5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 18:56

            Car ce blog n'a pas été créé uniquement pour le cinéma mais aussi pour recenser les multiples émotions que je peux avoir en dehors de ce domaine, avec quelques articles sans rapport avec le 7e art qui sont rangés dans une catégorie "Surprises". Il y en a peu, mais lorsque je trouve quelque chose sublime, je ne peux pas m'empêcher de le partager.


               Aujourd'hui c'est pour parler de l'espace, et notamment du ciel magnifique qu'on ne peut malheureusement presque jamais voir (parfois entrapercevoir). Comment mieux traduire mon sentiment qu'en proposant une vidéo sublime, qui plus est sur fond de "Adagio in D minor" du film Sunshine (signée John Murphy) ?


                 Note : sur le blog, la qualité des vidéos est très moyenne, je vous conseille de cliquer sur les liens sous les vidéos pour les lire en HD (ou presque) !

 

 




               J'ai toujours été dingue de l'univers, son immensité, comme beaucoup de gens d'ailleurs. Et quand je vois des vidéos pareilles, je ressens vraiment plein de frissons. C'est donc un timelapse, une vidéo composée de différentes séquences de quelques secondes. En vrai, 10 secondes de vidéo correspondent à 2 ou 3h de film, soit un boulot assez grand mais visuellement réussi. La photographie est impeccable, je crois qu'on ne peut qu'être d'accord là-dessus, mais c'est surtout la sensation que provoquent ces images qui m'émeut.

 

              Le fait de voir et de ressentir ainsi la Terre tourner sur elle-même est une sensation frissonnante. A vitesse normale, dans la vie de tous les jours, on ne peut pas percevoir la rotation de la Terre (brièvement quand le Soleil se lève ou se couche), et de telles vidéos nous permettent vraiment de sentir cette rotation hallucinante. Je crois que je pourrais regarder des vidéos de ce genre pendant plusieurs heures sans me lasser, car ce sont des choses qu'on n'a pas l'habitude de voir mais qui traduisent pourtant la réalité sur le déplacement de notre chère Terre et sur notre position dans l'espace. Sur certains plans, on se sent réellement bouger dans l'univers et c'est génial.


ciel.png


                 Autre fait percutant : observer la Voie Lactée ainsi, sur sa "tranche". Encore un spectacle fabuleux qui nous est difficile de percevoir. C'est là qu'on se rend compte d'une chose : la gravité de notre pollution lumineuse. On ne le dit pas assez, et on n'y pense pas assez je trouve. Ce ciel est l'une des plus belles choses qui nous est donnée de voir, et on arrive quand même à le gâcher. Aujourd'hui, voir un ciel très étoilé relève du miracle, à moins de se trouver dans un lieu adéquat avec de très bonnes conditions. C'est navrant, mais on a tellement l'habitude de ne pas voir ces choses qu'on ne réalise même pas à quel point c'est important. Bref, je m'égare mais toujours est-il qu'on loupe de sacrées choses. Allez, j'en remets une petite pour, j'espère, que vous savouriez pleinement ces images magiques.

 

 



             La sublime musique est de Simon Wilkinson (Exodus).

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Surprises

commenter cet article

Commentaires

gratte 11/08/2014 14:22

Comme la terre me paraît vile quand je regarde le ciel!

CarOline 09/11/2011 17:27



Hoo je n'avais encore jamais vu tes autres articles et là je vois que tu aimes aussi ce genre de vidéo!!


Je voulais du coup te faire découvrir les sublimes vidéos de TSO Photography.. mais je vois que tu n'as pas besoin de moi :)


 


Pour ce qui est du jeu Limbo.. je voulais y jouer il y a quelques semaines.. mais ma carte graphique n'est apparemment pas adaptée :(


En tout cas, ca fait plaisir de voir quelqu'un qui a les même centres d'intérêt que moi! Bonne continuation à toi



Sebmagic 09/11/2011 17:57



Oui c'est toujours sympa d'avoir des goûts partagés avec d'autres, et si t'as d'autres vidéos du genre ben je suis preneur !


 


Dommage pour Limbo (et bizarre aussi !), c'est vraiment un excellent jeu.



Le veilleur 15/10/2011 11:52



C'est comme attendre de la pure science-fiction avec Never let me go, déception assurée.
Oh et j'ai enfin mis mes impressions à propos "Des Petits mouchoirs", preuve de mon grand retard^^



Sebmagic 15/10/2011 13:11



Ah ben même si j'ai pas vu le film (et que je compte pas le voir) je vais aller lire ça !



Le veilleur 15/10/2011 10:59



Lol, oui c'est clair ! Moi non plus mais disons qu'il faut être dans un certain état d'esprit. Et on a de très beaux films dont la poésie est accompagnée d'humour ou de légèreté, là Mélancholia
The Tree of life, c'est long, intense, contemplatif. Il faut avoir envie de rentrer dans une de ces spiritualités ^^



Sebmagic 15/10/2011 11:37



C'est vrai qu'il faut y aller en sachant à quoi s'attendre. Les gens qu'étaient allés voir Melancholia en s'attendant à voir un film catastrophe de fou ont quitté la salle avant la fin, je les
plains d'ailleurs !



Le veilleur 14/10/2011 23:41



Il faut vraiment être motivé pour ce genre de film, on n'est plus vraiment dans le cadre du divertissement mais j'avais adoré The Tree of Life alors... :-)



Sebmagic 14/10/2011 23:52



Ah oui c'est vrai que je vais pas seulement au ciné pour me divertir, j'aime bien quand y'a un soupçon d'art et d'esthétisme



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -