28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:14

          Je ressors tout juste de Planet Terror et je ne sais pas trop quoi en penser... En fait je ne sais pas si je dois employer le terme "navet" ou "comédie très moyenne". Je n'ai pas vraiment accroché à ce film. Mais mettons-nous d'accord : je ne suis à la base absolument pas fan du genre gore / nanas / flingues et ce film me le confirme entièrement.

Indice Spoiler : Spoiler3

 

planet terror

 

 -> Lire la suite...

            Je vais résumer rapidement ce que j'ai pensé du film parce que je n'ai pas envie de débattre 3 plombes dessus. Toujours est-il que dans cette édition Grindhouse, j'ai 20 fois préféré Boulevard de la Mort à Planet Error (oups, j'ai oublié une lettre ?). Je pense que ce film s'adresse aux fans d'action bourrine et de films gores, catégorie de cinéphiles dont je ne fais absolument pas partie. J'adore pourtant le fabuleux Sin City, du même réalisateur Robert Rodriguez et qui était intéressant, avec beaucoup d'humour noir et de scènes jouissives. C'est d'ailleurs le seul film que j'ai vu de lui avec The Faculty que j'avais trouvé excellent. Mais là, quelle énorme déception ! J'ai franchement eu l'impression de me retrouver devant un film de série Z complètement fouilli. Une chose est sûre : je n'irai pas regarder Machete.



planet-terreur.jpg          Je sais bien que le film ne se prend pas au sérieux. Il est clair qu'il ne fait pas partie du genre "Epouvante/Horreur" comme le prétend Allociné car en terme de terreur il est totalement risible et ne fait absolument pas peur. Tout d'abord, le pitch est des plus inventifs (un gaz nocif se répand et transforme la population en zombies pas beaux !). Il paraît évident que le film est une parodie (en tout cas j'espère ?), mais même si c'est le cas je trouve ça plutôt raté. Si "faire une parodie" c'est enchaîner les incohérences les plus absurdes, c'est un peu facile (du genre : le mec qui meurt au début du film et réapparaît mystérieusement en pleine forme à la fin, ou le coup du "oh ! je flingue avec ma jambe sans toucher à la détente !"). Car pour moi, ce film n'est absolument pas drôle. Pourtant, je ne l'ai pas du tout pris au sérieux, mais même les effets censés être jouissifs et marrants sont tombés à plat pour ma part (j'ai bien rigolé deux trois fois quand y'avait beaucoup de gore, mais ça s'arrête là). Alors effectivement, je ne suis pas du tout sensible à l'humour gore que je ne comprendrai certainement jamais. On assiste là à une boucherie sans grand intérêt. Cependant, je comprends que ça puisse plaire aux fans du genre. Mais bon... Aucun scénario, des dialogues ridicules (ça aussi j'imagine que c'est fait exprès, mais où est l'intérêt ?) et des invraisemblances qui ne m'ont absolument pas fait rire, voilà ce que j'en retiens. Ah si, au niveau des dialogues y'a juste une réplique qui m'a fait sourire : "On a affaire à une écervelée, et ouais elle a plus de cerveau". Mais bon, ce n'est pas la trouvaille du siècle.



planet-terror-2.jpg         Et puis bien sûr, de l'hémoglobine partout, du dégueulasse, des mecs qui gerbent des masses informes, gélatineuses et visqueuses, des gros plans sur la poitrine des jolies pépées, tout ce que je raffole de voir dans un film (dans le genre gore j'avais au moins pris mon pied dans Evil Dead et ce film ne lui arrive même pas au douzième orteil). Ca ne m'écoeure absolument pas, mais je trouve ça primaire et surtout : ça ne vole franchement pas haut. Que certains soient divertis devant ce genre de films, je comprends tout à fait, mais honnêtement je recherche tout sauf ça dans le cinéma. De l'humour bas de gamme au coeur d'une action incessante à base de flingage et d'explosions de bagnoles, qui ne font que masquer le manque de profondeur des personnages. Mais bon, on a bien compris le message avec le fameux "bobine manquante" : les personnages on s'en fout, faut juste que ça bouge et que ça déchire les couilles, alors qu'à cela ne tienne, on zappe les moments chiants.  Vous me direz probablement (eh ouais j'anticipe) : "bah si t'aimes pas ce genre de films, faut pas regarder abruti !". Justement, c'est ça le truc : je ne m'attendais pas à un truc aussi prononcé. Je m'attendais à un minimum de frisson, de scénario, de personnages. Boulevard de la Mort m'avait agréablement surpris de ce côté et j'en étais ressorti absolument ravi. De plus j'ai trouvé que Sin City déchirait grave (un bijou esthétique notamment), donc j'ai foncé tête baissée en me disant que ça pourrait être marrant. Que nenni.


           Alors bien sûr j'y vais un peu fort alors je vais modérer mon propos et remarquant que pas mal de scènes sont quand même excellentes, comme le coup des 3 seringues ou de la mini moto, mais je n'ai pas trouvé grand chose d'autre à me mettre sous la dent. Ah si, quelques effets visuels sont franchement sympas notamment sur les couleurs de l'image et les problèmes de cadrages (bugs), etc. Autre chose : j'ai été content de voir brièvement Bruce Willis deux fois, Quentin Tarantino également, et de retrouver deux personnages de Lost (Sayid et Lapidus avec son histoire de sauce barbecue assez amusante). De même pour Freddy Rodriguez que j'avais plutôt apprécié dans Six Feet Under. Mais pour le reste, vous avez en face de vous quelqu'un qui déteste les films de contamination "primitifs" (c'est-à-dire bourrins et sans saveur). J'aime lorsque le sujet est traité avec plus de finesse, de profondeur, de suspense et surtout de cohérence comme dans La Route, 28 jours plus tard ou Je suis une légende. Là, je ressors vraiment déçu. Un peu moins que ce que je laisse paraître parce que j'ai trouvé quand même plusieurs moments assez drôles, mais vous ne me ferez jamais dire que c'est un chef d'oeuvre...



          Voir aussi : Boulevard de la Mort, Sin City, Bruce Willis, Quentin Tarantino.




Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

misterf 11/12/2012 02:33


je peux tout à fait comprendre qu'on n'apprécie pas ce film, et même qu'on le trouve nul.


il est gore et il en fait des tonnes...


en ce qui me concerne je l'ai trouvé bien défoulant. J'aime bien l'esthétique un peu crade de l'image, ça me fait penser aux rares fois où j'ai vu un film d'auteur dans une salle d'art et
d'essai, avec tous les artefacts sur l'image.


On a parfois l'impression de regarder un téléfilm des années 1980. Le côté très cheap et sale de l'image participe à installer l'ambiance : on sait immédiatement qu'on est pas en train de
regarder un blockbuster standard.


En même temps la couleur de l'image change aussi suivant les scènes, parfois tout rouge, parfois verdâtre.


Dans ce genre de film, la règle du jeu est de surprendre et de choquer un public qui n'en est pas à son premier film de zombies.


De ce point de vue là, en tant qu'amateur d'horreur, je dirai que le contrat est rempli. Sachant qu'ici l'horreur n'est pas du domaine psychologique comme dans un Orfanato mais consiste plutôt à exposer des entrailles improbables.


Rodriguez se permet tout et la scène avec QT qui se liquéfie est très drôle.


Bizarrement je n'ai pas autant accroché avec Machete.

Sebmagic 11/12/2012 12:26



C'est un genre à part entière, certains y trouvent leur compte en effet !



eyal 13/03/2012 12:47


c'est aussi rempli de clin d'oeil sur tarantino ! le paquet de cigarettes vendu dans le bar est un paquet "red apple" qui est la marque de fabrique de tarantino ainsi que le passage a la radio
"en hommage à jungle julia" qui est un clin d'oeil au "boulevard de la mort" sans compter son apparition avec ses réplique qui m'ont bien fait sourire. Je pense pas non plus que associé Tarantino
et Rodriguez soit un crime ils viennent du même vidéo club et ont la même vision du cinéma.

Sebmagic 13/03/2012 16:26



Oui c'est sûr qu'il est faceile de la associer, ils ont des projets en commun etc., mais au final leur cinéma est assez différent je trouv (en tout cas je ne pense pas qu'ils visent le même
public).



eyal 13/03/2012 12:38


ce que je voulais dire c'est que l'on ne peux prétendre aimer Tarantino si on n'aime pas ""le boulevard de la mort" et on ne peux pas pas prétendre aimer Rodriguez si on n'aime pas "planet
terror" tout simplement parce qu'ils ont fait ces films totalement librement en "imposant leur vision" et "pour leurs fans" (je cite encore) il est possible que je me sois mal exprimé^^(c'était
tard dans la nuit)

Sebmagic 13/03/2012 16:26



Ah d'accord j'étais pas sûr, dans ce cas je comprends mieux ! Car effectivement j'ai adoré tous les Tarantino sans exception, par contre côté Rodriguez c'est vraiment pas ma tasse de thé.



eyal 13/03/2012 01:52


Je rentre dans le débat ça doit faire des années que tu as posté cette critique. Je suis egalement en désacord avec toi ! Ce film est tout simplement un hommage au cinéma tout en etant un gros
délire de Rodriguez, c'est tout simplement rempli de cynisme, d'ironie,... ces dialogues sont clairement un clin d'oeil aux anciens grands dialoguistes basé sur cette forme d'humour (Audiard...).
Apres on ne peut prétendre aimé Rodriguez/tarantino si on n'aime pas "le boulevard de la mort" et "planet terror" tout simplement parce que ils ont fait ces films "en ne suivant que leurs regles,
et en voulant montrer leur facon de faire un film" (je cite Tarantino) après je peux comprendre que tu n'est pas accroché mais tu ne peux pas te permettre de le qualifier de "navet".

Sebmagic 13/03/2012 11:29



J'ai adoré Boulevard de la Mort mais pas Planète Terreur. Je pense simplement que ce genre cinématographique est celui qui me plait le moins, je n'ai aucune affinité avec. Par contre, dire qu'on
ne peut pas prétendre aimer Tarantino si on n'a pas aimé Planet Terror c'est n'importe quoi



Grandasse 28/10/2011 00:49



Ce film faut le prendre comme un gros délire !


Ça me fait penser qu'il faut que je voie Machete...



Sebmagic 28/10/2011 01:42



Ouais mais même en le prenant comme ça j'ai du mal avec le délire gore ^^ J'ai Machete aussi à voir, mais j'ai pas tellement confiance



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -