13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 23:23

         Voilà donc, encore une preuve que les cinémas près de chez moi sont géniaux : j'ai nommé Le Lux et Le Café des Images. Le Lux m'avait fait un gros plaisir en proposant une nuit frères Coen très agréable, mais le Café des Images est également parfait car ce petit ciné passe régulièrement de vieux films sur grand écran. Ca m'avait permis entre autres d'y voir Vol au-dessus d'un nid de coucou, et quel pied incroyable ! Y'a pas à dire, ça change carrément de la télé. Bref, Le Café des Images, en ce moment, a décidé de nous passer une rétrospective Stanley Kubrick s'étalant d'aujourd'hui à fin septembre, en VO bien entendu. L'occasion pour moi de voir ceux que je n'avais pas encore vus (et que j'attendais avec impatience) et de redécouvrir les autres sur grand écran. Là, en l'occurrence, la première semaine est consacrée à Eyes Wide Shut (étrange de commencer par son dernier film (1998), mais pourquoi pas !) et il se trouve que je ne l'avais pas vu. Erreur réparée, j'ai adoré.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

eyes-wide-shut-2.jpg

 

-> Lire la suite...

          Pour commencer, je suis allé voir ce film sans vraiment savoir à quoi m'attendre. Le peu de choses que j'avais entendu dire sur Eyes Wide Shut étaient à la fois peu flatteuses et fausses. Etant donné que Tom Cruise et Nicole Kidman étaient ensemble à l'époque du tournage (qui a duré 19 mois soit dit en passant), j'avais souvent entendu dire que le film était un reflet un peu voyeur de la vie privée des deux acteurs, ce qui aurait fait scandale auprès du public. Et j'ai été très agréablement surpris de voir que ce n'est pas du tout le cas. Le film a une assez sale réputation, souvent qualifié de "thriller érotique", et là encore je ne comprends pas. Certes, on a une scène plutôt limite lors de l'orgie, mais si on devait ne retenir que ces 3 minutes de film sur les 2h40, ça serait vraiment très triste... Quant à l'unique scène un peu sexy entre Tom Cruise et Nicole Kidman, elle dure à peine une minute et c'est bouclé.


eyes-wide-shut.jpg       Alors non, je ne vois pas bien pourquoi Eyes Wide Shut a cette image plutôt négative (même s'il a été bien reçu par le public) car le film est superbement mené, avec un scénario excellent et surtout une mise en scène exemplaire. Ce qui est génial avec Kubrick, c'est qu'il est capable, à partir d'une histoire banale, de nous surprendre constamment et de pondre quelque chose de grandiose. Le déroulement du film n'est pas prévisible et ne cesse de nous surprendre, car Kubrick nous emmène via d'obscurs chemins vers des lieux qu'on n'aurait pas soupçonnés. Le synopsis du film est plutôt bateau voire peu avenant : Tom Cruise et Nicole Kidman campent un couple, Bill et Alice Harford. Lui est médecin et un beau jour, en revenant d'une soirée, Alice lui avoue qu'elle a songé à le tromper et à le quitter quelques mois plus tôt. Une révélation qui va le rendre jaloux et le mener à vagabonder dans la ville de New York, vers des lieux très étranges voire dangereux. Tout le génie du film réside dans le fait qu'on ne sait jamais à quoi s'attendre. On suit le personnage principal dans son aventure, dans ses délires, ses fantasmes, et tout comme lui on ne sait pas où ça va le mener. Même si Nicole Kidman est agaçante notamment au début du film lorsqu'elle est éméchée, c'est le rôle qui veut ça et j'ai particulièrement adoré la scène où Alice raconte tranquillement à son mari son petit fantasme quelques mois plus tôt. C'est clairement la scène la plus importante du film, celle qui déclenche tout le reste et va perturber le personnage principal. La scène est assez longue, Nicole Kidman a un joli monologue de plusieurs minutes, et même si ce qu'elle raconte est plutôt banal, Kubrick met ça sous une telle forme qu'on est pendu aux lèvres de l'actrice.


       Outre le casting vraiment bon (même pour ceux qui comme moi ne sont pas particulièrement fans de Tom Cruise ou Nicole Kidman), le film se distingue par sa réalisation impeccable. Les mouvements de caméra sont vraiment superbes, travaillés, et j'adore avec quelle virtuosité l'objectif de Kubrick suit les protagonistes dans les couloirs, dans les rues, tournant autour des personnages, cadrant la pièce de façon originale. C'est une qualité qui est malheureusement très souvent absente au cinéma, je trouve (certains réalisateurs semblent n'avoir rien à faire des prises de vue et des mouvements de caméra, du moment que ça filme la scène qu'ils veulent montrer), et ça fait plaisir à voir ici car c'est fabuleux. Certaines scènes rappellent des passages de Shining dans leur montage, j'adore. Les discussions entre personnages sont magnifiquement filmées, la photographie est soignée et rend le film vraiment beau. On a également beaucoup d'humour, notamment la scène entre Tom Cruise et un receptionniste d'hôtel, celui-ci étant vraiment à mourir de rire.




[ Attention, la suite de l'article révèle quelques détails sur le déroulement du film que, personnellement, je n'aurais pas aimé connaître à l'avance. ]







eyes-wide-shut3.jpg        Cette maîtrise impressionnante de la caméra se retrouve partout dans le film, mais est vraiment flagrante pendant toute la partie de la secte. C'est clairement le passage du film que j'ai préféré, car il est intense, somptueux, terrifiant, inattendu. Toute cette période du film est très angoissante, bien foutue. On s'y croirait et ce qu'on a sous les yeux nous fiche vraiment les jetons. Je pense notamment à l'entrée de Bill dans le repaire, lorsqu'il assiste aux rituels de la secte (qui sont-ils d'ailleurs ? Des Illuminatis ?). C'est une scène de 6 minutes pendant laquelle j'ai vraiment pris mon pied, parce qu'elle est tout simplement géniallissime grâce à la musique, Masked Ball. L'intérêt d'aller au cinéma réside surtout dans le son qu'il nous fournit, et ce n'est vraiment pas rien. La musique, dans cette petite salle de ciné, a pris une ampleur démesurée, m'a fichu des frissons de dingue. J'étais scotché à mon siège, emballé par cette BO oppressante et sensationnelle qui montait petit à petit en puissance. Brrr, clairement cette scène fera partie de celles qui m'auront le plus marquées cette année. Je la mets ici pour ceux qui veulent la redécouvrir, si vous n'avez jamais vu le film (bande de curieux) je pense qu'il vaut mieux pour vous ne pas la regarder, afin de réserver une part de surprise à votre visionnage.


 


 

           Brrr, quand le volume s'amplifie à partir de 2:20 et résonne dans la salle de ciné, c'est un pur plaisir auditif. Outre ceci, tout le reste du film m'a également subjugué. J'ai souvent entendu dire qu'il était ennuyeux et peu intéressant, mais c'est bien le contraire qui a opéré sur moi. J'ai été pris dans l'histoire du début à la fin, envoûté par le charisme de Kidman et le jeu de Tom Cruise (il faudrait etre mauvaise langue pour dire qu'ils ne se sont pas impliqués dans leurs rôles). J'ai parfaitement ressenti toute la tension que communique le film, intrigué et pressé de savoir quelle serait la prochaine étape, jusqu'à la toute fin assez touchante, et le dernier mot prononcé par Nicole Kidman qui conclut le film de façon assez bizarre mais amusante.


         Pour conclure, j'ai adoré ce film et ce n'est pas spécialement dû au nom du réalisateur puisqu'à mon avis, ce film ne participe pas assez à sa renommée dans le monde du cinéma. Trop souvent on cite 2001 l'Odyssée de l'Espace, mais je pense qu'Eyes Wide Shut a également un grand mot à dire dans cette filmographie de dingue.

 


 




Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Leo M 22/01/2015 16:18

Personnellement, je trouve que Stanley Kubrick est l’un des plus grands réalisateurs qui aient existé et il a terminé sa carrière en produisant ce chef-d'œuvre.

Mona 02/08/2012 18:43


Salut Seb. ! Contente de voir que  tu fais de petits passages par chez  ... toi !


Je viens de voir Eyes Wide Shut. En fait j'ai vu les 6 derniers films de Kubrick ; que des chefs d'oeuvre à mon goût.


Quel héritage il laisse, c'est assez impressionant de maîtrise.


Ce Eyes est envoûtant. De plus, les multiples facettes permettent plusieurs lectures. L'on pourrait par exemple penser qu'après la révélation de sa femme, Bill vit un rêve éveillé, fruit de son
imagination. Et n'aimant pas plus que ça Cruise, je dois aussi avouer que sa presta. est bonne. Le choix judicieux du vrai couple renforce le ressenti jalousie-désir.


Moyennement convaincue de voir Lolita à présent. La seconde partie de sa filmo. est tellement parfaite.

Sebmagic 02/08/2012 18:49



Sur les films que j'ai vus de Kubrick, c'est Lolita qui m'a le plus déçu. Il reste très très bon, mais comparé à ce qu'il a fait d'autre, je ne peux pas m'empêcher de comparer. Je crois vraiment
que c'est le réalisateur que j'admire le plus. Mais j'ai pas encore tout vu de lui.


 


Content que t'aies apprécié Eyes Wide Shut à sa juste valeur ! Avant de le voir, j'avais des à-priori négatifs à cause des critiques moyennes.



Ze Ring 19/12/2011 19:04


Je viens de le voir et c'est de loin le moins bon Kubrick que j'ai vu jusque la. Non pas qu'il soit mauvais, loin de la, c'est un très bon film, comportant toutes les qualités formelles que l'on
retrouve systématiquement chez Kubrick (visuel de dingue, acteur impeccable, bande son qui arrache...) mais qui s'avère inégal de par son rythme et son scénario... La première heure est
magnifique, prenante... La construction dramatique y est incroyable et prépare le spectateur à un truc de fou mais tout tombe en désuétude après la scène de la secte, du moins jusqu'a la dernière
demi-heure qui est surpuissante... Mais entre la première heure et la fin, je me suis ennuyé ferme, l'histoire n'avance pas ou très peu ce qui est d'autant plus étonnant que Kubrick à la
réputation d'avoir été un perfectionniste aux règles cinématographiques strictes voire rigides... Dommage, mais un dernier très bon film, même si pour l'instant ça reste celui que j'aime le moins
(ce qui devrait changer une fois que j'aurai vu Lolita : demain)

Sebmagic 19/12/2011 21:36



Non mais il est possible que tu adores Lolita, perso en le voyant je me suis dit "tout ça pour ça ?". Mais j'ai pas dû comprendre la subtilité de la chose.


 


Par contre Eyes Wide Shut, perso je me suis pas ennuyé, d'autant que pour moi tout le passage de la secte est le meilleur du film. Y'a peut-être quelques longueurs ceci dit... Et sinon Tom Cruise
je sais que tu le détestes (presque) mais je le trouve génial dans ce film.



Ze Ring 18/12/2011 02:27


Bin non pas si cher que ça, 25€!
http://www.amazon.co.uk/Stanley-Kubrick-Visionary-Filmmaker-Collection/dp/B004MW57KA/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1324171543&sr=8-1
Bon ca a un peu monté a cause de Noel mais ça va pas rebaisser très vite... Sous-titres français, documentaires sur Kubrick et McDowell en bonus, bouquin rouge très classes sur les films de
Kubrick, des Blu-Ray magnifique... Dommage que par coffret américain il manque les Blu-Ray de Docteur Folamour et Spartacus mais je les aurai bientot, avec Les sentiers de la gloire qui lui vient
dans un coffret au prix dérisoire contenant également Le baiser du tueur et L'ultime razzia :
http://www.amazon.co.uk/Stanley-Kubrick-Collection-DVD/dp/B000LV6M1Y/ref=sr_1_2?s=dvd&ie=UTF8&qid=1324171635&sr=1-2

Sebmagic 18/12/2011 04:17



Cool tout ça ! Merci pour les liens mais j'ai la plupart en DVD et j'ai pas de lecteur de blu-ray



Ze Ring 18/12/2011 00:03


Pendant que j'y pense, Seb, j'ai reçu aujourd'hui un coffret contenant les blu-rays de Lolita, 2001, Orange mécanique, Barry Lyndon, Shining, Full Metal Jacket et Eyes Wide Shut!
J'ai revu 2001 aujourd'hui et je me suis pris une belle baffe, j'ai vraiment adoré (malgré les longueurs de la deuxième partie) et j'ai beaucoup aimé Full Metal Jacket... Kubrick recommence enfin
a me surprendre!
Je te dis des nouvelles des autres prochainement!

Sebmagic 18/12/2011 00:11



Cool ça, c'est la classe d'avoir ce coffret ! Ca a dû coûter cher C'est clair que 2001 au deuxième visionnage a été une
claque pour moi. Et Full Metal Jacket est vraiment bon aussi. Jen e sais plus quels films t'as vu de Kubrick mais je pense que tu peux aimer Les Sentiers de la Gloire (dommage il est pas dedans
:p), et je sais que t'adores Shining ;)


 


Mais sinon le Blu-ray Kubrick ça doit péter, je suis jaloux !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -