7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 18:33

          Bon, j'étais convaincu d'en avoir fait un article mais visiblement j'en étais resté à Allociné. J'ai vu ce film de 1997 il y a un peu plus d'une semaine et je l'ai trouvé purement savoureux, mené avec brio par un trio d'acteurs géniaux : Ethan Hawke, Uma Thurman et Jude Law. Leurs personnages évoluent dans un monde plus ou moins dystopique, dans lequel les humains sont, à l'instar du Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley, placés dans des castes dès la naissance en fonction de leur capacités et de leur probable évolution.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

bienvenu-gattaca

 

-> Lire la suite...

             Dès la naissance, les humains connaissent leur espérance de vie, leurs aptitudes, leurs futurs risques de santé. C'est dans ces conditions que nait Vincent Freeman (le nom n'est clairement pas anodin). Classé dès la naissance comme un être de basse catégorie, avec 99% de chances d'avoir des problèmes cardiaques très sérieux, il est dans l'impossibilité de réaliser son rêve absolu : voyager dans l'espace. Pourtant, il va tout faire pour aller à l'encontre des règles en empruntant l'identité d'une autre personne (Jude Law), un être quasiment parfait. En ce sens, Bienvenue à Gattaca est une pure beauté dans le message qu'il transmet : c'est-à-dire la valeur du libre-arbitre et de la volonté humaine. Le film montre que malgré les prédispositions et malgré les statistiques, rien ne peut empêcher l'être humain de réaliser ses rêves.


bienvenue-a-gattaca                 Qui plus est, le film est dénué de tout cliché, jouant principalement sur la subtilité et l'émotion, sans jamais en faire trop. Tout l'intérêt du film provient de cette angoisse permanente de ne pas être démasqué par les autorités, ce qui constitue la trame principale du film (le film joue sur la légère ressemblance entre les deux acteurs principaux, d'ailleurs la photo d'identité assez troublante est en fait un mélange des deux acteurs, c'est très réussi et ça offre au film une crédibilité qu'il n'était pas facile de gagner avec un tel scénario). L'enquête policière passe même devant le côté futuriste du film, mais celui-ci n'en demeure pas moins passionnant et très clairement expliqué. L'atout principal du film est, à mon goût, son casting. Jude Law est bien sûr extraordinaire et montre qu'au-delà de sa belle gueule il a un talent fou. Ethan Hawke que je connais assez mal (mais que j'avais trouvé touchant dans Le Cercle des Poètes Disparus) se révèle ici être un acteur de qualité, dans un rôle assez tendu et pas évident. Quant à Uma Thurman, mon dieu que j'adore cette actrice. Je ne l'avais vu que dans Kill Bill et Pulp Fiction où elle excelle, et ce Bienvenue à Gattaca me confirme que je la trouve géniale. Avec un rôle tout en douceur, mais relativement secondaire, elle est assez émouvante, et totalement crédible. L'intrigue tourne autour de ces trois personnages (principalement) et nous offre des scènes dignes de ce nom. L'ambiance du film est puissante et aidée par la BO magnifique, notamment lorsqu'il est question de la relation entre les deux frères. Le dernier "défi dans l'océan" entre les deux frangins est une pure merveille émotionnelle, grâce à la musique à tomber. L'enquête policière est, contrairement à l'habitude, passionnante et pas trop lourde. L'ambiance est vraiment très tendue par moments, comme lorsque le personnage de Jude Law doit monter les escaliers en rampant. Le genre de scène où t'es crispé à ton fauteuil en répétant "mais allez, vas-y bordel !!" et en se demandant si tout va se passer dans les temps. Très très bon.


bienvenue gattaa


            Bref, ce film n'est certainement pas un énorme chef d'oeuvre de taré, car il n'en reste pas moins fade par moments, mais il est incontestablement (à mon goût) une oeuvre majeure du 7e art.








Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Squizzz 28/11/2011 23:26


Je ne l'ai pas revu depuis longtemps, mais c'est une vraie pépite du cinéma de scinece fiction. Le film aborde très habilement la question de l'éthique dans les avancées de la science, mais n'en
oublie pas une vraie trame émotionnelle, qui allie assez habilement différents genre. La réalisation d'Andrew Niccol est parfaitement maîtrisée, la photo superbe et les acteurs impeccables. Pas
un chef d'oeuvre ? En tout cas pas loin.

Sebmagic 29/11/2011 14:49



Ouais voilà, moi aussi j'ai ce sentiment de "pas total chef d'oeuvre, mais limite". Je sais pas pourquoi.



ideyvonne 28/11/2011 17:38


 Je confirme, je peux voir ou revoir des tas de classiques mais aussi pleins de films des années 30/40 et 50 qui
sont peu connus, vu qu'ils font des rétrospectives (surtout TCM et Ciné Classique) Il y a même des émissions spéciales d'interviews de réalisateurs! Que du bonheur quoi!

Sebmagic 29/11/2011 14:47



Ouais c'est bien que certains cinés locaux continuent de vivre malgré leurs sélections très peu commerciales.



ideyvonne 25/11/2011 16:26


il est repassé sur le câble = ciné FX

Sebmagic 27/11/2011 16:18



Ah oui ? Ca doit être cool de l'avoir le câble.



ideyvonne 22/11/2011 20:33


le message du film étant que la perfection n'existe pas mais que tout le monde a quand même sa chance (ici en trichant et en usurpant une identité) m'a beaucoup plu dans ce film de
SF. Le scénario est bien foutu et je me souviens très bien de cette montée d'escaliers qui n'en finissait pas. Du vrai suspens à la Hitchcock! Et y'a aussi la scène où Anton n'a
pas prévu de prélèvement urinaire (vers la fin) mais où le Doc' va l'aider pour une bonne raison (que je ne dévoilerai pas...)


les 4 étoiles sont bien méritées et c'est dommage que je n'ai pas vu qu'il repassait à la tv car je l'aurai bien regardé à nouveau

Sebmagic 22/11/2011 22:00



Oui la scène à la fin est vraiment sympa ! Par contre où as-tu vu qu'il repassait à la télé ?



Miss Terry Traine 17/11/2011 22:26



juste pour info, au cas où il y aurait eu une réponse à donner, je ne vois pas ton autre message suite à l'autre com alors que j'ai eu une notification



Sebmagic 18/11/2011 00:22



Je fournis toujours une réponse à un commentaire, tu parles duquel ?



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -