Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Monty Python - Le sens de la vie

Monty Python - Le sens de la vie

    Après Sacré Graal et La vie de Brian que j'avais adorés il y a quelques années, je me suis attaqué au Sens de la vie hier soir et, même si le rire était toujours au rendez-vous, je dois admettre que le film n'a pas été à la hauteur de mes attentes. L'idée de base est aussi absurde que géniale ; quelques poissons dans l'aquarium d'un restaurant voient leurs camarades se faire manger et réfléchissent au sens de la vie. Lorsqu'un synopsis est déjà à mourir de rire, il est effectivement difficile de tenir les promesses sur une durée d'1h30. Le Sens de la vie est un film inégal qui n'est finalement qu'une succession de sketches tantôt hilarants, tantôt faibles, et il aurait peut-être mérité un autre format.

 

    Pourtant, mon visionnage a commencé dans le rire permanent et j'ai donc, une fois de plus, savouré l'humour absurde et débile des Monty Python à travers le court-métrage d'entrée, puis avec l'introduction des poissons qui m'a fait beaucoup fait rire. Le film enchaîne avec un accouchement des plus loufoques qui a déclenché chez moi, à nouveau, de grands éclats de rire (la façon avec laquelle ils enfoncent les portes de l'hôpital, ou la manière dont ils traitent le nouveau-né, sont à mourir de rire).

    Vient ensuite la séquence "Every Sperm is Sacred" et là, j'ai ri à tel point que j'en ai pleuré. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j'ai ri à ce point, vraiment, c'était magistral.

Monty Python - Le sens de la vie

    Malheureusement, c'est à ce moment que le film atteint à mon goût son paroxysme, la dernière heure s'affaiblit de plus en plus et, à mesure que le temps passait, je prenais de moins en moins de plaisir. La partie sur la guerre est assez fine et toujours dans un ton savoureusement décalé, certes, mais de nombreuses séquences font paraître le temps long, comme la scène ci-dessous qui a extrêmement mal vieilli que ce soit visuellement comme en terme d'humour.

Monty Python - Le sens de la vie

    Puis le film prend une différente tournure en sombrant dans l'humour gras et dégueulasse et là, je l'admets, j'ai été beaucoup moins réceptif. La partie sur le don d'organes est assez facile et attendue et je n'ai pas vraiment compris en quoi ce gros homme qui dégueule de tous les côtés était censé me faire rire, mais je suppose qu'il en faut pour tous les goûts. Seulement, j'ai été assez déçu par cette séquence car il m'avait semblé que les Monty Python étaient capables de bien plus de finesse.

Monty Python - Le sens de la vie

    Bref, un ensemble en demie-teinte donc, car j'ai oscillé entre les pleurs de rire et l'incompréhension, pour finir par un soupçon d'ennui. Un film à voir pour le côté décalé et absurde mais qui a assez mal vieilli par bien des aspects.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article