19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 07:21

       Je reviens tout juste de la nuit Frères Coen que le cinéma Le Lux a organisé hier soir, et honnêtement c'était awesome, Dude. Ca fait vraiment plaisir des soirées comme ça, ce cinéma est franchement génial puisque c'est l'un des seuls de ma région à passer tous les films en version originale, et ça c'est la classe. En plus de ça, donc, le Lux nous a proposé ce vendredi soir 4 films des Frères Joel et Ethan Coen que j'apprécie grandement, à la suite bien sûr et en VO, de 21h à 6h30. Ambiance conviviale, et surtout l'occasion de voir sur grand écran des films que j'avais loupé au cinéma.



freres-coen.jpgBurn After Reading ne faisait pas partie des 4 mais je trouve que ça va bien.

-> Lire la suite...

         Je ne pensais pas que je tiendrais jusqu'au bout (d'habitude après un film au ciné, je suis claqué !), surtout que j'avais déjà vu 3 des 4 proposés, et pourtant j'ai pas fermé l'oeil une seconde. Faut dire que le cinéma des Coen, je suis plutôt fan. Je vais donc vous faire un petit topo de cette soirée passée avec un pote, et vous annoncer la couleur des prochains articles de ce blog puisque (maintenant que c'est frais), je suis bien décidé à écrire un article sur chacun des Coen que j'ai vu.



         21h. Ca a commencé avec True Grit, bien sûr, qui est sorti récemment et qui constitue la raison principale d'une telle nuit. Je l'avais déjà vu à sa sortie y'a trois semaines et j'ai quand même repris mon pied, même plus que la première fois. Le cinéma des Frères Coen est franchement délirant, y'a beaucoup d'humour et les personnages sont une grande force de leurs films. Jeff Bridges est juste génial. Voir l'article.


        23h30. On continue avec No Country for Old Men. Film absolument énorme, Javier Bardem en tête qui nous offre tout l'humour du film. C'est la troisième fois que je le vois et je prend toujours autant de plaisir. Un film à l'ambiance assez bizarre, puisqu'il n'y a aucune musique et que tout le film est porté par le jeu des acteurs et la mise en scène. Fin du film : toujours pas de fatigue (miracle ?) et le bonheur de passer une excellente soirée autour de quelques cinéphiles (la salle était bondée). Ambiance franchement très sympa, puisque le mec qui s'occupe du ciné nous faisait des petits entractes avec des questionnaires sur le film qui venait de passer. Pour ceux qui répondaient correctement, des places de ciné gratuites, des places de bowling, de laser game, etc. Bon, j'ai rien gagné mais c'est pas grave, j'ai appris que The Big Lebowski avait été traduit "Erreur sur la personne" au Québec, ahlala ils sont forts ces canadiens.


       2h. On a enchaîné avec Fargo. Là j'étais vraiment content de cette programmation car ça m'a permit de découvrir un film que je ne connaissais pas (j'aurais trouvé ça dommage de venir en les connaissant tous). Je me suis tapé de bonnes doses de fou rires mais je fournirai les détails dans la ou les semaines qui suivent. Ca faisait longtemps que je voulais le voir et c'était bien sympa. Voir l'article.


      4h30. Pour finir, un petit The Big Lebowski, ce qui m'a permis de le redécouvrir parce que je l'avais totalement oublié. Pour ce film, je l'admets, ça a été plus dur que les précédents. La fatigue commençait à se sentir, mais j'ai tenu quand même très facilement d'autant que l'ambiance dans le ciné était vraiment cool (quand t'as des éclats de rire de tous les côtés, ça aide). Encore un Jeff Bridges génial.


      Bref, tout ça s'est fini à 6h30 et on a eu droit à un petit déj' offert par la maison (très sympa), plus des petites vidéos supplémentaires pour accompagner les entractes. Effectivement on nous a passé un Tron Lebowski très marrant signé College Humour, mais surtout un sublime mashup Coen Brothers VS Tarantino, accompagné du commentaire suivant : "en prévision d'une prochaine nuit au Lux". Et oui, visiblement lorsque le Tarantino va sortir son western spaghetti L'angelo, il bruto e il saggio, ils vont faire une nuit spéciale Tarantino et croyez-moi, je serai carrément au rendez-vous. Le genre de trucs qui ne se loupe pas. Je vous balance la vidéo parce que j'ai frissonné devant, je me suis marré et j'ai pris mon pied :


 


 


        Pour conclure, la grand absent de cette soirée aura été pour moi O'Brother que je trouve absolument énorme. Je ne manquerai pas d'y consacrer un article. J'en ferai un aussi pour Burn After Reading même si là, son absence était moins dommage (non pas que j'aime pas ce film, au contraire, mais je l'ai vu y'a vraiment pas longtemps). En fait j'ai envie de dire que George Clooney a cruellement manqué à l'appel (j'adore ce mec) puisqu'il a joué dans trois de leurs films et qu'aucun n'a été choisi (oui y'a Intolérable Cruauté aussi, mais là on pardonne le film est moyen). Voilà, j'avais envie de livrer mes impressions à chaud avant d'aller me coucher (est-ce vraiment nécessaire maintenant ? Je me le demande...).





Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Le cinéma en général

commenter cet article

Commentaires

Clément 19/08/2011 15:47



Oui c'est sympa le Lux.


J'admire beaucoup le fait qu'ils soient auto-suffisants tout en ayant une programmation peu commune (où beaucoup d'autres cinémas auraient coulés). Une part du mérite revient aux bénévoles.


Et toute l'animation autour, GroLux notament c'est vraiment génial 



Sebmagic 19/08/2011 17:03



Tout à fait ! Faut dire qu'ils sont vraiment sympathiques.



Clément 19/08/2011 15:35



Waow ! je ne viens de lire ton billet que maintenant.


Je suis ton blog depuis un petit moment sans savoir que tu étais de Caen, comme moi ! C'est marrant ! J'étais également à la nuit Frères Cohen ! C'était tout simplement génial !


Vivement la soirée Tarantino  


 


 


Merci pour ton blog



Sebmagic 19/08/2011 15:40



Ouep, vivement la soirée Tarantino comme tu dis ! C'est plutôt cool le Lux ils passent de bons films.



Flow 19/03/2011 14:26



Déjà, bonne nuit !


Tu as du courage pour écrire un article direct!


Tu as de la chance, l'évènement avait l'air sympa. D'autant plus que ce sont mes trois Cohen préférés (je n'ai pas encore vu True Grit). J'attends tes critiques!



Sebmagic 19/03/2011 15:08



Ouais j'avais envie d'écrire dessus et puis j'étais même pas fatigué ! J'ai même hésité à ne pas dormir mais bon, comme j'ai de la route à faire...



Mona 19/03/2011 13:44



Petit veinard ! Et une soirée Tarantino en prévision, une !


Au passage : JUBILATOIRE ce Tarantino vs Coen ... c'est le cinéma ludique par excellence, rien n'est jamais vraiment à prendre au sérieux avec ces zozos.


Au fait, as-tu vu Barton Fink ? ce film reste partiellement une énigme pour moi, même si John Turturro est un grand interprète.



Sebmagic 19/03/2011 14:12



Non je l'ai pas vu ! Et voilà merci c'était celui que je connaissais pas dans la vidéo, merci ! J'essaierai de le voir rapidement. Sinon c'est clair que ces deux réalisateurs Tarantino/Coen nous
sortent des trucs énormes à chaque fois.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -