31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 13:52

         Si vous n'avez rien prévu de particulier en cette soirée du mardi 31 août, et que vous ne savez pas quoi regarder à la télévision, n'hésitez pas : choisissez France 2. Vous entrerez dans l'univers de Little Miss Sunshine et ne pourrez en ressortir que ravis. De l'humour, des personnages très attachants, c'est le film qui fait du bien, très plaisant à regarder et où on ne s'ennuie pas. Réalisé par Jonathan Dayton et Valérie Faris, c'est un superbe road movie tragi-comique qui dépeind le voyage d'une famille, les Hoover. Pendant trois jours, cette curieuse brochette de personnages va sillonner l'Amérique dans un van en piteux état de marche pour emmener une petite fille de 7 ans en Californie afin qu'elle participe à un concours de beauté. Mais une foule d'événements inattendus vont perturber leur trajet.
 

Indice Spoiler : Spoiler2   

 

  Little-miss-sunshine-affiche

 

-> Lire la suite...

         C'est certainement l'un des meilleurs films de 2005, et on comprend pourquoi. Le film enchaîne les situations drôles, basées sur plusieurs discussions parfois houleuses entre les divers personnages qui sont tous réunis le temps du voyage. A bord d'un break Volkswagen jaune ayant pas mal de problèmes, 6 personnages vont devoir s'entendre et régler leurs problèmes personnels en parcourant les Etats-Unis du Nouveau-Mexique à la Californie. L'intrigue est passionnante, mais c'est surtout les personnages très atypiques qui font la force de ce film à la fois drôle et dramatique, portés par un casting parfait, bien que pratiquement inconnu lors de la sortie du film.


Little-miss-sunshine-4         Olive est une petite fille rondouillarde qui a néanmoins de l'ambition. Poussée par son père qui ne veut pas qu'elle devienne une loser, elle est motivée pour gagner le concours de beauté à l'issu de leur voyage. C'est son grand-père qui l'aide à travailler sa chorégraphie, qui reste secrète tout au long du film. Olive est jouée par Abigail Breslin et se trouve être étonnament touchante dans son rôle. Olive est proche de son grand frère Dwayne, un adolescent tourmenté en pleine crise. Admirateur de Nietzsche, il souhaite devenir pilote d'avion à l'Air Force Academy et a décidé de faire voeu de silence jusqu'à l'obtention de son diplôme. Il communique donc par l'intermédiaire d'un bloc-notes depuis 9 mois. L'acteur, Paul Dano, est parfait pour ce rôle.


Little-miss-sunshine-2         Greg Kinnear joue le rôle du père de famille, Richard, un homme assez incisif qui n'a pas sa langue dans sa bouche et se fiche de vexer les autres, même si le sujet abordé est délicat, comme par exemple le suicide. Persuadé qu'il doit motiver le monde entier à devenir des "gagnants" grâce à son livre "Parcours vers le succès en 9 étapes" qu'il tente de vendre par tous les moyens, il aime critiquer les losers et ne cache pas son léger mépris envers eux. Néanmoins, il inspire également de la tristesse dans ce film, et ceux qui l'ont vu savent de quoi je parle ! Marié à Sheryl qui fait tout pour maintenir le calme au sein du trajet, le personnage est parfois désagréable, notamment à l'encontre de son beau-frère Frank au début du film et même de sa fille Olive à qui il refuse une glace sous prétexte qu'elle ne doit pas grossir. Hanté par la terreur de devenir un loser, il cherche à être reconnu, notamment par son père, Edwin Hoover.

         Celui-ci, le grand-père d'Olive (incarné par Alan Arkin), est un homme qui vit à 100 à l'heure. Héroïnomane, il s'en justifie par le fait qu'il est vieux et qu'il doit croquer la vie à pleine dent. Entraînant Olive pour qu'elle remporte le concours de Little Miss Sunshine, il dit tout ce qu'il pense et son franc parler nous fait vraiment rire. Il va donc rejoindre toute la famille dans ce périple mouvementé.


Little-miss-sunshine-steve-carrell         Enfin, le dernier personnage est donc Frank, le frère de Sheryl. Après avoir fait une tentative de suicide, c'est un spécialiste de Proust homosexuel qui embarque également à bord du van. C'est clairement mon personnage préféré, à la fois dépressif, drôle et triste. Je pense que c'est le rôle le plus travaillé du film, surtout qu'il apporte une dimension dramatique à l'intrigue. De plus, c'est dans ce film que j'ai pu découvrir Steve Carell avant de me lancer dans l'hilarante série The Office (US). Et quel acteur ! Capable de nous faire mourir de rire dans The Office, il inspire également la pitié et le mal-être dans ce film.


Little-miss-sunshine-3         C'est d'ailleurs lui qui procure le plus d'émotion avec sa drôle de façon de courir et son visage triste et pâle, notamment dans une scène magnifique du film, où il se met à courir. Je ne peux pas en dire plus pour ne pas trop dévoiler la fin du film, mais c'est tout simplement ma scène préférée du film (sur la photo). Elle est accompagnée d'une musique très culte, Winner Is. Toute la BO de ce film est d'ailleurs excellente, c'est d'ailleurs grâce à cette musique (qui était passé dans une pub pour voiture) que j'ai découvert le film. Une très bonne surprise car je ne m'attendais vraiment pas à un film aussi délirant et sensible. Vous pouvez écouter dans cette très bonne vidéo avec une petite présentation des personnages :


 


 

         La fin du film est libératrice et très drôle, vraiment une scène culte du cinéma, avec la mythique chanson de Rick James, Superfreak. Vous pouvez revoir cette scène ici sur Youtube.

         S'il y a un film à voir en ce moment à la télévision, c'est celui-ci, alors jetez-vous dessus !



        Voir aussi : Les meilleurs films de 2000 à 2010.





Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

medy300 15/04/2015 15:36

désolé un navet de première

Sebmagic 15/04/2015 22:36

Merci pour tes arguments.

Jupi 01/09/2013 23:53

"Si vous n'avez rien prévu de particulier en cette soirée du mardi 31 août", par la plus grande coïncidence du monde, j'ai regardé ce film un 31 août. (et je n'en suis pas déçu, ta critique est toujours aussi utile !)

Le veilleur 03/09/2011 18:09



Oui je sais bien que ce n'était pas méchant ;) mais quand même :D



Sebmagic 04/09/2011 12:28



Tant pis je laisse ça comme ça De toutes façons la gamine a clairement été rembourrée pour le film donc ça ne porte
pas atteinte à l'actrice. ^^



Le veilleur 02/09/2011 21:29



Je ne sais pas ce que je faisais le mardi 31 Août 2010 mais je n'étais pas devant France 2, erreur rattrapée un an plus tard. J'ai du mal à départager Dwayne et Frank, je les trouve probablement
tous deux autant intéressant. Le reste de la famille est sympathique également, mais j'ai un peu la flemme d'en dire plus puisque je suis d'accord avec toi ^^ Sauf à propos d'Olivia,
"rondouillarde" tu y vas fort, peut-être un peu rondelette mais non "rondouillarde" c'est méchant ! J'ai vraiment été attendrie par sa petite bouille, j'avoue ! Et ça n'arrive pas si souvent. La
petite tirade de Dwayne quant aux critères de beauté, quant à l'école, etc et sa conclusion " You do what you love, and fuck the rest." me plaisent assez. C'est entraînant, ça met de bonne
humeur, ça apporte une belle vision de la famille, du voyage de la vie, on a de la bonne musique effectivement. Bref un petit film américain comme je les aime. D'ailleurs, les road movies, je les
aime de plus en plus !



Sebmagic 03/09/2011 17:09



Ouep, pour le "rondouillarde", je n'ai peut-être pas suffisamment de vocabulaire mais ce n'était pas méchant ;) Pour moi la différence avec rondelette est minime



Mona 17/09/2010 13:33



Je viens juste de le voir, un régal ce film !!!


Le genre qui fait du bien, sans grande ambition ni moyen ni casting de stars mais au final le message est fort et les personnages attachants.


Ce tragi-comique se retrouve aussi dans Lonesome Jim (production indépendante de Buscemi avec C.Affleck), la part belle est faite aux seconds rôles et j'aime la douce désillusion qui s'en
dégage.



Sebmagic 17/09/2010 13:49



Ouep, c'est pas la première fois que tu me parles de Lonesom Jim, il faut que je le voie !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -