19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 13:45

    The Devil's Arithmetic est plus un téléfilm qu'un film, sorti en 1999 et réalisé par Donna Deitch. Apparemment, personne ne le connait, en tout cas en France. Pourtant, c'est un bon film pour entretenir la mémoire de l'Holocauste. Le film raconte l'histoire d'une jeune fille juive qui en a marre de toutes les traditions liées à sa religion. Mais subitement, elle va se retrouver projetée quelques années en arrière et vivre la déportation de sa tante en temps réel. 

 

Indice Spoiler :  Spoiler1

 

Devilar

 

-> Lire la suite...

    Pour un téléfilm, c'est vraiment très réussi. Certes, le film met un peu de temps à démarrer. Mais dès que Hannah se retrouve 50 ans en arrière, le film prend soudain un grand intérêt.

    Sans choquer, le film montre de façon assez crue les horreurs de la déportation. Disons que quelques scènes sont dérangeantes, comme le moment où deux gardes nazis sont entrain de discuter sur la meilleure façon de fusiller un juif. Des gardes présentés comme inhumains, violents et autoritaires, ce qui n'est certainement pas loin de la vérité et rend le film vraiment crédible.
  

 

DevilsArithmetic widescreen

 

    De plus, le film se met du point de vue d'une adolescente actuelle, et envoie un message à la nouvelle génération qui n'a rien à faire de l'Histoire et qui se fiche d'entretenir cette mémoire. Mais le film montre aussi quelque chose d'important : si on n'a pas vécu ceci, on y est forcément moins sensibles. Bien que ça reste choquant pour nous, nous n'avons aucune idée de l'intensité de cette abomination. C'est pour ceci que les films sur le sujet sont à mon avis importants, car ils tentent de reconstituer les conditions de vie de ces pauvres gens, ce qui prête vraiment à réflexion.

    C'est assez récemment que j'ai décidé de m'intéresser de près à la Shoah, car je ne m'étais jamais vraiment posé la question. C'est un soir que je me suis mis à lire l'article Wikipédia consacré au sujet, pendant deux heures. Choqué, je savais que ça avait été horrible et inhumain, mais pas à ce point. Depuis ce moment, je me suis mis à m'intéresser aux films traitant de ce sujet. Et c'est en regardant la filmographie de Kirsten Dunst que je suis tombé là-dessus.

 

Devil'sArithmetic6

devils arithmetic-thumb

 

    Kirsten Dunst est vraiment crédible et émouvante, n'en fait vraiment pas trop, de même pour Brittany Murphy qu'on retrouve dans un rôle bien différent de celui qu'elle jouait dans Sin City. Il est également agréable de retrouver Louise Fletcher, que je n'aurais jamais reconnue tout seul (eh oui, elle a quand même pris 25 ans depuis Vol Au-dessus d'un Nid de Coucou).

    Bref, ce n'est bien sûr pas un chef d'oeuvre, mais un téléfilm vraiment bon. Et c'est dans une certaine optique de revalorisation des films totalement inconnus que j'ai voulu le faire partager ici.



       Voir aussi : Kirsten Dunst.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -