29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 23:20

         Pour ma part, j'ai été franchement déçu par L'Illusionniste. Je croyais à tort que c'était un digne successeur du film Le Prestige et finalement il n'en est rien.

 

Indice Spoiler :  Spoiler3

 

illusionniste.jpg

 

-> Lire la suite...

        J'ai relevé beaucoup de défauts, tellement que j'ai eu l'impression que seul le twist final avait de l'intérêt dans cette histoire, voire que le film avait été fait uniquement pour ça. Deux excellentes choses dans ce film. Premièrement, la dernière représentation de Eisenheim est toute simplement géniale et habile de la part du magicien, j'ai été surpris et agréablement par cette révélation (le fait qu'il se soit lui-même intégré en hologramme dans le tour). Et puis, bien sûr, la fin assez surprenante remonte également le niveau, et joue sur le principe suivant : "le spectateur vient lui aussi d'assister à un énorme tour de magie", tout comme l'avait fait Le Prestige. Mais voilà, j'ai trouvé que Le Prestige le faisait (vraiment) beaucoup mieux. Car même si les deux films sont différents, je ne vais pas pouvoir m'empêcher de les comparer. Dans Le Prestige, les tours de magie sont expliqués, on entre carrément derrière le rideau du magicien et on suit avec lui les préparations du tour, voire les explications. Bref, on entre entièrement dans le monde de la magie et de ses secrets, vraiment très recherchés et surtout passionnants. Ici, dans L'illusionniste, non seulement les tours sont à peine effleurés (à la limite pourquoi pas, même si ça réduit plutôt l'intérêt ça donne un côté très mystique et ça augmente également le mystère du personnage principal) mais surtout ils ne sont pas crédibles une seconde. Et l'absence de crédibilité fait défaut au film de façon spectaculaire. Qui plus est, le film n'a pas grand chose d'autre à nous mettre sous la dent et j'en viens alors aux points négatifs.

          Le film est surtout une romance insérée ici dans le milieu de la magie, donc on peut comprendre que les tours et les divers mécanismes du magicien soient relégués au second plan, au profit de cette idylle amoureuse. Malheureusement, ça aurait été bien si cette histoire d'amour avait été un tant soit peu intéressante. Le film regorge de clichés à la fois risibles et ultra-téléphonés pour quiconque ayant vu un minimum de 10 films dans sa vie. On a l'histoire d'amour impossible, la jeune femme obligée de se marier avec un autre homme haut placé dans la société. Comme par hasard, cet homme est très vilain, méchant et sans aucun sens de l'humour. C'est un gros méchant sans émotions qui croit que les femmes ne servent qu'à enfanter, et s'oppose donc tout naturellement à notre magicien gentil et plein de bons sentiments. Le sort de ce vilain personnage est relativement attendu et finalement presque triste. Deuxième personnage excessivement prévisible : celui de Paul Giamatti, le chef de la police également au service de sa Majesté. Dès le départ il est évident que celui-ci va finir par devenir sympa et se retourner contre le gros méchant. Quant à la fin du film, il comprend tout le twist d'un coup sans avoir un seul indice, mais c'est pas grave, ça le fait rire. C'est surtout un prétexte pour tout faire comprendre au spectateur par le biais d'images révélatrices mais j'ai trouvé le procédé raté. Bref, pour ce qui est du scénario je n'ai pas trouvé ça très lumineux (à part le twist final bien sûr qui remet le film en question), même le coup de la pierre précieuse retrouvée sur le cadavre était flairé dix bonnes minutes avant qu'on ne l'apprenne, bref. Contrairement à Le Prestige, donc, je trouve que le scénariste ne s'est pas énormément creusé la tête à part à la fin du film (et encore, le twist est sympa mais nous emmène simplement vers un dénouement assez cul-cul, contrairement au cynisme et à la finesse que nous avait présentés Nolan).

          Bref, j'arrête de parler du scénario et je me penche maintenant sur la forme. Là aussi, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher. L'ambiance premièrement, constamment jaune, ne m'a vraiment pas plu et je l'ai trouvée sans grande saveur. Il en va de même pour les dialogues, d'une platitude extrême, tellement que ça frise parfois le ridicule (les échanges entre Eisenheim et Sophie ne sont vraiment pas intéressants et c'en est presque gênant). Quant à la musique, j'avais confiance en Phillip Glass pour nous sortir un truc de fou, malheureusement elles sont redondantes et absolument pas immersives. Elles passent même plutôt inaperçues. Au niveau du casting, ça se défend plutôt pas mal même si personnellement, j'ai trouvé Edward Norton plus discret que d'habitude, moins prenant et moins impliqué. Je ne sais pas si c'est le rôle qui fait ça, mais quand on compare cette prestation à celle d'Hugh Jackman on sent la différence, je trouve. Paul Giamatti et Jessica Biel ne sont guère surprenants...


         Bref, j'en ai fini pour L'Illusionniste qui m'a vraiment beaucoup déçu. C'est pour moi loin d'être un film mémorable.


 




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Loocat 08/09/2013 18:48

Je suis bien de ton avis! Très déçue par ce film dont j'attendais beaucoup!
J'ai eu l'impression d'un grand vide, il ne se passe absolument rien et même la fin (que j'avais soupçonnée) ne m'a pas transportée! Quant aux personnages, je ne les trouve pas du tout attachants...

Ze Ring 30/04/2011 18:12



Y a pas un plan correct dans ce film... Une horreur. J'ai détesté. Je l'ai vraiment trouvé tout pourri.



Sebmagic 30/04/2011 18:24



Ouais il me semble que tu m'avais dit qu'il "pue du cul"



Le veilleur 30/04/2011 17:22



Il faudrait que je le revois parce que sur le moment, ça ne m'a pas gênée^^ La petite histoire d'amour à partir de l'enfance, c'est peut-être cliché mais quand même mignon...



Sebmagic 30/04/2011 18:24



Ouais, admettons



Le veilleur 30/04/2011 16:59



La musique est redondante, c'est vrai. Mais certaines mélodies comme The Orange Tree sont très belles et je trouve justement qu'elles permettent de se plonger dans l'ambiance du film. J'ai trouvé
que s'il n'était pas très fin, il se laissait voir plutôt bien. Je n'en attendais rien de spécial et je n'ai pas pu comparer avec Le Prestige, ça explique peut-être tout... Mais on ne peut être
que déçu si on pense aller au-delà de la romance entre Sophie et Eisenheim...



Sebmagic 30/04/2011 17:12



Oui mais voilà justement, ce que je voulais dire c'est que même si on en reste sur la romance, j'ai trouvé ça plutôt mauvais...



french onion 30/04/2011 02:02



J'ai même pas tenu 20 minutes devant ,quand il est passé sur canal . Pourtant J'adore Edward Norton . J'admire ta patience .


Et tu m'as fais rire (merci bcp ) avec la phrase suivante  : " Paul Giamatti et Jessica Biel ne sont guère surprenants"  !


Tu m'étonnes ... La Jessica s'est fait connaître dans la série "7 à la maison" ,un must pour les lecteurs de "pélerin magazine" lol  . C'est que de la bondieuserie et du pathos ! Mon
personnage préféré ? le chien


Elle s'est aussi illustrée ds des pubs pour l'oréal (gel anti-bactérien  en plus , si mes souvenirs sont bons , c'est d'un glamour ... ).


Alors l'oscar , c'est pas pour demain , je pense ...


Ceci dit , ce n'est pas pour autant qu'il faut automatiquement cataloguer une actrice qui a commencé par le bas de l'échelle, cinématographiqiuement
parlant  . Ce serait trop facile , hein  !


bref . Je divague .


J'ai carrément décroché de ce film . Et ta critique va dans mon sens .voilà .



Sebmagic 30/04/2011 02:50



Ouais, ben j'avais quand même envie de savoir comment ça finirait... Et Jessica Biel à priori je connais pas beaucoup mais c'était pour moi celle qui sortait du lot dans 7 à la maison (série bien
pourrie t'as raison). Je la trouve assez correcte quand même (dans Next, avec Nicolas Cage, elle s'en sort bien). Mais pas exceptionnelle c'est sûr... Paul Giamatti je l'avais assez bien aimé
dans La jeune fille de l'eau mais bon, c'est pareil.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -