4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 22:57

         Après avoir vu des critiques de ce film extrêmement enjouées chez Le Veilleur et Critikagogo, et étant donné que j'attendais déjà ce film avec la plus grande impatience avant sa sortie au ciné, je pensais me retrouver face à un chef d'oeuvre ultime, d'autant que le sujet est passionnant. Et pourtant, malgré toute ma volonté, je l'ai trouvé franchement moyen et mon avis s'approche plus de la critique de Squiz. J'aimerais pouvoir dire le contraire, mais non. Au début je croyais que je l'encenserais malgré les critiques négatives, et finalement je vais le critiquer malgré les avis positifs. Je suis déçu et pire encore : déçu d'être déçu.

 

Indice Spoiler :  Spoiler3

 

never let me go 2

-> Lire la suite...

         Alors je veux bien l'admettre, le film a pas mal de qualités, notamment au niveau du casting assez excellent. Les 6 acteurs principaux (c'est-à-dire les 3 personnages jeunes/adultes) sont absolument parfaits, et on voit que le casting n'a pas été fait à la va-vite concernant le choix des acteurs, puisque les évolutions jeune/adulte sont troublantes de réalisme (les enfants ressemblent beaucoup aux acteurs principaux). J'ai particulièrement aimé Charlie Rowe, touchant dans le rôle de Tommy enfant. Mais bien sûr, j'ai adoré revoir Keira Knightley dans un nouveau film, c'est une actrice qui me séduit toujours autant par sa présence et ses mimiques. Qui plus est, elle est ici dans un rôle très émouvant sur la fin lorsqu'elle s'excuse (dernier moment où on la voit d'ailleurs il me semble). Quant à Carey Mulligan et Andrew Garfield, ils sont époustouflants. Ils transmettent vraiment quelque chose, surtout lui, avec son air naïf, qui m'a principalement étonné lors de la scène où ils apprennent quel était le but de La Galerie. Cette scène est pour moi la plus frappante du film, celle qui m'a le plus touché car les paroles de Madame sont très lourdes de sens. "Nous ne vous demandions pas de dessiner pour analyser votre âme, mais pour savoir si vous en aviez une". Les deux acteurs principaux sont d'une justesse de jeu hallucinante. Le sujet traité est dur et cruel, mais malheureusement je n'ai pas réussi à ressentir ça autant que je l'aurais voulu.



never let me go        C'est effectivement pour moi un gros problème vis-à-vis de ce film, c'est qu'il m'a agacé pendant la première heure, tant il ne m'a pas captivé. Le sujet aurait pu donner de bonnes choses, c'était un sujet en or. Le seul problème, c'est qu'il tombe dans une banalité chiante à mourir en nous présentant un trio amoureux très long et ennuyeux. Les deux filles s'embrouillent pour le mec et ça ne passe pas, c'est juste "trop pas intéressant". Après une heure où franchement, il ne se passe pas grand chose, le film décolle lentement mais ne va pas très loin. Ce qui m'a le plus énervé, je pense, c'est la musique. La BO est lourde au possible, avec des violons bien doux qui transpirent les bons sentiments. Mais c'est tellement commun, je trouve que les musiques en font beaucoup trop dans cette volonté de transmettre des bons sentiments et elles ne m'ont absolument jamais touché. Personnellement, j'ai trouvé ça tellement poussif que je n'ai pas pu trouver le film percutant ni trop émouvant. De même pour cette voix-off horrible qui ne sert qu'à appuyer une morale qu'on avait déjà deviné. La fin du film se conclut sur de belles paroles, mais c'est cliché et la réflexion proposée ne va pas bien loin. Oui, d'accord, les protagonistes sont destinés à mourir, tout comme nous, ils ont tout des êtres humains mais sont exploités et sacrifiés pour eux. L'idée de cette fatalité est triste, mais elle est très mal véhiculée je trouve. Le film en fait beaucoup trop, voilà ce que je n'ai pas aimé (la fin du film pouvait facilement se passer de voix off, si on avait laissé Kathy devant ce champ magnifique à simplement réfléchir et verser des larmes, ça aurait été plus subtil ou du moins, ça aurait eu plus d'impact sur moi). C'est mièvre, c'est niais, et c'est dommage parce que la morale était intéressante. Etrangement (et je vais m'attirer des foudres), j'ai trouvé que The Island, malgré ses quelques défauts et une seconde moitié de film qui s'essouffle, a traité le sujet des clones beaucoup mieux que Never Let Me Go, de façon plus frappante, plus émouvante, avec une volonté de se battre contre cette fatalité. Ici, j'ai trouvé le film assez fade et trop poussif, voilà. Autre exemple : Tommy qui sort de la voiture pour gueuler de toutes ses forces. J'ai trouvé ça trop, vraiment trop. Tout est fait pour nous faire pleurer (apparemment ça a marché sur beaucoup de gens), mais pour moi ça n'a eu aucun effet, c'était beaucoup trop téléphoné et pas assez réel pour moi. Et pourtant, je suis un hypersensible lorsqu'il s'agit de cinéma.



            Bref, il y a pourtant d'excellentes idées (par exemple, le fait que Kathy cherche son modèle dans les revues porno, chose qu'on n'avait pas comprise dès le début mais qui nous est révélée à la fin. C'est un élément du film vraiment bien foutu et ça m'a surpris), mais le tout est trop appuyé par les violons et la voix-off bien dramatique et convenue. Y'avait moyen de faire mieux, et je suis déçu car j'en attendais énormément.



           Voir aussi : Keira Knightley.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Wendy 28/08/2012 00:23


J'ai entendu beaucoup de bien de ce film aussi, très émouvant d'après les critiques que j'ai pu voir, donc j'étais un peu comme toi, plutôt impatiente de le découvrir. En fait, je connais ton
blog depuis un peu de temps et je me rends compte que je suis souvent du même avis. Donc oui, ressemblance troublante, sujet qui m'a étonnée (parce que j'avais pas lu la description et que je
m'attendais à une espèce d'histoire d'amour) mais... rien. Et pourtant, je suis une grosse madeleine je trouve devant un écran, mais ça m'a laissé de marbre.

Sebmagic 28/08/2012 04:11



Ouais, pourtant les trois acteurs sont bons, mais c'est peut-être la musique, j'en sais rien... J'ai quand même envie de le retenter un jour !



Silice 12/04/2011 13:18



Hum j'ai hâte de voir Bilbo aussi même si je dois avouer que je n'ai pas lu le bouquin...



Sebmagic 12/04/2011 16:00



Non moi non plus mais je compte le faire avant 2013.



Silice 11/04/2011 22:51



ouais, pour moi les meilleurs adaptations que j'ai pu voir et lire, ce sont les seigneurs des anneaux, c'est vraiment très bien foutu ! 


Après pour Never Let me go, l'histoire est vraiment proche mais les sentiments de transparaissent pas réellement dans le film.



Sebmagic 11/04/2011 23:08



D'accord, je pense pas que je vais le lire de toutes façons. J'suis bien d'accord pour le SDA sinon et j'ai hâte de voir Bilbo en deux parties.



Silice 11/04/2011 21:22



Ouais j'aurais sans doute pas eu envie de le lire en ayant seulement vu le film. Je compare parce que l'histoire est vraiment très proche (contrairement à de nombreuses adaptations) mais c'est
sur que comparé un film à un livre, ça n'a pas réellement d'intéret sinon.



Sebmagic 11/04/2011 22:19



C'est une bonne question de savoir si la comparaison livre/film a un intérêt. J'aime bien quand un livre est bien adapté (les Harry Potter ou les Stephen King par exemple), mais si y'a des
libertés faut qu'elles soient impeccables (comme par exemple Anges ou Démons où la fin a été un peu modifiée, et c'était tant mieux car la fin du bouquin est légèrement incohérente).



Silice 11/04/2011 20:54



Ah je suis totalement d'accord avec toi. Le film n'est pas géniale... et c'est pas faute à l'histoire puisque le bouquin m'a vraiment bouleversé -je passe les détails-. J'ai trouvé que le film
était une fade adaptation d'un livre grandiose... Bien dommage.


 



Sebmagic 11/04/2011 21:13



J'ai pas lu le livre mais ça m'a pas donné envie à priori. Mais faut pas comparer j'imagine.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -