28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 11:38

    Le Prestige fait partie des quelques chefs d'oeuvre issus de l'idée de Christopher Nolan, apparu dans nos salles fin 2006. Il fait intervenir Hugh Jackman et Christian Bale dans les rôles de deux magiciens rivaux au début du 20e siècle. Obsédés par l'envie de surpasser l'autre, ils se lancent dans une compétition qui les emmènera loin, très loin.

    Cet article tente d'expliquer la fin du film, il est donc déconseillé de le lire si vous ne l'avez pas vu.

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

le-prestige2

 

-> Lire la suite...

    D'une incroyable subtilité, le scénario de ce film est une idée de génie. Il contient deux ou trois superbes rebondissements qui impliquent également des questions importantes. Jusqu'où serait prêt à aller un magicien pour être le meilleur ? Et jusqu'où irait-il pour garder l'explication de ses tours secrète ? Non seulement le film parvient à captiver, mais en plus il nous surprend à de multiples reprises, le tout sans aucune incohérence.

    Le film est essentiellement centré autour de deux personnages, des prestidigitateurs. Au début, l'un d'entre eux, Borden (joué par Christian Bale), était associé avec le second, Angier (Hugh Jackman), et la femme de ce dernier. Borden était censé attacher la femme avec un "faux noeud", tandis qu'Angier plaçait sa femme dans une grande cuve d'eau fermée par un cadenas. Après avoir caché le gros réservoir d'eau derrière un rideau pendant quelques secondes, Angier le découvrait afin de montrer sa femme intacte, en dehors du bassin. Mais un drame a lieu. Un soir, la femme d'Angier ne parvient pas à se détacher et se noie... Angier a beau demander à Borden quel noeud il a fait, ce dernier prétend ne pas s'en souvenir.


le-prestige

    Travaillant à présent chacun de leur côté, et après s'être faits les plus grandes crasses pour ruiner chacun la réputation de l'autre, Borden met en scène un nouveau tour révolutionnaire : le "Tour de l'Homme Transporté". De jamais vu auparavant : il entre par une porte à une extrémité de la scène pour ressortir instantanément par une autre de l'autre côté. Fasciné, Angier tente par tous les moyens de comprendre ce tour, sans succès. Il va alors subtiliser le carnet de Borden afin de comprendre, mais celui-ci l'emmène sur de fausses pistes, l'entreprise TESLA.


le-prestige7

    Cherchant à comprendre ce qu'est TESLA, il découvre qu'une machine permettant de cloner des objets est en construction. Une fois finie, son propriétaire la lègue à Angier qui en devient le propriétaire. Il décide alors de l'utiliser à des fins personnelles, pour rivaliser avec son ennemi. Il réalise alors le tour du "Véritable Homme Transporté" : il se place au centre de la machine, et la fait marcher, sous les éclairs. Il se retrouve alors instantanément cloné de l'autre côté de la salle pendant que lui-même disparait sous la scène par une trappe.


le-prestige-7

    C'est à ce moment que Borden, bien qu'ayant remarqué la présence d'une trappe sous les pieds d'Angier, cherche à comprendre le tour qui lui paraît totalement impossible à réaliser (puisque le magicien est littératement transporté 50 mètres plus loin en moins d'une seconde). Un soir, il s'introduit alors sous la scène et découvre le drame, sans vraiment le comprendre. Il voit Angier entrain de se noyer sous la scène, et tente de le sauver, en vain. Il est alors accusé du meurtre de celui-ci et condamné à la pendaison.

    Et c'est là que le film fait fort avec sa fin abracadabrantesque mais géniale, où on remarque toute l'intelligence et la cruauté d'Angier. On réalise qu'en fait, tous les soirs, Angier se clone (avec la machine de TESLA) de façon à réapparaître de l'autre côté de la salle (le clone pouvant apparaître à l'endroit souhaité). Pendant ce temps, le premier "Angier", qui était sur scène, tombe à travers une trappe qui le plonge directement dans un de ces bassins cadenassés remplis d'eau qu'on voit au début du film. Il se noie dans des conditions horribles, et le second Angier n'a plus qu'à cacher le cadavre et recommencer le tour le lendemain soir. Est-ce Angier qui meurt noyé, ou son clone ? Apparemment, ça dépend des fois, car il révèle à la fin du film être incapable de savoir dans quel corps sa conscience va aller. Parfois, il récolte les fruits des applaudissements, et parfois il doit subir son propre suicide par la noyade. Une méthode absolument horrible et inhumaine, prix de sa renommée.


le-prestige9

le-prestige-5

    Ayant remarqué, ce soir-là, que Borden s'introduit sous la scène afin de comprendre le truc, Angier choisit alors, cette fois-ci, de ne pas réapparaître en haut de la salle. Découvrant l'horrible mort du premier Angier sous la scène à côté d'un Borden impuissant, tout le monde l'accuse d'avoir tué le magicien (le mobile de la jalousie et de la rivalité étant parfait).

    N'y comprenant rien, Borden se retrouve en prison, attendant son exécution. Dans la cellule, il lit le journal d'Angier qu'il a pu se procurer (les rôles sont alors inversés, puisque c'est lui qui cherche maintenant à découvrir le secret de l'autre). En le lisant, il ne comprend pas, puisqu'il se rend compte qu'Angier s'adresse à lui par l'intermédiaire du journal, sans révéler le secret de son tour, comme Borden l'avait fait lui-même. Plus tard, Angier (le clone qui s'était donc volatilisé) vient lui rendre visite en prison. Il comprend qu'Angier n'est pas mort, qu'il s'est fait avoir et que tout était prévu afin de l'accuser. Cependant, il mourra pendu sans jamais connaître le secret de son rival.

    Si le film c'était arrêté ici, ça aurait déjà été excellent. Mais il devient spectaculaire et totalement hallucinant lors du deuxième twist final, qui explique à la fois le comportement étrange de Borden envers sa femme, et le truc de son tour de "L'Homme Transporté" auquel on n'a toujours aucune réponse !

    En effet, quelques temps plus tard, le véritable Angier (celui qui n'est donc pas mort puisqu'il s'est enfui de la salle de spectacle) se retrouve face à face avec Borden, qui lui tire dessus. A nouveau, les rôles sont échangés et on assiste à un deuxième énorme twist. Mais que fait Borden ici ? N'est-il pas mort pendu ? Angier apprend alors (en même temps que nous) que ce n'est pas Borden, mais son frère jumeau Fallon. Un frère dont personne ne connaissait l'existence, ce qui explique comment Borden a pu réaliser le "Tour de l'Homme Transporté" (il avait bien un double !). Après être allé rendre visite à son frère en prison, Fallon est venu tuer le véritable Angier. La présence de ce frère jumeau explique énormément de choses. D'une part, le lunatisme de Borden/Fallon, qui ne semblait aimer sa femme qu'une fois sur deux... En effet, Borden et Fallon vivaient chacun une moitié de vie, l'un vivant caché pendant que l'autre menait "leur" vie, et vice-versa. Ca explique également pourquoi Borden a répondu à Angier qu'il ne savait pas quel noeud il avait fait le soir de la mort de sa femme. Car à ce moment, ce n'est pas au bon frère qu'Angier pose la question, celui-ci n'a donc aucune idée du noeud qu'a fait son frère.

    Ayant tué Angier, le second frère ne cherche même pas à comprendre le prestige de son ennemi, refusant de regarder les centaines de cuves remplies d'eau avec les cadavres des clones d'Angier... Ainsi, aucun des deux frères n'aura jamais percé le mystère de leur rival, et finalement peu leur importe. Ils n'auront pas pu comprendre le nombre de sacrifices qu'Angier a pu faire.

    La question est maintenant : lequel des deux frères est mort ? Qui est pendu ? Celui qui aimait Sarah (la femme de Borden), ou celui qui aimait Olivia, l'assistante ? En fait, Borden et Fallon ne sont pas deux personnes bien définies. Finalement, on ne sait pas quel était le nom du frère jumeau d'Alfred Borden. Le nom "Borden" désigne constamment le frère non déguisé, tandis que "Fallon" est un nom inventé pour désigner le deuxième frère, caché derrière un faux visage. A tour de rôle, chacun des deux frangins devient Borden, tandis que l'autre se planque derrière le visage de Fallon. La question est simplement de savoir si la petite fille retrouve son vrai père ou son oncle à la fin du film ? La réponse est donnée : c'est bien le vrai père qui la retrouve à la fin, et le frère jumeau qui s'est sacrifié, subissant la pendaison. En effet, avant de mourir, le frère emprisonné dit à "Fallon" qu'il est désolé de n'avoir pas pu convaincre Sarah (sa femme) qu'il l'aimait. Le film est excellent à regarder une deuxième fois, car on remarque de très nombreux détails qui paraissent anodins lors du premier visionnage. Certaines répliques du genre "Pourras-tu emmener Jess au zoo aujourd'hui ? Si tu ne peux pas, j'irai demain". Dans cette phrase, Borden ne demande pas à "Fallon" de l'emmener au zoo, mais il lui demande de se faire passer pour lui afin de l'y emmener. Ainsi, la petite fille croit être avec son père alors qu'elle est avec son oncle. Le film fourmille de ce genre de détails fabuleux.


le-Prestige.Film1.jpg

    Ce film est vraiment d'une complexité impressionnante, mais tellement bien ficelé, sans aucune incohérence, que sa fin demeure parmi les twists les plus mythiques du cinéma. Non seulement on comprend tout à la fin du film, mais en plus on les apprend tous à la suite, dans une succession de surprises et de retournements de situation incroyables, qui nous laissent bouche bée devant le génie du scénario.

    Qui plus est, le film pose des questions d'éthique excellentes, celles que j'ai posées en début d'article. Jusqu'où un illusionniste pourrait-il aller pour être le meilleur et garder les trucs de ses tours secrets ? Pour susciter Le Prestige ? Eh bien, ils sont allés loin, très loin. Borden et Fallon ont choisi de mener chacun une demi-vie, sans rien dire à leurs femmes et engendrant des complications pas possibles. Quant à Angier, son sacrifice pour atteindre la gloire aura été de se suicider chaque soir sous la scène après s'être dédoublé plus loin...

    Voilà pour cette tentative d'explications qui a été, je l'espère, compréhensible (il est assez difficile de bien résumer et expliquer ce film complètement tordu). Il faut certainement le voir deux ou trois fois pour bien le comprendre complètement, car il est d'une richesse de scénario fabuleuse.




       Voir aussi : Les 20 fins de films les plus surprenantes, Inception (analyse détaillée).



 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

Nicoazertyuiop 17/08/2016 00:30

Personnellement, je pense que la théorie qui dit que Borden s'est cloné est vrai et pour 1 raison, lorsque Angier veut voir tesla pour la premiere fois il dit que Tesla a déjà construit une machine pour un autre magicien. Je pense donc que Tesla a inventé sa machine pour Borden sans savoir comment celle ci fonctionnait vraiment. Mais seul Borden et son clone ont compris que tuer des clones était inutile, qu'à eux deux ils suffisaient pour réaliser le tour. Ce qui explique que le secret de son tour est bien tesla, Quand à son amour pour sarah je pense qu'il y a une part de lui qui l'aimait vraiment et une autre qui aimait la magie. Son clone a essayer de montrer le même amour pour Sarah mais étant née d'un tour de magie il preferait la magie à elle. Et je pense que c'est bien le clone qui est mort et non Borden l'original qui aimait sa fille. Ce n'est que mon impression mais c'est ainsi que j'ai compris le film et que je l'ai apprecié.

Aniagara 09/08/2016 02:57

La fin du film est laissée à l'interprétation car, selon moi, les plans sur les chapeaux clonés d'Angier à la fin + le discours de son ancien maitre magicien qui dit qu'on ne veut pas comprendre le tour + Le plan sur un Angier dans sa cuve qui marque la fin du film = Angier est dans la cuve et n'est pas mort. Ce qui n'aurait rien d'étonnant car tous les deux se connaissent si bien et sont si malins qu'Angier aurait pu prévoir que Borden (mort ou vivant) aurait voulu se venger. Enfin c'est ce que j'ai compris au premier visionnage du film.

Malgré tout je ne pense pas qu'il y ai une fin "juste" et c'est la tout le charme de l'interpretation, pour certains il est mort, pour d'autres il est vivant, et la fin du film donne des pistes sans rien confirmer.

Nathan Kespi 29/03/2016 23:03

Bonjour, j'ai vu le prestige une bonne dizaine de fois et je suis toujours bouche à chacune des fins dont j'ai pu etre témoin, cependant il y a encore une question à laquelle je n'ai pas su trouver de reponse. C'est en référence a l'ingénieur d'Angier, l'acteur Michael Caine, je ne sais pas a la fin du film de quel coté etait il depuis le debut ? Enfin je me doute bien qu'il était du coté de Borden mais je n'arrive pas a comprendre sa réflexion, merci :) !

Stivostine 17/11/2015 12:48

Merci pour cette très bonne analyse mais jai cru percevoir un dernier twist a la fin quand hugh jackman est dans un des caissons d'eau, on peut apercevoir une goutte d'air sortant de son nez ou de sa bouche, ce qui signifie qu'il n'est pas mort ?

Araignée 06/09/2015 10:07

@Nicolas : L'idée que Borden n'ai pas de frère jumeau mais un double créé par Tesla ne tient absolument pas. Au moment de l'exposition, la machine à créer des doubles n'existe pas. Borden donne la clé de son journal en prétendant que c'est aussi son secret, mais écrit dans son journal, à l'attention d'Angier, que ça n'a évidemment rien à voir avec son secret, qu'il n'est pas prêt à lâcher aussi facilement.
Quant à penser que son frère refuserait de vivre une telle vie, il ne faut pas oublier que ce sont des jumeaux, de vrais jumeaux, et parfois, les jumeaux sont très très proches, bien assez pour partager la même obsession. Quant à ne pas être fou... Aller jusqu'à se couper deux doigts volontairement pour vivre pleinement son art et garder son secret, faut quand même avoir un petit grain.
De plus, dès le début de la rencontre entre Angier et Borden, Borden dit déjà avoir son grand tour, celui que l'on retiendra, mais que le monde n'est pas encore prêt à voir. Lorsque Angier lui dit que tout secret de magie est reproductible, Borden répond "faux". Effectivement, avoir un jumeau, n'est pas reproductible !
Et puis, lors de sa première soirée avec Sarah, elle laisse Borden à la porte, et "il" réapparaît chez elle avec la théière dans la main, instantanément. Si ce n'est pas son jumeau qui l'aide à faire ce tour, alors comment fait-il ?

Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -