histoire dans des décors de théâtre est fabuleux et malin. Les problèmes spatio-temporels (les ellipses, les voyages, etc.) sont balayés d'une main grâce à cette idée ingénieuse ; les personnages passent d'une pièce à l'autre - et même parfois d'une ville à l'autre - tout en restant sur la même scène. Parfois, ce ne sont pas les personnages qui changent de pièce mais la pièce elle-même qui change de décor, ce qui donne une impression de fluidité impressionnante et très moderne. Les personnages passent d'une grande et vaste salle lumineuse à une étendue neigeuse simplement en empruntant une porte, et le rendu est magnifique. Je ne vais pas m'étendre sur cette superbe mise en images, car Anna Karénine est (comme Stay, par exemple) un film qui se regarde et se savoure, et non un film qui se décrit.


anna karenine 1
anna-karenine-6

              La réalisation de Joe Wright est également somptueuse, il est clair que le film est d'un esthétisme onirique très puissant. Alors qu'on aurait pu s'attendre à un film ultra-classique (comme Orgueil et Préjugés, par exemple), on a affaire à une réalisation qui dépasse les attentes. La caméra se promène avec virtuosité entre les personnages, l'une des plus belles scènes du film étant celle du bal. Les personnages sont tour à tour figés et mobiles, apparaissant ou disparaissant selon l'angle de la caméra, mettant brillamment en valeur le couple dansant. Plusieurs effets de zoom alliés aux poétiques mouvements de caméra renforcent l'intensité dramatique du film, également soutenue par la photographie sublime. Les couleurs, le travail sur les ombres et les lumières, les décors chatoyants et pétillants, les costumes majestueux forment un film à la fois magique et tragique en soulignant les sentiments des personnages. Chaque scène est finement travaillée, brillante dans sa réalisation, savoureuse à contempler.


            La distribution, elle aussi, est de haute volée, même si j'emets une réserve sur Aaron Taylor-Johnson que j'ai trouvé franchement fade comparé aux autres éléments du casting. J'ai eu du mal à croire en sa relation avec Anna Karénine. En fait, je l'aurais bien vu échanger son rôle avec Jude Law, mais ça aurait sûrement été trop cliché, pour le coup. D'autant que Jude Law (méconnaissable) est très juste dans le rôle de Karénine, un mari loin de tous les clichés propres à ce genre cinématographique. Matthew MacFadyen, quant à lui, apporte l'humour du film avec un personnage très sympathique et assez attachant. Chaque apparition du personnage m'a déclenché un sourire, et ça joue énormément dans un film de ce style. D'autant que le film souffre de quelques longueurs par-ci par-là. Elles ne sont pas regrettables mais j'ai trouvé dommage que le rythme décolle aussi peu, tout étant toujours un peu basé sur le même ton. C'est le seul petit défaut que j'attribuerais au film qui n'en demeure pas moins original et intéressant dans sa sublime construction. Il ne serait d'ailleurs peut-être pas aussi beau sans la présence de Keira Knightley, élément de casting indispensable qui rend le personnage principal attachant et très classe. L'actrice correspond à merveille au rôle, absolument étincelante au coeur des décors éclatants. L'histoire d'Anna Karénine est passionnante, même si elle est scénaristiquement très classique (une femme éprise d'un autre homme, mais contrainte de rester avec son mari pour ne pas dépérir socialement). J'ai particulièrement adoré la pression sociale exercée sur le personnage, les regards lourds et la chute d'estime globale à son encontre. La montée dramatique du personnage est superbe, jusqu'au dénouement déchirant à l'esthétisme remarquable.


anna karenine 2

            Bref, Anna Karénine est un fabuleux film qui m'a pris à contre-pied en proposant un traitement de l'histoire très surprenant et original, visuellement parfait et au casting (presque) irréprochable. Je le conseille vivement en cette fin d'année.







Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Manon 22/08/2013 17:08

Je suis d'accord avec toi sur tout l'article sauf en ce qui concerne Aaron Taylor-Johnson , je trouve cet acteur très bon, il suffit de le voir en sociopathe dans Chatroom ou même dans Savages où il est très bon, d'ailleurs , je voulais ton avis sur un autre de ses films : Kick Ass que j'ai personnellement adoré, je vais d'ailleurs aller voir le 2 demain !

Loocat 05/08/2013 22:24

Je sais que la critique a pas mal descendu ce film mais peu importe moi je l'ai adoré! ^^
Keira est plus magnifique et talentueuse que jamais (oui j'adore cette actrice! Il y a en elle quelque chose qui me touche profondément! Et les rôles d'époque lui vont si bien!) et je trouve que Aaron Taylor Johnson ne s'en est pas si mal tiré non plus. Sinon j'ai moi aussi adoré cette manière de filmer et cette excentricité qui rendent cette version très originale (comparée à celle avec Sophie Marceau par exemple). Certains ont dit que le réalisateur s'était pris pour Baz Luhrman... personnellement je ne pense pas que seul Baz Luhrman ait le droit de faire dans l'excès et la démesure, surtout quand ces ingrédients sont si bien dosés! ;)

YourBiggestFANlol 23/12/2012 22:20


LE film d'époque à voir tant qu'il est encore temps au cinéma en ce moment est SANS AUCUN DOUTE le très réussi "Royal Affair" avec Mads Mikkelsen. Basé sur une histoire vraie, le film se déroule
au Danemark en 1770, il relate l'influence décisive qu'a eu le médecin du roi sur la promulgation de lois sur les libertés individuelles et le tratement égalitaire des citoyens
(idées très avant-gardistes pour l'époque, alors insufflées par les grands penseurs français de l'époque Rousseau, Voltaire, etc). Un MUST!!  Courrez le voir d'autant qu'il n'est plus
projeté dans beaucoup de salles!!  

YourBiggestFANlol 23/12/2012 22:12


Et bien voilà (enfin!?) un film sur lequel nous ne sommes pas d'accord...


Nous sommes allés le voir à 6 (3filles, 3 mecs)... et on franchement "pas adhéré" que ce soit sur la "mise en scène"/thétralité ou les gros plans permanents sur la plastique irréprochable de
Keira Knightley.... cette lumière vive qui vient éclairer son visage quels qque soient la situation, la scène, le contexte, la lumière ambiante des autres personnages....


Oulah! On est 5 à s'être embêtés... à un point rarement vu! c long, c long, c lonnnnng... à mourir!


Ce n'est franchement pas la faute de Keira, mais les pârtis pris de réalisation, de lumière, de mise en scèen....bouairf... indigeste!


Soit dit en passant Jude La est très bon sur les 10 minutes où il apparait ds le film, et l'acteur qui joue le jeune comte dont Anna s'éprend... est TRES BON lui aussi. Cela ne suffit
malheureusement pas à rattraper le film, ses longueurs, et le peu d'empathie que l'on ressent pour Mme Karénine.  PASSEZ VOTRE CHEMIN!

Sebmagic 23/12/2012 23:59



Ah oui on n'est vraiment pas d'accord alors, parce que j'ai franchement pas trouvé Taylor-Johnson au niveau !


 


Je trouve que le film vaut le coup d'oeil rien que pour sa mise en scène inventive et sa photographie impeccable, c'est vraiment un traitement original. Je peux comprendre que ça ne passe pas
chez certains, m'enfin "indigeste" ?? Ca m'a un peu fait penser à Dogville.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -