27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 16:36

    Marie-Antoinette est un film de Sofia Coppola  sorti en 2006. Il retrace une partie de la vie de Marie-Antoinette d'Autriche (jouée par l'excellente Kirsten Dunst), l'épouse mal-aimée de Louis XVI, qui fut guillotinée en 1793. L'une des reines de France les plus controversées et haïes. Adolescente devenant femme, elle découvre en France un univers soumis à des codes stricts, ce qui ne lui plaît pas beaucoup. Délaissée par le roi, elle commence à s'inventer un monde plus festif.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

marie antoinette

 

-> Lire la suite...

    Qui aurait pu croire que ce film allait me passionner autant ? Je ne sais même pas pourquoi l'envie de le voir m'a pris aussi subitement. Toujours est-il que même si je déteste cette époque et que je ne me suis jamais intéressé, ni de près ni de loin, à Louis XVI et Marie-Antoinette, j'ai décidé de me lancer dans ce film de deux heures. Après l'extraordinaire et déprimant Virgin Suicides, il faut dire que l'argument Coppola/Dunst a été décisif dans ce choix. J'en ressors tout juste, et à ma plus grande surprise, j'ai été captivé de bout en bout, je suis même toujours sous le coup de l'émotion.

    Pourtant, on ne peut pas dire que le scénario soit terriblement passionnant. La première heure du film raconte les difficultés rencontrées par Marie-Antoinette, confrontée à un monde bien différent de l'Autriche et auquel elle a du mal à s'aclimater. Mariée à un homme qui ne semble pas ressentir grand chose à son égard, elle se sent seule et souhaite se réinventer un autre monde. Après la mort de Louis XV, la deuxième moitié du film raconte sa vie en tant que reine. Il ne se passe pas grand chose, d'autant que l'univers est très "château de Versailles", comme on pouvait s'y attendre, et que cette biographie s'achève à peine la révolution commencée. Ce qui peut laisser le spectateur sur sa faim, mais est à mon goût un choix scénaristique parfait, renforçant l'aspect dramatique du dénouement. Outre ceci, plusieurs éléments de l'intrigue et de la réalisation passionnent réellement.

    La première de ces choses, c'est sans doute l'Histoire avec un grand H. Nous n'avons, évidemment, aucune photo ni vidéo de cette époque. Les seuls vestiges que nous ayons sont les écrits, les transmissions orales et les tableaux. Nous ne savons pas réellement ce qu'il se passait "physiquement" en ce temps-là, et je trouve ça vraiment très intrigant. Or, ce qui constitue un atout majeur de ce film est la crédibilité incroyable des images. On s'y croirait vraiment. Cette ambiance nous offre une facilité étonnante à s'intéresser aux scènes et aux dialogues qui ne sont pourtant pas toujours palpitants ! On assiste à des images qui nous donnent une idée de la vie de la cour du roi, des potins. Ce climat se ressent particulièrement à la fin, lorsque le roi et la reine sont seuls dans la salle à manger en silence, et que le peuple gronde aux portes du château. Une scène lente, plutôt longue, qui impose une atmosphère dramatique et nous fait prendre conscience de la façon dont ça a éventuellement pu se passer.

 

Marie-antoinette

 

    La seconde qualité de ce film est, bien entendu, Kirsten Dunst. En plus de son charme et de son talent époustouflant, elle incarne Marie-Antoinette de manière remarquable. On ne voit qu'elle dans ce film, présente dans pratiquement toutes les scènes. Elle porte le film à elle-seule, c'est clair et net. Quelle présence, quel talent (oui, je me répète, mais bon diou) ! Elle transmet une quantité incroyable d'émotions et parvient magistralement à faire revivre la mythique reine de France... Tout le film est centré autour de ce personnage, et c'est dans un mélange de plaisir et de surprise qu'on apprend à voir Marie-Antoinette sous un oeil complètement différent, tant et si bien qu'on ne peut qu'éprouver de la compassion, de l'affection et de l'admiration pour cette reine. Le travail de Kirsten Dunst est vraiment magnifique du début à la fin.

 

marie antoinette2

 

 

    La dimension dramatique du film est absolument géniale, et c'est surtout ceci qui passionne et bouleverse.

    Pour finir, la bande originale du film est vraiment bien choisie. Volontairement anachroniques, les musiques vont du rock au classique, en passant par le new wave. Ainsi, on ne ressent absolument pas la lourdeur style "chateau de Versailles" que j'appréhendais tant.

    En bref, j'ai trouvé ce film vraiment magnifique et je suis encore "bouleversé" par ce que je viens de voir. Pas que ce fut terriblement dramatique, car nous connaissons tous la fin de cette histoire. Mais plutôt parce que, sincèrement, je ne m'attendais pas à être captivé à ce point par cette histoire, ce qui m'a incroyablement (et très agréablement) surpris. Je suis vraiment satisfait de ne pas avoir rechigné devant ce scénario peu alléchant et d'avoir décidé de voir ce film. J'en ressors envoûté.

    Bande-annonce :


Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Loocat 26/08/2013 10:39

Ce film sur Marie Antoinette m'intéressait beaucoup, encore plus si Kirsten Dunst faisait partie du casting, cependant il est signé Sofia Coppola et j'ai toujours eu beaucoup de mal avec ses réalisations. En effet, j'ai trouvé le film assez basique, sans impact, aussi trop "bling bling" et surtout que son manque de impartialité était très maladroit et mal venu...

Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -