20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 16:31

          Frozen fait partie de ces films à la 127 heures qui présentent une ou plusieurs personnes dans une situation totalement merdique dans laquelle personne n'aimerait se retrouver. Le genre de situations cons, conséquences d'un manque de chance total, desquelles on ne peut quasiment pas se sortir et où aucune aide ne peut être envisagée (généralement parce qu'on est dans un lieu désertique, en pleine mer, etc). Ici, trois jeunes gens se retrouvent, suite à une faute professionnelle, coincés sur un télésiège. Ils ont été "oubliés" et réalisent alors que la station de ski ne va pas rouvrir avant 5 jours et que la nuit va probablement les geler sur place.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

frozen2

 

-> Lire la suite...

Frozen1             Voilà un film qui m'a l'air absolumnt inconnu en France (je crois même qu'il n'est jamais sorti ici sous aucune forme que ce soit), et à peine même aux USA (qui n'a pas dû le présenter dans plus de 100 salles de ciné). En pourtant, ce film est assez stressant et passionnant, surtout pour moi qui raffole de ce genre d'intrigues flippantes. Si j'ai autant aimé le film, c'est tout simplement parce qu'on m'avait dit que c'était tiré d'une histoire vraie en détails. Il se trouve qu'en fait, le film est une simple fiction d'Adam Green, ce qui lui enlève un peu de sa valeur car certaines petites incohérences sont alors regrettables. Cependant, il est très facile de croire à cette histoire et à la fin du film je n'avais aucun souci à penser que l'histoire pouvait être réelle. Bref, Frozen est un excellent huis-clos d'une heure et demie qui tient en haleine du début à la fin. Je ne comprends absolument pas comment des gens ont pu s'ennuyer devant le film, tant on redoute ce qu'il va s'y passer. Tout le film se passe donc uniquement sur ce télésiège, et on a un peu l'impression d'être avec eux. Pendant tout le film, on se pose les mêmes questions qu'eux et on comprend leurs réactions tout à fait crédibles (tout d'abord "il doit juste y avoir un problème, le télésiège va redémarrer", puis "c'est quoi ce délire, c'est quand même pas possible !", jusqu'à "comment se sortir de cette situation pourrie ?").



frozen3              Pour qu'un tel film fonctionne, il faut que les personnages soient attachants. Et pourtant ce n'était pas gagné dès le départ, quand j'ai vu la tête de l'acteur principal, Kevin Zegers. Au début, j'ai cru que c'était Zac Efron (c'est fou comme ils se ressemblent, non ?) et j'ai un peu eu peur (préjugé oblige). Cependant, les acteurs sont tous convaincants et rendent parfaitement crédible leur situation et leurs dialogues (c'est pour ça que si ça avait été une histoire vraie, ça ne m'aurait pas étonné). Mais ce film, c'est évidemment plus que de simples acteurs. Les personnages ne restent pas là à se regarder dans le froid et à s'énerver. Ils tentent de s'en sortir et pour ceci, essayent diverses méthodes et idées. "Doit-on sauter ?" Pire encore : "peut-on sauter ?". De ce point de vue, le film est extrêmement réaliste. Lorsque le jeune homme tente de sauter, il n'y a pas de miracle (vraiment pas) et tous les événements qui s'ensuivent sont franchement effroyables. Je ne veux pas spoiler, mais certaines scènes sont franchement insoutenables, plus moralement que physiquement, et c'est là que Frozen fait fort. Adam Green ne nous montre que le nécessaire et préfère laisser notre imagination faire le travail. La scène avec les loups est flippante, est très dure moralement et on ne peut qu'avoir de la pitié pour l'ensemble des trois personnages.


             Bref, je ne vais pas tout raconter ni tout dévoiler mais Frozen est une merveille du genre, un genre de Destination Finale sans clichés et réaliste, même si quelques incohérences sont à noter. Il faut le voir en s'imaginant que ça nous arrive et en tentant de répondre aux mêmes questions que les protagonistes. Passionnant et un peu dérangeant, avec en plus une excellente BO.





Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Wilyrah 19/05/2012 00:35


Une bonne surprise et quelques passages glaçants. 

Sebmagic 19/05/2012 00:36



Film surprenant.



ana 17/05/2012 12:18


ahah je crois qu'il faut quand même le regarder au second degré, parce que niveau personnages et situation je trouve que (quand même!) les clichés sont réunis, pour moi, c'est une comédie américaine mixée film d'angoisse. Alors c'est vrai, que dans les péripéties dramatiques on n'a à peine le
temps de souffler, mais j'ai trouvé que globalement il y avait un manque de crédibilité : au niveau de la psychologie des personnages cela reste très basique, c'est très stéréotypé.


Le film fini j'étais assez interloquée : "qu'est ce que c'est que ce film!?"


Ceci dit merci pour ton blog, très inspirant, bonne continuation!

Sebmagic 17/05/2012 12:48



En fait on l'a regardé en pensant que c'était une histoire vraie donc on n'a pas trouvé ça stéréotypé du tout !



holocost 03/12/2011 23:25


ouai j'aime bien ce genre de film merci d'avoir partagé ta trouvaille :)

Sebmagic 04/12/2011 00:13



De rien, j'espère que tu pourras le trouver et que tu vas aimer !



HélèneM 21/11/2011 17:09


J'ai vraiment aimé ce film ou tout est suggéré sans jamais tomber dans le gore. Et je préfère ce type de film parce que l'imagination est plus fertile que l'image.

Sebmagic 21/11/2011 19:43



Ouais, même si à deux ou trois endroits c'est assez sanglant quand même ^^



Miss Terry Traine 20/11/2011 19:38


Il est déjà trés bien comme ça. Bon appetit

Sebmagic 20/11/2011 19:49



Euuuh c'est marrant parce qu'à cette heure précise je me levais pour aller manger !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -