27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 14:46

    Sorti en 1996 et réalisé par David Fincher, voilà un excellent thriller avec Brad Pitt, Morgan Freeman et Kevin Spacey, toujours à l'aise dans le rôle d'un personnage ultra-calme... Film qui possède une fin unique en son genre. A voir et revoir.

    Cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vu.

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

seven-1995-30-g

 

-> Lire la suite...

     Un tueur a décidé de commettre sept meurtres basés sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l'avarice, la paresse, l'orgueil, la luxure, l'envie et la colère.

    Alors qu'on voit le résultat des premiers meurtres, comme la gourmandise, la paresse, l'orgueil, la luxure, l'avarice, on se demande toujours, à la fin du film, quelles seront les deux dernières victimes de ce plan glauque... Il reste l'envie et la colère au moment ou le tueur est arrêté. C'est alors que la réponse arrive, dans ce lieu désert où Mills emmène John Doe et commence à s'emporter. Le tueur, joué par Kevin Spacey, lui explique qu'il est jaloux de Mills (Brad Pitt), de sa vie et de sa femme, et qu'il a donc cédé au pêché de l'envie. Pour ceci, il nous fait clairement comprendre qu'il doit faire partie des 7 victimes, qu'il fait partie du plan, et que ce plan est parfait. Pour le mener à bien, il lui montre un paquet, dans le lequel se trouve la tête de la femme de Mills. Ainsi, il compte amener l'enquêteur à le tuer d'une balle dans la tête, cédant ainsi au pêché de la colère. Cette fin est d'une incroyable tension, Brad Pitt et Kevin Spacey étant tellement poignants, si crédibles. On ne sait absolument pas quel choix va faire Mills, qui essaie de lutter du mieux qu'il peut pour garder sa souffrance en lui, mais qui n'y parviendra pas. Il tue donc John Doe, qui semble comblé, et termine ainsi le plan machiavélique du tueur.

seven-1995-35-g
seven5
seven

    La fin est vraiment bien pensée, et on se dit que le tueur est très intelligent d'avoir imaginé un tel plan tout en s'y incluant lui-même. Ce film est vraiment très bien ficelé, c'est une idée fabuleuse, on éprouve de la pitié pour Mills qui n'avait absolument rien demandé et dont la vie bascule, contraint à faire un choix horrible, et dont le seul pêché aura été d'être un être humain. Qui aurait honnêtement songé aux conséquences de ses actes en une telle situation ? Personne... N'importe qui aurait agit de la sorte et aurait certainement abattu l'assassin de sa femme, en se laissant emporter par le septième pêché : la colère. Car cette révélation est totalement insoutenable pour lui. On ressort donc du film avec une certaine compassion et une idée que le film n'est absolument pas moral puisque le seul personnage qui n'a absolument rien fait de mal est également le seul qui s'en tire avec une vie totalement gâchée, sans espoir. Un basculement qu'on ne peut souhaiter à personne. Pas mort physiquement, mais mort à l'intérieur. C'est ça qui fait de ce film un grand chef d'oeuvre avec un twist final des mieux ficelés.

     La fin du film (en VO) :

 


 


       Voir aussi : Les meilleurs films de 1990 à 1999, Les 20 fins de films les plus surprenantes, Fight Club (fin du film).

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

LaPaYe 27/08/2014 21:37

Je crois que c'est ton blog qui m'a fait découvrir ce film... entre autres (Pulp fiction, Reservoir dogs...). Franchement c'est un des meilleurs films que j'ai vu. Le binôme Freeman/Pitt est superbe, Spacey est possédé par son rôle. D'ailleurs sa simple apparition en fin de film m'a limite donné des frissons ! Bref, film très bien construit, et un twist final magique !!

Amy 09/03/2013 14:54


j'ai vu venir le twist a des kilometres c'est dommage. Vers la 40e minute je me suis rendue compte que le peché de mills etait la colere et donc je m'attendais tout naturellement a ce qu'il soit
impliqué a la fin. Je l'ai conseillé a ma soeur mais je ne lui ai pas dit qu'il y aurait un retournement de situation a la fin, car moi je le savais avant de voir le film et c'est ce qui m'a
gaché la fin justement. 

Nina 27/04/2012 16:37


Encore un film que j'ai regardé il y a quelque jours grâce à ton blog.


Ce film, j'ai A-D-O-R-E ! La fin m'a rendue folle ! Bien que, un peu prévisible. Je me doutais que le méchant avait tué la femme et qu'il avait coupé sa tête mais je ne savais pas ce que Pitt
allait faire.


Allait-il le tuer ? Oui ? Non ? Je pensais qu'il n'allait pas le faire, et finalement !


Non, un des meilleurs films que j'ai vus, vraiment !

Sebmagic 27/04/2012 16:52



Ouais pareil, quand je l'ai vu j'étais vraiment accroché au siège, je me demandais ce qu'il allait faire, c'est vraiment tendu ! Et ja m'attendais pas non plus à ce qu'il le fasse.



Tranches de Ciné 16/04/2012 15:36


Grâce à ta formule "mort à l'intérieur", j'ai enfin les mots pour exprimer ce que j'avais compris à la fin du film. Merci à toi ! :D
Quant à John Doe, je crois que c'est un des plus grands méchants de cinéma qu'il m'ait été donné de voir.

Sebmagic 16/04/2012 16:33



Oui, il est vraiment difficile à cerner ce personnage (qui de mieux que Spacey pour ça ?). C'est ça qui le rend si méchant sûrement, le fait de ne pas vraiment savoir pourquoi il agit aussi
injustement.



Cyril 19/12/2010 11:08



Le meillleur Thriller que j'ai vu, Freeman et Pitt sont à fond dans leurs personnages. Et Kevin Spacey, découvert avec Las Vagas 21, adoré avec Usual Suspects, reprends un rôle de psychopate qui
lui va comme un gant.
"Pas mort physiquement, mais mort à l'inétrieur", c'est exactement ça, une putain de claque ce film !
J'aime de plus en plus Fincher



Sebmagic 19/12/2010 12:14



Ouep, Fincher fait pas mal de bon avec quelques bas, mais ça reste globalement assez génial à chaque fois.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -