21 juillet 2010 3 21 /07 /juillet /2010 17:19

    Les Evadés.  C’est à cause de son affiche très peu attrayante que j’ai bien failli passer à côté de ce film sublime. Et très peu nombreux sont les spectateurs qui critiquent ce chef d’oeuvre, actuellement classé premier au top 250 du site IMDb, l’immense plateforme internationale de données cinématographiques. Autant dire qu’il fait presque l’unanimité. Adapté d’une nouvelle de Stephen King, Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank, ce film, réalisé par Frank Darabont en 1994, est basé sur une histoire vraie. L’histoire d’un homme, Andy Dufresne, condamné à tort à la prison à double perpétuité pour le meurtre de sa femme ainsi que son amant, crime qu’il n’a pas commis. Clamant son innocence, il est néanmoins incarcéré à Shawshank, où il fait la rencontre de Red, un homme détenu depuis 20 ans dans le pénitencier. Commence alors une véritable histoire d’amitié entre eux. 

 

Indice Spoiler Spoiler2

 

evades test

 

-> Lire la suite...

      Voilà un sacré film de plus de deux heures qui montre l’évolution des deux personnages, interprétés par Tim Robbins (Mystic River) et Morgan Freeman. Et quel incroyable film, franchement. Tout d’abord, ces deux acteurs sont d’un talent inouï. Morgan Freeman, comme à son habitude, est naturel, joue sans forcer avec une grande crédibilité dans son rôle de sage bonhomme agréable. Tim Robbins, quant à lui, est juste taillé pour ce rôle.  

    Le film dénonce principalement les problèmes que peut avoir la justice à juger les gens trop hâtivement. Elle nous montre deux cas particuliers superbes : un homme condamné à une peine qu’il n’aurait jamais dû connaitre, et un autre condamné à perpétuité pour une erreur de jeunesse qui lui aura gâché l’intégralité de sa vie. Et lorsqu’on lui demande s’il pense être réhabilité, s’il le mérite, que peut-il répondre à ça ? Cet homme a mûri, on comprend clairement pendant tout le film qu’il ne ferait de mal à personne et qu’il regrette son acte. Mais la prison ne laisse pas de deuxième chance.  

evades-1994-01-g
evadestheshawshankredemption1993reference

    Le film nous montre également une des facettes de la prison que l’on ne soupçonnait pas. Celle qui fait que les détenus s’y attachent et s’y sentent chez eux. Quand on n’a rien connu d’autre que la prison, qu’on y a passé presque toute sa vie et qu’on y est habitué, il n’est pas si simple d’en ressortir. Et le film montre la tristesse qu’ont certains détenus à quitter un lieu dans lequel ils sont importants. Car au-dehors, ces hommes ne connaissent rien et sont livrés à eux-mêmes. Ce qu’il savent parfaitement bien faire en prison devient inutile et banal dans le monde extérieur. S’ensuit alors un processus qui fait que les prisonniers, attachés à cette prison qui est devenue leur propre foyer, un endroit où ils se sentent bien, ne veulent plus la quitter. Un côté de la prison qui m’était inconnu et que je trouve à présent logique. 

    La fin du film est relativement surprenante, notamment concernant le personnage de Andy Dufresne. On ne s’attend pas vraiment à un tel dénouement et c’est là que le scénario du film fait fort.  

    A titre de conclusion, je dirai simplement qu’il faut voir ce film pour pouvoir comprendre ce qu’il implique. Emouvant, touchant, beau et simple, voilà un magnifique chef d’oeuvre qui fait partie du Panthéon du cinéma.

 

 



       Voir aussi : Les meilleurs films de 1990 à 1999.

 

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Turk 19/04/2012 20:54


Film long si on regarde la durée mais pas du tout quand on voit le film tellement on est pris dans l'histoire qui est magnifique. Un de mes films préférés qui mérite quand même plus de
commentaire que ca je trouve.

Decaux 11/11/2016 13:55

"Un peu bateau". Très très bon ça ;)

C'est le genre de film qui m'embarque tellement ailleurs. Tout plein d'émotions...

Sebmagic 19/04/2012 21:04



Ouais ça fait partie des vieilles critiques ça, c'est clair que le film mérite plus de commentaire mais c'est pas non plus ma préoccupation principale ;)


 


Mais sinon oui le film est magnifique, un peu bateau pour la fin peut-être mais c'est le seul mini-reproche.



Yomi 13/08/2011 16:12



Un superbe film, c'est pas pour rien qu'il est numéro 1 dans le top 250 de l'IMDB !


Une interprétation magistrale, des scènes cultes, un duo d' acteur mémorable, de l'émotion, de bons dialogues servient par une histoire grandiose et bien ficelé... C'est peut-être un peu ça, le
cinéma.


Très bonne critique en tout cas, même si je pense que les cas où les prisonniers préfèrent la prison sont plutôt rare, c'est un peu romancé sur les bords
dans le film.



Sebmagic 13/08/2011 16:56



Oui c'est sûr que c'est romancé... On a vu la preuve récemment avec le suicide de Pierre-Just Marny d'ailleurs... Mais l'idée reste plutôt "belle" et effectivement c'est bien réalisé.



ryda 21/12/2010 23:50



mais quel film 2h15 de pure bonheur on ne s'ennui jamais une histoire magnfiquement bien racconté. c'est ce film qui ma fai connaitre morgan freeman, quel acteur une grande sagesse dans ses
paroles et ses geste. tim robbins comme tu la dit plus haut c'est un role taillé pour lui (un bon jeu de mot puisque sa pasion et de taillée les pierre comme il le fait avec les pieces des
echec).



Sebmagic 22/12/2010 03:53



Tout à fait ! Morgan Freeman parfait comme d'habitude dans le rôle du mec cool et amical, j'adore.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -