19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 21:33

    Inglourious Basterds. Ce qu’il y a de bien avec Quentin Tarantino, c’est que lorsqu’on s’attend à un chef d’oeuvre, on a bel et bien un chef d’oeuvre. Et ce qui est encore mieux, c’est qu’on s’attend toujours à un chef d’oeuvre ! Ce réalisateur enchaîne les très, très bons films, de grosses surprises qui ne laissent jamais indifférent. Je viens de le voir pour la troisième fois et je ne m'en lasse vraiment pas. Encore une fois, le maître de la caméra et des scénarios en béton nous offre un petit bijou, qui était extrêmement attendu.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

IngloAff-204x300

 

-> Lire la suite...

    Quel film… Sorti en août 2009, et nominé au Festival de Cannes, c'est certainement l’un des meilleurs films de l’année 2009, devançant même à mon goût l’excellent Gran Torino. A peine le générique commencé, on reconnait déjà la patte du réalisateur. Une musique digne d’un Kill Bill, un générique écrit tout en jaune qui fait relativement vieux, ça y est, on le sait, c’est un film de Quentin Tarantino. Puis, autre caractéristique de Monsieur Tarantino, on nous présente le titre du “premier chapitre”, ce qui laisse entendre que le film sera découpé en plusieurs parties. Et ça y est, on entre enfin dans le film. Et ça commence fort, à la fois en humour et sur l’impact qu’a ce premier chapitre. Commençons par parler du casting impressionnant de ce film, et des personnages associés à ces acteurs. Au début du film, on nous présente un des personnages principaux, le Colonel Hans Landa, qui est tout simplement le plus important du scénario, incarné par un Chistoph Waltz particulièrement génial.

 

Inglo1-300x199

 

    L’acteur interprète ce rôle à merveille, en nazi tantôt drôle et joyeux, tantôt impitoyable et mesquin. Il est à l’origine des nombreux rires.

    Et il va sans dire que tous les personnages du film sont présentés petit à petit, chacun ayant son propre rôle, sa propre âme. Ils sont loin d’être plats, bien au contraire. Le deuxième acteur qui vient à l’esprit est inévitablement Brad Pitt, qui nous permet de rire d’autant plus fort. Quel talent, c’est incroyable. Il incarne un américain, Aldo Raine, bien décidé à monter sa petite armée de soldats juifs dans le but de massacrer un maximum de nazis par le scalp.

 

Inglo6-300x199



    Ensuite, il y a le soldat Fredrick Zoller. Voici un troisième personnage joué par un acteur exceptionnel, Daniel Brühl, qui s’est notamment fait connaître dans l’excellent Good Bye Lenin. Un personnage assez difficile à comprendre, qui semble très fier de son titre, mais ne peut s’empêcher de ressentir des remords pour ce qu’il a fait.

 

Inglo2-300x199

    Enfin, pour finir avec les acteurs, je citerai Martin Wuttke, qui incarne un parfait Adolf Hitler très caricaturé. On ne manquera pas de citer la participation de Samuel L. Jackson, cet habitué des plateaux de Tarantino qui est le narrateur du film. J’oublie beaucoup de rôles, mais voilà l’essentiel.

 

Inglo3-300x199

 

    Passons maintenant aux actrices. Tarantino est également réputé pour nous offrir des rôles féminins quelques peu différents de ceux qu’on voit habituellement au cinéma. Il en est ainsi pour Mélanie Laurent, sublime, qui incarne la cinéphile Shosanna Dreyfus, une jeune femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds facilement. Notre actrice française, notamment révélée dans Je vais bien ne t’en fais pas, nous montre un sacré talent.

 

Inglo4-300x199

 

    Il en est de même pour Diane Kruger qui, elle aussi, illumine littéralement l’écran à chaque apparition.

 

Inglo5-300x199

    C’est donc un casting de rêve qui est présent avec nous durant les 2h30 de ce film. Durée qui passe à une allure absolument impressionnante, tant le film est passionnant, drôle, touchant et esthétiquement proche de la perfection. Les musiques sont géniales et posent une ambiance “Tarantinesque” assez joussive. On reconnaîtra notamment un petit passage d’une des musiques de Kill Bill 2, dont le nom m’échappe, mais qui est un clin d’oeil sympatique pour les inconditionnels de la bande originale de ce film.

 

    Ensuite, autre aspect caractéristique du réalisateur, c’est la petite touche de violence qu’il nous montre. mais c’est une violence paradoxalement jubilatoire et drôle, et non insoutenable. Elle va même jusqu’à nous procurer une certaine euphorie lors de deux scènes à la toute fin du film (que je ne révèlerai pas ici pour ceux qui ne l’ont pas vu).

 

    Ensuite, et c’est ce qui fait aussi pratiquement 50% du film, on a droit à un festival de dialogues tous plus drôles et recherchés les uns que les autres. Les bavardages et les discussions entre les personnages sont excellents, travaillés et font effet. L’humour fait mouche tout le temps, et c’est ce qui fait également la réussite des films du cinéaste. On retiendra notamment la discussion entre le Lieutenant Aldo Raine et le sergent Wilhelm ainsi que les deux quasi-monologues du Colonel Hans Landa, au tout début du film et face à Shosanna Dreyfus.

 

    Enfin, on retiendra bien sûr la force incroyable du scénario, bien pensé et très facile à suivre malgré le nombre impressionnant de personnages importants. On sent que Tarantino a une fois de plus été très inspiré. Il en va de même pour la quasi-totalité des séquences du film, qui sont superbement mises en scène, magnifiques. On assiste à de nombreuses scènes totalement décalées ainsi qu’à des situations loufoques et inattendues, voire comiques, comme le moment où Hans Landa demande à Shosanna d’attendre la crème.

 

    Pour résumer, ce film est l’oeuvre d’un génie, qui ne cesse de sortir de son imagination des idées géniales et très appréciées. Qu’il continue, nous n’attendons que ça et on en redemande. That’s a bingoooo !



       Voir aussi : Les meilleurs films de 2000 à 2010, Quentin Tarantino, Jackie Brown, Reservoir Dogs, Pulp Fiction, Kill Bill 1&2, Samuel L. Jackson.




Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Leo M 21/01/2015 15:27

Ce long métrage de Quentin Tarantino, que j’ai regardé sur cette application film en streaming : https://play.google.com/store/apps/details?id=virgoplay.vod.playvod a une très bonne mise en scène.

Maëllie Godard 04/03/2013 13:38


On peut également simplement pensé que Tarantino voulait montrer qu'autant du côté américain que du côté allemand, on avait à faire des brutes sans merci, et qu'aucun "camp" n'a de quoi se sentir
fière...

Sebmagic 04/03/2013 18:02



Chacun le prend comme il le prend, perso j'ai plutôt pris ça comme un délire de vengeance plutôt jouissif ! Comme Django d'ailleurs.



Maëllie Godard 04/03/2013 11:51


Je ne nie pas la qualité du film, ni le génie de son auteur, loin de là...


Je me pose simplement une question: doit-on applaudire quelqu'un qui arrive à faire de l'humour, qui arrive à faire rire sur un pareil fond historique? Parce que le film avait beau être aussi
génial que l'on m'avait dit, et j'ai beau adoré les films de Tarantino, j'ai tout de même ressenti un certain gêne, face à la parodie de tels évenemment. Avis tout à fait subjective, je m'en rend
compte.

Sebmagic 04/03/2013 13:32



C'est toujours la même chose : on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde !


 


Je n'ai personnellement pas eu de gêne, d'autant que les nazis sont vraiment représentés comme des enflures.



Yep 02/01/2013 00:21


...

Sebmagic 02/01/2013 11:55



Pas certain que Inglourious Basterds soit "objectivement" le meilleur mais de toutes façons leur niveau est tel qu'il explose tout ^^



Amélie 12/11/2012 21:22


Oui c'est sur. Ca m'a beaucoup choquée :/ mais j'ai trouvé le jeu d'acteur de Christoph Waltz extraordinaire. C'est lui qui tiens le suspense tout le long du film.

Sebmagic 12/11/2012 21:41



Ouais une vraie révélation !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -