Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Il est de retour (Er ist wieder da)

     Suite à un phénomène inexpliqué, Adolf Hitler est transporté dans notre époque et tente de s'habituer à ce nouveau monde. Inévitablement, il attire les curieux mais aussi les fanatiques. Son obsession de conquérir le peuple et le pouvoir reprend alors rapidement le dessus. Il est de retour (er ist wieder da) est un film aussi drôle que percutant et offre un regard déstabilisant sur la société dans laquelle nous vivons. A voir absolument !

Il est de retour (Er ist wieder da)

     Il est de retour est une comédie de David Wnendt qui mériterait clairement d'être plus connue. A l'instar de La Vague, ce film allemand s'interroge sur l'éventualité de voir les idées d'Adolf Hitler revenir sur le devant de la scène de nos jours, et il le fait de manière brillante. Le pitch de base est déjà suffisamment intrigant pour qu'on s'y penche : l'idée de voir Hitler débarquer en 2015 sur Terre parait tout d'abord assez cocasse, et le film a l'intelligence d'évoluer au rythme de nos interrogations.

 

      Tout d'abord, nos questions les plus bêtes sont résolues dans la première partie du film : comment réagirait Hitler face aux progrès technologiques, face à la situation actuelle de l'Allemagne ? Comment s'adapterait-il à ce monde qui lui est totalement étranger ? Ces interrogations donnent lieu à un humour noir décalé extrêmement plaisant ; le film ne déçoit pas et, à de nombreuses reprises, j'ai poussé de vrais éclats de rire. Il faut dire que certaines situations sont à mourir de rire et on en viendrait presque à trouver ce personnage amusant.

Il est de retour (Er ist wieder da)
Il est de retour (Er ist wieder da)

     Puis, très vite, le film prend un virage et pose une autre question : comment les gens réagiraient-ils en voyant revenir Hitler ? Le scénario, très malin, permet d'y répondre sans trop de brutalité : comme les gens pensent que cet Adolf Hitler est simplement un excellent acteur, ils se prennent au jeu et rentrent même parfois dans son délire, jusqu'à l'inclure dans un show TV. Cela donne, à nouveau, des scènes très drôles, car il s'opère un décalage exquis entre ce que le personnage déclare comme vérité, et ce que les autres décryptent comme étant de l'humour ou de l'ironie. Quelques répliques sont aussi hilarantes que gênantes, comme lorsqu'une femme lui fait comprendre qu'il peut librement passer à l'antenne, mais ajoute "Nous sommes bien d'accord : on ne plaisante pas avec les juifs". Ce à quoi Hitler répond "Comme vous avez raison." C'est fin, et ce n'est jamais grotesque.

 

     Puis, petit à petit, comme dans le susmentionné La Vague, le film emprunte des chemins plus sérieux et, grâce au talent exceptionnel d'Oliver Masucci qui livre une interprétation dingue, on comprend alors où le réalisateur veut nous mener. Par exemple, alors qu'on riait du fait qu'Hitler trouve nos programmes télévisés complètement ineptes, on apprend que ceci est en fait une aubaine pour le dictateur puisqu'il voit ça comme un bon moyen de manipuler le peuple. Ainsi, les éléments qui étaient prétexte à nous faire rire dans la première partie trouvent un rôle complètement différent dans la deuxième partie. Je ne vais pas en dire trop, mais ces retournements de situation sont particulièrement cyniques et savoureux.

 

     Sans spoiler davantage le déroulement des événements, je peux au moins saluer le propos du film, extrêmement pertinent, puisqu'il tente de montrer que l'ascension du Führer serait encore possible aujourd'hui et que les techniques qu'il a utilisées pour y parvenir en 1933 sont basées sur des faits, sur des enjeux sociétaux qui existent encore de nos jours, et qui tendent à prouver que notre société actuelle est propice à voir naître encore ce genre de dictatures extrémistes. Au final, on rit de moins en moins et on réfléchit de plus en plus, ce qui rend le film totalement frappant.

Il est de retour (Er ist wieder da)

     Bref, je ne saurais que vous conseiller ce film complètement inconnu mais qui, sur un postulat de base quand même assez délicat, permet à la fois de rire et de réfléchir. Je suis bluffé de voir comme ce film est réussi alors qu'il avait toutes les probabilités d'échouer en tombant misérablement dans l'humour potache ou la morale à deux francs. Un excellent film presque sans défaut (mon seul bémol sera la référence à La Chute, probablement de trop au coeur d'un film qui se voulait plus subtil).

 

     Voilà donc un autre film qui rejoint mon top 300.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article