26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 10:37

          Je m'attendais à bien pire de ce film d'action et j'ai été agréablement surpris, même si bien sûr il est loin d'être un chef d'oeuvre absolu. Sorti en France le lendemain des attentats du 11 septembre, Opération Espadon met en scène John Travolta, Hugh Jackman et Halle Berry dans ce thriller assez passionnant sur le terrorisme et le hackage, et il est clair qu'il est divertissant.

 

Indice Spoiler : Spoiler3

 

operation-espadon

 

 -> Lire la suite...

            Le film surprend surtout pour son ouverture et sa conclusion très bonnes toutes les deux. C'est Travolta qui ouvre le film avec un monologue sur l'industrie Hollywoodienne et le manque de réalisme dans les films, où il explique qu'il est dommage que le méchant au cinéma finisse toujours par mourir. Puis, alors qu'on se demande quelle est la situation à ce stade du film, on entre directement dans le bain en comprenant qu'on a affaire à une prise d'otages dans une banque. Les effets de caméra sont superbes, on en prend plein la vue notamment lors de l'explosion monumentale. Cette scène aux effets visuels vraiment très impressionnants nous fait frissonner dès le début. C'est filmé de manière absolument géniale, et on sent alors que le film va être de très haut niveau.



operation-espadon-1           Il est néanmoins assez dommage que cette entrée en matière fulgurante retombe pratiquement à plat tout de suite. On revient 4 jours en arrière et on tente alors de comprendre comment les personnages en sont arrivés là, et surtout qui ils sont. Parce que même si on a compris que c'est Gabriel (Travolta) qui mène la danse avec sa classe et son sourire diabolique, on ne comprend pas vraiment qui est Stanley (Hugh Jackman) ni de quel côté il se trouve. Tout le début du film est intéressant, on nous présente quelques personnages tous aussi charismatiques les uns que les autres. Les bases de l'intrigue sont posées : on sait que Stanley, qui vient de sortir de prison, n'a plus de droit de toucher aux ordinateurs, ni d'entrer en contact avec sa fille Holly. Avec un tel pitch, on se doute qu'un happy end obligatoire nous attend au bout des 90 minutes mais on a envie de savoir comment ça va se passer. La fin du film est relativement attendue, même le pseudo twist final ne surprend pas tant que ça. Les indices sont quand même énormes. Si le cadavre dans la cave à vin nous fait déjà tilter une bonne demie-heure avant le dénouement, on a également le discours de Travolta au début qui nous annonce la couleur et bien sûr tout ce thème de la magie dont Gabriel parle pendant le film, ses références à Houdini et aux illusions. Même si on s'y attend, la fin du film reste quand même excellente.



operation-espadon-2          Là où le film ne remplit pas son travail malheureusement, c'est qu'à part pour le dénouement il n'applique absolument pas le discours du début. Travolta s'amuse à critiquer le manque de réalisme dans les grosses productions mais Dominic Sena ne met pas toujours ce principe en pratique, tombant régulièrement dans les clichés et les invraisemblances les plus risibles du genre. Notamment la fameuse scène de course-poursuite dans la ville qui sonne comme du vu et revu (mais bon, que serait un film d'action sans ce passage ?). Les personnages foncent dans le tas, passent forcément au feu rouge à travers une file de voitures sans un seul accident (et ça, deux ou trois fois de suite). Et le pompon : on a même droit à la camionnette qui se retourne et explose instantanément en percutant seulement un mur. On aurait pu pardonner cette scène clichée si nous n'avions pas été dupé au début par le discours de Gabriel. Quoiqu'il en soit, le reste du film est vraiment plus que correct, et même parfois très bon grâce aux performances des acteurs. Travolta ne change pas beaucoup de registre après Volte/Face. Il a une certaine classe, il est agréable de le voir apparaître et il nous fait même rire. Cependant, c'est avec ce genre de rôles qu'on comprend que Pulp Fiction est son plus grand film. Il est assez prévisible dans sa manière de jouer. Mais bon, à part ça il est nickel. Hugh Jackman est toujours aussi bon, parfois même émouvant et n'en fait jamais trop. Il parvient à rendre son personnage intéressant et c'est vraiment réussi. L'élément du casting qui m'a le plus bluffé est Halle Berry. J'avais des préjugés sur cette actrice à cause de Catwoman et je me rends compte que je ne la connaissais pas du tout. Elle est vraiment bourrée de talent dans ce film, avec un sacré regard et un jeu d'actrice assez original. Elle a un rôle très important, plein de surprises, absolument pas cliché et je ne m'attendais pas à ça.


operation-espadon-

        Quoiqu'il en soit, on a affaire à un très bon divertissement qui m'a assez plu malgré les quelques clichés du genre. On ne s'ennuie pas et on a même un petit clin d'oeil à Usual Suspects avec la fameuse et cultissime tasse de café qui se brise par terre.



Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

HélèneM 26/02/2011 16:25



et bien moi, des bouses comme ça, j'aimerais en voir tous les jours au ciné. Parce que OUI c'est un film d'actions, oui il est bourré de clichés, mais comparé à Die Hard 4 que tout le monde
semble idolâtrer sinon moi (et Dieu sait que Bruce Willis, je suis prête à lui pardonner bp), il est nettement au-dessus. Alors oui, aux bouses de cet acabit, parce qu'au moins j'ai passé un bon
moment, avec de bons acteurs.. Il ne faut pas tjrs chercher dans le cinéma du grand art, le divertissement est aussi intéressant, dès lors qu'on ne s'implique pas à démonter ce qui n'est pas
"culte". Et pis il ne faut pas oublier que la plupart des gens qui vont au ciné aime voir des explosions, des scènes hallucinantes en technologies et FX... Tout le monde n'a pas forcément envie
de "réfléchir" en allant au cinéma, ni d'avoir des émotions à mettre le moral en l'air... 



Sebmagic 26/02/2011 16:31



Ouais c'est sûr, mais quand ça manque de réalisme c'est dommage. Mais sinon j'suis d'accord que pour un film d'action il est quand même au-dessus du lot. Par contre tout le monde n'idolâtre pas
Die Hard 4, je pense même que c'est le contraire non ?



faust 26/02/2011 13:30



Pour avoir vu ce film en DVD il y a déjà quelques temps, je pense, moi, que c'est une bonne bouse.



Sebmagic 26/02/2011 14:05



Héhé, je ne l'ai pas trouvé si pourri que ça, le début est quand même puissant. Tiens j'ai oublié de parler de la scène en référence à Usual Suspects, j'ai aimé le clin d'oeil aussi.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -