16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 12:26

           Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce film de Amos Gitaï que j'ai donc découvert avec Free Zone. Le film se situe dans un contexte géopolitique intéressant, celui du conflit israëlo-palestinien, mais je pense qu'il y avait matière à faire passer plus de choses sur le sujet, surtout avec le casting réuni !

 

Indice Spoiler :  Spoiler3


free-zone-

 

-> Lire la suite...

           Le casting est clairement le point fort du film, qui fait évoluer pendant 1h30 trois personnages féminins au coeur d'Israël, la Jordanie et la Palestine, dans un genre de road movie façon documentaire. Les 3 actrices représentent chacune une nationalité. Natalie Portman joue une américaine, Rebecca, qui prend un taxi en Israël pour passer la frontière et entrer dans la Free Zone. La conductrice, Hanna (campée par Hanna Laslo), est un israëlienne et les deux femmes vont faire connaissance dans ce taxi. A partir de la moitié du film, un autre personnage entre en scène, Leila (Hiam Abbass), une palestinienne. Commence alors une confrontation entre ces trois femmes d'origines et de cultures différentes.


Free Zone             Le sujet aurait pu être passionnant si le scénario avait été plus clair et plus prenant. Lefilm s'ouvre sur un plan-séquence de plusieurs minutes, une excellente scène qui montre le talent extraordinaire de Natalie Portman, avec une belle musique. Cette actrice ne cessera de m'époustoufler dans ses films et cette magnifique scène d'entrée m'a mis en confiance pour la suite. Malheureusement, et malgré tout le talent des comédiennes (Hanna Losla est vraiment géniale dans son rôle), il faut dire que le film souffre d'une trame trop peu passionnante et qui aurait mérité d'être plus développée. J'ai beaucoup aimé le principe du road movie, la caméra à l'épaule étant quasiment toujours à l'intérieur du taxi, malheureusement les discussions et événements ne sont pas toujours intéressants, d'autant que le sujet principal du film (Hanna cherchant à retrouver ses 30000 dollars) n'est pas des mieux choisis pour illustrer ce conflit israëlo-palestinien. Les décors dans lesquels évoluent les personnages sont pourtant démonstratifs, les protagonistes évoluant au milieu de villes délabrées voire incendiées, mais ça ne suffit pas à rendre le propos marquant. Qui plus est, la réalisation est parfois assez mauvaise (à mon goût), notamment pendant la première moitié. Amos Gitaï a choisi de superposer plusieurs scènes pour tenter de nous expliquer un peu mieux comment les personnages en sont arrivés ici. Malheureusement, ces images en surimpression ne font que rendre le récit encore plus confus qu'il ne l'était déjà, si bien qu'à certains moments on ne comprend même pas ce qui se passe, ce qui a fini par m'ennuyer. Heureusement, la fin du film vient rattraper le tout avec une scène absolument sublime. En une seule séquence, le réalisateur pointe du doigt avec brio les relations entre les 3 pays. L'israëlienne et la palestinienne ne cessent de se disputer et on a affaire à un véritable dialogue de sourds, sans fin, tandis que l'américaine fuit la voiture et ce conflit pour ne plus en être témoin. Une scène vraiment magnifique qui résume en quelques secondes toute la fatalité de cette situation géopolitique, l'idée de représenter chaque pays (ou disons plutôt "région" pour la Palestine) par une seule femme étant absolument géniale.


free-zone-2


           Il est donc dommage que les scènes d'ouverture et de fermeture soient si belles et si justes, tandis que le reste ne suit pas. D'autant plus dommage que les actrices sont franchement fabuleuses.




        



Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

nass 06/12/2011 09:44


ouai moi non plus ça me passionne pas mais c'est à voir

Sebmagic 06/12/2011 12:38



C'est noté !



nass 05/12/2011 20:46


J'ai pas vu ce film mais au sujet de la Palestine je te conseille le film : Amerrika. Il est pas très connu mais je crois qu'il avait fait parler de lui une année au festival de cannes, pas
sûre... Je suis tombée dessus par hasard à la médiathèque et je t'avoue avoir été agréablement surprise. C'est l'histoire de Mouna une palestinienne divorcée qui part aux Etats Unis avec son fils
chez sa soeur qui y vit depuis un moment déjà. Plusieurs choses sont intéressantes dans ce film : déjà, ça se focalise pas sur le conflit, en plus Mouna est issue de la minorité chrétienne de
Palestine, il y a aussi la question de l'identité de la famille américaine d'origine palestinienne et comment ils gèrent ce "problème" de double nationalité. Et puis le personnage de Mouna est
très attachant, c'est une femme souriante, optimiste, qui adore son fils... Bref, j'aime pas survendre les films ^^ mais c'est vraiment pas mal ! En tout cas, moi il m'a vraiment plu, peut-être
parce que je me suis sentie concernée par leur histoire... A toi de juger !

Sebmagic 06/12/2011 01:54



Merci du conseil, je suis pas vraiment passionné par le sujet mais si jamais j'y penserai !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -