28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 18:53

    Ce film de 1995 de Bryan Singer, Usual Suspects, se distingue des habituels films d'enquête par son incroyable twist final, que personne ne peut voir arriver. Avec Gabriel Byrne et Kevin Spacey, le film est une enquête où les autorités cherchent à comprendre les circonstances d'un massacre orchestré par 5 personnes. En interrogeant un infirme, Roger « Verbal » Kint, qui était l'un des 5 malfrats présents cette nuit-là, ils apprennent que le légendaire et insaisissable criminel Keyser Söze est le commanditaire du drame. 

    Cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vu.

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

the-usual-suspects.jpg

 

-> Lire la suite...

    La fin de ce film est pour ainsi dire mythique. Kevin Spacey interprète donc Verbal Kint, interrogé par l'inspecteur de police David Kujan qui tente de réunir tous les éléments possibles.

The-Usual-Suspects--C10103883.jpeg

    Ce n'est pas vraiment un interrogatoire, puisque Verbal raconte simplement toute l'histoire de Keyser Söze telle qu'il la tient lui-même de Keaton (l'un des 5 malfrats présents) et des 3 autres. L'inspecteur comprend que Verbal, au vu de son handicap à la main et à la jambe qui l'empêche de marcher correctement, était juste un observateur du massacre, auquel il a participé de façon très mineure. En effet, Keaton avait demandé à Verbal de se tenir à l'écart et d'avertir Edie (sa copine avocate) si l'affaire tournait mal. Verbal, ayant accepté avec réticence, avait observé la scène à distance et a vu tout le monde se faire tuer par Keyser Söze.

    L'enquêteur conclut de tout cela que Keaton était Keyser Söze. À l'origine, c'est une enquête sur Keaton qui a amené Kujan à s'intéresser à cette affaire, et il est persuadé que Keaton a mis en scène sa propre mort (comme Keyser Söze l'a déjà fait dans le passé) pour disparaître, laissant délibérément Verbal comme témoin des faits. Questionné par Kujan, Verbal finit par reconnaître que toute l'affaire, depuis le début, a été montée par Keaton. L'enquêteur laisse alors partir Verbal, qui s'éloigne en boîtant.

the_usual_suspects_1995_reference.jpg
    Et c'est là qu'apparaît la scène mythique, où l'inspecteur se rend compte de son erreur et comprend (trop tard), que Keyser Söze est en réalité Verbal lui-même... C'est alors qu'on voit Verbal (joué par l'excellent et talentueux Kevin Spacey, qui d'autre aurait pu jouer ce rôle avec tant de perfection ?) marcher dans la rue en boîtant, puis subitement marcher normalement, sans aucun handicap et se déplaçant avec classe vers la voiture de son complice, afin de se fondre dans la masse (comme tout le monde croit qu'il est infirme, il n'est alors plus identifiable et c'est un coup d'une intelligence hors norme). Pendant ce temps, l'inspecteur tente de lui courir après pendant que le portrait-robot de Verbal arrive par le fax... Mais c'est trop tard, Verbal s'est envolé dans la nature. "Et tout à coup… disparu, envolé." Telle est la description que Verbal avait fait de Keyser Söze.

    Un twist final des plus géniaux, extrêmement mythique, qui nous offre une fin de film des plus surprenantes et renversantes. D'autant qu'il s'agit de deux twists finaux impressionnants. Le premier, c'est que Verbal est Keyser Söze, et le deuxième, l'un des plus géniaux et subtils retournements jamais créés, c'est que Verbal n'est absolument pas infirme.

    Voici la vidéo de la scène finale, absoument gigantesque (on ne peut pas s'en lasser) :

 


    (Note : pour écrire cet article, j'ai repris quelques phrases de Wikipédia)




       Voir aussi : Les meilleurs films de 1990 à 1999, Les 20 fins de films les plus surprenantes.



Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

tehroner 17/10/2015 12:36

J'ai adoré le film

Mais j'aimerais savoir, qu'est-ce qui est vrai et qu'est ce qui ne l'est pas dans l'histoire racontée par Verbal Kint ? Parce qu'en soit le gars a pu interpréter comme il le voulait vu que c'est l'auteur de tout ça. Par exemple, est-il vraiment turc ? Est-ce qu'il aurait tué ceux qui ont touché à sa femme et ses enfants ?

De plus, l'histoire du bateau: son but est apparemment d'éliminer Arturro Marquez (histoire d'argentans, hongrois), qui est capable d'identifier Söze (si ce n'est pas une histoire inventée).

A la fin il le tue, on est d'accord.
Mais du coup l'agent Kujan, lui aussi il peut identifier maintenant qu'il a compris qui c'est non? Du coup son plan par à l'eau non ? Vu que au final tout le monde connait son visage !

BENARD 18/03/2015 19:10

A votre avis le fait que Kevin Spacey et Keyser Soze ont les mêmes initiales est-il un hasard ???

Ahlem 28/07/2013 07:39

Une de mes pires mésaventures cinématographique:je connaissais le twist à l'avance.Résultat,je n'ai presque pas profité du film :(

Neijack 14/01/2014 23:52

Pareil j'avais déjas vu Scary movie (le 1) avant Usual Suspect, j'avais également vu Seven aussi, et quand j'ai vu Kevin Spacey dans Usual Suspect je me suis tous de suite dit que le gars était pas net... Mais bon une foie qu'on connais le twist, ca reste sympat de re-regarder le film on fait attention au petits détails.

MrDieuV 27/01/2013 07:39


Personnellement, je pense que ce film comporte le meilleur twist final (enfin, les meilleurs) et c'est d'ailleurs mon film préféré !


Tu ne mentionnes néanmoins pas le 3em twist (enfin le 2em pour moi, contant le fait qu'il ne soit pas infirme dedans). C'est le fait que toute l'histoire raconté soit enfaîte presque entièrement
inventé, ce qui est sûrement le twist le plus important du film.


En effet certains aurons pu deviner qui était réellement Kyzer Söze, mais qui aurais pu savoir que toute l'histoire raconté par Verbal (et donc le film) était enfaîte un mélange entre, d'une part
des bouts de vérité puisqu'il révèle des évènements qui se sont vraiment passé, afin que son histoire soit crédible aux yeux des policiers; et, dans sa majeur partie, des évènements, des
personnages... inventés de toutes pièces par Verbal qui s'inspire d'un tableau d'affichage placé derrière les policiers, ainsi que de la marque des tasses à café, qu'il avait donné comme nom à
l'avocat fictif de Kyser Söze, qui se révéleras d'ailleurs, à la toute fin du film, être enfaîte le chauffeur de Kyser.


Il me semblerais donc que, d'après ta critique, tu n'as pas entièrement compris le twist, ou tu n'a pas donnez assez d'importance au fait que l'histoire était enfaîte sortie de l'imagination du
fameux Kyser Söze, ce qui selon moi est le plus surprenant !


En tous cas bonne critique, comme toujours. Continue !

Sebmagic 27/01/2013 11:07



Effectivement, pour moi ce 'twist' était un peu inclus dans le premier : le fait qu'il y ait des événements inventés est obligatoire compte tenu du statut de celui qui raconte l'histoire. Mais
merci de le souligner, effectivement ça fait partie du joli puzzle du film.



Turk 10/03/2012 23:08


Kevin spacey excellent comme d'habitude. Très bon film mais malheureusement je connaissais déja la fin car je l'avais lu sur internet ce qui m'a un peu gâché le twist final. 

Sebmagic 11/03/2012 01:44



Ah oui ça c'est vraiment très dommage. Néanmoins, même en connaissant le twist, la fin est monumentale dans sa réalisation.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -