Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Guerre des Mondes - Spielberg nous envahit

        Ce remake du film éponyme de 1953, qui est également une adaptation du roman de H.G. Wells (1898) s'est imposé en 2005 comme étant l'un des meilleurs blockbusters de tous les temps. Encensé par la presse, mais régulièrement descendu par les spectateurs, je ne comprends pas les critiques négatives qui s'attardent (assez souvent) sur des détails insignifiants. Après un quatrième visionnage du film, dont une expérience sur grand écran que je ne suis pas près d'oublier, je ne partage toujours pas l'avis de ces critiques, car je trouve le film presque parfait, en de nombreux points que je vais essayer de développer. Tom Cruise joue le rôle principal, celui de Ray Ferrière, un homme qui va assister, impuissant, à une invasion extraterrestre par des tripodes hostiles.

Indice Spoiler : Spoiler3

 

guerre des mondes 2004 7

 

 -> Lire la suite...

         Avant de commenter les arguments anti-Guerre des Mondes, je vais tout naturellement expliquer pourquoi j'ai adoré ce film, maîtrisé de bout en bout.


Guerre-des-mondes         Premièrement, je pense que La Guerre des Mondes est un must concernant les effets visuels et la beauté des plans. Le film impose tout d'abord une ambiance très "invasion martienne" pratiquement vieillote mais très agréable, via des musiques totalement géniales et surtout le son, qui est superbement travaillé. Les bruits sont vraiment époustouflants, notamment concernant les "cris" des aliens qui rappelent presque la fumée noire de Lost, en plus puissant encore. Un son particulièrement angoissant et stressant, qui donne aux tripodes une dimension impressionnante. Tout ceci nous plonge dans l'atmosphère sombre du film avec d'autant plus de facilité que toute l'invasion est vue depuis un "monsieur-tout-le-monde", incarné par Tom Cruise. Ca fait vraiment du bien de ne pas avoir à subir les habituels débats du gouvernement, les infos télévisées avec discours du Président, ou encore les agissements de l'armée US. Tout est ici sous l'unique point de vue de Ray Ferrière, un homme comme les autres qui assiste ébahi à l'attaque des envahisseurs. Ainsi, une très grande partie des plans est tournée de façon sublime, avec des contre-plongées sur les tripodes (au lieu des stupides vues plongeantes depuis un hélico, l'humain est ici sous domination totale). Des déplacements de caméra comme si on y était ! Et on s'y croirait vraiment. La caméra suit le personnage à travers sa fuite et c'est vraiment très bon, puisque qu'on ne s'ennuie jamais.

        Effectivement, la grande majorité des scènes sont hallucinantes de beauté. A commencer par l'attaque du premier tripode, qui sort du sol sous les yeux ébobis de notre anti-héros. Cette scène est totalement culte, je pense que c'est tout simplement l'une des scènes de blockbusters les mieux foutues de l'histoire du cinéma. Tout est filmé de façon incroyable, avec des zooms, dézooms, qui sont d'ailleurs beaucoup utilisés tout au long du film. La caméra n'est jamais fixe, elle évolue constamment au sein du décor, parfois rivée sur le sol, nous montrant des voitures qui volent, les batiments qui explosent, des gens qui fuient, qui meurent, ainsi que le personnage principal qui passe entre les mailles du filet avec une chance déconcertante. C'est un passage vraiment vibrant, doté d'effets spéciaux époustouflants de réalisme.

guerre des mondes-1        La virtuosité des mouvements de caméra ne s'arrête pas là. Elle est omniprésente dans le film, et on peut d'ailleurs citer une autre scène mythique : celle du cache-cache dans la cave. C'est une scène de tension et de suspense absolument génialissime, dans un silence total. Un passage vraiment brillant, qui utilise de nombreux procédés intéressants, comme le miroir, et qui fait évoluer les personnages de façon magistrale, poursuivis par un "oeil" qui explore le coin. Une autre scène impressionnante est la fuite de nos trois personnages en voiture, lorsque Robbie (Justin Chatwin) et Rachel (Dakota Fanning) se demandent s'ils ont affaire à des terroristes. On a droit à un long (pseudo-) plan-séquence de la voiture qui se faufile sur l'autoroute. La caméra s'éloigne, puis se rapproche, tourne autour de la voiture dans des mouvements assez dingues. Pour finir (parce que je ne vais pas résumer tous les plans géniaux de ce film), il y a le passage où Ray et Rachel sont à l'arrière de leur maison, dans le jardin, et qu'ils observent l'orage imposant qui approche. L'ambiance et la photographie sont vraiment léchées et c'est visuellement prodigieux.


guerre-des-mondes-0070907_054228.jpg         Ensuite, ce film n'est pas qu'un blockbuster. C'est aussi une belle intrigue qui traite de relations humaines, et pas uniquement familiales. Et de ce côté, les acteurs font un travail remarquable. La seule chose qui, pour moi, fait complètement défaut au film, ce sont les personnages trop stéréotypés ainsi qu'une situation familiale vraiment bien clichée. Le père de famille divorcé, détesté par son fils, un adolescent qui refuse de l'appeler "papa", la petite fille très intelligente pour son âge. Tout ceci serait bien beau qui on n'avait pas la désagréable impression de déjà-vu grotesque. On sait parfaitement comment ça va se terminer : le fils va finir par appeler son père "papa" et cette catastrophe mondiale va les rapprocher plus que jamais. Cependant, outre ce cliché, tout ceci a le don de nous offrir des scènes relationnelles plus que touchantes, grâce à des acteurs au top niveau. La relation père/fille est touchante, notamment lorsque Ray se rend compte qu'il ne connait aucune comptine à chanter pour rassurer sa petite fille. Il réalise qu'il ne connait pas sa propre fille, jusqu'à ne pas savoir qu'elle est allergique au beurre de cacahuète depuis sa naissance. Tom Cruise joue ce rôle avec justesse, dans la peau d'un homme aux comportements de gamin (comme en témoignent l'état de sa chambre, ou encore la puérile joute verbale avec son fils lors de l'échange de base-ball), qui cependant fera preuve d'une grande maturité, totalement responsable à l'égard de ces enfants. La relation frère/soeur est également intéressante, car les deux gamins sont vraiment proches, ne se disputent jamais (ce qui va alors, cette fois-ci, à l'encontre d'un autre cliché scénaristique), se soutiennent et se protègent mutuellement. Dakota Fanning est clairement la révélation de ce film, totalement crédible dans toutes ses scènes (que ça soit les scènes d'angoisse comme d'émotion). Mais c'est néanmoins la relation père/fils qui est la plus poignante, et certaines scènes nous font facilement oublier la banalité de cette relation. La scène de dispute où Robbie énonce à son père ses 4 vérités est frissonnante. Qui plus est, on est attachés aux deux personnages, et on n'en apprécie aucun plus que l'autre, donc cette dispute nous désole légèrement. Enfin, évidemment, le passage où Ray laisse partir son fils vers une mort certaine est bouleversante. Ray se sent obligé de laisser partir son fils afin de ne pas laisser tomber sa fille. Il lui exprime alors tous les sentiments qu'il a pour lui, son ressenti, et encore une fois Tom Cruise est incroyable.

         Mais en terme de relations humaines, le film dépeind également avec pessimisme les hypothétiques réactions de la population face au danger. Un peu comme dans le film La Route, La Guerre des Mondes nous montre que l'égoïsme et la stupidité des humains peut nous emmener loin (dans une situation apocalyptique), et ça choque un peu. D'autant que cette idiotie est réaliste et nous montre que même en temps de crise, nous ne pourrions probablement toujours pas nous entendre correctement. Chacun pour sa pomme, la solidarité n'est qu'une illusion qui n'existe plus.


guerre-des-mondes_6f2931238a_o.jpg         Pour finir cette analyse, j'ai trouvé intéressante l'idée que les aliens finissent tout simplement par périr à cause de nos bactéries et de notre environnement auxquels ils ne sont pas habitués et contre lesquels ils ne sont pas immunisés (on peut cependant déplorer le fait que leur pseudo-supériorité ne leur a pas permis de comprendre ça avant). Même si la première fois, j'ai été déçu par cette fin un peu trop expéditive, je la trouve, après réflexion, pleine de sens. D'autant que, en plus de montrer que la plus petite des choses peut avoir son importance, elle a une portée relativement écologique dans le sens où une civilisation peut disparaître si elle se retrouve dans un environnement qui lui est inadapté.


         Bref, ce film est pour moi l'un des chefs d'oeuvre de l'année 2005. Je m'attendais à un film banal sur une invasion extraterrestre (sujet que je déteste habituellement), avec toutes les conneries de réactions gouvernementales que le sujet est censé impliquer. Résultat, j'ai été agréablement surpris par cette façon de montrer l'invasion du point de vue d'un anonyme total, sans nous ennuyer avec les scènes politiques et militaires qui accompagnent souvent le genre (je pense particulièrement à Independance Day que j'exècre).





         Passons maintenant à quelques exemples de critiques négatives que je vais me faire un plaisir de commenter. Combien de fois ai-je lu ou entendu "La Guerre des Mondes, c'est une daube", sans aucun argument ? La plupart des raisons qui reviennent sont les suivantes :


          ∎ "Je déteste Tom Cruise avec sa scientologie"... Cool, mais t'aurais pas plutôt des arguments en rapport avec le film ? Encore une fois, je déteste ce raisonnement. Comme j'en avais déjà parlé pour Mel Gibson, je ne vois pas ce que la scientologie vient faire dans le jeu d'un acteur. Qu'on ne puisse pas supporter Tom Cruise, pourquoi pas, bien que sa vie privée ne regarde que lui, mais qu'on vienne balancer ça comme argument contre le film, c'est d'un ridicule !


          ∎ "C'est un film anti-français"... Ah ben oui alors j'explique : au début du film, quand la voix off parle, elle dit le mot "arrogance" au moment où on voit l'Arc de Triomphe. Mon Dieu, les français sont arrogants ?! Ensuite, un peu plus tard, l'ex-femme de Ray (jouée par l'Eowyn du Seigneur des Anneaux, Miranda Otto) dit que leur fils Robbie doit faire un exposé sur la colonisation de l'Algérie par la France. Oh là là, quelle horreur, Spielberg compare les français aux aliens et c'est un scandale ! Premièrement, il semblerait que la paranoïa joue des tours à certains. Deuxièmement, pour en arriver à juger un film sur deux bouts de phrases, on peut comprendre que les autres pays aient une image "arrogante" de nous, puisqu'ils ne peuvent pas nous faire la moindre critique sans que notre susceptibilité débarque au galop. De plus, la colonisation de l'Algérie par la France est un fait, pas très reluisant certes, mais il faut assumer son Histoire. Je suis sûr que si le gamin avait eu un exposé à faire sur la colonisation du Congo par les belges, on n'aurait même pas fait attention à la réplique (d'ailleurs je n'y avais moi-même porté aucune attention avant de lire ça sur le net). Encore une fois, certains sont ridicules.


          ∎ "Y'en a marre du patriotisme US"... Alors là, je ne sais pas où ils vont chercher ça, mais ce film, pour une fois, ne montre pas du tout les USA comme les gros sauveurs du monde, étant donné que les aliens périssent à cause de nos microbes et de notre environnement, et pas du tout grâce à l'armée qui échoue systématiquement dans ce film. Le seul moment où l'armée est vue comme salutaire, c'est lorsque Robbie voit passer les voitures militaires et les tanks, leur demandant de l'accompagner. Ce à quoi Ray s'empresse de répliquer que c'est une mauvaise idée et qu'ils doivent surtout penser à fuir. Alors niveau patriotisme, on reviendra.


         ∎ "Des terroristes ?"... Beaucoup de monde critique le fait que Robbie et Rachel pensent directement à des terroristes lorsqu'ils voient tout exploser autour d'eux. "Ils viennent d'ailleurs. - Quoi, genre d'Europe ? - Non, Robbie, pas genre d'Europe !!". Cette scène est au contraire totalement crédible et j'aurais mal vu le gamin dire, en voyant le pont s'effrondrer : "mince alors, c'est une invasion extraterrestre !". Quand on voit l'état de paranoïa ambiante qui règne aux USA depuis le 11 septembre 2001, la scène a justement tout son sens.


guerredesmondes200508jp-g.jpg          ∎ "Tom Cruise est un super-héros dans ce film"... Je ne comprends pas non plus. Au contraire, Tom Cruise est un anti-héros dans ce film, détesté par son fils, il fuit la menace au lieu de tenter de détruire l'ennemi, contrairement à Harlan Ogilvy (l'homme au fusil dans la cave, joué par l'excellent Tim Robbins) qui n'a que ça dans la tête. Tom Cruise est même obligé d'abattre à mains nues cet homme pour ne pas avoir à le suivre dans son délire de vengeance. Si c'est ça qu'on appelle un super-héros, je ne vois pas bien. Si les critiques veulent parler du fait qu'il s'en sort toujours de façon miraculeuse, il suffit de se donner un autre point de vue : pendant cette invasion, quelques hommes ont survécu. Le film raconte l'histoire de l'un d'entre eux, tout simplement.


          ∎ "Encore un beau happy end comme savent le faire les USA"... Ah oui, un milliard de morts sur Terre, quelle jolie fin toute gentille ! Le film est peut-être une happy end concernant Ray Ferrière, puisque l'ensemble de sa famille a survécu, mais il se conclut quand même sur une touche sombre et dramatique. Et encore, en ce qui concerne Ray, on voit clairement à la fin que ce n'est pas ça qui va le remettre avec sa femme, puisqu'il reste bien en retrait à l'extérieur. Quant au fait que Robbie ait survécu, ce n'est pas compliqué : avant d'aller combattre, il a dû se rendre compte que c'était trop dangereux et a fait demi-tour pour tenter de rejoindre son père et sa soeur, en vain.


         Bref, je ne vais pas détailler et descendre toutes les critiques, mais celles-ci se suffisent à décrédibiliser les mauvaises langues qui cherchent à tout prix à démonter un film qui ne le mérite pas.





Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

raynor 16/09/2014 09:47

Ce qui m'a surtout plu dans ce film, hors bien sur les incroyables effets spéciaux pour 2005, c'est que le personnage principal soit ce Mr tout le monde, un simple anonyme avec sa petite famille. Et Tom Cruise pourrait même être un alien lui-même, ça ne change en rien sa bonne prestation dans son rôle. Quand à la fin, je n'avais même pas fait attention à la référence sur Dieu lol :-)

Agathe 17/05/2014 21:48

Je suis à peu près d'accord avec tout ce qui est énoncé dans l'article sauf sur le paragraphe de la fin. La fin du film est une happy end qui justement je trouve retire de la crédibilité au film. Comme on voit à quel point Ray et sa fille ont des difficultés à rejoindre Boston, on a du mal à penser qu'un adolescent seul ait pu le faire. Et que toute la famille soit saine et sauve relève également de la Happy end. Je pense que le film aurait été beaucoup plus puissant sans la survie de Robin mais ce n'est qu'un avis :)

HélèneM 05/10/2011 10:05



Il est bien connu que les américains sont ultra puritains. Et Dieu est souvent référence dans les films. En fait, oui je pense qu'ils voulaient surtout dire que ces envahisseurs n'ont pas pensé à
tout et qu'il faut composer avec dame nature. Ensuite, je ne pense pas qu'il faille se focaliser sur cette prétention à nommer la nature Dieu.



Sebmagic 05/10/2011 12:50



Oui et puis dans le pire des cas, ça fait une fin un peu faible contre le reste du film assez géant ! Quand je l'ai vu la première fois j'avais trouvé la fin un peu vite expédiée aussi, mais
finalement elle me plaît bien.



Bertrand 04/10/2011 14:04


C'est ça... Le film se termine sur ce monologue consternant : "Ils (les envahisseurs) furent défaits, détruits après que toutes les armes et stratégies des hommes aient échoué, par les plus
minuscules créatures que dieu dans sa sagesse mit sur cette terre. [...] L'homme a gagné son immunité, etc [...] les hommes ne vivent ni ne meurent en vain..." Dans le roman de H. G. Wells on peut
lire dans l'épilogue : "Peut-être est-ce à eux et nullement à nous que l’avenir est destiné. Il me faut avouer que la détresse et les dangers de ces moments ont laissé, dans mon esprit, une
constante impression de doute et d’insécurité." Alors oui, on peut apprécier cette version où le bon dieu veille au grain. Mais que l'on ne vienne pas me dire que c'est un propos spinoziste où l'on
peut intervertir dieu et nature.


Sebmagic 04/10/2011 15:20



Pour moi, c'est simplement la nature qui a pris le dessus sur les envahisseurs, Dieu n'est dans la phrase que pour être cité, même si l'apparition de son nom est inutile, certes.



Bertrand 04/10/2011 11:03


Personne n'a vu la fin film ? Tom gagne grâce à l'aide de dieu et sa sagesse. Quelle connerie.


Sebmagic 04/10/2011 13:21



Gné ? Tu n'as pas l'air d'avoir vraiment compris...



Ze Ring 05/12/2010 14:03



Beaucoup sont d'accord pour dire que Planète Terreur atomise largement Boulevard de la mort... ;) Personnellement pas moi, je les considère aussi bons l'un que l'autre, ils ont chacun leur
qualités et sont trop différents pour qu'on les compare.



Sebmagic 05/12/2010 15:24



Ouep, je te dirai ça quand je les aurai vus !



Ze Ring 05/12/2010 00:03



Planète Terreur = Robert Rodriguez mec.
A Tombeau ouvert = http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B000059MRU/ref=sr_1_1_olp?ie=UTF8&qid=1291503607&sr=8-1&condition=used


Ce film est une tuerie absolue... Un des meilleurs rôles de Nicolas Cage, Tom Sizemore est un gros enculé dedans et Ving Rhames est à mourir de rire (C'est quoi son nom? -J'M Labaise -C'est son
nom ça J'M Labaise?) et la réalisation est irréprochable... Mais oui le film est très spécial et très personnel pour Scorsese puisqu'il regorge de clins d'oeil à la religion chrétienne (il semble
avoir une haine pour cette religion ce type, chaque film qu'il a fait y comporte au moins un clin d'oeil, par exemple, Harvey Keitel dans Mean Streets est fasciné par ça et Costello dans les
Infiltrés la déteste), moi j'adore, c'est pas le cas de tout le monde, et je l'ai en DVD, acheté 2€50 en Octobre x)



Sebmagic 05/12/2010 02:49



Ah oui merde c'est vrai, ils ont fait un film chacun. Il ne me reste plus que Boulevard de la Mort alors...



Ze Ring 04/12/2010 23:05



Man On fire y a tout un défilé d'acteurs excellents... Denzel Washington est génial, Dakota Fanning aussi, Christopher Walken est égal a lui-même c'est-a-dire que les quelques scènes ou il est la
il atomise la totalité du casting, Radha Mitchell est pas mal, Marc Anthony (Noel dans A tombeau ouvert, génialissime aussi celui-la mais c'est un Scorsese donc pas étonnant) est terrible, Rachel
Ticotin et Giancarlo Giannini (je crois que c'est ça son nom) sont géniaux... Tony Scott à la réal est au meilleur de ses capacités, bref... Absolument énormissime.
True Romance est de Scott aussi, beaucoup le considèrent comme sa masterpiece mais je préfère Man On Fire. :) Et Boulevard de la mort est génial, enfin si tu as lu ma critique de Grindhouse sur
mon blog tu sauras que ce n'est pas le cas de tout le monde et pourquoi ;)



Sebmagic 04/12/2010 23:59



Ouep, j'ai lu ta critique qui a quand même renforcé mon avis et mon envie de le voir, surtout que c'est (je crois) le dernier film réalisé par Tarantino que je n'ai pas encore vu (avec Planète
Terreur bien sûr).


 


Rhaaaa A Tombeau Ouvert je me souviens avoir adoré ce film très particulier, mais je m'en souviens absolument pas ! Ca fait des mois (années ?) que je fouille les magasines TV en espérant le voir
réapparaître, mais rien !



Ze Ring 04/12/2010 20:55



Un commentaire plus haut (le premier) me fait penser a Dakota Fanning... Qui n'a pas été révélée dans La guerre des Mondes mais dans Man On Fire ou elle tient son meilleur rôle (tout comme Denzel
Washington), le meilleur film de Tony Scott a mes yeux. :) Si tu ne l'as pas vu, vois-le :p Voila un petit HS mais cela dit j'adore La guerre des mondes aussi, loin d'être ma priorité en terme
d'achat mais un sacré putain de bon film. :-D



Sebmagic 04/12/2010 22:45



La Guerre des Mondes au cinoche, je crois que c'est ma meilleure expérience sur grand écran ! Concernant Dakota Fanning, effectivement je n'ai pas encore vu Man on Fire mais j'ai en entendu
parler un peu, donc je vais essayer de le voir aussi ! Surtout qu'il y a Christopher Walken apparemment (tiens à propos je risque de voir True Romance bientôt, et Boulevard de la Mort
certainement samedi prochain !).



Cyril 04/12/2010 19:18



Super article ;)

Je viens enfin de le voir, et j'ai grave aimé. Je m'attendais à du cinéma bourrin, propulsé par des effets spéciaux, avec des clichés dans les dialogues, mais c'est pas du tout le cas. La caméra
n'est pas fixée sur les tripodes, et la panique est très bien interprétée, notamment par Tom Cruise (que je n'affectionne pas particulièrrment, mais que j'avais bien aimé avec Minority Report). Y
a du suspense, et j'ai aussi interprété le passage "C'est des terroristes" comme critique de la guerre post-11 septembre menée par Bush et ses acolytes. Sinon le désir de survivre est super bien
représenté lorsque la voiture est assiégée. Ah tiens je vois que je ne suis pas seul à avoir été dégoûté par Independence Day^^


Bref, un scaré coup de coeur, Spielberg est décidément le roi de la mise en scène :)




Sebmagic 04/12/2010 20:08



Merci pour ce soutien, je me sens parfois seul concernant ce film :D


 


J'ai aimé aussi le fait que le film ne cède pas aux plans clichés de la "prise de vue depuis hélico" bien moche, et que tout le film soit du point de vue d'un seul gars.



Ze Ring 05/11/2010 19:40



Oui sauf que non, le talent d'acteur, ça n'a rien de subjectif, nimporte qui ayant vu plus de 10 films dans sa vie est capable de dire quel acteur a du talent et lequel n'en a pas, en
l'ocurrence, il est clair que Tom Cruise est très limité dans son jeu d'acteur (quelqu'un l'a vu jouer autre chose qu'un soldat, agent secret, tueur à gages ou simple citoyen banal?)... Après
dire qu'il n'a aucun talent d'acteur est une exgération de ma part, seulement dire d'un acteur qu'il est bon ne se limite pas à ses films, un mec avec une filmo de taré s'il a un jeu d'acteur
tout pourri bin j'suis désolé mais c'est un mauvais acteur.


Tom Cruise n'est vraiment crédible que dans les rôles ou on lui demande d'être complètement froid... Ce pourquoi Collateral est de loin son meilleur rôle.



Sebmagic 05/11/2010 20:19



Eh bien chacun son avis sur ce coup, je le trouve bon et toi non, tout simplement !


 


Visiblement ce n'est pas ton cas mais Tom Cruise parvient à me transmettre pas mal d'émotion dans certains films. Et la Guerre des Mondes en fait partie. Je ne le trouve pas toujours "neutre" ou
"froid". Et je suis d'accord qu'une filmographie de taré ne suffit pas, il suffit de voir le talent d'un Emile Hirsch, mais bon, c'est dire quelque chose que je n'ai pas dit...



Ze Ring 05/11/2010 00:25



"Tom Cruise lui confère un talent incroyable" Juste une remarque de ma part, Tom Cruise n'a AUCUN talent d'acteur, il est juste capable de jouer la neutralité, la colère et la panique, c'est
tout.



Sebmagic 05/11/2010 15:36



Cette notion est certainement subjective alors, car pour moi il en a !



Lecteur 04/11/2010 19:40



Bonjour!


La Guerre des mondes n'est plus qu'un souvenir dans mon esprit je l'avais vu au cinéma à sa sorti et n'ai jamais eu envie de le revoir. Ton article m'a pourtant donné envie de donner une seconde
chance au film.


Cependant, pour le moment, je serai plutôt (complètement?) de l'avis de Flow concernant le film. Ainsi je ne reprendrai pas ses arguments. Cependant tu dis, comme beaucoup dont Spielberg, que le
film tente de suivre le destin d'un américain anonyme. Mais dans ce cas là je trouve le choix de Tom Cruise (tout talent d'acteur à part) assez douteux. N'est il pas l'un des meilleurs
représentant du star system? L'une des stars les mieux payées?


Evidemment le ressentit d'un film ne se discute pas (ou peu), ainsi je comprend que tu ai pu ressentir des émotions. Moi ce fut plutôt une déception (j'avais lu le bouquin, plus jeune, qui
m'avais beaucoup impressionné) et un mal de tête en sortant de la séance (les explosions ça va bien deux minutes...). Seul la scène de la cave m'a donné un aperçu du formidable film que cela
aurait pu être.


Je crois que Spielberg ne fait que de me décevoir depuis A.I. (le summum étant l'ignoble Indy 4).


Enfin, je pense que vous êtes victimes de quelques préjugés. Je ne pense pas que les films de Spielberg doivent uniquement se regarder le cerveau débranché (pas plus que ceux de son collègue
Lucas par exemple). Si ces "blockbusters" sont moins poseurs (plus sincères?) que beaucoup de films dit "d'auteurs", ils n'en sont pas moins profonds (voire parfois bien plus). Ils sont seulement
plus humbles, et leur sens plus délicat à saisir derrière ces aspects de "simples" films d'aventure. Bref, la réflexion est optionnelle (ou inconsciente parfois) mais bien présente.


Enfin je pense qu'un bon film allie émotion et reflexion (les deux allant très bien ensemble). Ainsi Lost in translation, s'il s'apprécie surtout de manière émotionelle, parle après tout d'une
sorte de "crise existencielle". Et puis si quelque chose nous touche, c'est qu'il y a matière à analyse.



Sebmagic 04/11/2010 22:00



Eh bien personnellement, je ne trouve pas que le film regorge d'explosions justement, en tout cas pas tant que ça. Je suis allergique à ce genre d'artifices et ça ne m'a absolument pas choqué
dans la Guerre des Mondes.


 


Pour ce qui est du choix de Tom Cruise, c'est vrai que ce n'est pas ce qu'il y a de plus malin étant donné son statut. Cependant, tout acteur doit être capable de jouer n'importe quel rôle et
justement, donner ce rôle à Tom Cruise lui confère un talent incroyable, parce qu'il parvient à nous rendre son personnage d'américain anonyme totalement crédible. C'est en tout cas ce que j'en
pense, et je ne crois pas que la renommée d'un acteur doive lui restreindre son éventail de rôles. Pour moi, ce rôle lui va à merveille.


 


Pour finir, je n'ai pas dit que le cinéma de Spielberg était un cinéma hors-cerveau, je ne suis d'ailleurs pas de cet avis car nombreux de ses films sont porteurs d'un message ou de réflexions
intéressantes, contrairement à certains films d'auteurs qui en effet veulent paraître intelligents mais ne sont que platitude. On est donc d'accord là-dessus. Dans le débat films profonds /
sentiments, je disais juste que pour moi, un film sans vrai fond peut néanmoins s'avérer sublime par les émotions qu'il transmet (bref je ne résume pas, t'as très bien compris le point du débat),
du coup je trouvais ça dommage de rabaisser un film sous prétexte qu'il n'est pas particulièrement profond, parce que ce n'est pas pour moi un argument de non-qualité.


 


Merci pour ton commentaire en tout cas, et si jamais tu revois ce film, j'espère que tu ressentiras plus de choses que la première fois !



JiCé 15/09/2010 23:37



Petit clin d'oeil au blog qui me précède dans le "top des blogs" et qui me semble très bien foutu. Je vais le visualiser plus en détail. Bonne soirée!



Sebmagic 16/09/2010 00:06



Merci, bonne visite alors !


 


Bonne soirée.



HélèneM 14/09/2010 16:43



Personnellement ce film, je l'aime bien, mais je n'en fais pas une montagne comme "tu sais qui". C'est un bon divertissement, je j'espère une bonne interprétation du livre. Ce que je trouve un
peu gnangnan c'est effectivement tout le côté "tu es pas un bon papa" pis au long du film "tu deviens un papa extra". La réaction du fils peut se comprendre qu'il a 15 ans et qu'il veut "jouer
les héros". je pense qu'à ce moment précis, il ne pense pas du tout à sa tite soeur, il est comme hypnotisé par ce qui se passe, l'adrénaline de l'ado qui pousse vers l'inconscience des actes.
j'aurai aimé comprendre ce que les aliens viennent vraiment chercher ? De l'engrais ? de la nourriture ? Pourquoi s'ils ont temps besoin de la race humaine en tuent-ils presque les 3/4 ? Mais
sans doute ce sont des aspects qui n'ont pas été jugés nécessaire d'aborder. je pense que Spielberg à surtout vouler jouer avec l'aspect purement catastrophique.


Ca reste un bon film, que je prends plaisir à revoir quand on le décide, mais pour moi il n'est pas dans mes favoris :)



Sebmagic 14/09/2010 17:36



Oui, ce n'est pas le meilleur film de l'année, mais il est bon. Pour les détails, pourquoi pas lire le livre ? Mais je ne sais pas si c'est fidèle.



Flow 13/09/2010 19:46



C'est ce que je disais, c'est ma conception et certaines fois je me demande si la tienne n'est pad meilleure!



Sebmagic 14/09/2010 00:48



Après je ne sais pas si on peut contrôler sa conception ^^ Mais si c'est possible, essaie, pourquoi pas ! La seule chose que tu pourrais en tirer, c'est d'apprécier des films que tu n'aimais pas,
personnellement je trouve ça bénéfique. Mais bon, y'a pas de bonne ni de mauvaise conception, parfois je me surprends à penser que j'apprécie des films merdiques.



Flow 13/09/2010 17:36



Je comprends bien ceux que tu veux dire et les films dits "intelligents" ne le sont pas toujours.


Il m'est arrivé d'être pris dans un film qui se consomme le cerveau éteint (à tout hasard les films l'arme fatale) parcequ'ils mettent dans une ambiance. Mais je ne parvient pas à considérer cela
comme un bon cinéma...



Sebmagic 13/09/2010 18:54



D'accord, après il s'agit de savoir ce qu'on appelle "bon cinéma". Ca a un sens différent pour beaucoup de monde et c'est pour ça que c'est difficiel de juger un film... Pour toi, la définition
d'un bon film sera plutôt "film intelligent, qui porte à réfléchir et peut susciter une analyse", tandis que pour moi, c'est plutôt quelque chose comme
"un film qui passionne, tout en insérant de belles images, de l'émotion et des atmosphères".


 


L'exemple que je pourrais citer serait Into the Wild... Il pousse vite fait à réfléchir, mais pas vraiment : c'est surtout une superbe aventure qui nous montre l'évolution d'un homme au sein d'un
paysage sublime, avec beaucoup de frissons et d'humanité. Cependant, il est pour moi le plus grand film que j'ai jamais vu, dépassant de loin un Lord of War (par exemple).


 


Chacun sa définition d'un bon film, c'est peut-être aussi parce que ma vision est ainsi que je suis rarement déçu par les films que je vois.



Flow 12/09/2010 19:44



Vu comment tu as remballé les arguments infondés, il aurait été culloté de ma part de les reprendre .


Après je te rejoins sur le fait que chercher la réflexion n'est pas forcément la première chose qui intéresse les gens (mon entourage me le rappelle assez souvent...) mais je n'arrive pas à
envisager le cinéma autrement.


C'est peut être une lacune d'ailleurs car je me dis souvent que je me coupe peut être trop de l'essentiel: l'émotion (pour ce film, je n'en ai ressenti aucune, j'avais moi-même envie de buter les
personnages ). Je ne sais pas...



Sebmagic 12/09/2010 21:20



Non mais après c'est sûr que c'est une histoire de ressenti. Personnellement j'aime beaucoup le cinéma qui amène à réfléchir, mais pour moi l'ambiance, les images et l'émotion sont d'énormes
qualités dans un film. De nombreux films m'ont transporté de façon incroyable avec leur atmosphère, notamment les musiques (comme Incassable, Mean Creek, Arizona Dream) alors que ce sont des
films qui ne nécessitent aucune vraie réflexion post-film. Pourtant, ce sont pour moi des chefs d'oeuvre parce qu'ils ont réussi à m'immerger pendant deux heures dans un climat qui relève parfois
de la magie et de la relaxation.


 


Ce que je veux dire, c'est qu'un film qui amène réflexion n'est pas nécessairement réussi (ça tu en conviendras), mais plus important encore : un film qui ne cherche pas à être analysé n'est pas
forcément mauvais : s'il a pour but principal de nous plonger dans son ambiance pendant deux heures, c'est du tout bon. Bien sûr, lorsqu'il parvient à allier les deux comme pour Virgin Suicides,
c'est absolument magnifique. Mais si je cite comme autre exemple Lost in Translation ; il ne se passe rien dans ce film, c'est simplement la beauté des images qui prime, et je trouve ça fabuleux.
Je ne sais pas si ce que j'essaie d'expliquer te donne un autre point de vue, mais je suppose que t'as capté.


 


Concernant La Guerre des Mondes, il m'a vraiment transporté (surtout sur grand écran). Quand je parle d'émotion, ce n'est pas nécessairement des scènes larmoyantes ou touchantes, mais
principalement des frissons qui me parcourent. Et personnellement, tout ce début de film, avec les éclairs, puis la première attaque entièrement vue du point de vue de Ray, ça me file toujours de
sacrées vibrations, car je suis complètement dans le bain, immergé dans l'angoisse et l'ambiance assez sombre.


 


Mais sans vouloir conclure mon message comme je l'ai commencé : c'est juste une question de ressenti (je connais des tas de personnes qui ont vu Lost in Translation ou Virgin Suicides sans rien
ressentir du tout, et c'est là que je trouve ça dommage pour eux )



Flow 12/09/2010 19:01



Je déteste ce film (pas pour Tom Cruise dont la vie m'indiffère carrément ).


J'adore le thème de l'invasion (je ne citerai que la très politique V) car il permet de parler de l'homme en prétextant parler des extra-terrestres.


Bon ce film n'est pas non plus au niveau de l'exécrable Indépendance Day (qu'on nous en préserve), mais il n'offre aucune réflexion, aucune subtilité, seulement des
effets spéciaux bien foutus et les vomissantes sacro-saintes valeurs familiales. La famille en crise se relèvera et seul cette dernière offrira le salut. On parlait du nanar d'Emmerich, eh bien
le message est le même que dans ses films. (tiens donc 2012 reprend les même clichés).


J'ai connu Spielberg plus inventif et moins paresseux. Un blockbuster creux, loin du génial Rencontre du troisième type, du même auteur qui là offrait une réelle
consistance aux Aliens quasi-invisibles.


Mon avis n'engageant que moi évidemment!


Je voudrais également te féliciter. La régularité avec laquelle tu sors tes articles est tout à ton honneur. J'ai du mal à rester constant...



Sebmagic 12/09/2010 19:34



Eh bien c'est intéressant d'avoir un avis basé (enfin) sur des arguments qui ne sont pas débiles. Personnellement je t'avouerais que lorsque je regarde un film (et notamment les films à effets
spéciaux), je ne recherche pas vraiment un message particulier ni une réflexion particulière. Je recherche aussi une ambiance, une émotion, quelque chose qui m'interpelle suffisamment pour que je
me dise "ah ouais, y'a un truc". Dans ce film, il n'y a pas vraiment de grande réflexion (même si le sujet des humains qui se battent entre eux est assez bien vu je trouve), mais le climat
d'oppression est assez énorme, je trouve. Il y a du boulot dans la volonté de nous impressionner et de nous faire croire qu'on est également au coeur de l'invasion.


 


Je trouve également que les aliens, pour une fois, n'ont pas été trop explicites. Certes, ça reste du film basique où les aliens sont vus comme des humanoïdes pilotant des gros robots, j'ai
toujours trouvé ça ridicule mais tout n'est pas montré, il y a quelques scènes assez implicites. Concernant la famille en crise, habituellement je trouve ça gerbant aussi (comme je le dis dans
l'article), mais cette fois-ci, il y a quand même des émotions qui passent, on sent les personnages sincères.


 


Bref, ça n'engage que moi aussi, et c'est probablement une histoire de ressenti


 


Concernant la régularité des articles, merci ! Mais je n'ai pas un gros mérite... Je regarde pas mal de séries et environ un film tous les 2 soirs, voire tous les soirs, dont certains que je
connais par coeur. Dès que j'apprécie un film, je ne peux pas m'empêcher d'écrire à son sujet au plus vite avant de l'oublier (car j'oublie très vite). Et puis dès que je commence, je ne peux
plus m'arrêter


 


Mais il faut dire aussi que je n'ai pratiquement rien à faire de mes journées et qu'écrire ici est l'une de mes principales occupations.



Folfaerie 12/09/2010 11:33



Que voilà un très bon billet !


Je te rejoins sur certains points : la performance de Tom Cruise. Moi non plus je ne ne comprends pas cet acharnement, lié à sa vie privée. Un acteur doit être jugé sur son travail et c'est tout.
La petite Dakota Fanning, vraiment excellente et le parti pris de Spielberg, effectivement, qui se démarque de ce genre de production. Je n'ai eu qu'une réserve, l'attitude, pour moi
incompréhensible, du fils et du coup, le happy end pour la famille du héros, plutôt malvenu. En dehors de ça, le film fut une bonne surprise.



Sebmagic 12/09/2010 11:46



Merci ! Ca fait toujours plaisir de voir quelqu'un qui juge le jeu d'un acteur plutôt que ses opinions religieuses ou politiques, et qui plus est ne cherche pas à démonter le film pour ça ;)


 


L'attitude du fils est assez étrange vis-à-vis de sa soeur surtout, parce que depuis le début, il sent que son rôle est de la protéger. C'est donc étrange qu'il l'abandonne comme ça. Mais d'un
autre côté, je pense que c'est également dans son caractère d'exprimer de la vive colère à l'encontre de l'envahisseur. Il est donc poussé à rejoindre le champ de bataille pour ne pas se sentir
inutile. Après, le "pseudo"-happy end est balancé comme ça sans explications, c'est presque dommage mais ça ne m'a pas trop gêné ;)