26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 23:21

         Bien content d'avoir revu ce magnifique film car après 4 ans, je l'avais entièrement oublié. Les Fils de l'Homme est un film d'anticipation de 2005 qui nous montre un avenir très sombre de notre planète. Nous sommes en 2027 et ça fait 18 ans que les naissances se sont arrêtées. Les femmes ne sont plus fécondes et personne ne sait pourquoi. L'humanité s'est faite à cette idée et c'est au coeur d'un univers quasi-apocalyptique qu'évolue Théo, jusqu'au jour où on lui confie une mission de la plus haute importance.

 

Indice Spoiler :  Spoiler3

 

les fils de l'homme

 

-> Lire la suite...

            Voilà un excellent et sublime film d'Alfonso Cuaron qui nous en met plein la vue en terme de réalisation, d'ambiance et d'émotion. Après Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban où il avait déjà imposé un univers assez sombre par rapport aux précédents volets, il nous offre ici un film dur et noir sur un sujet passionnant. Ce n'est peut-être pas un film d'anticipation à proprement parler puisque le pitch de départ est, bien que surprenant, certainement pas prêt de se produire, mais il est clair que c'est original. Le monde dans lequel progresse le héros donne des frissons tant il est réaliste à propos de l'être humain. Ici, l'espoir est encore symbolisé par un bébé, qui constitue carrément un miracle. Le seul problème, à mon goût, c'est que le réalisateur ne développe pas assez son scénario. L'idée est super intéressante mais à part nous montrer le sauvetage d'un miraculeux nouveau-né, Cuaron ne laisse pas de place à la question "et ensuite ?". A nous de deviner certes, mais visiblement le final n'est pas très optimiste. Même si l'espoir est bien présent et que ce bébé annonce un renouveau pour l'humanité, on est en droit de se demander si ce miracle va effectivement se reproduire (sans mauvais jeu de mot). Cependant, le sujet est quand même bien traité et le film ne s'essouffle jamais car reste toujours intéressant.



les fils de l'homme 2          Les Fils de l'Homme est composé d'un certain nombre de longs plans-séquences tous aussi maîtrisés les uns que les autres, et c'est à mon goût ça qui constitue sa grande force. La réalisation est époustouflante grâce à plusieurs scènes quasiment anthologiques, de pures maîtrises de la caméra qui m'ont cloué sur mon siège. Le plan-séquence de l'embuscade dans la voiture est absolument superbe, mais c'est celui de la fin du film qui reste le plus mémorable. Ce plan de 6min10 est terriblement immersif, on est à fond au coeur de l'action et le conflit entre soldats est montré de façon réaliste et effroyable. La caméra devient presque un personnage à part entière, tellement qu'on a presque l'impression d'avoir affaire à un reportage de journalistes. Elle suit Théo pendant tout le film et nous montre son évolution jusqu'à la fin, à travers les balles et la misère. C'est magnifiquement filmé et on est vraiment plongés dans une ambiance presque glauque. La fin du film est également émouvante, grâce à cette paix qui s'installe subitement à mesure que Théo avance avec Kee et son bébé au milieu des soldats. En plus d'être un symbole d'espoir, cet enfant représente la cessation de la guerre et l'idée véhiculée est très forte. Dans un monde sans espoir, sans aucune raison de vivre depuis 18 ans, voilà qu'un bébé apparaît et fait taire les fusillades rien que par sa présence. C'est puissant et on en aurait presque les larmes aux yeux. D'autant que la musique est une pure merveille.



          Les acteurs sont également géniaux, à commencer par Clive Owen bien évidemment qui garde toujours son air sérieux (comme si on lui interdisait de sourire sur le plateau), mais reste crédible d'un bout à l'autre dans un rôle plus ou moins déprimé. De même, Michael Caine (avec qui j'ai habituellement du mal) est très surprenant en vieux bonhomme cool et hippie. On aperçoit Julianne Moore pendant un court moment (heureusement ?) et la disparition rapide du personnage donne lieu à un plan-séquence génial et inattendu. Claire-Hope Ashitey est elle aussi impeccable dans son rôle.


         Cuaron signe donc l'un des meilleurs films de 2005 avec un scénario intéressant bien que peut-être pas assez poussé, mais surtout une réalisation de génie. Récompensé plusieurs fois pour sa sublime photographie et sa maîtrise technique, c'est un excellent film qu'il est difficile de ne pas apprécier.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Squizzz 27/02/2011 19:28



"Les fils de l'homme" doit beaucoup à son atmosphère si particulière. La mise en scène réaliste de Cuaron impose son univers comme une réalité pour le spectateur qui a l'impression que le film a
été tourné dans ce futur-là. Et les fameux plans séquences, quelle prouesse ! La mort prématurée de Julianne Moore est aussi quelque chose qui m'avait beaucoup marqué lors de la première vision,
dès lors on ne sait vraiment plus où le film est capable de nous emmener. Ta critique sur le scénario est compréhensible, mais devrait plus être imputée au roman qu'au film.



Sebmagic 27/02/2011 20:19



Certes, mais quand je critique un film, je critique un film Même si les quelques défauts doivent être reprochés au
livre, c'est le film que je tente de juger et ça devrait pouvoir se faire sans avoir lu le livre ni même en connaître l'existence (bien que j'étais au courant que le film est une adaptation).


 


Sinon la mort de Julianne Moore est rapide et ça m'a plutôt marqué aussi, on ne s'y attend pas ! Peu de films se permettent de dégager aussi vite un personnage qui paraît très important, c'est
vraiment fin.



Ze Ring 27/02/2011 01:58



Un chef d'oeuvre.



Sebmagic 27/02/2011 09:43



Tout à fait !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -