5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 18:16

     A mon goût l’un des plus beaux films des années 90, Braveheart est, ne mâchons pas nos mots, un chef d’oeuvre cinématographique. Sorti dans les salles en octobre 1995 (eh oui, ça va faire 15 ans !), le film n’a pas pris une seule ride. Réalisé par Mel Gibson (qui avait à l’origine demandé à Terry Gilliam de le diriger, offre déclinée par le réalisateur), l’acteur s’attribue le rôle de William Wallace dans ce film épique tiré d’une histoire vraie. Il relate la vie de cet homme, véritable héros qui a joué un rôle majeur pour l’indépendance de l’Ecosse à la fin du XIIIe siècle. Un des hommes les plus respectables qui mena une révolte suite à l’invasion du pays par le roi d’Angleterre Edward I.

Indice Spoiler : Spoiler1   

 

braveheart-2

 

-> Lire la suite...

     Et si ce film a remporté cinq Oscars (ceux des meilleurs film, réalisateur, photographie, maquillage et montage d’effets sonores), ce n’est vraiment pas pour rien. Il frôle la perfection dans son genre.

Braveheart-movie-02     Premièrement, le film dure 2h45 et le scénario ne s’essouffle absolument pas. Il retrace avec beauté la vie et le courage de William Wallace, de façon très prenante. Même si le scénario peut sembler très peu attirant à première vue (ce qui m’avait dissuadé de le voir au début), il est servi d’une façon qui ne peut nous ennuyer. Tout d’abord parce qu’on s’attache énormément au personnage principal, absolument touchant dans son éternel désir de révolte contre l’homme qui est à l’origine de la mort de sa promise. Mais aussi parce que le scénario est fort en rebondissements et bénéficie d’une fin très mémorable qui, après 2h30 de film, ne peut pas laisser de marbre.

     Le film débute et finit sur deux scènes sublimes, sur fond de musiques magnifiques.

     Ce qui fait une des forces du film, ce sont les batailles. Les amateurs jubileront devant tant de maitrîse de la caméra, devant les plans si biens travaillés, suffisamment implicites pour ne pas nous dégoûter. Pour ceux qui, comme moi, n’aiment pas les batailles, vous serez surpris par l’incroyable déroulement de celles-ci. Elles savent nous étonner, car elles ne montrent pas seulement des combats stupides entre les figurants, elles mettent en valeur toutes les stratégies développées par les différentes armées. D’un point de vue cinématographique, ces scènes furent très novatrices et ont beaucoup inspiré les autres films du genre, comme Le Seigneur des Anneaux ou Troie. Et elles égalent toujours celles des films actuels.

braveheart-1995-3873-1342074755     Mais le film ne se résume pas à ceci, fort heureusement, extraordinaire également grâce à ses acteurs… Mel Gibson excelle ici dans toute sa splendeur. Ses jeux de regards sont ahurissants, humains, émouvants. Il parvient à nous transmettre ses émotions et d’immenses frissons rien que par ses yeux. C’est une chose que très peu d’acteurs peuvent se vanter d’avoir. Enfin, le film met en scène notre chère Sophie Marceau, qui trouve dans ce film l'un des meilleurs rôles de sa vie. Plus compétente et magnifique que jamais. Je tiens également à saluer la performance de Angus Macfadyen, très peu connu mais qui brille dans le rôle de Robert le Bruce.

     Ensuite, ce film reste depuis des années dans mon top 10 personnel grâce à son extraordinaire fin. C’est tout simplement l’une des meilleures fins de films à mon goût. Elle est très intense et belle. Je vais la développer plus bas.

      Enfin, je ne peux pas faire l’éloge de ce film sans parler du plus grand atout qu’il possède (et que j’ai donc gardé pour la fin), à savoir sa BOF. Les musiques sont saisissantes, magnifiques, d’une genre celtique, et on remercie The London Symphonie Orchestra et James Horner de nous avoir créé cette merveille.



     Spoiler3

     La suite de cet article révèle la fin du film, elle est destinée aux personnes l'ayant vue.





     La fin du film est donc, à mon goût, la scène la plus émouvante qu'il m'ait été donné de voir. Sans mauvais jeu de mot, elle arrache les tripes et il est difficile de ne pas sentir cette boule dans l'oesophage.

     C'est d'ailleurs une scène vraiment culte dans le cinéma, et on comprend pourquoi. Alors que William Wallace n'a fait que proclamer sa volonté de donner à l'Ecosse son indépendance, sa liberté, il est capturé par le roi d'Angleterre qui ne supporte plus cette révolte à son encontre. Il est donc torturé de façon horrible, d'abord écartelé, puis pendu pendant quelques longues secondes, et enfin étripé vivant. Alors que le bourreau lui demande de crier "Pitié !" pour abréger ses souffrances, voilà que la foule qui souhaitait sa mort à tout prix se met à scander "Pitié !" à la place de notre héros. Elle prend conscience du courage de William Wallace et s'horrifie devant une telle barbarie à l'encontre d'un homme finalement admirable.

     Et dans un dernier souffle, William Wallace va donc dire son dernier mot, qui résonnera dans tous les murs de la place et parviendra peut-être aux oreilles du roi, "Liberté !", refusant ainsi de se soumettre à l'autorité royale. Un moment très fort en émotion, où James Horner tient une énorme place avec la musique "The Execution - Bannockburn", qui contient donc le thème principal du film.


 
     Il jette alors un dernier regard à ses amis qui sont dans la foule et aperçoit derrière eux le fantôme de sa fiancée décédée Murron, qu'il va enfin pouvoir rejoindre en toute sérénité.



       Voir aussi : Les meilleurs films de 1990 à 1999, Les 20 films les plus tristes ou émouvants, Apocalypto.





 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Leo M 20/01/2015 15:46

C’est l’un des plus grands films qu’a interprété Mel Gibson, qui a également mis en scène cette projection.

Alexander Supertramp 30/10/2012 10:59


Je viens de finir ce film, un des derniers de ton top 25 et j'en resors émeirveillé. Tant de beauté dans un seul est inimaginalble. Les moments à fortes émotions (nottament avec la mort du père,
de la femme de wallace, aussi avec Robert le Bruce) alternent avec les batailles splendides, à stratégies passionnates, et avec un William Wallace si attachant... Quel personnage... J'ai évité ce
film pendant quelques mois et je ne suis pas décu par ces 2H45 absolument magnifiques, sans aucune longueur, avec la scène de l'éxécution qui est pour moi la plus belle scène que le cinéma peut
offrir. De plus, les musiques sont dingues ! Merci de faire partager à tout le monde tes joies cinématographiques, je suis enchanté.   :))))

Sebmagic 30/10/2012 11:54



Oui, Mel Gibson est absolument incroyable des deux côtés de la caméra, le film est passionnant et poignant, je m'en lasserai jamais !



el 02/06/2012 05:16


Non seulement Mel Gibson est un putain d'acteur mais aussi un excellent réalisateur. Un des meilleurs réalisateurs selon moi! Je n'ai vu que Braveheart et Apocalyptico ... mais quels films! Il
sait filmer extraordinairement bien, on sent son implication totale dans son projet, sa sincérité, quelque chose de viscéral et ses films sont uniques!! Il arrive à sublimer la violence ou c'est
la souffrance qui magnifie ses personnages, elle est très explicite et pourtant il ne l'utilise jamais gratuitement, elle est toujours justifiée et nécessaire.


Quand je pense que son projet sur les vikings a failli tomber à l'eau à cause de ses déboires ... mais il tient bon et je suis certaine que ce sera encore un grand film car il y mettra encore
toute son âme !! En tout cas, je serai dans la salle quand il sortira!


"Je me suis en quelque sorte reconnecté avec Randall Wallace, qui avait écrit le scénario de Braveheart."

Sebmagic 02/06/2012 12:55



L'Homme sans Visage est excellent lui aussi ! Mais c'est clair que c'est l'un des meilleurs acteurs/réalisateurs avec des mecs comme Clint Eastwood.



Liann 27/05/2011 18:06



Je suis tellement d'accord pour ce film... Il est magnifique... et il n'y a même pas de mots pour la fin...



Sebmagic 27/05/2011 18:52



C'est clair, c'est la fin la plus poignante que j'ai jamais vu !



Ze Ring 05/01/2011 23:04



A la fin j'ai cru j'allais pleurer. Mel Gibson si tu me lis aujourd'hui tu es Dieu. x)



Sebmagic 06/01/2011 00:37



Ahah ça fait vraiment plaisir de voir quelqu'un qui adore Mel Gibson autant que moi. Moi à la fin je suis près de pleurer à chaque fois, parfois même y'a la larme qui coule ! C'est vraiment
intense, j'ai encore rien vu de pareil jusqu'ici (il est premier au classement). Et je sais pas si j'arriverai à trouver mieux en terme d'émotion-tristesse. Et puis la musique quoi...



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -