20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 20:44

         Ca faisait très longtemps que j'avais envie de découvrir ce film et je ne suis absolument pas déçu. J'ai vu exactement le film que je voulais voir, avec une ambiance tragi-comique assez déprimante. J'en avais tellement entendu de bien que je m'y suis lancé ce soir avec enthousiasme. Comme je m'y attendais, Trainspotting est à mi-chemin entre Las Vegas Parano et Requiem for a Dream. J'ai vraiment beaucoup apprécié ce film, surtout à partir du premier tiers. Réalisé par Danny Boyle (notamment auteur de 28 jours plus tard) en 1996, le film raconte l'histoire de Mark Renton (joué par Ewan McGregor), un jeune homme enfermé dans la dure spirale de la drogue, et de ses 3 amis dont il veut plus ou moins se débarrasser.

 

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

trainspotting1

 

-> Lire la suite...

        On m'avait introduit Trainspotting comme un film génial, mais avec des scènes très difficiles. J'avoue que je n'ai pas trouvé le film si dur que ça. Bien sûr, il y a de nombreuses scènes chocs dans la première partie du film, notamment avec le fameux bébé, dont j'avais tellement entendu parler et dont je redoutais l'apparition. Et même si la scène du bébé mort choque un peu (parce que c'est vraiment réaliste), elle n'est pas non plus insurmontable. Bref, parlons du film dans son ensemble.

        J'ai vraiment adoré l'ambiance qui régnait dans ce film. C'est quelque chose de rare et que je trouve délectable, surtout dans la deuxième partie du film, quand le personnage principal évolue et finit par arrêter la drogue, et qu'on ne sait jamais vraiment s'il va replonger ou pas. Encore une fois, le cinéma parvient à nous dégoûter de cette chose de façon magistrale.  Une atmosphère parfois déprimante, parfois stimulante, qui m'a personnellement bien plongé dans l'intrigue. Et que dire des images ? Certains plans sont vraiment magnifiques, y'a pas à dire. Le film débute par la voix off du personnage principal, Mark. Il nous raconte qu'il ne veut pas d'une petite vie banale avec télé, canapés, famille bien rangée, et que pour ceci, il n'a pas le choix : il doit vivre en marge de la société. Puis on nous montre la déchéance de ces quatre hommes ainsi que le monde glauque dans lequel ils vivent. Cette même voix off concluera le film de façon magnifique, avec des paroles exactement contraires, puisque Mark a maintenant décidé de mener une vie correcte. Un superbe dénouement vraiment optimiste, ce qui change d'un Requiem for a Dream.

trainspotting3       Mais heureusement, le film ne se résume pas à ça. Il nous montre l'évolution du personnage principal, son sevrage, la façon dont il tient à oublier son ancienne vie, bien que ça ne soit pas si simple. Le film enchaîne les plans vraiment très très bons. A commencer par le sevrage de Mark, qui dure relativement longtemps et qui nous montre le délire dans lequel tombe le personnage. J'adore la façon avec laquelle ce passage a été filmé. Notamment le début de son sevrage, où il est dans son lit qui recule, petit à petit, s'éloignant de la porte et le plongeant dans le commencement d'un enfer invivable (photo). Et puis, tous ces plans tournés depuis l'intérieur des draps, où il revoit ses "amis" à tour de rôle, c'est vraiment bien foutu et ça fait presque peur. Le summum vient avec le bébé qui a visiblement donné les jetons à beaucoup de monde.

       Une autre scène absolument fabuleuse également est tout le passage où Mark est complètement shooté et qu'il se fait trainer dans un taxi, puis aux urgences. Elle est tout simplement géniale, surtout grâce à la musique "Perfect Day" de Lou Reed. Mais pas seulement. Les plans sont vraiment bons, le personnage reprenant enfin un "fix" après s'être échappé de son centre de désintoxication. Comblé, il se sent plonger dans le tapis rouge, puis on voit plusieurs passages à la première personne (du point de vue de Mark), avec une vision très réduite.Je pense que c'est l'une des meilleures scènes du film, en tout cas c'est celle que j'ai préféré. On peut revoir cette scène dans cette vidéo à partir de 1:55.

 


 

       La bande son de ce film est vraiment sublime, utilisant des styles assez déprimants comme justement Lou Reed ou Blur, plus vifs comme Iggy Pop ou quelques morceaux électro, mais aussi sublimes et doux comme du Brian Eno. Allez voir cet article plus détaillé pour la BO de ce film.


trainspotting2       Pour finir, Ewan McGregor. Quel acteur, encore ! Depuis que je l'ai réellement découvert dans Anges et Démons, je l'ai trouvé parfait dans The Island. Mais c'est Trainspotting qui a vraiment lancé sa carrière, et ça se comprend. Il interprète son personnage avec justesse. Il nous touche, on a vraiment envie de le voir s'en sortir et de le suivre jusqu'à la fin du film. Ses expressions de visage sont toujours excellentes, sans aucun surjeu. On éprouve de la pitié envers ce personnage, qui a tout fait pour ne pas vivre une vie banale mais finira inévitablement par revenir dans le moule social. Il a toujours sur lui ce léger air de naïveté qui lui est propre et qui fait une partie de son charisme. Bref, ce mec m'épate. On éprouve aussi beaucoup de pitié pour le pauvre Spud avec ses airs de simplet, qui s'en tirera à bon compte même si on ne sait pas vraiment comment il va finir...


        Je ne suis donc absolument pas déçu par ce film qui m'a vraiment plu, surtout toute la deuxième partie du film, vraiment passionnante et pleine d'excellentes scènes. Un chef d'oeuvre, incontestablement culte.


       Voir aussi : Requiem for a Dream, Trainspotting (la BO), The Island.





Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Bob le méchant 06/04/2017 23:04

Une fin optimiste ? T'es si sur de toi ? Comment peut-on livrer une telle conclusion gratuitement sans appuis !
Oui ce blog "survol vraiment le film" je comprend pas l’intérêt d'une telle analyse. Tu évoques quelques scènes ça et là en donnant ton avis avec des remarques tel que "cette scène est vraiment excellente. point." sans analyse approfondie à l'appui. ça me déprime de tomber sur ce genre d'article (qui est placé en troisième positions sur google en tapant "trainspotting analyse" !!!!!!) tu n'analyses rien du tout, tu ne fais que spoiler le film ! Je comprends que tu veuilles donner ton avis c'est normal ! mais ça devrait rester dans une discussion de contoire entre copain ou à la rigueur dans un forum.
Enfin bref l'intention doit être bonne. Je pense.
Bonne continuation
Bisous

Adèle 02/11/2011 21:44



Bah moi j'ai trouvé la scène du bébé sur le plafond assez drôle et pas du tout réaliste. Attend, tu parle du bébé mort ou sur le plafond ?


En tout cas, d'accord avec toi, chouette film drôle et assez optimiste, pas comme Requiem for a dream.



Sebmagic 02/11/2011 21:53



Non je parlais de la scène du bébé mort. C'est clair que la scène du bébé au plafond n'est pas réaliste (le bébé ressemble même à une vieille poupée) mais c'est normal vu que le personnage est en
plein délire ^^



Ze Ring 04/12/2010 17:21



Tiens, je l'attends pour Noel celui la... Avec Irréversible et Seul contre tous et sa séquelle Carne (que j'ai déja recus), Bad Lieutenant, 1900, Le clan des siciliens et bien d'autres... Je t'en
dirai des nouvelles quand je l'aurai vu, si toutefois je le recois. Oh pis tiens, je vais ENFIN remettre la main sur la trilogie du Seigneur des anneaux, version longue!! YAAAAA!



Sebmagic 04/12/2010 18:24



Héhé, jcrois que je me fais une journée SDA version longue tous les ans :D C'est tellement bon.



JiCé 15/09/2010 23:41



Je confirme: ce blog est très beau!



Sebmagic 16/09/2010 00:07



Merci bien ! T'as commenté les deux articles au hasard ou t'aimes bien Trainspotting et la Guerre des Mondes ?



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -