5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 23:08

        Impressionnant ! C'est souvent quand on s'y attend le moins qu'on découvre de bons films. Killing Zoe n'est pas très connu, et c'était le dernier DVD du "coffret Tarantino" (il l'a juste produit) qu'il me restait à voir. Le casting est moins impressionnant que pour True Romance mais le scénario est tout aussi jouissif, si ce n'est plus. Un excellent film plein d'humour et d'action déjantée sur un braquage de banque au coeur de Paris.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

killing zoe 4

 

-> Lire la suite...

        Killing Zoe est donc un excellent thriller très sympa à regarder, sorti en 1993 et qui évite tous les clichés d'un tel scénario. On ne s'ennuie jamais, le film est découpé en trois parties distinctes : la présentation du personnage principal (un américain au coeur de Paris) puis une soirée bien amochée dans les fins fonds de Paris, pour finir par le braquage proprement dit pendant la deuxième moitié du film.



killing zoe 6        La première partie est tout simplement géniale car elle regorge de dialogues très savoureux, bourrés d'humour. Tout d'abord on a droit à un générique d'enfer avec la musique qui va avec, ça claque pas mal et ça met tout de suite dans le bain : on ne va pas s'ennuyer. Ensuite, on apprend à découvrir notre personnage, Zed, un jeune gangster américain qui parle assez bien français, mais a quand même un peu de mal à tout comprendre. Il prend une chambre dans un hôtel et couche avec une "étudiante prostituée" qui craque pour lui, Zoe. Rien que la scène d'amour entre les deux personnages est assez bizarre et originale, puisqu'on les voit en alternance avec le film d'horreur qui passe à la télé à ce moment : Dracula. La musique est excellente, et ce, pendant tout le film. J'insiste sur cet élément car la BO est une merveille, elle donne toute l'ambiance grâce notamment à Tomandandy qui n'est pas un compositeur très connu mais a quand même signé l'une des plus belles BO de tous les temps (celle de Mean Creek). Ses musiques profondes donnent souvent un ton particulier aux scènes, une espèce de son d'ambiance presque déprimant. J'adore ce style. Quant aux deux acteurs, Eric Stoltz et Julie Delpy, c'est un bonheur de les voir. Le premier est juste génial pendant les 90 minutes, marrant, cool. Quant à notre frenchie, elle s'en sort à merveille entre le comique et le sympathique. Bref, s'ensuit alors un dialogue entre les deux personnages assez drôle avant qu'un autre type, Eric, ne débarque.



killing zoe 5       C'est Jean-Hugues Anglade qui interprète ce taré sadique et complètement fou et il fait clairement une bonne partie du film. Un personnage original, marrant, crédible et loin des clichés. Il embarque son pote dans une histoire de braquage totalement insolite, c'est-à-dire absolument pas préparé (du genre "tu sais ouvrir ce genre de coffre ? OK on braque la banque demain ! Bon allez viens on va faire la teuf toute la nuit"). Et en effet, le film enchaîne sur une soirée où on découvre les autres mecs de la bande. Tous vont picoler, se droguer à mort (cette partie du film est très bien filmée, on a l'impression d'être nous-mêmes dans le trip, et la scène est très drôle) et c'est dans un sale état que Zed se réveille le lendemain. Mais il est d'attaque pour le braquage et cette partie du film est également un bonheur. Ce braquage est pratiquement l'un des plus drôles et intéressants que j'ai pu voir dans ma vie. Anglade est partout, il est déchaîné et son personnage complètement hors de contrôle. Tout se passe dans un bordel pas croyable et c'est franchement assez jouissif. Voilà un pur film qui ne se prend pas au sérieux mais qui fait plaisir à voir. Tous les acteurs secondaires sont géniaux, mention à Salvator Xuereb très drôle. Les dialogues sont juste excellents (comme les répliques entre Eric et le garde dans la salle des coffres). Le scénario est assez imprévisible, la fin est certes attendue mais ça s'enchaîne tellement vite qu'on a à peine le temps de la voir venir (je ne spoile pas en disant qu'avec tout le sang qu'ils ont reçu à la fin, les deux compères ont certainement chopé le sida. Un élément auquel on ne pense pas tout de suite mais qui est finalement implicite et assez fin). On a de multiples rebondissements accompagnés du charme des acteurs, de la qualité de la bande son et c'est très agréable à suivre.



       Une bonne partie de plaisir donc, pour un film dont je n'attendais clairement pas autant (je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais j'ai été bien surpris). C'est quasiment ce qu'on pourrait appeler un "pur film qui déchire sa race", je l'ai peut-être préféré à True Romance, car on a plus de rythme et que le duo Eric Stoltz/Jean-Hugues Anglade est franchement génial. Un film qui ne se prend pas au sérieux, et à mon goût sous-estimé par les critiques.



killing zoe




Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

david 07/03/2011 17:58



Bon film, bon acteurs, j'aime bien le moment du braquage complètement déjanté,


La bo je m'en souvient plus mais tomandandy à fait aussi celle du film " Les lois de l'attraction " du roman éponyme
de bret easton elis qui est super (Film et Bo) à voir.


Pour en revenir à Killing zoé je ne sais pas pourquoi mais je le rapproche d'un film français assez délirant!!!!


"Les percutés" http://www.imdb.com/title/tt0288167/



Sebmagic 07/03/2011 19:11



Eh ben je ne connais pas Les Percutés mais il n'a pas l'air très apprécié


Les Lois de l'attraction ça a l'air sympa, surtout si c'est le même trio Avary/Stoltz/Tomanandy.



Ze Ring 07/03/2011 12:50



Non, Gaspar Noé est un de mes réals favoris aussi.
Enfin de toutes façons un jour faut que tu fasses un article sur Noé histoire que je puisse botter le cul de tous les gens qui en disent du mal :p



Sebmagic 07/03/2011 13:07



Haha ouais mais pour ça faudra que j'en ai vu plus que 2 ! Maintenant que tu le dis ça me déprime presque toutes les "personnalités" sur lesquelles j'veux faire un article. Mais ça viendra.



Mona 06/03/2011 23:45



Et toi ça t'fait marrer hein  


.... vais m'en tenir à The Thing cher Ze Ring, c'était l'idée de départ : un Carpenter contre un Gus Van Sant  ... non mais ! 



Sebmagic 07/03/2011 00:30



Si je peux en placer une je te conseille Gaspar Noé plutôt que The Thing


 


(je vais me faire taper !)



Ze Ring 06/03/2011 20:19



D'accord Mona, tu te fais un Gaspar Noé en entier et je me fais un Gus Van Sant en entier :p Ca me dérange pas de me faire torturer si je peux te torturer en échange x)



Sebmagic 06/03/2011 22:44



Ca se précise !



Mona 06/03/2011 18:49



(Ok Ze Ring ... oserais-je te demander de mater un sublime ELEPHANT ou un ovni GERRY  pour la peine ... mouarf mouarf ... c'était une boutade hein !!!)


Sorry de squatter Seb. .... tu devrais quand même tenter le coup pour Les Apprentis tu sais, c'est plein d'humanité et de tendresse et ça fait aussi du bien ce cinéma de temps en temps.



Sebmagic 06/03/2011 18:58



Haha ça y est les défis et les chantages se mettent en place ! Je prends un pop corn et je vous regarde


 


Bon sinon j'ai ajouté Les Apprentis à la liste mais je vous préviens que c'est le dernier (enfin on verra) !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -