2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 21:17

     Le nom de Shyamalan m'ayant mis l'eau à la bouche, dans le feu de l'action, j'ai décidé d'aller voir ce film. Peut-être suis-je trop terre-à-terre, mais je me suis finalement dit "il ne manque pas d'air !" Comment a-t-il pu nous faire ça ? Lui qui a réalisé 6 des films comptant parmi les plus magnifiques de ces 10 dernières années, comment est-il arrivé aussi bas en un seul coup ? Mais où est donc passé notre M. Night Shyamalan favori ?
 

Indice Spoiler : Spoiler1   

 

le_dernier_maitre_de_l_air_the_last_airbender_bande_annonce.jpg

 

-> Lire la suite...

        Je viens donc d'aller voir ce film. Certes, je partais avec un préjugé très négatif, au vu de la bande-annonce et du sujet traité. Puis je me suis dit "au diable le scénario, ça reste du Shyamalan !". Monumentale erreur. Je le cherche toujours, le Shyamalan. A part quelques scènes vraiment bien filmées, je n'ai pratiquement jamais reconnu la patte du réalisateur, qui m'a beaucoup déçu en allant à l'encontre de tous ses principes de réalisation. Je vous rassure, je suis toujours aussi fan de ce type. Il suffit juste que j'arrive à oublier que ce navet a été fait par lui. Pour le moment, il avait fait le parcours parfait. Sixième Sens, Incassable, Signes, Le Village, La Jeune Fille de l'Eau, Phénomènes. Six très grands films, sublimement filmés. Je ne vais pas parler d'eux aujourd'hui. Je vais simplement résumer pourquoi le septième, le Dernier Maître de l'Air, s'en éloigne tant.

le-dernier-maitre-de-l-air-4445912fodcz.jpg

     Le début du film m'a déjà fait peur. Le texte de présentation qui défile, la gamine qui cause par-dessus. Ce qui me choque dans ce film, c'est qu'on a eu droit à du Narnia. Voilà ce qui me gêne. Alors que Shyamalan nous a montré avec quel talent il pouvait créer de la magie et du conte de façon subtile et pleine de symboles dans La Jeune Fille de l'Eau, il nous a fait ici du Narnia. Autant dire : du nanar. Je détaille donc :

     Premièrement, on a le droit à un nombre incalculable de clichés pitoyables. Prenez n'importe quelle scène de dialogue dans ce film : elle contient des clichés énormes. On peut commencer par les phrases toutes faites du style "- Tu ne me l'as jamais dit... - Tu ne me l'as jamais demandé !". Comment Shyamalan en est-il arrivé à faire des dialogues aussi minables ? C'est ça la réelle question. Autres clichés dans les dialogues : tout le nian-nian et cul-cul qui en ressort. Alors je ne sais pas si c'est la VF qui a détruit ces dialogues, mais de toutes façons, quand on voit leur consistance, on s'imagine que ça ne doit pas être plus glorieux en VO. J'ai envie de dire "What the fuck ?". Autre exemple de scène : la fille commence à former une boule pleine d'eau face à ses ennemis. Leur réaction : "C'est un maître de l'eau !!"... Merde, Shyamalan nous a quand même habitué à plus de subtilité et d'implicite avec notamment des scènes sublimes sans paroles.

     Deuxièmement, quelques incohérences. Honnêtement, le moine corrompu par de l'argent, c'est quoi ce truc ? Le moine qui préfère gagner une minuscule bourse de piécettes au lieu d'aider le mythique Avatar (qui désigne quand même le plus grand maître spirituel de leur monde), sous prétexte qu'il est pauvre ? Qui peut croire une telle chose ? Il y a aussi le fait que ce petit bonhomme, certes très doué, réussisse à maîtriser pratiquement la mer entière en quelques jours... Bon, ça à la limite ça peut passer, c'est un conte et d'ailleurs ça donne lieu à une scène assez belle à la fin.


Le-dernier-maitre-de-l-air reference     Troisièmement, les acteurs. Bon diou. On avait été habitué à du Bruce Willis, du Mel Gibson, Samuel L. Jackson, Joaquin Phoenix, Haley Joel Osment, de la Bryce Dallas Howard ou encore Zooey Deschanel. Bref, à du top niveau. Mais là, qui sont ces gugusses ? Le gamin choisi pour interpréter le maître de l'air (Noah Ringer) a autant de charisme et de talent que le pâté que j'ai mangé ce midi. Il est tellement expressif que le seul moment où son jeu de regard m'a semblé bon, c'est quand ses yeux se sont mis à briller tout blanc. Mais au niveau acteur, il n'est pas le pire, loin de là. Même Dev Patel (qui était pourtant relativement correct dans Slumdog Millionaire) nous montre son total manque de talent. Quand aux deux "frère et soeur", ils semblent tout droit sortis du Monde de Narnia avec la robe bleue et la coiffure de princesse. Aussi niais, inintéressants et dénués de talent.

     Ensuite, la musique. Certes, elle est parfois sympa. Mais sympa, sans plus. James Newton Howard nous offre ici ses pires compositions, dignes d'une bande-annonce de blockbusters, ultra-commerciale et répétitive.

     Enfin, Shyamalan nous avait habitués à des plans magnifiques et à des messages, des symboles (notamment dans La Jeune Fille de l'Eau). Ici, on n'a rien. Le scénario est plat, très prévisible, à tel point qu'il surprend encore moins qu'un épisode de Plus Belle la Vie. On voit le gamin faire des gestes interminables, certes pas trop moches mais lourdingues. Les effets spéciaux sont vraiment très bons, et ça restera l'élément positif du film, mais où sont passés les sublimes plans de ses autres films ? Oui, je sais, ce n'est plus un film psychologique, mais l'adaptation d'un manga. Néanmoins, La Jeune Fille de l'Eau n'était pas non plus un film psychologique et on a eu droit à des plans dignes de ce nom. Ce que je voulais dire, c'est : "Pourquoi avoir choisi ce sujet ?". A mon goût, cette aventure ne lui ressemblait pas. On a droit à un joli plan-séquence lors d'une scène de combat, et honnêtement je n'ai rien repéré d'autre.

     Grosse déception, donc. Je ne m'attendais pas à quelque chose de bon. Mais je m'attendais néanmoins à un tout petit peu de Shyamalan pour relever le niveau de tout ça. De plus, à la fin du film, on apprend qu'il y aura donc un deuxième livre. La seule chose que je voudrais dire à Shyamalan c'est : laissez les rênes du prochain film à d'autres réalisateurs, parce que ça ne vous va pas et ça détruit votre image. Je veux bien qu'il y ait une volonté de changer de registre. Mais pourquoi vouloir en changer quand on frise la perfection dans son propre domaine ? Je serai très présent lors du prochain film issu de son cerveau, Devil. Impatient, même. Car on sent revenir l'ambiance du huit-clos, de l'angoisse et du scénario tels qu'il sait les manier. Mais pas de Livre 2, please...




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Ze Ring 04/10/2010 22:28



L'exemple parfait pour une telle situation est John Woo...
Le mec est passé de Hong Kong aux US, il est passé de tueries avec Chow Yun-Fat, Waise Lee, Tony Leung, Simon Yam à une bouse avec Jean-Claude Van Damme... Il a fait deux bons films la-bas, mais
maintenant il s'est ressaisi.
Shyamalan est passé du film normal à la 3D x) Espérons qu'il se réveille parce qu'il a l'air vraiment pourri selon ta critique.



Sebmagic 04/10/2010 23:02



Ben y'a Devil qui devrait sortir bientôt (à priori il est déjà sorti aux USA mais j'ai pas eu de retombées). Il ne l'a pas réalisé, mais le scénario vient de lui, donc j'ai hâte de voir ça.
Surtout qu'il retourne à son domaine de prédilection. Le pitch : "Un groupe de personnes coincé dans un ascenseur réalise que le Diable se trouve juste en dessous d'eux..." Je me laisserai
tenter.



Ze Ring 04/10/2010 13:02



J'ai pas vu le film... Mais je me contenterai de dire que y a des hauts et des bas, et c'est aussi le cas dans le cinéma... Tous les réalisateurs considérés comme des bons ont au moins fait un
film moins bon que les autres... John Woo avec Chasse à l'homme qui est une bouse totale (le passage aux US lui a fait très mal, mais il est retourné a Hong Kong en 2008 et d'un coup ca va
beaucoup mieux), Michael Mann avec Miami Vice qui est relativement moyen selon mon souvenir, Tarantino avec Jackie Brown (même si les bas de Tarantino c'est les hauts de beaucoup de monde), enfin
bref... Tout ce qu'il y a a espérer c'est qu'il se ressaisisse et qu'il nous ressorte un bon film même si je ne suis pas un inconditionnel de ce type!! :ok:



Sebmagic 04/10/2010 18:59



Eh bien oui, il y a des hauts et des bas certes, mais là c'est carrément passer d'un coup du très haut vers le très très bas, c'est ça qui m'a vraiment déçu, surtout de la part d'un mec qui joue
autant avec le subjectif, l'implicite et la finesse. Tu cites Tarantino et Jackie Brown, je suis d'accord sur le fait de dire que c'est son moins bon film, mais il est à mille lieues de cette
bouse qu'est Le Dernier Maître de l'Air. Et d'ailleurs, je ne te le conseille pas.



HélèneM 03/08/2010 21:55



Il a quand même bien réalisé ce film.... Donc il a une part énorme dans l'échec de cet opus. Déçue, mais surtout eu l'impression de m'être fait avoir. SHyamalan aime surprendre.. Ben là il a
vraiment réussi, dommage que ce soit en négatif.



Sebmagic 03/08/2010 22:00



Oui c'est vrai, mais d'un autre côté il ne nous a pas trompés avec la bande-annonce, on s'attendait à un truc du genre.



diatribes 03/08/2010 20:26



"Honnêtement, le moine corrompu par de l'argent, c'est quoi ce truc ? Le moine qui préfère gagner une minuscule bourse de piécettes au lieu d'aider le mythique Avatar (qui désigne quand même le
plus grand maître spirituel de leur monde), sous prétexte qu'il est pauvre ? Qui peut croire une telle chose ?" Bah en même temps si c'est dans le scénario du manga, il a adapté !

Dans la mesure où c'est une adaptation d'un manga, donc d'un truc qui existe déjà avant, tu peux pas vraiment critiquer le scénario et l'histoire, en revanche ce qu'on peut juger négatif et que
je fais sans remords, c'est bien la qualité de l'adaptation !!
Il peut très bien choisir un sujet fantasy manga à adapter, ça me gêne pas (y en a plein, même si les adaptations cinéma des mangas sont souvent tristes à voir), mais il pouvait faire ça bien, à
sa manière, tout simplement. Une histoire écrite ou dessinée peut être faite de 100 manières différentes au cinéma. Hélas il est allé au plus commun, indigne de lui-même.

Seul point positif : en 3D, c'est ptete joli. Mais pourquoi diable les films en 3D (Avatar and Cie) ont le prétexte du "beau" pour gacher scénario et mise en scène ?? Pourquoi ne pas faire un
tout, un truc bien, beau, et en 3D ?! Mais non, la 3D justifie tout et on fait de la daube. Triste nouveau cinéma américain.





Sebmagic 03/08/2010 20:32



Moi je trouve ça dommage, justement, qu'il se soit mis à la 3D. C'était peut-être l'un des seuls mecs d'Hollywood qui faisait des trucs intelligents, différents. Mais là, il bascule dans le
commercial et franchement, pour moi, la 3D ça fait partie du commercial.


 


Quant au scénario, on ne peut pas accuser Shyamalan, d'accord, mais on peut quand même accuser le scénario pitoyable. Qu'il soit de Shyamalan ou non ne change rien à mon ressenti face à ce que
j'ai vu. Le scénario est un élément du film et donc il est pris en compte dans ma déception. C'est vrai que je
n'aurais pas dû dire qu'il nous avait habitué à de meilleurs scénarios, mais comme tu dis un scénario ça s'adapte... Il aurait pu omettre cette scène !



Versus 03/08/2010 15:01



Le film est tiré d'un dessin animé mille fois mieux que ce film. Moi qui suis une grande fan du dessin animé j'ai été très déçu par tant de niaiserie... Même les bestioles sont sans vie et sans
expression alors qu'elles jouent un rôle "important". 



Sebmagic 03/08/2010 16:58



Tout à fait. Je ne connais pas le manga mais j'imagine qu'au moins il doit y avoir de l'humour dedans. Je ne pense pas que je lirai parce que de toutes façons, le scénario ne me plait pas, mais
alors ce film m'a encore moins donné envie de le découvrir !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -