16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 17:42

         Aujourd'hui s'achève ma semaine consacrée à l'actrice (j'espère que ça n'a pas été trop long ni trop laborieux), avec un ultime article pour discuter un peu de son talent et de l'intégralité de ses films. Après ce billet je ne parlerai plus beaucoup d'elle, excepté à l'occasion de ses prochains films que j'irai sans doute voir au cinoche. Qu'on l'apprécie ou qu'elle nous agace, une chose est quasi certaine : Keira Knightley a joué dans quelques excellents films et on n'a pas fini de la voir jouer, vu sa popularité. Ayant commencé sa carrière très jeune (à 10 ans) avec des apparitions très secondaires dans des téléfilms et séries TV dont je ne parlerai pas ici, elle est devenue mondialement connue avec Pirates des Caraïbes alors qu'elle n'avait que 16-17 ans. Depuis, sa carrière a explosé et on la voit régulièrement à l'affiche des cinés. Revenons donc un peu sur son parcours.

 

keira knightley

 

-> Lire la suite...

        Elle fêtera bientôt ses 26 ans et a pratiquement autant de films à son actif. Aujourd'hui elle est connue de tous mais il y a 8 ans, ce n'était pas du tout le cas. En 2001 ou 2002, je me souviens l'avoir vue pour la première fois à la télévision dans un téléfilm bas de gamme qui passait par hasard : Le Royaume des Voleurs. A l'époque je ne la connaissais absolument pas, comme la plupart des gens, et j'ai immédiatemment remarqué qu'elle avait un truc, un petit talent qui rendait son personnage moins fade et moins banal que les autres. Un regard expressif, parfois malicieux, des expressions de visage assez particulières, ça m'avait frappé. Certes, l'actrice n'est pas moche mais ce n'est pas de ça dont il est question ici. Outre son charme évident, je trouvais que cette actrice avait un talent qui s'élevait au-dessus de ce qu'on voit habituellement dans les téléfilms de l'après-midi, clairement. Un potentiel prometteur. Quoiqu'il en soit, 3 ou 4 ans plus tard, je me suis décidé à regarder Pirates des Caraïbes à l'époque où je ne savais pas du tout de quoi parlait le film et où j'avais seulement entendu "vaguement" parler de Johnny Depp. Et là paf, j'ai immédiatemment reconnu ces mimiques et ce truc que j'avais capté et presque immédiatemment oublié quelques années plus tôt. J'ai tout de suite reconnu l'actrice et j'ai donc pu mettre un nom dessus. C'est à partir de ce moment que je m'étais mis en tête de voir sa filmographie. Je suis tombé par hasard sur The Hole à la télé, j'ai acheté le DVD du Roi Arthur à E.Leclerc, bref : depuis Pirates des Caraïbes j'ai pratiquement vu tous ses films, car vraiment je trouve que Keira Knightley a du talent. Mais ça n'a pas été constant.


         Mon intérêt pour son jeu et ses films a effectivement cessé du jour au lendemain (ou presque) quand elle a commencé à se lancer dans des films d'époque, à costumes. Essentiellement, je m'étais arrêté à Domino en 2005, car Orgueil et Préjugés ne m'intéressait absolument pas et que la suite de sa filmographie n'était pas non plus mon style de cinéma. Jusqu'à aujourd'hui, la carrière de la comédienne est divisée en 2 parties qui se transforment en 3. De 2002 à 2005, elle a eu des rôles vraiment différents, incarnant tour à tour un garçon manqué dans Joue-là comme Beckham, une guerrière au coeur pur dans Le Roi Arthur, une jeune femme joyeuse et pleine de vie dans la comédie romantique Love Actually, puis déprimée et sombre dans le thriller dramatique The Jacket. Bref, un éventail de rôles assez variés qui a atteint son paroxysme avec Domino. Sous l'aile de Tony Scott, elle y incarne le rôle principal, celui d'une chasseuse de prime indépendante et dynamique dans un rôle presque inattendu pour elle. Elle prend des risques en se la jouant caïd mais ça marche d'enfer. Totalement crédible, elle surprend et obtient l'un de ses meilleurs rôles.


         Puis, à partir de 2005, toute cette polyvalence est tombée à plat et son image a totalement changé. Devenant l'égérie du parfum Chanel, on la voit alors comme une femme super classe, élégante et ses rôles se cantonnent presque exclusivement dans des films à costumes comme Orgueil et Préjugés, Reviens-Moi, The Duchess, Soie ou même The Edge of Love (bien que ce dernier diffère des précédents et annonçait un renouveau). Toujours le même rôle : celui de la jeune femme qui attend patiemment le retour de son aimé. Alors bien sûr, le talent est toujours là mais elle ne surprend plus. Elle garde ce tonus, ce rire si particulier, cette voix et ce petit truc dans le regard qui lui donnent son allure pétillante et sa classe, mais malheureusement on commence à se demander si ce n'est pas le début de la fin, car il est vraiment moche pour un acteur d'être catalogué dans une seule catégorie et de ne plus pouvoir en ressortir.


         Cependant, on peut se rassurer car les prochains films de l'actrice semblent enfin s'écarter de ce genre cinématographique qui lui colle trop à la peau et ne passionne qu'une petite partie du public. 2011 s'annonce comme un retour à des rôles plus diversifiés, plus contemporains, et ça fait plaisir. J'ai d'ailleurs hâte d'aller voir Last Night et surtout Never Let Me Go qui semblent être des films moins "neuneus". Attention, je ne dis pas que les films d'époque sont neuneus, car j'apprécie ce style cinématographique (j'ai d'ailleurs très récemment terminé sa filmographie que j'avais abandonnée en 2005 et j'ai été ravi). Cependant, on ne peut pas dire que ce genre soit ultra avenant ni passionnant au premier abord. Il garde quand même un aspect cul-cul la praline qui peut déplaire. Pour moi, ce changement de registre est bon signe pour la suite de sa carrière, d'où le titre de cet article. Notons cependant que c'est dans ce genre de rôles qu'elle a été nominée à plusieurs reprises en tant que "meilleure actrice".


         On va maintenant passer à sa filmographie. J'ai énormément de mal à faire un classement donc je vais simplement la reprendre de façon chronologique. De toutes façons, ils sont pour la plupart très différents (sauf pour la période 2006-2009) et j'ai aimé la quasi-totalité d'entre eux. Attention, je n'ai pas encore vu "Soie" (pour ceux qui croient que je l'ai oublié) et je ne compte pas le faire tout de suite, car le sujet me semble terriblement chiant et que l'actrice se retrouve une fois de plus dans un rôle où elle est prévisible (mais je me trompe peut-être).


         Note : comme d'habitude lorsque je parle de personnalités, je ne m'attarde que sur le jeu d'actrice et la carrière de Keira Knightley et pas sur les infos people ou rumeurs que j'exècre (exemple : je ne supporte pas d'entendre à tout va qu'elle est anorexique. Certes, elle est plus maigre que la moyenne, mais il ne faut pas oublier que l'anorexie est une maladie grave, faisons gaffe aux mots que nous utilisons. Vous remarquerez que si vous recherchez dans Google "keira knightley", la proposition "keira knightley anorexique" arrive très rapidement, preuve qu'elle est très souvent définie par cet adjectif. Je trouve ça à la fois irrespectueux et ridicule).






          Star Wars Episode I - La Menace Fantôme (1999, Georges Lucas)

keira knightley star wars


          L'un des premiers rôles de Keira Knightley, à 13 ans, où elle est évidemment passée inaperçue. Elle a été choisie en raison de son étonnante ressemblance avec Natalie Portman, et on raconte même que les mères respectives des deux actrices étaient incapables de les reconnaître sur le lieu de tournage (ce dont je doute fortement, mais j'imagine que ça tient plus de la petite blague). Elle joue, dans le film, la doublure de la reine Amidala et je dois bien avouer que la première fois que j'ai vu ce film, je n'avais même pas remarqué que les deux actrices étaient différentes (faut dire que j'avais pas capté le coup de la doublure car je dormais à moitié...). Je n'ai pas grand chose à ajouter sur ce rôle puisqu'elle apparaît très peu, si ce n'est que le film en lui-même n'est vraiment pas exceptionnel. Pas un gâchis total, mais l'ennui est palpable à cause du manque cruel d'humour. Un film correct cependant.



          The Hole (2001, Nick Hamm)

keira knightley the hole


          Dans ce film, l'actrice interprète Frankie, une jeune femme aguicheuse, garce et un peu dévergondée qui attire la jalousie de sa meilleure amie Liz, jouée par Thora Birch. Ce film d'horreur (ou plutôt d'angoisse) se démarque des autres car il est vraiment crédible et relativement bien foutu. Keira Knightley est géniale et superbe dans l'un de ses premiers grands rôles, tandis que Thora Birch joue encore une gamine insupportable (rôles dans lesquels elle excelle). L'intrigue est bien menée, elle montre parfois certains passages sous des points de vue différents. Le film nous place dans un sombre contexte de claustrophobie et de malaise. Une adolescente, Liz, est retrouvée couverte de sang. Dans un bunker non loin sont retrouvés les corps de trois de ses amis, morts. Elle explique alors, de façon légèrement incohérente, qu'ils avaient décidé tous les quatre de s'enfermer dans ce bunker pendant trois jours afin d'éviter un voyage scolaire. Mais au bout de deux semaines, bloqués à l'intérieur à cause de la clé perdue, ils ont fini par périr... J'ai remarqué tout à l'heure que c'était Desmond Harrington qui jouait le rôle de Mike (je me disais bien avoir vu le Joseph Quinn de Dexter autre part !). Ce thriller est assez angoissant, glauque et même relativement choquant sur la fin, et le scénario est impeccable avec un twist final très correct. Vous pouvez aller voir cet article où j'en parle un peu (attention aux spoilers !).



          Le Royaume des Voleurs (2001, Peter Hewitt)

keira knightley princess of thieves


          Dernier rôle de l'actrice dans un téléfilm (ou presque), qui s'est ensuite propulsée sur le grand écran (ça se comprend !). Un téléfilm sans grande prétention mais où l'actrice s'en sort vraiment bien en rendant son personnage assez intéressant et particulier. Elle interprète Gwyn, la fille de Robin des Bois et tout le monde la prend pour un garçon dès qu'elle se coupe les cheveux. J'ai déjà fait un article complet sur Princess of Thieves ici.



          Pure (2002, Gillies MacKinnon)

keira knightley pure


         Un rôle "mignon" pour la jeune femme dans un film totalement inconnu en France. Et dans le genre inconnu, il est difficile de faire pire. Il n'y a guère que les fans de l'actrice pour savoir que ce film existe et pour avoir la curiosité de le voir. Et pourtant, c'est une histoire touchante sur la drogue vue depuis les yeux d'un petit garçon. Keira Knightley interprète une jeune femme, Louise, qui va venir en aide à celui-ci. Une histoire sympathique avec des côtés dramatiques, qui a été pour moi une très bonne surprise. Ma critique complète ici.



          Joue-là comme Beckham (2002, Gurinder Chadha)

keira knightley joue la comme beckham


          C'est avec ce film que Keira Knightley a commencé à être mondialement connue. Aux côtés de Jonathan Rhys-Meyers et Parminder Nagra, elle interprète le rôle de Jules, une jeune femme qui se lie d'amitié avec Jess, une indienne qui souhaite se lancer dans le football féminin malgré l'interdiction formelle de ses parents. Comme son idole David Beckham, Jess commence à devenir douée jusqu'à ce que son entraîneur se pose quelques questions sur sa famille. On n'échappe pas à l'histoire d'amour et de jalousie pour le beau Rhys-Meyers qui en fait des tonnes, mais le film n'est pas ridicule loin de là. D'ailleurs, cette intrigue est complètement reléguée au second plan, le film traitant essentiellement de la différence entre les deux cultures au sein de l'Angleterre. Le mariage devant obligatoirement se faire avec un indien sous peine d'être mal vue, le respect des traditions indiennes, tout y passe et on a ici une comédie souvent amusante. Ce film nous en apprend sur la culture indienne, très passionnante, Parminder Nagra incarne parfaitement son rôle qui soulève plusieurs questions. Outre le sujet de mélange des cultures, on a surtout affaire au thème du conflit des générations qui est actuellement de plus en plus important. On suit cette famille indienne en Grande Bretagne qui souhaite à tout prix garder ses coutumes et ses traditions. Seulement, la fille n'est pas de cet avis et ne voit pas pourquoi elle ne pourrait pas faire du football et se marier avec un blanc. Un film vraiment à voir, même pour ceux qui détestent le foot comme moi, car il dépeint également l'amitié entre deux jeunes femmes issues de milieux différents. Keira Knightley a ici un rôle de garçon manqué et ne manque pas de vie et de gaité. L'humour est présent, notamment lorsque tout le monde croit que les deux filles sont amoureuses l'une de l'autre, et le tout se regarde avec intérêt et sans ennui. Vraiment un bon film avec une brève apparition de David Beckham himself. Un film plein de finesse qui donne la pêche.



          Pirates des Caraïbes - la trilogie (2003-2007, Gore Verbinski)

keira-knightley-pirates-3.jpg


          Une trilogie bien sympathique qui a totalement révélé l'actrice, fabuleuse dans le rôle d'Elizabeth Swann/Turner. Aux côtés de l'excellent de délirant Johnny Depp qui fait presque les films tout seul et du moins bon Orlando Bloom, elle prend part à un trio amusant au coeur d'une intrigue intéressante et divertissante. L'actrice a de bonnes répliques dans un rôle parfois assez physique. Je ne vais pas répéter tout ce que j'ai déjà dit sur cet article.



          Love Actually (2003, Richard Curtis)

keira knightley love actually


          Petite comédie sympathique et pleine de vie et d'amour, c'est probablement l'un des seuls films du genre que je peux voir et revoir sans me lasser. Même si la moralité est basique voire indigeste pour certains (l'amour est partout), le film est agréable, nous présentant diverses intrigues amoureuses au coeur de l'Angleterre. Keira Knightley a un rôle touchant face à Andrew Lincoln et fait pétiller l'écran avec ses jeux de regard expressifs. La critique complète ici.



          Le Roi Arthur (2004, Antoine Fuqua)

keira knightley roi arthur


         Encore une preuve de talent pour l'actrice qui apparaît ici dans un film épique aux côtés de Clive Owen. A la fois douce et guerrière, la Guenièvre présentée ici est différente du personnage de la légende, mais cette adaptation terre-à-terre de l'histoire est intéressante et Keira Knightley nous offre une très belle prestation, à la fois touchante et dynamique. Guenièvre est clairement annoncée comme opposante à la religion chrétienne mais néanmoins au service des plus faibles, une excellente archère pleine de courage et de détermination, ce qui change de la pieuse Guenièvre de la légende. Un rôle intéressant qui nous offre une autre vision de la célèbre reine. Critique complète ici.



           The Jacket (2005, John Maybury)

keira-knightley-the-jacket-6.jpg


          Pas le meilleur rôle de sa carrière, dans un film qui est pourtant l'un de ses plus intéressants. Il lui est souvent reproché d'en faire trop et cette accusation n'est pas complètement infondée. Même si son talent ne dépérit pas, il faut avouer qu'elle a parfois un regard trop appuyé et un léger surjeu, notamment au début du film. Dans la deuxième partie du film, elle est pourtant très correcte en jeune femme légèrement dépressive et esseulée. Ma critique de ce superbe film ici.



           Domino (2005, Tony Scott)

keira knightley domino 2


          Certainement son meilleur rôle, mais pas dans son meilleur film. Dirigée par Tony Scott, la jeune femme est ici totalement différente de ce qu'on l'a vu jouer auparavant. Un registre musclé, violent, où elle incarne la chasseuse de prime Domino Harvey, ce film étant un hommage à cette femme à la vie dangereuse. Keira Knightley s'est impliquée d'un bout à l'autre dans ce rôle et le résultat est impressionnant. Totalement crédible (c'était le risque principal), elle est absolument incroyable. On regrette légèrement que le film ne soit pas plus beau visuellement, c'est-à-dire qu'il aurait pu prendre un peu plus son temps. Mais au moins, on ne s'ennuie pas car l'action ne s'arrête jamais et le film est explosif et haletant. Aux côtés de Mickey Rourke, l'actrice est impressionnante. Voir l'article consacré au film ici.



           Orgueil et Préjugés (2006, Joe Wright)

keira knightley pride and prejudice 3


          Après Domino, la comédienne change radicalement de registre en s'impliquant dans un film beaucoup plus romantique, pratiquement à l'eau de rose. Une histoire d'amour adaptée d'un roman de Jane Austen, où elle interprète Elizabeth Bennett amoureuse du mystérieux et timide Mr Darcy. Un film pour lequel elle a reçu de nombreuses nominations, dont une pour l'Oscar de la meilleure actrice qu'elle n'a pas obtenu. Il faut dire qu'elle excelle avec une prestation incroyable, même si l'intrigue du film est prévisible. Voir ma critique ici.



           Reviens-Moi (2008, Joe Wright)

keira knightley reviens moi 2


          Après avoir terminé la saga Pirates des Caraïbes, Keira Knightley retourne vers Joe Wright pour une seconde collaboration, à mon goût bien meilleure que la précédente. Ici, l'actrice a un jeu assez différent de d'habitude, avec un caractère froid et distant. Ca change mais c'est loin d'être mauvais, bien au contraire. C'est l'acteur James McAvoy qui récolte la palme dans un rôle émouvant, poignant et sombre. Un film passionnant, visuellement très beau et avec une fin magnifique. Un véritable chef d'oeuvre à mes yeux, que je n'oublierai pas de si tôt. Voir mon article complet ici.



           The Duchess (2008, Saul Dibb)

keira knightley the duchess 2


          Encore un film d'époque pour Miss Knightley qui s'en sort avec les honneurs. Elle donne la réplique à Ralph Fiennes avec talent et justesse. Poignante, intéressante, on a de la compassion pour ce personnage et le film m'a personnellement beaucoup plu. Une grande classe. La critique ici.



           The Edge of Love (2010, John Maybury)

keira knightley the edge of love 2


          Cinq ans après The Jacket, elle retrouve John Maybury pour ce film qui n'est absolument pas connu en France car très mal distribué. Ce qui est dommage car il n'est pas si mauvais. C'est loin d'être un chef d'oeuvre en raison de grosses longueurs et passages inutiles, mais la dernière partie du film est particulièrement sombre, poignant et magnifique, grâce à Cillian Murphy qui fait un boulot de maître. Le début du film est intéressant pour Keira Knightley qui s'offre ici un rôle assez différent. Avec une grande classe, un grand chapeau et un style propre aux années 40, elle séduit même si son personnage devient relativement banal à partir de la moitié. Voir ma critique complète.



           Never Let Me Go (2011, Mark Romanek)

keira knightley never let me go 2


          L'un des films que j'attendais le plus en 2011, et qui constitue une grosse déception pour moi. Keira Knightley est ravissante, émouvante, géniale comme toujours et comme les acteurs qui l'entourent dasn ce film. Mais le sujet est à mon goût mal traité avec une BO lourde et trop de bons sentiments qui n'ont pas pris sur moi. Dommage, je souhaitais vraiment adorer. Voir ma critique.



           Last Night (2011, Massy Tadjedin)

keira knightley last night


          En compagnie de notre frenchie Guillaume Canet, Keira Knightley retrouve un univers plus contemporain (c'est pas trop tôt !). Entre le drame et la romance, ce film intrigue et émeut plus que je ne l'aurais pensé. Le scénario n'est pas aussi bateau qu'on pourrait le croire et sème le doute jusqu'à la fin. La splendeur, la fragilité et le talent de Keira Knightley sont impressionnants, et son duo avec Guillaume Canet est rempli d'émotion. Voir la critique.



           A Dangerous Method (2011, David Cronenberg)

keira knightley dangerous method


          Film décevant de la part de David Cronenberg qui effleure ici un sujet intéressant mais jaamis mis en valeur. Ennuyeux, fade, classique, c'est un film qui ne restera pas dans les mémoires même s'il donne l'occasion à l'actrice de montrer son talent (sans nier un léger surjeu par moments). Voir la critique.



           Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare (2012, Lorene Scafaria)

keira knightley seeking a friend


          Dans la parfaite lignée des films sur la fin du monde, Seeking a friend for the end of the world est une comédie romantique sur fond d'apocalypse. Keira Knightley cotoie Steve Carell dont les talents comique et tragique sont exemplaires. La fin du film est une pure beauté. Voir la critique.



           Anna Karenine (2012, Joe Wright)

keira knightley anna karenine


          Malgré quelques minuscules défauts (entre autres, une trame parfois un peu ennuyeuse), Anna Karenine est d'un esthétisme impressionnant, mettant en valeur le talent inébranlable de Keira Knightley, absolument étincelante. La réalisation et la mise en scène sont sublimes. Voir la critique.







          J'en ai donc fini avec cette actrice, j'espère que vous l'appréciez autant que moi, sinon j'imagine que la semaine a été laborieuse pour vous (le gars pas prétentieux qui pense que tout le monde le lit !). Personnellement, je trouve que Keira Knightley est une étoile montante du cinéma qui va certainement devenir l'une des meilleures actrices de sa génération (si elle ne l'est pas déjà). Elle entre de façon évidente dans le top 3 de mes actrices préférées.





Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Personnalités

commenter cet article

Commentaires

gael fessart 19/07/2016 09:29

Keira Knightley et vraiment quelqu un de particuliére mais avec sa beauté son charisme dans ses rôle on sens qu elle est présente elle dégage une energie dans ses rôle c est impressionnant c est pour cela que c est mon actrice préfère avec Adrien brody que j aime beaucoup pour c est particularité sa beauté son charisme j ai beaucoup aimé la rencontre de ses deux personnages fantastique dans the jacket

Misskiwi 28/08/2013 11:32

Avez-vous vu le film "Soie" ? Je ne sais pas du tout s'il est passable ou si il vaut le coup d'être vu et j'aimerais bien avoir votre avis :)
Merci d'avance !

Misskiwi 22/12/2013 22:20

J'ai vu en continuant à naviguer ;)
J'ai vu que tu l'avais beaucoup aimé :) J'ai trouvé les acteurs très bien (comme d'habitude !) J'avais l'impression qu'ils m'étaient tous les deux familier (Keira et Matthew) et j'ai été très heureuse de les revoir ensemble :)
L'histoire est affreuse et la fin troublante...
La mise en scène est étrange...elle m'a questionné...

Sebmagic 22/12/2013 22:04

J'ai mis mon avis dans l'article, avec un lien vers l'article !
En gros j'ai beaucoup aimé mais il faudrait que je le revoie pour être sûr. Visuellement c'est magnifique et original.

Misskiwi 22/12/2013 21:32

Au fait, qu'a tu pensé d'Anna Karenine finalement ?

Sebmagic 05/10/2013 23:17

Eh ben merci pour cet avis, ça me confirme que je ne vais pas perdre mon temps avec ce film !

Misskiwi 05/10/2013 23:01

En effet il n'a rien d'extraordinaire !!
Le scénario est franchement limite, c'est un le genre de "polar" (je dirais plutôt mafia...traficS, argentS, meurtreS...) ou tout le monde meurt (et ce n'est pas une façon de parler !!) .
Keira joue un rôle important mais on la voie à peine...mais quand on la voie elle est très bien ^^
A part la BO, qui à mon gout est sympa, le reste est vraiment...très spécial...ce n'est vraiment pas un chef d'oeuvre !!

Misskiwi 26/07/2013 20:13

Bonjour,

Une amie m'avait parlé de votre blog mais je n'avais jamais pris le temps d'y jeter un coup d’œil...
Autant vous dire que maintenant je vais tâcher d'y retourner plus souvent !
J'ai seulement lu les articles concernant Keira Knightley et les films dans lesquels elle a tourné qui sont mes préférés ; notamment : Reviens-moi et Orgueil & Préjugés (j'aime beaucoup aussi Pirates des Caraïbes (évidemment !) et Love Actually).
Vous devinerez surement qu'elle est mon actrice favorite.

Pour le peu que j'ai lu je trouve votre blog bien réussi et TRES complet ! J'aime bien votre style d'écriture très riche et toujours avec cette petite pointe d'humour qui fait qu'on a envie d'en lire plus !

En tout cas merci pour tout ça que je vais vivement regarder d'un peu plus près et bonne continuation à vous !

Farah 01/11/2012 03:38


Aaah je tiens aussi à voir Anna Karenine mais c'est sûr qu'il semble s'agir du même type de rôles qu'elle tient d'habitude... Même si ses performances dans ce genre de films sont toujours très
bonnes j'ai envie d'être surprise un peu plus maintenant !

Sebmagic 01/11/2012 11:53



Oui, de toutes manières ça vaudra le coup d'aller le voir !



Farah 30/10/2012 22:52


Tout à fait d'accord avec toi, Keira Knightley est vraiment une actrice très prometteuse ! Je vais répéter ce que tu as dis mais, tout comme toi, je trouve qu'elle arrive à faire passer beaucoup
d'émotions grâce à ses "mimiques" et à ses yeux. Elle est toujours dans le bon ton dans tous les films où je l'ai vu. Pour ma part je l'ai adorée dans Orgeuil et Préjugés et Reviens Moi. C'est
vraiment le type de rôle qui lui correspond à merveille mais j'espère aussi qu'elle va maintenant délaisser un peu ceux-ci pour se démarquer avec des personnages bien différents avant qu'on ne
s'en lasse...

Sebmagic 30/10/2012 23:45



Oui personnellement ça va vite me lasser ces rôles... J'ai déjà un peu peur d'aller voir anna Karenine le mois prochain, j'ai l'impression que ça va devenir répétitif alors qu'elle peut exceller
dans des trucs comme Domino.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -