28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 19:26

    Saw est un film très controversé. Au début, je n'avais pas souhaité le voir, pensant qu'il ne montrait que de la violence gratuite et inutile. Pourtant, ce film est l'un des meilleurs films à suspense qu'il m'ait été donné de voir, notamment pour sa fin qui constitue l'un des meilleurs retournements de situation de toute l'histoire du cinéma.  Deux personnes se réveillent, attachées chacune à l'extrémité d'une pièce assez glauque. Un cadavre au beau milieu, et une arme. Dans moins de huit heures, l'un des deux devra tuer l'autre, sinon ils mourront tous les deux. Le puzzle est en place, le jeu peut commencer.

   Cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vu.

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

saw-affiche.jpg

 

-> Lire la suite...

    La fin de ce film est à mon goût l'une des choses les plus surprenantes que j'ai vues à l'écran de toute ma vie. Totalement sur le cul, impossible d'en croire mes yeux émerveillés devant un scénario aussi travaillé, il arrive donc en seconde position dans mon classement des 20 meilleurs twists. En fait, il contient lui aussi une double surprise, que je vais rappeller brièvement dans cet article.

    Le film nous laisse penser, à la fin, que le tueur est Zep (admirablement interprété par Michael Emerson, le Benjamin Linus de Lost), un personnage qui tente à tout prix de tuer la femme et la fille d'une des deux personnes incarcérées, et qui semble tout contrôler. Il finit par se faire tuer dans la salle du puzzle.

saw.jpg

    Mais, alors qu'on pense que le film est presque terminé, qu'on tient notre coupable, qu'il est enfin mort et que tout finira bien, la scène finale nous cloue sur place. On ne s'y attend absolument pas. Alors que le cadavre de Zep gît à terre, près du seul homme encore attaché (l'autre s'étant scié la jambe pour aller sauver sa femme et sa fille), ce dernier fouille le corps de Zep afin de découvrir l'identité de son abject et taré kidnappeur. Mais il ne trouve qu'un magnétophone avec, à l'intérieur, une cassette audio. Commençant à stresser, il l'écoute pour découvrir que Zep n'était en réalité qu'un autre pion de l'échiquier, la troisième proie du tueur machiavélique. Un personnage qui avait lui aussi sa propre énigme à résoudre, sa propre épreuve, qui était de tuer la femme et la fille du médecin Lawrence sous peine de mourir. Faisant face à un choix horrible, il a finit par se faire avoir par le père, qui croyait alors régler le compte de son ravisseur.

   Alors qu'on a le sentiment de s'être bien fait mener en bateau, on se demande avec une pointe de curiosité qui peut bien être le tueur, puisqu'il n'y a pas d'autres personnages. Et la réponse arrive, magnifique, terrible, totalement dingue. Le cadavre au milieu de la pièce se lève, et on découvre alors le visage de l'investigateur de ce jeu diabolique, qui a pu suivre le déroulement de son jeu en direct, et qui conclut le film par un "Game Over" retentissant... Tout ça sur fond d'une des musiques les plus cultes qui soient et qui est l'une des meilleures BO de films jamais réalisées.


 


    Ceci nous offre un final absolument parfait, pour un scénario en béton, magnifiquement bien travaillé. Mythique, frissonnant, totalement culte.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

Amy 09/03/2013 14:45


excellent twist, je l'avais pas du tout vu venir

kevou 23/01/2013 02:29


j'ai vu le 1 et le 2 et le 1 possede un twist bien superieur au second, qui a une fin quelque peu tirer par les cheveux je trouve 

Sebmagic 23/01/2013 16:04



J'ai beaucoup aimé la fin du 2e aussi, dans une moindre mesure évidemment, mais il reste tout aussi bien pensé. J'ai pas vu les films suivants par contre mais j'ai cru comprendre que ça restait
dans le domaine du bon twist.



Jirsad 22/01/2013 21:09


Effectivement Saw 1 possède une fin énorme qu'on aurait pas du tout pu deviner.


Et la musique de la fin est aussi un élément qui porte l'intensité à son comble. Je suis d'ailleurs en train de l'écouter au moment auquel je rédige ce commentaire. Le dernier "plan" du cri dans
l'obscurité donne le spectateur le frisson final, celui qui laisse le souvenir du film.


Quant au côté gore du film, il est quasi-inexistant à mes yeux, décevant même pour un idiot à la recherche de boucherie gratuite, puisque ce n'est pas du tout l'intérêt du film.


Michael Emerson est comme tu le dis agréable à l'écran, pour moi qui n'ai jamais regardé LOST.

Sebmagic 23/01/2013 00:49



Michael Emerson dans Lost est immense, capable d'attirer la pitié du spectateur pour rendre son personnage exécrable une minute plus tard.


 


C'est clair que la fin de Saw est l'une des meilleures que j'ai pu voir, et le gore n'a effectivement pas toute sa place dans le film, qui est essentiellement violent moralement.



Claire 23/07/2011 14:48



Avant de voir ce film, je pensais comme toi : que c'était un film de "boucher" sans histoire. Et puis finalement j'ai adoré surtout grâce à cette fin qui laisse sans voix. J'ai rarement vu une
intrigue aussi bien construite se finissant de cette façon, je me suis donc empressée de le conseiller à mon entourage. Par contre je n'ai pas vu les suivants, sont-ils aussi bien que le premier?



Sebmagic 28/07/2011 22:45



Je n'ai vu que le 2e et il est déjà un peu moins bon, plus "boucher". Par contre la fin est une fois de plus hallucinante. Pour la suite, il paraît que les filmsde 3 à 6 sont moyens, mais que le
7e est sublime scénaristiquement parlant et crée un énorme retournement sur toute la saga. C'est seulement ce que j'ai entendu dire, après je ne demande qu'à voir ;)



HélèneM 29/07/2010 09:24



Dans ce film dérangeant, on oublie bien vite le côté gore. Et oui, la fin est à tomber sur ses fefesses :)



Sebmagic 29/07/2010 10:25



Héhéhé faudra que je voie les 4 suivants, il paraît que du 3 au 5 c'est pas exceptionnel mais que le 6 nous fait tomber encore plus sur le cul que tout le reste !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -