30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 23:49

mj

 

-> Lire la suite...

    Michael Jackson nous a quitté il y a plus d'un an. Et on a l'impression que c'était le mois dernier, tant sa présence est encore presque palpable. Depuis le 25 juin 2009, on entend beaucoup parler du King of Pop, et en bien. Dommage qu'il ait fallu attendre ce malheureux événement pour que les médias cessent enfin de le descendre constamment. Avant de nous pencher sur l'homme qu'il était, rappelons premièrement quel grand artiste fut Michael Jackson.


    1) Michael Jackson, légende de la musique


    Clips et chansons

    Il est indiscutable que Michael Jackson a révolutionné l'ère de la musique et du clip vidéo. Nombre de ses chansons ont été de grands succès, et il n'est pas rare de voir apparaître ici et là des extraits de ses musiques. Considéré comme l'individu le plus célèbre au monde, cet homme aux multiples talents (danseur, chanteur, compositeur, acteur, bruiteur) est également l'homme de tous les records, que ce soit du record du nombre d'albums vendus comme du nombre de récompenses reçues. Que le Roi de la Pop ait plu ou non, personne ne peut nier qu'il a marqué le monde de la musique de manière très forte.

    Il n'est pas nécessaire de rappeler les succès musicaux de la star, tout le monde les connait. De Thriller à Earth Song, en passant par Billie Jean ou We Are the World, beaucoup de générations ont été marquées par sa musique et son talent, et il n'est pas difficile de penser que les prochaines suivront.

MJ-1
    Michael Jackson a su donner un réel sens au clip vidéo. Il est reconnu (à juste titre) comme étant le précurseur des vidéoclips sous forme de petits films. Thriller en fut la première expérience avec un clip d'une longueur de 14 minutes, un évènement sans précédent dans l'histoire de la musique. La chorégraphie, la musique, les paroles, tout est absolument frissonnant. Depuis, Michael Jackson n'a pas cessé de créer des clips incroyables, tout en se renouvellant totalement. Ainsi, avec Smooth Criminal, on assiste encore à un mini-film où les chorégraphies et la classe ultime du danseur sont les éléments centraux du décor. Pour dernier exemple, on peut également citer le clip de Black or White, qui utilise un procédé assez peu répandu à l'époque : le morphing (et quel morphing de qualité !). Le clip est ensuite suivi de plusieurs minutes sans musique, où on voit simplement Michael Jackson danser dans une rue sombre, et où l'on n'entend que le bruit de ses pas sur le sol.

    Mais au-delà du clip, les chansons sont elles aussi uniques. La voix absolument incroyable de Michael Jackson est reconnaissable entre toutes. Parfois douce, parfois rauque, il pouvait passer des aïgus aux graves avec une grande facilité. Sa façon de chanter le distingue vraiment des autres artistes. S'adaptant à tous les styles, mélangeant le rock avec le funk, la soul et la pop, il a un style totalement unique. Son talent est tel que, pour certaines chansons comme Billie Jean, il connaissait, dès le départ, le résultat qu'il voulait obtenir dans les moindres détails, avant même de l'enregistrer. C'était alors lui qui imitait avec sa bouche chaque instrument afin que les musiciens puissent la reproduire comme ils pouvaient.

    Le chanteur est également à l'origine de nombreuses chansons très engagées, notamment sur la guerre, la misère et la planète qu'il ne supportait pas de voir mourir à petit feu. Mais nous reviendrons sur ce sujet un peu plus tard.


    Danse et Scène

    En plus de son incroyable don pour la musique et le chant, Michael Jackson était surtout réputé pour être un excellent danseur et une bête de scène. C'est probablement la plus grande marque de cet artiste, qui fait qu'il restera à jamais dans toutes les mémoires. Outre le fameux moonwalk, sa signature, qu'il a perfectionné et popularisé, il a inventé de nombreux pas visuellement très impressionnants, où il donne l'impression d'être soumis à des lois physiques totalement inconnues. Il est clair que Michael Jackson était un maître de la danse et de la chorégraphie. Il n'est même pas exagéré d'affirmer qu'il fut l'un des meilleurs danseurs de tous les temps.

MJ-2
    Sur scène, Michael Jackson se donnait tout simplement à fond, parvenant sans problèmes à assurer certains spectacles sans playback (contrairement à d'autres). Pouvoir chanter parfaitement juste tout en dansant jusqu'à l'épuisement n'est pas un talent donné à tous les artistes. Les chorégraphies et mises en scène étant toujours superbes, les concerts qu'il donnait n'étaient pas simplement des enchaînements de chansons pour le public. On avait plutôt affaire à des shows de grande qualité, des véritables spectacles. Tous les moyens étaient bons pour surprendre le public, allant des effets pyrotechniques aux grands écrans. L'entrée en scène de l'artiste était toujours époustouflante, notamment l'effet “grille-pain”, où le chanteur est propulsé à travers une trappe depuis le dessous de la scène, puis reste totalement immobile pendant plusieurs minutes. Un début de show absolument mythique qui provoque le délire de la foule. Vous pouvez voir cette vidéo sur Youtube en cliquant ici.

    Un autre moment clé de ces concerts est, bien sûr la légendaire chorégraphie de Billie Jean. Absolument vibrante, elle est absolument jubilatoire. Il est d'ailleurs amusant de constater que très peu de gens connaissent l'existence de la “deuxième partie” de sa représentation sur scène. La première partie est l'habituelle chanson, mondialement connue, qui donne réellement envie de bouger. Michael Jackson interprète ce petit bijou musical en l'accompagnant de quelques pas de danse bien sentis, notamment le célèbre moonwalk. Puis, à la fin de la musique, le chanteur retourne chercher son chapeau (qu'il avait initialement jeté par terre). Revenant au centre de la scène, dans le halo lumineux, la musique laisse place simplement à la ligne de basse de Billie Jean. Vous savez, le tout début de la chanson, qui donne directement des envies de danser. Sur ce fond musical, le roi de la danse s'adonne alors, pendant plusieurs minutes, à une démonstration de l'essentiel de ses pas de danse, notamment le moonwalk, l'airwalk, le sidewalk, la Jackson Walk, ou encore la fameuse danse du robot. Trois ou quatre minutes de jubilation ultime (parfois 5 !), où on peut voir la légende au sommet de son talent, s'éclatant et se donnant à fond. Le plus impressionnant reste la synchronisation parfaite entre tous ces mouvements et la le son, chaque pas et chaque geste étant parfaitement rythmé avec la musique. Du grand art. Un petit aperçu de cette deuxième partie à voir absolument (à partir de 8:00 jusqu'à la fin, tout simplement immense) :


 


 

    Néanmoins, c'est avec regret que je n'ai jamais eu l'occasion de voir le King of Pop en action sur scène. La joie que j'avais ressenti à l'annonce de la tournée “This Is It” avait pourtant été très intense. Quelle opportunité inespérée ! C'était mon plus grand rêve : celui de voir Michael Jackson en vrai, sur scène, effectuer son parfait Billie Jean. Alors que j'étais persuadé qu'il ne remonterait plus jamais sur scène, qu'il ne reviendrait plus, voilà que j'apprends la nouvelle de son come-back avec un immense bonheur. Le grand Michael Jackson, la légende est de retour, ENFIN. Malheureusement, le cruel destin en aura voulu autrement.

    Néanmoins, nous avons quand même pu voir de nombreuses images du spectacle que nous préparait Michael Jackson, dans le film This Is It. Un film à voir absolument car il montre un Michael Jackson au top de sa forme, n'en déplaise aux détracteurs qui étaient persuadés que le Roi de la Pop était mourrant.


    Le film This is It

    Car, oui, il était en forme et oui, les spectacles auraient été vraiment grandioses. Encore du jamais vu dans l'histoire du concert, qui auraient montré à l'oeuvre l'un des plus grands artistes de tous les temps. On peut voir le King of Pop interpréter quasiment tout le répertoire prévu pour les 50 dates du concert. Le film nous montre à quel point Michael Jackson était perfectionniste, et qu'il n'avait absolument rien perdu de son talent et de sa légendaire humilité. Des frissons, des rires, et quelques pleurs pour certains. Il est clair que le film n'aura laissé personne indifférent. Il a permis aux fans de savourer chaque instant, et aux autres de connaître un peu mieux cet homme qui n'était autre que la bonté personnifiée. On ajoute à ça les décors, quelques aperçus des préparatifs incroyables qui avaient été mis en place pour la série de concerts, et on se dit qu'à 3 semaines près, on est tout simplement passés à côté du plus grand événement musical du millénaire. Pour cette dernière tournée, Michael Jackson avait réuni toute son extraordinaire créativité afin de proposer au monde entier un show des plus sensationnels. Des costumes totalement innovants, comme des lumières à fibres optiques cousues sur sa veste en cuir rouge, pour des effets de lumières au rythme de la musique, des gants et chaussettes en cristal qui captent la lumière pendant la danse, mais également la célèbre veste de Billie Jean, serti de cristaux Swarovski et de 60 lumières.

MJ-4

    En plus des costumes, le show s’annonçait grandiose par le nombre affolant de nouveautés qu’il allait présenter. Le public devait recevoir à l'entrée des lunettes 3D. En effet, des mini-films en 3D allaient être projetés derrière la scène sur un écran de 10 x 30 mètres. On aurait ainsi littéralement vu des fantômes et des zombies danser à côté des vrais danseurs. De quoi impressionner !

    Mais le principal sujet de film, outre les décors, est Michael Jackson lui-même. On peut enfin réaliser que son état de santé ne s'était pas dégragé au point de ne plus pouvoir danser. Au contraire ! Même s'il paraît un peu maigre (ce qu'il a toujours été), il dansait toujours à la perfection, que ça soient les sidewalks comme son moonwalk. De plus, il avait encore une endurance incroyable, et on remarque même qu'en ayant passé 10 ans sans faire de concerts, il n'avait rien perdu de ses capacités physiques et de son sens du show. A l'âge de 50 ans, on aurait pu imaginer le contraire...

    La plus belle scène du film est, évidemment, la chanson Billie Jean. Que de frissons ! On regrette sincèrement de ne jamais avoir vu ça pour de vrai.

    Quoiqu'il en soit, ce film est à voir absolument, afin d'en découvrir un peu plus sur les coulisses et les préparatifs des concerts du chanteur.

    Mais derrière l'artiste, il y a un homme avec un coeur. Et ceci, beaucoup de gens l'oublient. Il est difficile d'analyser le caractère de Michael Jackson. Malgré sa notoriété, son talent, son statut de “Dieu musical”, l'homme a été haï par beaucoup de monde. Et c'est toujours le cas. Pourquoi ? C'est ce que nous allons essayer de voir.



    2) Michael Jackson, un homme d'exception


    La générosité incarnée

    Pour commencer, il faut absolument dire ceci : la personnalité de Michael Jackson avait quelque chose d'exceptionnel : sa générosité (si, si !). Beaucoup de gens connaissent les records musicaux qu'il détient, mais peu d'entre ceux savent que cet homme détient un autre record encore plus honorable : celui de dons à des oeuvres caritatives et humanitaires. En tout, Michael Jackson a deversé environ 400 millions de dollars à 40 associations, un record absolu qui mérite d'être souligné. Parmi ces associations, deux ont été créées par lui-même, dont la fameuse association “We Are The World” visant à diminuer la misère dans le monde pour les enfants défavorisés.

    Pourquoi ces chiffres ne sont pas connus par le grand public tandis que de son vivant, par contre, les rumeurs sur ses transformations physiques et sa soi-disante pédophilie fusaient de toutes part ? Tout simplement parce que la presse choisit ses titres et ses victimes. Les magazines ayant trouvé leur bouc-émissaire, leur cible commerciale, ont alors commencé à le dénigrer physiquement, à l'insulter sans remords et à le montrer sous ses angles les plus moches possibles, quitte à utiliser de la retouche. Lorsqu'on connait vraiment Michael Jackson et son personnage, il est extrêmement difficile de ne pas l'admirer en tant qu'être humain. Car les tabloids ont fait de cet homme un objet, un sujet sans âme ni sentiments, alors qu'il est avant tout un être humain doté de morale et d'humilité, quelqu'un qui est extrêmement sensible et qui a passé sa vie à aider les autres sans compter (ce qui explique ses dettes impressionnantes).

MJ-5

    Pour continuer ce paragraphe, il est nécessaire de rappeler que Michael Jackson a entièrement créé un parc d'attractions chez lui, lieu qu'il a appelé Neverland. Toutes les semaines depuis sa création, il invitait chez lui, gratuitement, des dizaines d'enfants défavorisés ou handicapés afin qu'ils puissent s'amuser sans compter (qu'il soit lui-même présent ou non). Tout ceci sans rien demander en retour. Il a visité énormément d'hôpitaux et leur a fait de nombreux dons afin d'aider les enfants en difficulté. Comment alors peut-on dire d'un tel homme qu'il est ignoble et sans coeur ? Et surtout, question plus difficile : comment Michael Jackson a-t-il pu supporter de telles choses si longtemps, lui qui ne souhaitait que faire le bien ? Comment l'être humain peut-il en arriver là ? Comment peut-on juger un homme sans le connaître, uniquement en se basant sur des rumeurs ? Voilà des questions qui en disent long sur la nature humaine et qui font réfléchir...


    De noir à blanc

    Michael Jackson est connu pour ses transformations physiques assez extravagantes. Nous ne discuterons pas des heures sur les chirurgies esthétiques effectuées sur son nez. De nombreuses personnes ont pris un malin plaisir à attaquer l'artiste sur son physique, notamment la presse à scandale. Mais après tout, qui ça concerne ? Il est évident que Michael Jackson faisait un complexe sur son nez. A priori, cette fixation date de son enfance, alors que son père le surnommait souvent “gros nez”, ce qui a pu le traumatiser. Mais passons sur ceci, car ça ne nous regarde définitivement pas.

    Revenons plutôt sur l'évolution de la peau du chanteur. Cela ne nous regarde toujours pas, mais certaines réactions me dérangent franchement. Les détracteurs n'en peuvent plus de traiter Michael Jackson de “raciste”, qui, je cite “a voulu renier ses origines”. Comment peut-on entendre des horreurs pareilles après les efforts considérables qu'il a fait pour oeuvrer dans le monde ? Ce qu'on sait moins (étrange !), c'est que Michael Jackson était atteint de vitiligo, une maladie qui modifie la pigmentation de la peau et qui la rend blanche. Et on ne peut absolument rien contre cette maladie. Alors Michael Jackson utilisait-il des crèmes ? Oui. Pour se blanchir la peau ? Oui. Dans le but de ne plus être noir ? NON ! Il mettait des crèmes pour ne pas montrer publiquement sa maladie et ses taches de vitiligo, tout simplement, car il avait peur de dégrader son image (ce qui peut se comprendre quand on voit les réactions du public !). Au passage, saluons tous les racistes qu'on retrouve sur les plages entrain de se brunir la peau. Parce que pour vouloir bronzer et noircir, il faut vraiment renier sa race et ses origines, c'est pitoyable !

 Peut-être aurez-vous eu l'occasion de voir des photos de Michael Jackson avec un masque sur le visage, faisait-il ça pour le plaisir ? Il faut arrêter le délire. Il était peut-être dans un monde à part, mais il n'était pas cinglé. Ce masque lui servait juste à se protéger du soleil, qui est dangeureux pour la maladie du vitiligo.

 D'ailleurs, c'est "grâce" à cette maladie qu'il a porté un gant blanc pour Billie Jean, pour cacher les tâches sur sa main.


    Un éternel enfant

MJ-6
    Avant de parler du délicat sujet de ses problèmes de justice (car, oui, il faut en parler !), il faut essayer de comprendre qui était Michael Jackson. Car sans connaître sa réelle personnalité, on ne peut pas le juger correctement. Ce qu'il est important de savoir, c'est que Michael Jackson était atteint du syndrome de Peter Pan. Pour résumer, il donne à un adulte une personnalité d'un enfant de 14 ans. Et en effet, comment ne pas comparer Michael Jackson à un enfant ? Toujours entrain de rire pour des broutilles, gêné et timide, très naïf. Et surtout, il avait une amitié instantanée avec les autres enfants.

    Michael Jackson était un enfant dans sa tête... Et il voulait être entouré d'enfants car il se sentait à l'aise avec eux, il était comme eux, et leur ressemblait beaucoup. Il a voulu aider les enfants démunis en leur construisant un parc d'attractions, un endroit où ils pouvaient faire tout ce qu'ils voulaient, s'amuser. Ce que lui n'a pas pu faire étant jeune.

    Pour les gens qui sont encore sceptiques, je leur conseille de regarder les vidéos “Private Home Movies”, qui illustrent parfaitement ce qui a été dit au-dessus. Ce sont des vidéos faites par Michael Jackson dans l'enceinte de sa maison, à une époque où personne ne connaissait vraiment qui il était. Des vidéos qui le montrent avec des enfants, jouant avec eux, riant avec eux, faisant d'interminables batailles d'eau, faisant l'imbécile et s'amusant, tout simplement. On peut voir quelques unes de ces images par exemple dans cette vidéo à partir de 1:05 :

 


 

     C'était ça Michael Jackson, c'était la générosité incarnée, la personne la plus investie caritativement parlant, une des personnes les plus admirables qu'on ait connu. Peu de gens peuvent se vanter d'avoir donné autant que lui. Et le pire de tout, c'est qui ne s'en vantait jamais. Il était d'une humilité exemplaire, d'une modestie à toute épreuve.


    Accusations non fondées

    Pour conclure cet article, il est inévitable de parler des affaires judiciaires qui ont détruit physiquement et mentalement Michael Jackson. Dans les articles de presse qui ont suivi la mort de Michael Jackson, tous parlaient de l'artiste, de tout ce qu'il a apporté à la musique. Mais aucun n'essaie de rétablir une certaine vérité sur ces affaires. Ce qui est dommage, puisqu'a priori, beaucoup de personnes se sont fié à ces magazines pour se faire leur propre idée du personnage. Il est donc temps de poser une dernière pierre dans le jardin des fans de cet homme.

    Beaucoup de personnes pensent que Michael Jackson a subi de nombreuses plaintes et accusations. Alors qu'en fait, il n'y en a eu seulement deux. Sur les milliers d'enfants orphelins ou malades que Michael Jackson a accueilli chaque année à Neverland de 1991 à 2005. Dans cet article, nous verrons seulement des faits et des vérités sur les deux affaires qui ont sali la star aux yeux du public.

    Premièrement, il faut savoir que Michael Jackson a été innocenté dans les deux affaires, ce qui est normalement une preuve suffisante en défaveur de la culpabilité. Cependant, nous pouvons détailler ces affaires pour s'en convaincre.

MJ-7
    La première accusation a eu lieu en 1993, par Jordan Chandler. Une forte amité s'étant développée entre l'enfant et le chanteur, le père biologique de Jordan demande à la star une énorme somme d'argent pour financer ses films, ce qu'il refuse. Peu de temps après, Jordan affirme que Michael Jackson a provoqué des attouchements sexuels sur lui. La réaction de la star à l'annonce de cette nouvelle fut de s'assoir et de pleurer. Evan Chandler (le père de la “victime”) exige alors 25 millions de dollars de la part du chanteur pour ne pas porter plainte. Au début, Jackson refuse, appuyé par ses avocats qui pensent à une tentative d'extorsion de fonds. Mais Jordan Chandler s'est alors mis à développer un peu plus l'affaire en confiant que la star l'aurait embrassé ainsi que d'autres choses abonimables. Son père porte alors plainte.

    C'est alors que les autorités ont organisé des fouilles au ranch de Neverland, où les faits sont censés s'être passés. Ils n'ont absolument rien trouvé qui puisse prouver que Michael Jackson soit pédophile. Une autre preuve innocente clairement le chanteur. En effet, Jordan a décrit ses parties génitales de façon très précise (en particulier, la circoncision) qui pousse les autorités à une fouille corporelle et des prises de photos très humiliantes sur Michael Jackson, ce dont il se plaindra publiquement. Les résultats sont clairs : les photos ne correspondent pas du tout à la description qu'en a fait l'enfant. L'absence de preuves et le manque de témoignages décrédibilise donc la famille Chandler.

    Cependant, sous le stress du procès, la santé du Roi de la Pop se dégrade de façon très conséquente. Son image publique se détériore et il cesse de s'alimenter, donc perd beaucoup de poids. Il finira par signer un accord avec la famille accusatrice pour quelques millions de dollars afin de ne pas continuer le procès pénalement, et que la plainte civile soit définitivement retirée.

    Après la mort de Michael Jackson, Jordan Chandler a avoué avoir menti sur ses accusations.

    La deuxième affaire fut la plus destructrice pour Michael Jackson, qui n'en ressortira jamais indemne. En 2003, les autorités perquisitionnent, sans prévenir, le domicile de la star afin d'en faire une fouille totale. Un garçon, Gavin Arvizo a porté plainte pour abus sexuels, et la mère l'accuse de séquestration. Michael Jackson est alors à Las Vegas entrain de tourner un clip vidéo. A l'annonce de la nouvelle, il est déconcerté, il ne comprend pas. Tout en continuant de clamer son innocence, il est accusé de 10 chefs d'inculpation pouvant l'amener à 20 ans de prison. Deux ans plus tard, alors que la réputation du chanteur est au plus bas, il se présente tous les jours au tribunal pendant cinq mois. Le verdict est prononcé en 2005 : Michael Jackson a été innocenté des 10 chefs d'inculpation, il est acquitté.

MJ-8   En effet, la justice a affirmé n'avoir eu aucune preuve. La fouille du ranch de Neverland n'a absolument rien donné de compromettant. De plus, il s'est avéré que la famille Arvizo a cumulé les incohérences et les contradictions. Une enquête a également démontré que la mère était une manipulatrice, habituée des plaintes non fondées. Notamment contre l'agent de sécurité d'un magasin qu'elle avait déjà accusé d'agression sexuelle alors qu'elle était en flagrant délit de vol. Avec cette plainte, elle avait alors touché plusieurs dizaines de milliers de dollars. Il est facile d'imaginer qu'avec Michael Jackson, la famille pensait pouvoir toucher le jackpot.

    On ajoute à ceci quelques enfants qui ont témoigné à la barre en faveur du chanteur. Je cite : "Ca me rend fou parce que n'est pas vrai" et "je me suis endormi à plusieurs reprises dans sa chambre mais nous avions tous les deux des pyjamas et il dormait au sol".

Voilà donc tout sur ces deux affaires.



    A force d'entendre partout que Michael Jackson est coupable de pédophilie, on finit par y croire et c'est très facile d'y croire : ben oui les journaux le disent ! Mais il ne vient pas à l'esprit des gens que les médias cherchent simplement des articles vendeurs, croustillants et accrocheurs pour amasser du fric. Une rumeur ? On la balance comme vérité, et on vend ! Du coup, comme les couvertures de ce genre de torchons sont affichées dans toutes les rues devant les kiosques, ça rentre dans l'esprit des passants et il n'en faut pas plus. Ils prennent ça comme vérité et n'ont de cesse de dénigrer une proie facile qui ne peut pas vraiment se défendre. Aider les enfants était l'obsession de Michael Jackson, et son message est très mal passé.

 Quoiqu'il en soit, l'annonce de sa mort a fait réfléchir certaines personnes, certainement les plus ouvertes. Et ça fait du bien. Parce qu'en réalité, tous les arguments qui sont basés sur des faits et non sur des rumeurs de tabloids sont tous en faveur de Michael Jackson. Et il suffit de s'intéresser un peu plus à lui et son personnage pour comprendre qui il était vraiment et réaliser qu'il n'aurait jamais pu faire ce qu'on l'a accusé d'avoir fait.

    Pour conclure, j'ajouterai simplement que nous avons perdu un des hommes les plus humbles, généreux et talentueux de cette planète. Une perte vraiment énorme. Et continuer de voir des gens se réjouir d'une telle perte, c'est extrêmement triste...


MJ-9


       Voir aussi : Ghosts et Moonwalker.



Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Personnalités

commenter cet article

Commentaires

Donia 25/09/2017 15:52

Michael Jackson c'est le cœur,l'âme et la vie

les rumeurs c est horrible 10/10/2013 22:57

bonsoir, très bonne article je suis tout a fais d accord avec toi c est un crime de faire sa a quelqu' un sens le connaitre. c est bien joli les rumeur cest plus facile d en dire que de dire la vérité en plus lui ne voulais mise a part rendre service voila comment les gens le remerci!!!!

french onion 20/03/2011 03:24



Je ne savais pas du tout qu'il était atteint de vitiligo . Je ne n'avais  même jamais entendu parler de cette maladie à vrai dire ...Et bêtement, je croyais moi aussi, comme on nous l'a fait
croire, qu'il s'était fait blanchir la peau .Comme quoi on en apprend tous les jours !


Je ne suis pas fan de Michael Jackson, mais il faut reconnaître qu'il a marqué son époque et a apporté quelque chose de très novateur dans la culture pop . C'est un des rares artistes mainstream
qui est intouchable et dont le succès planétaire est justifié .J'ai eu ma petite période où j'écoutais l'album history en boucle, mais je suis vite passée à autre chose de ...différent (je
préfère la musique purement instrumentale ).


Bon, je sais pas si tu vas bien le prendre , mais quand j'ai lu ton article j'ai automatiquement repensé à Alain de Brest . C'était un ancien auditeur de fun radio (ouais, la honte, j'écoutais ça
à 13 /14 ans ) qui passait en direct pour chanter des chansons de Michael Jackson et disons que ses interprétations étaient un peu spéciales .Moi ça m'a bien fais rire sous ma couette au collège
mais bon , c'est vraiment à prendre au 2d degré .Je te laisse un lien vers la vidéo Youtube :


http://www.youtube.com/watch?v=E73LnX2TqNU


 



Sebmagic 20/03/2011 12:16



Oh la vache ! Excellent le "Earth Song", mes oreilles saignent Je trouve ça marrant, par contre j'ai cru lire que
c'était pas du second degré et qu'il était sérieux mais j'ai du mal à y croire parce que sinon ça craint ! ^^


 


Moi aussi j'ai eu ma période History y'a trois ou quatre ans, je l'écoutais en boucle dans la voiture. Mais comme toi je préfère les musiques purement instrumentales, j'ai du mal à écouter trop
longtemps des chansons chantées. C'est pour ça que mes goûts en matière de musique sont limités, j'me concentre sur les musiques de films, les groupes comme Sigur Ros, et occasionnellement MJ /
Mickey 3D.



Rosette 31/07/2010 12:11



Merveilleux article Seb, très émouvant. Enfin un VRAI article qui rétablit la vérité. Merci.



Sebmagic 31/07/2010 12:24



Merci, il faut que les gens finissent par comprendre...



HélèneM 31/07/2010 11:55



J'adore cet article, quel travail :)


Je mets le lien sur AG :)



Sebmagic 31/07/2010 12:04



Merci ! Et t'as vu, j'ai passé tous mes articles en mode justifié !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -