5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 16:24

      Voilà un film signé Sean Penn, sorti sur nos écrans en janvier 2008. Ce film, tiré d’une histoire vraie, raconte le voyage de Christopher McCandless, un jeune homme de 22 ans tout juste diplômé qui décide du jour au lendemain de quitter sa vie douillette en abandonnant tout derrière lui. Laissant sa famille sans nouvelles, il va traverser l’Amérique en vue d’une quête spirituelle qui le mènera à son but : l’Alaska. 

Indice Spoiler : Spoiler2   

 

into-the

 

-> Lire la suite...

    Ce film est d’une beauté surprenante, tant par les images que par l’évolution du personnage et la profondeur du film. Et si on accroche, c’est bien grace à l’excellente performance d’Emile Hirsch, qui donne une âme à son personnage auquel on s’attache très rapidement. Cet acteur a tout juste commencé à faire parler de lui avec ce film où il nous livre une superbe interprétation.

intothewild

    N’oublions pas les musiques absolument sublimes d’Eddie Vedder et de Michael Brook, dont j'ai déjà fait un article ici, qui accompagnent les scènes de façon magnifique. Et il faut dire que les paysages de l'Alaska, du Mexique et du reste des Etats-Unis montrées dans ce film sont d'une beauté époustouflante.

    L’autre indéniable atout du film est son scénario. Qui n’a jamais rêvé, à l’instar du personnage, de prendre la route en oubliant sa petite vie bien tracée ? Il est tiré d'une histoire vraie, et d'ailleurs, ayant lu le livre, on peut s'assurer que tous les éléments montrés dans ce film se sont réellement passés de cette façon, sans gros écart de la part du réalisateur qui, certainement ému et touché par cette histoire, a voulu rendre hommage à ce jeune homme plein de vie, d'avenir et d'ambition.

     Il fait un nombre incroyable de rencontres pendant ce voyage spirituel, des personnages atypiques comme Jan Burres et Rainey, ou encore Tracy (jouée par la désormais connue Kristen Stewart), Wayne ou Ron Franz, des personnes qui existent réellement et qui ont permis à l'auteur du livre  (Jon Krakauer) d'avoir tous ces précieux témoignages. Je vous conseille absolument ce livre.

     Je vous conseille vivement ce film, très humain et rempli d’émotion, notamment dans les scènes où Chris se retrouve seul face à la nature et, bien sûr, la fin du film.


     Spoiler3

     La suite de cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vue.




    
     Le dénouement du film est vraiment d'une grande émotion. Et, sans étonnement de votre part, une vidéo vaut mieux que de longs discours (attention, la vidéo d'Into The Wild commence seulement à 6:25) :

 


 
     C'est totalement indescriptible, et c'est l'une des raisons pour lesquelles ce film est tout simplement mon film préféré. C'est à mon goût le meilleur film qu'on ait fait, il parvient à allier l'émotion, l'humour, l'aventure, et le côté réellement humain et sensible au coeur de décors absolument magnifiques. De plus, l'histoire se finit donc tragiquement pour ce jeune homme qui finit par mourir dans ce bus, seul, et qui réalise alors qu'il aimerait revoir ses parents une dernière fois et les prendre dans ses bras. La musique de Michael Brook est tellement belle, dramatique, reposante et déprimante... Tout ça à la fois.

    Une fin totalement culte pour un film pas comme les autres, un film que j'attendais depuis très longtemps et qui ne sera pas égalé dans mon coeur avant un très long moment.




       Voir aussi : Les meilleurs films de 2000 à 2010, Les 20 films les plus tristes ou émouvants, Into the Wild BO, Into the Wild (Analyse), The Indian Runner.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Kaatoche 06/06/2013 21:50

J'aimerais juste savoir à quoi sert notre petite KriKri dans ce film
Bécots

Squizzz 15/01/2011 23:22



Il se place juste derrière "Amélie Poulain" parmi mes films préférés. Un réel chef d'oeuvre. Je te poste ma critique écrite il y a quelques mois, si ça t'intéresse...


Même au bout de quatre visions, la magie opère toujours... "Into the Wild" est l'un des rares films où il vous faudra quelques minutes avant de revenir à la réalité
et vous lever de votre siège. Sean Penn montre la nature telle qu'elle est, loin des clichés écolos de citadins. Mais il s'intéresse surtout à l'expérience de vie d'un homme, Chris McCandless,
qui décide de tout plaquer pour vivre au plus près de la nature. La force du réalisateur est qu'il ne juge jamais son héros, ne défend ni ne condamne aucun de ses choix. Il cherche juste à
comprendre ce qui l'amène à agir ainsi, et à montrer la force de cet homme qui a décidé d'aller jusqu'au bout de ses convictions. Sean Penn n'oublie pas non plus les limites à cette liberté, les
erreurs commises par Chris, et propose différents points de vu (autres que celui du héros) sur cet idéalisme de vie. Cette vision objective, à travers différents regards subjectifs, enlève tout
aspect moralisateur au film, et nous permet de profiter pleinement du voyage et de nous faire nous même notre idée. Techniquement parlant, certains réalisateurs auraient choisi une mise en scène
en retrait face à la force du propos. Sean Penn opte pour un côté artistique assumé, renforçant les émotions du héros. La magnifique photographie d'Eric Gautier sait nous plonger au cœur de la
nature. Le choix du montage non chronologique est plutôt judicieux. La structure du film en chapitres correspondants chacun à une période de la vie pourrait paraître "cul-cul", mais ramène
finalement à l'idée que les deux années d'évasion de Chris peuvent s'apparenter à une vie entière. L'émotion passe aussi par la BO et les chansons d'Eddie Vedder, qui resterons longtemps dans
votre tête. Enfin, Emile Hirsch, étonnant de charisme, porte le film sur ses épaules. Par ce rôle, il confirme qu'il fera très bientôt partie des plus grands (si ce n'est déjà le cas...). "Into
the Wild" est plus qu'un film, c'est une expérience qui restera longtemps dans votre mémoire...



Sebmagic 15/01/2011 23:36



Totalement d'accord avec cette critique bien sûr, par contre un peu moins avec le principe de placer Amélie Poulain devant ^^ Certes, c'est un très bon film (certainement l'un des meilleurs films
français), mais je n'avais pas tellement eu l'engouement de tout le monde.


 


Désolé j'ai pas mal de retard dans mes articles donc j'ai un peu de boulot ce soir mais dès que j'ai fini je passerai voir ton blog. Merci pour les réactions !



Ze Ring 03/11/2010 23:28



Mon préféré de Sean Penn est The Indian Runner... A chialer. Enfin j'ai pas encore vu Into the Wild mais je vais pas tarder à le faire.



Sebmagic 04/11/2010 00:48



Jamais entendu parler ! Mais vu le casting, ça donne envie !



Flow 01/09/2010 18:19



Non, je ne l'ai pas encore lu, j'ai vu le film en ne connaissant pas du tout cette histoire.



Sebmagic 01/09/2010 18:34



Oui, pareil, j'ai vu le film avant. Par contre, il m'a donné envie de lire le livre, et très honnêtement je te le conseille. Ca se lit vite et bien, et ça permet de nous replonger dans la vie de
Chris McCandless avec plus de détails sous un point de vue totalement documentaire.



Flow 01/09/2010 18:04



Arf!


J'avais la gorge nouée à la fin...


Sean Penn est vraiment un grand homme.



Sebmagic 01/09/2010 18:16



Oui, c'est vraiment admirable ce qu'a pu faire Sean Penn de cette histoire. Je ne sais pas si tu as lu le bouquin de Jon Krakauer dont est issu ce film, mais si tu ne l'as pas fait, lis-le ! On
voit à quel point tout ce film montre des faits complètement réels.


 


Into The Wild étant mon film préféré sans aucun doute, j'en ferai un article beaucoup plus détaillé bientôt.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -