29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 21:51

   Donnie Darko est un film extrêmement complexe. Après avoir passé énormément de temps à essayer d'en comprendre la fin, j'ai tenté de réunir tous les éléments possibles pour reconstituer ce fouillis mystérieux et délirant, afin de l'exposer ici. J'ai déjà fait une critique de Donnie Darko ici.

   Cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vu. De toutes façons, si vous ne l'avez pas vu, vous n'y comprendrez rien (déjà qu'en l'ayant vu trois fois, c'est pas évident...).

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

donnie-darko-poster

 

-> Lire la suite...

    Donnie Darko est l'un des films les plus difficiles à comprendre. Parce qu'il nous offre une intrigue très dure à suivre, induisant des paradoxes temporels, des voyages dans le temps et des univers parallèles. Après avoir lu diverses tentatives d'explication (dont celle du réalisateur Richard Kelly, mais qui est tellement peu développée que j'ai du faire avec), je me suis fait ma propre idée à l'aide de toutes ces théories (celle qui me paraît la plus logique et qui me semble résoudre le plus de mystères) et je vais donc essayer de l'expliquer. Cette interprétation n'est bien sûr pas parfaite, ni intouchable, ni nécessairement correcte. Chacun peut avoir sa propre interprétation et c'est grace à ça que Richard Kelly s'est fait une place dans le cinéma, à l'instar de David Lynch et son incompréhensible Mulholland Drive.


    Commençons donc par le début. Au début du film, Donnie Darko est quelqu'un de régulièrement somnanbule, un peu dingue et psychopathe sur les bords. En fait, c'est un adolescent malheureux qui se sent terriblement seul et incompris. Selon moi, il existe deux univers parallèles, reliés par le trou de ver par lequel passe le réacteur d'avion.

    Il existe tout d'abord un univers qu'on appelera Univers 1. Dans cet univers, le soir du 30 octobre, il se passe quelque chose de surnaturel et d'extrêmement rare (bon, ça reste du fantastique, ne l'oublions pas) : il se forme un "trou de ver", c'est-à-dire un vortex reliant l'Univers 1 à un second univers, qu'on appelera donc Univers 2. Le passage spatio-temporel (vortex) a donc créé ce second univers, parallèle au premier. Il se passe alors quelque chose : un réacteur d'avion passe subitement de l'Univers 1 à l'Univers 2, et s'écrase sur la chambre de Donnie. Il s'écrase donc dans l'Univers 2, le 2 octobre.

    A partir du crash du réacteur, tout le film se passe dans l'Univers 2, à partir du 2 octobre. Le gros problème, c'est que le passage du réacteur d'un monde à l'autre a provoqué un déséquilibre dans le "continuum espace-temps". En d'autres termes, si un autre réacteur n'est pas renvoyé de l'Univers 2 vers l'Univers 1, dans un certain délai, ça sera la fin du monde (provoquée par le déséquilibre et l'instabilité, rappelons que c'est un film de science-fiction). A ce moment se produit ce que les croyants appeleront une "manifestation de Dieu". Face à ce problème de taille, l'entité qu'on appelera "Dieu", faute de lui trouver un autre nom, doit absolument faire quelque chose pour le réparer. Pour ceci, il faut créer un trou de ver afin de faire passer un autre réacteur du Monde 2 au Monde 1. Ainsi, tout sera rentré dans l'ordre et l'équilibre sera rétabli.

    Et c'est Donnie Darko qui est désigné pour accomplir cette mission.


donnie darko


    Avant de me lancer dans le vif du sujet, mettons quelques trucs au clair. Premièrement, tout ce qu'on voit dans le film (la mort de plusieurs personnages, les dégâts occasionnés entre le 2 et le 30 octobre), tout ceci s'est réellement produit dans l'Univers 1, avant le crash de l'avion. Mais nous n'avons pas vu tout ça, nous n'avons rien vu de ce qu'il s'est passé entre le 2 octobre et le 30 octobre du Monde 1. Nous avons vu seulement le Monde 2. Voici ce qui s'est (certainement) passé dans le Monde 1 :

   Dans l'Univers 1, Donnie Darko n'est pas mort dans son lit (car il n'y a pas eu de crash de réacteur). Tout ce qui s'est produit ensuite a été provoqué par lui-même, par sa propre personnalité et sous l'influence de personne. Bien que terriblement lucide et intelligent vis-à-vis du monde qui l'entoure, c'est un psychopathe. Il a inondé l'école, certainement influencé par le bouquin dont parle la mégère insupportable. Ne pouvant plus supporter Jim Cullingham et ses théories à la noix, il décide de brûler sa maison, révélant ainsi qu'il est pédophile. Enfin, pendant Halloween, le 30 octobre, il se retrouve chez Grand-Mère-La-Mort, derrière la Porte de Cellier. Il est alors surpris par deux loubards qui cambriolaient certainement la maison. Puis, Frank débarque en voiture, roule sans le faire exprès sur Gretchen, la copine de Donnie. Donnie, pétant un câble, tue Frank d'un coup de feu dans l'oeil. Cet enchaînement d'événements, dans l'Univers 1 donc, a provoqué l'ouverture du trou de ver, amenant ainsi le réacteur dans l'Univers 2, comme je l'expliquais au début. Comment ces événements ont-ils provoqué ça ? On ne sait pas, mais on imagine que c'est sans doute un phénomène "d'effet papillon", qu'on ne peut pas vraiment expliquer. Mais ceci n'est pas important.


   Revenons-en alors à l'Univers 2, celui qui nous intéresse et qui est montré tout au long du film. "Dieu" a donc choisi Donnie Darko pour recréer un trou de ver allant de l'Univers 2 à l'Univers 1. Pour ceci, il faut reconstituer avec exactitude les circonstances de l'Univers 1 (tout comme dans Lost pour repartir sur l'île, finalement !). En effet, ce même enchaînement d'événements provoquera fatalement un deuxième trou de ver dans l'Univers 2, exactement comme dans le premier. Pour l'aider, il lui envoie Frank, l'une des personnes décédées dans l'Univers 1, afin de lui montrer la voie. Frank sert alors de guide, de messager, afin que Donnie accomplisse sa Destinée.


Donnie Darko


   Tout d'abord, il lui demande de se réveiller afin qu'il évite le crash du réacteur. Puis, il lui dit que dans 28 jours, 6 heures, 42 minutes et 12 secondes, ce sera la fin du monde. Sous-entendu la fin de l'Univers 2 qui, une fois le problème spatio-temporel réglé, aura cessé d'exister et s'évanouira. Dès ce moment, Frank guide Donnie afin qu'il reproduise les mêmes choses que dans l'Univers 1. Mais Donnie est intelligent et cherche à comprendre le but de ces manoeuvres. C'est ainsi qu'il découvre (grâce au livre de Grand-Mère-La-Mort), que chaque personne qui l'entoure a un destin tout tracé, matérialisé par les tubes translucides qui sortent du plexus et indiquent la direction prédestinée. Il remarque même que lui aussi est soumis à ce Destin, qu'il choisit de suivre sans vraiment comprendre. Pendant 28 jours, il commettra exactement les mêmes gestes, les mêmes crimes que dans l'Univers 1, dictés par Frank et exécutés à la lettre. Il inonde son école, il brûle la maison de Jim et révèle ainsi sa pédophilie. Puis, sa prof (jouée par Drew Barrymore et qui est également un guide dans cette histoire) lui donne un indice crucial, "Porte de Cellier" (ça explique par la même occasion une scène pendant laquelle elle rigole avec l'un de ses collègues en disant "ahah Donnie Darko"). Manipulée afin de montrer à Donnie la voie à suivre. A la fin, Donnie va encore suivre son Destin (le tube translucide), et se retrouver devant la Porte de Cellier de Grand-Mère-La-Mort (Roberta Sparrow). Il va se faire surprendre par les deux cambrioleurs, Gretchen meurt. C'est alors que Frank apparaît, le vrai Frank. On apprend alors que son allure de lapin morbide était tout simplement son déguisement d'Halloween. Sous la colère, Donnie abat Frank avec l'arme que son Destin avait préalablement invité à trouver.


donniedarko


   Tous ces événements étant réalisés, la formation du trou de ver se produit à nouveau. Les nuages s'assombrissent dans le ciel, l'avion passe et le réacteur lâche, immédiatement transporté dans l'Univers 1, le 2 octobre. Le problème étant réglé, la bouclé étant bouclée, l'Univers 2 n'a plus lieu d'être et Donnie se retrouve dans l'Univers 1, le 2 octobre à minuit. La création de cet univers parallèle lui est restée en mémoire. Il se souvient de ce qu'il s'est passé pendant ces 28 jours s'il choisit d'éviter le réacteur. Il sait que ça implique la mort de Gretchen, de Frank, de sa mère et de sa soeur. Afin d'éviter ça, il décide donc de rester au lit et de mourir, de se sacrifier, permettant ainsi aux êtres qu'il aime de continuer à vivre.


   Et c'est pour ceci qu'il rigole, de bon coeur. Parce qu'il est enfin heureux, pour la première fois depuis le début. Il se sent bien, il sait que derrière ce drame, il permet à Gretchen, Frank, sa mère et sa soeur de vivre. De plus, toutes ces personnes semblent également être conscientes de la courte vie qu'ils ont eu dans l'univers parallèle. En tout cas, ces personnes ont changé, clairement. Jim Cullingham se rend compte qu'il est un monstre et qu'il doit arrêter. La petite chinoise enrobée (désolé, je ne sais plus son nom) est enfin heureuse, convaincue que sa vie va changer, "sauvée" par celui qu'elle aimait. Frank se passe la main sur l'oeil, comme si sa blessure était encore fraîche... Tout se conclut.



   Voilà donc pour l'explication de cette fin qui, je l'espère, vous aura convaincue. Je serais heureux d'en discuter avec vous dans les commentaires, car ce film n'a pas fini de faire parler.



        Voir aussi : Les meilleurs films de 2000 à 2010, Donnie Darko (critique), The Box.







 

Partager cet article

Repost0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

Fabrice8282 01/08/2019 15:22

Merci pour ton interprétation, même si je ne la partage pas totalement.
Je suis ravi de constater que ce film a enfin trouvé l'écho qu'il aurait mérité à sa sortie.
En 2001, ce film m'a scotché et c'est encore aujourd'hui clairement un de mes films préférés, si ce n'est LE meilleur film que j'ai pu voir à ce jour.

Stephen Vincke 25/07/2019 00:46

Le décodage est bien plus simple qu'il n'y paraît.
Le film donne à voir le passage de la vie à la mort. Donnie meurt dès le début du film. Et le film nous donne à voir ce que son cerveau, qui s'éteint, lui propose comme suite, pour ne pas s'effrayer lui-même. Ainsi, ce monde onirique n'est pas le monde réel, mais la conscience de Donnie qui s'étiole jusqu'à s'éteindre - comme dans un rêve les choses se mélangent, se télescopent, des fantasmes prennent vie, etc...
Ainsi, la fin reprenant le début, ne nous montre plus que la triste vérité: Donnie est tout simplement mort dans l'accident du réacteur.

Robin 17/04/2019 23:21

J'avais le fait qu'il se sacrifiie mais j'avoue que le truc des mondes parallèles avec en plus la complexité des dates fallais y penser !

Il y a néanmois une érreur tu dis que tout ce passe dans l'univers 2 dans le film mais non pendant la séance de cinéma le franck de l'univers 1 montre a donnie une projection de l'univers 1 qui lui donne donc un indices sur ce qu'il dois faire.

C'est quand même tres triste comme fin mais si il est heureux

Eliah 11/03/2019 19:31

Bonjour.
J'adore ta version. Elle me donne envie de revoir le film vu sous cet angle.
Merci ! ,-)

Alca 25/02/2019 09:46

Merci pour cette explication très claire et très intéressante !

Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -