Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

True Romance - de Tony Scott

         Ce soir y'avait le choix entre deux DVD : Killing Zoe ou True Romance et je pense qu'on a fait le bon choix. On s'est donc portés sur ce film de 2 heures écrit par Tarantino. Visiblement, le cinéaste a souhaité toucher un peu à la romance sans pour autant abandonner les thèmes qui lui sont chers. Si le scénario n'est pas hyper brillant et ne fait que survoler les thèmes Tarantinesques, le film vaut au moins pour un certain nombre de scènes cultes et, surtout, son casting hallucinant.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

true romance

 

-> Lire la suite...

         True Romance est assez génial, jubilatoire, mais je dirais qu'il se range (et c'est un avis absolument personnel) dans le même panier que Jackie Brown : très sympa, mais sans avoir nécessairement envie de le revoir. A vrai dire, j'ai plus reconnu la patte de Tarantino que celle de Tony Scott dans ce film, mais peut-être est-ce parce que je ne connais pas suffisament ce dernier.



True-Romance5        Bref, le film s'appuie sur un scénario assez simple : un homme, Clarence, rencontre une jeune femme, ils tombent amoureux immédiatement. Après avoir zigouillé le mac de sa nouvelle copine pour récupérer ses affaires, il s'enfuit en se trompant de valise et se retrouve avec l'équivalent de 500 000 dollars de drogue sur les bras. Il va donc tenter de la revendre pour une vie de rêve avec sa femme. Le truc qui est bien avec True Romance, c'est qu'à partir de ce pitch très basique on a un étalage de personnages excellents, servis par des acteurs de qualité. Ainsi, on ne s'ennuie jamais car ce défilé de stars est particulièrement génial. Tout d'abord, le personnage principal du film à savoir Clarence est joué par Christian Slater. Je ne connaissais pas (ou peu) cet acteur et je l'ai trouvé assez bon même s'il ne fait pas le poids, je trouve, face à Patricia Arquette. Cette femme est vraiment excellente. Je ne l'aimais pas beaucoup il y a à peine un an à cause de la série Médium, mais alors là je découvre une actrice sensationnelle depuis quelques temps. Rien à dire, elle est drôle, pleine de vie, assez déjantée et originale par rapport aux actrices "classiques", bourrée de talent, elle crève l'écran d'un bout à l'autre. On pourra retenir la scène géniale (et assez difficile, m'enfin on a vu pire avec The Killer Inside Me) où elle se fait frapper par un psychopathe venu réclamer sa coke. Elle m'a franchement bluffé et je révise totalement mon jugement sur elle. On peut ensuite citer Val Kilmer qui, même si on ne voit jamais son visage (ou de façon très floue), interprète un Elvis Presley assez marrant. Enfin, pas exactement Elvis mais plutôt la conscience de Clarence, qui est fan du rockeur. Ses deux apparitions sont franchement amusantes et on se demande même ce qu'il fout là. Il apparait notamment à la fin du film lors du classique mexican standoff  avec une réplique qui m'a fait marrer : "J’t’aime bien Clarence… depuis toujours... [Il claque des doigts] et pour toujours." Franchement délirant. Quant au mexican standoff on le sentait arriver et bien sûr ça se finit toujours de la même façon. Cependant, ça reste une excellente scène qui conclut parfaitement bien le film.



true-romance-2-copie-1          Ensuite, on aperçoit un bref instant Samuel L. Jackson qui ne tarde pas à se faire zigouiller (comme un figurant) et surtout Gary Oldman. Le type qu'on voit dans des films totalement différents, qui change tout le temps de tête, très souvent dans le rôle d'un bad guy (avec Le Cinquième Elément, Léon, il accumule). Il est assez génial dans son costume de Jack Sparrow et son apparition fait plaisir. Bronson Pinchot est assez drôle en mec aussi trouillard que Scoubidou. Je le connaissais simplement du téléfilm "Les Langoliers" où il m'avait marqué en déchirant ses bandes de papier (franchement pas terrible ce truc d'ailleurs). Pas le meilleur élément du casting, mais bon. Je passe sur Tom Sizemore et Chris Penn, deux visages bien connus qui campent ici des flics. La scène où ils écoutent tout depuis des micros est bien drôle également. Et comme la plupart des personnages, qui ont tous un avis à donner sur les films qu'ils ont vu (c'est particulièrement impressionnant dans True Romance, ça n'arrête pas !), ils nous offrent des répliques assez marrantes en parlant de "Morts sans Médaille" (un film fictif) : "- Un putain d’film ! - Ah ouais ouais un putain d’putain d’film ! - Ah ouais c’est un film putain !". Bref, sinon je m'attarde un peu sur Brad Pitt, parce qu'il est très rare que cet acteur de génie n'ait qu'un si misérable petit rôle dans un film. Cependant, ça ne l'empêche pas d'être absolument génial en colocataire défoncé et oisif à deux de tension. Je crois que je n'ai jamais vu ce mec faiblir dans son jeu d'acteur, c'est assez fabuleux. Bon, on ne le voit pas beaucoup mais c'était un plaisir. Et enfin, la petite apparition de Kevin Corrigan m'a bien fait marrer (l'oncle Eddie de Parents à tout Prix).


         Et puis, voilà, on arrive aux deux grands, j'ai nommé les mythiques Dennis Hopper et Christopher Walken. Eux aussi n'ont qu'un rôle assez petit (c'est d'ailleurs dommage), mais quel plaisir. Ils nous offrent un face à face que je qualifierais de culte. Le film vaut le coup d'être vu rien que pour cette scène, magistralement interprétée par les deux acteurs au top. Dennis Hopper est ici excellent, mais la palme revient de droit à Walken. Grâce à lui, cette scène est probablement la meilleure du film avec sa petite tirade sur les menteurs siciliens. Avec son sourire de malade, son regard de fou, et les dialogues de ce passage, j'ai pris mon pied. Bref, pour conclure : ce film vaut quand même bien le détour pour un paquet de scènes (même la rencontre entre Patricia Arquette et Christian Slater au cinéma vaut le coup pour son humour, on se dit que la jeune femme ne manque pas de culot, et de même pour l'audition du personnage de Michael Rapaport qui surprendra un peu plus tard). Même si le scénario n'est pas des plus extraordinaires et qu'il n'est même pas toujours ultra-captivant, ça n'empêche qu'on a l'humour et surtout le casting impressionnant qui vont avec. A voir !


true romance 2
  Je suis l’Antéchrist. Je ne suis pas de très bonne humeur. Vous direz aux anges du ciel que  
   vous n’aviez jamais vu le mal aussi nettement incarné que dans l’homme qui vous a exécuté.  






Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je n'ai vu ce film qu'une fois mais j'en garde une très bon souvenir! ^^
C'est d'abord le duo Tarantino-Patricia Arquette (que j'aime beaucoup dans Médium) qui n'avait décidé à le regarder. Sans compter Christopher Walken, que j'ai découvert grâce à ce film, et qui est un acteur formidable. Le film ne manque pas d'humour (noir bien souvent) et est bourré de scènes et de répliques cultes. Je me ferai un plaisir de le revoir! ;)
Disiz la Peste a d'ailleurs fait une chanson sur ce film: Mélissa, que je trouve bien sympathique! :D
Répondre
S
Ah oui je garde un excellent souvenir de Christopher Walken dans ce film, de toutes façons il est génial ce type, il fait partie de ces acteurs qui marquent à chacune de leurs interprétations, un peu comme Nicholson. Ces acteurs-là sont rares !
Z


Bah, c'est clair que le montage épileptique à la Tony Scott, ça a été fait mille fois avant lui mais bon, c'est une marque de fabrique assez intéréssante!



Répondre
S


Ouais, comme j'ai dit je connais pas assez Tony Scott pour ça. Domino est pour moi "son style" mais j'en sais rien puisqu'à part True Romance et Le Dernier Samaritain j'ai rien vu de lui.



F


Notre ami The Ring ne va pas être content mais je trouve que Tony Scott a un style trop impersonnel pour avoir une "patte".


Ce film m'a fait marrer. J'ai surtout aimé Walken/Hopper et Brad Pitt.



Répondre
S


De même pour les acteurs !



Z


Vois le Ring de 98 et le Dark Water de 2002 Seb, tu vas voir ca arrache... Ring fait pas très peur mais il est grave tordu. Ce film m'a traumatisé personnellement.
Et Mona, depeche-toi de mater Bad Lieutenant, c'est une tuerie!



Répondre
S


Si j'en ai l'occasion je le ferai !



H


J'avoue ne pas avoir trop accrocher à celui-ci préférant nettement celui d'hier soir :) Killing Zoé :)



Répondre
S


Ouais je l'ai trouvé un peu mieux aussi !



M


Nan, Bad Lieutenant je l'ai mais j'ai pas pris le temps encore ; par contre j'ai vu tous les autres ou presque : Nos funérailles, The king of New-York (***** étoiles) et New Rose Hotel (avec la
sublime Asia Argento).


Et pour The Addiction, disons que c'est d'un réalisme à couper le souffle au vu du sujet  (j't'en dis pas plus car je ne sais même pas si tu as lu le synopsis) ... il a reçu une
très très bonne critique du métier, voire excellente, mais en salle ça m'étonnerais ! 



Répondre
S


Oui j'ai vu le synopsis, pour ça que ça m'a intéressé, et aussi le fait qu'il ne soit apparemment pas du tout connu.



Z


Les meilleurs films dans la veine de The Grudge restent à mon sens les versions japonaises de Ring et Dark Water, de la pure flippe... x)
Sinon, Mona, de Ferrara, tu as vu Bad Lieutenant avec le génialissime Harvey Keitel?



Répondre
S


Je peux pas trop te dire, Dark Water j'ai vu que la version 2004 et j'ai trouvé ça nase, et Ring je sais plus quelle version j'ai vu mais j'avais pas flippé (je crois que c'était la japonaise).



M


Ben merci pour ces quelques films ... j'en regardais beaucoup à une époque, ça va peut-être me revenir. Y'a pas longtemps je suis tombée sur The Grudge, ça m'a glacé ... beurk !


Halloween j'y tiens beaucoup pcq je l'ai vu jeune, j'ai grandi avec quoi ; mais c'est vrai que dans ce genre cinématographique les réactions peuvent largement différer : l'angoisse nous gagne ou
pas, point barre.


Perso pas fan du gore ou horreur, je préfère le suspence et l'épouvante ... au final ça a plus d'emprise sur toi.


J'ai aperçu The Addiction dans ta liste " à voir " ... un conseil Seb. : mange un clown avant de le voir ... j'ai tenu pcq les géniaux Christopher Walken et Lili Taylor dedans ... Abel Ferrara
est un grand malade !!!



Répondre
S


Pourquoi, qu'a-t-il ce The Addiction ? Sinon The Grudge il fait partie de ceux que j'aimerais bien voir aussi, on
m'a dit que ça foutait bien les boules !



Z


Ah mais je ne me sens pas vexé Mona, ce n'est que mon avis personnel, je pense qu'Halloween est un des moins bons Carpenter pour la bonne et simple raison que l'angoisse n'a pas marché sur moi...
Ce n'est pas le cas de The Thing qui à mes yeux est le chef d'oeuvre de tous les chefs d'oeuvres du cinéma d'horreur (et un des plus grands chefs d'oeuvre de l'histoire du cinoche, mais ce n'est
pas l'avis de tout le monde en témoigne l'opinion de Seb sur ce dernier)... Ca se base plus sur le suspense mais rarement il a eu une telle intensité à mon sens... Je te le conseille, les effets
ont un peu mal vieilli mais le film est terrible! ;) Au même titre, Les frissons de l'angoisse et Suspiria de Dario Argento sont des monuments de flippe, l'un plus que l'autre certes mais ils
sont énormes.



Répondre
S


Ce qui est difficile avec ce genre c'est que chacun réagit différemment face aux divers niveaux d'horreur, un truc fera peur à l'un et pas à l'autre. En règle générale il ne faut pas suivre les
critiques avant de se faire un avis parce qu'on peut trouver un film aléatoirement effrayant ou pourri selon notre sensibilité au suspense.



M


Je partage ton avis sur ce film, ça reste bon même si Tarantino en aurait sûrement fait autre chose ... de plus tenu dans le rythme.


Le casting est sa force est qui plus est, cette scène entre Hopper et Walken fait clairement partie de mes scènes cultes tous films confondus. On peut parler de haute voltige même ... le pied
pour le réalisateur hein d'assister à ça !


(Sinon pour ta liste des 100  j'ai point vu L'assassinat de Jesse James ???)


(Sinon aussi sans vouloir contrarier ZeRing au sujet d'Halloween (je ne connais pas les autres films de Carpenter), mais sur celui là c'est justement  "ces temps morts" 
qui tiennent le spectateur en apnée .... tout est suspendu, l'attente rajoute de l'angoisse .... c'est en tout cas comme ça que j'l'ai ressenti, sans parler de cette B.O. absolument
terrifiante)



Répondre
S


Ca risque de me plaire alors, enfin on verra mais j'adore le suspense.


 


L'assassinat de Jesse James par le Lâche Robert Ford, en fait j'ai trouvé que 2h40 était trop longues pour ce film, j'ai réellement commencé à accrocher à partir de la moitié et j'avais trouvé
tout le début un peu chiant (si mes souvenirs sont bons). J'en ai gardé un souvenir mémorable pour la dernière heure et demie, l'évolution géniale de la psychologie des personnages et le final
puissant et grandiose, mais pour le reste j'en garde un souvenir plus mitigé. A revoir peut-être.



Z


Si tu n'as pas reconnu la patte de Tony Scott la-dedans, c'est tout simplement parce que Tony Scott ne l'avait pas encore trouvé à ce moment-là... J'adore True Romance personnellement. Quasi
unaniment considéré comme le chef d'oeuvre, je préfère toutefois Man On Fire et je pense que ce sera également ton cas. ;)



Répondre
S


On verra ça