Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fjögur píanó - de Sigur Rós et Alma Har'el

Ayant une flemme énorme d'écrire en ce moment, il n'y aura pas d'article avant un petit bout de temps même si j'ai déjà vu depuis le début de l'année un sacré nombre de perles qui mériteraient que j'en parle : entre autres L'odyssée de Pi, Le monde de Charlie, Philadelphia, Detachment, Oslo 31 août, Billy Elliot, Wanted, 8mm, Le nouveau monde et évidemment le tout récent Django Unchained qui m'ont tous procuré du grand bonheur cinématographique... J'ai en ce moment beaucoup plus envie de regarder des films que d'en critiquer, pour ceux qui seraient vraiment en manque (on peut toujours y croire !), j'essaie de mettre le plus souvent possible mes critiques sur Allociné, visibles en suivant ce lien.


Mais bref, aujourd'hui j'ai envie de parler d'un clip. A mon plus grand étonnement, je ne l'avais pas vu avant alors que je suis raide dingue de la musique de Sigur Rós, mais quoiqu'il en soit l'assemblage de la musique et des images chez ce groupe islandais me fascine toujours autant, tout en me procurant de véritables moments d'intense poésie. Le clip de Glósóli, notamment, avec cette montée finale très puissante, représente un peu mon idéal du clip, qui n'est pas à dissocier de mon idéal cinématographique.


sigur-ros-shia-labeouf.jpg

Bref, lors de la sortie de leur 6e album Valtari, le groupe Sigur Rós a demandé à 12 réalisateurs (un pour chaque chanson) de s'occuper des clips, sans aucune contrainte artistique ni thématique. On peut retrouver ces clips sur leur site à cette adresse, mais j'ai envie de m'attarder sur celui qui a fait sensation parmi les 12 : le clip de Fjögur píanó, réalisé par Alma Har'el et mettant en scène Shia Labeouf. Tout simplement parce qu'il m'a également fait beaucoup d'effet et qu'il mérite d'être partagé. L'acteur semble dernièrement vouloir sortir du système Transformers/Blockbusters, choix qui l'honore quand on voit le talent qu'il met ici en oeuvre en seulement 8 minutes.


 

 



Je ne vais peut-être pas m'étendre sur la qualité de cette véritable oeuvre artistique car c'est quelque chose d'unique et d'expérimental qui se savoure, tout simplement. Toujours est-il que le clip est magnifique, en parfaite adéquation avec la musique, présentant deux personnages (ou bien les deux formeraient-ils en fait la même personne ?) évoluant dans une ambiance et un univers très étranges. On a presque ici affaire à de l'art contemporain, très bizarre avec une ambiance extrêmement poétique, romantique et mélancolique. Shia Labeouf montre ici toute sa sensibilité artistique et le clip, a priori difficile à saisir, est bien plus profond qu'il ne le laisse paraître. Très symbolique et riche en interprétations multiples, j'ai lu cette sublime analyse du clip (ça vaut vraiment le coup de passer 10 minutes à la lire car elle est très enrichissante) qui m'a sidéré et qui explique clairement l'omniprésence du thème du "Projet MK-Ultra" (Monarch Mind Control), un projet illégal qui consisterait à manipuler mentalement des individus. De quoi mettre la vidéo en parallèle avec l'être humain actuel et sa place dans la société actuelle.


Toute cette théorie laisse en effet supposer que les deux personnages du clip sont manipulés par un groupe extérieur, et que la jeune femme n'est peut-être que le reflet du personnage de Shia Labeouf lui-même, éternellement bloqué dans cette pièce et dans ce corps, qu'il marque chaque jour d'un trait dans le dos comme le feraient des prisonniers sur un mur. Le clip joue habilement sur l'absence de bruit (mis à part évidemment la poétique et planante musique de Sigur Ros) qui rend le clip encore plus vibrant, il est bon de remarquer qu'à 5:35, le personnage féminin (joué par Denna Thomsen) crie silencieusement "What do I have to do to get you out of here ?". La réplique, associée aux images et à tout ce qu'elle implique (deux personnes coincées dans un cycle infernel et infini), donne des frissons. C'est beau, c'est profond et c'est tout ce que j'aime.




Voir aussi : L'article sur Sigur Ros.




Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

French Onion 29/11/2013 19:08

un échantillon de musiques scandinaves qui passent en boucle sur nova ,dont je conseille fortement l'écoute (bon ,y'en a une avec des paroles en anglais mais ça reste top ) :

Asgeir /Going home
http://www.youtube.com/watch?v=weyENZESVL4

Samaris / Gooa tungl
http://www.youtube.com/watch?v=_pKuzdMFE8k

Sebmagic 29/11/2013 21:46

Hey ! Merci, j'essaierai ça quand j'aurai de la connexion :D

Emeline 31/03/2013 15:46


Moi je suis mitigée quand à cette chanson, bien trop longue pour pas assez de variations pour une musique totalement instrumentale. Je la zappe très facilement contrairement aux deux autres
chansons instrumentales présentes également sur Valtari.


Après avec une chanson assez difficile d'accès, je sais pas vraiment si le buzz fait autour de la présence de Shia LaBoeuf aura eu l'effet escompté. Je le souhaite mais...

Emeline 30/03/2013 16:23


A propos de ce clip et de la chanson. C'est un des clips que j'aime le moins. Il a fait le buzz à cause de la nudité de Shia LaBoeuf, je trouve ça assez dommage d'en être réduit à ça et
concernant Fjogur Piano, c'est une des seules chansons de Sigur Ros qui me laisse de marbre. Je la trouve longue et plate. Le fait qu'elle soit instrumentale n'aide pas mais c'est une des seules
que je zappe dès que je peux

Sebmagic 30/03/2013 17:45



Tout le contraire pour ma part. Le fait que ça fasse le buzz uniquement pour Shia Labeouf est pas terrible mais au moins ça a permis de faire connaître le clip et le groupe. Personnellement je
trouve le clip magnifique et je me lasse pas de le regarder, surtout que c'est très proche de ce que j'adore cinématographiquement et visuellement. Qui plus est, je préfère les musiques
instrumentales que les musiques à texte, donc voilà ^^



Farah 15/03/2013 21:11


J'ai noté que vous parliez d'Ezra Miller dans les commentaires. Je n'ai pas vu Le Monde de Charlie mais il est excellent dans We Need.. et dans Anover Happy Day. J'espère qu'il aura l'occasion de
jouer de grands rôles car il en a le potentiel !


Bref, je venais au départ pour vous faire partager un clip de Woodkid. Musique, esthétique et mise en scène sublimes qui je l'espère vous emporteront autant que moi dans le monde de cet artiste !
Il s'agit des clips Iron et Run Boy Run réunis en une seule vidéo : http://www.youtube.com/watch?NR=1&v=RT90rc2cfQU&feature=endscreen . Si vous aimez, le clip et la musique de I Love You
devrait aussi vous plaire : http://www.youtube.com/watch?v=KQu8FOjJXdI .


Oh, et je voulais aussi vous demander si vous aviez vu la bande annonce de L'écume des jours ! Je pensais qu'une adaptation cinématographique du livre de Bors Vian serait tout simplement
impossible tellement l'histoire est improbable mais j'ai été agréablement surprise et cette bande annonce laisse présager un très bon film !

Sebmagic 16/03/2013 00:29



Salut ! Je ne connais rien de tout ça mais je vais regarder, merci !



Katia 16/02/2013 16:01


Mille excuses, je débarque un peu! :)


 


http://www.allocine.fr/membre-Z20100706171326087437897/ 


 


Voici l'accès direct! Ca serait bien plus simple pour que tu puisses consulter mes critiques.

Sebmagic 16/02/2013 16:15



Merci, je l'ai retrouvé avec le pseudo donc pas de problème !



Katia 16/02/2013 01:03


Coucou Séb, 


Je continue de te suivre sur Allocine en attendant que tu aies le temps/ l'envie/ l'inspiration pour réécrire de nombreux articles ici. Comme j'ai pris moi-même beaucoup de retard dans
l'élaboration de mon blog, mais que je garde un bon rythme de visionnage (environ 7 par semaine) je me suis mise à poster mes critiques sur Allocine aussi. Certaines sont plus petites que
d'autres, mais ça me permet de donner mon avis sur un plus grand champ de films. Si ça t'intéresse, je te laisse le lien en bas de ce commentaire. Qui sait peut-être arriverai-je à t'inspirer
quelques oeuvres.

A bientôt.

http://www.allocine.fr/communaute/mon-allocine/films/


(si jamais le lien déconne, c'est Woodyalleniste13) 

Sebmagic 16/02/2013 10:34



Salut ! Effectivement ce lien ne peut pas marcher, parce que ça redirige vers "mon Allociné", mais jevais trouver avec le pseudo, merci !



french onion 30/01/2013 08:33


Pour moi , Shia Labeouf c'est le petit maigrichon dans la guerre des Stevens (la grande époque de KD2A  ) ,
alors le voir dans ce genre de projets un peu underground et expérimental, ça me surprend un peu .


Au moins , il est polyvalent .

Sebmagic 30/01/2013 15:24



Oui pour moi aussi c'est surtout La guerre des Stevens ! Mais apparemment il a décidé d'arrêter de tourner dans des daubes style Transformers et il veut plutôt chercher de ce côté, un peu plus
classe pour le cinéma quand même. Du coup il va devenir très intéressant je pense ce ptit Louis Stevens ! J'ai hâte de voir Nymphomaniac le prochain Lars von Trier.



Aldebaran 25/01/2013 13:50


Lorsqu'un clip de ce genre fait l'objet d'une analyse, nous avons souvent droit à une critique plutôt négative de ce qui y est montré, alors que dans le cas de celui-ci j'ai le sentiment que le
réalisateur cherche à dénoncer tout ce qui peut se rapporter au projet MK Ultra ; car même si nous n'avons pas droit à un happy-end il est clair que pour ceux qui savent décrypter le symbolisme
affiché, ce n'est pas un éloge à la manipulation mentale. En tout cas, ce n'est pas ainsi que le perçois. Par contre lorsque l'on visionne les clips de Rihanna et consorts, les intentions sont
claires et font la propagande du fascisme et de Big Brother.

Katia 25/01/2013 00:06


Bonsoir!
Je comprends tellement ce manque de temps et cette préférence de voir des films plutôt que de les chroniquer... J'enchaîne pas mal ces jours-ci et je ne peux que te conseiller "Restless" de GVS
si tu ne l'as pas encore vu... J'ai mis du temps à le voir car il a été quelque peu malmené par la critique, mais ce n'est franchement pas mérité. Beau, émouvant, poétique et subtil correspondent
très bien au film.

Bons films. A bientôt.  

Sebmagic 25/01/2013 09:23



Oui mais les avis sur Gus Van Sant sont toujours un peu divisés, je suis sûr que Restless est dans la lignée des films du réalisateur !


 


Merci pour le conseil !



Mona 22/01/2013 21:51


Je croyais que tu avais vu We need .....


Ezra n'a que 20 ans ! Imagine le potentiel. Tenir tête et briller au côté de Tilda Swinton n'est pas chose aisée. Et puis il a un visage qu'on oublie pas.


Tu peux aussi le voir dans Afterschool, essai hypnotique sur l'adolescence rappelant une fois de plus l'immense Elephant de GVS.  

Sebmagic 23/01/2013 00:51



Ah ben je vais voir de ce côté alors, j'ai pas entendu parler d'Afterschool !



Mona 22/01/2013 12:49


Arf ... alors dis-moi : comment trouves-tu le p'tit Ezra dans Le monde de Charlie ?


(j'ai lu ton engouement pour le Tarantino)

Sebmagic 22/01/2013 18:58



J'vais faire une petite critique du Monde de Charlie aussi, j'ai adoré le film ! Je connaissais pas Ezra Miller mais il m'a bluffé, j'vais essayer de voir We need to talk about Kevin dans l'année
^^



maxime 22/01/2013 12:43


 je te rassure, je suis pas un gros malade qui prit dieu de voir arriver un nouvel article mais ton site est le premier lien dans mes favoris donc dès que je le vois, je clique. Bref pas de
souci je vais recliquer 2000 fois  d'ici le prochain article de ce que j'ai compris donc bonne continuation et vive dans 3 mois pour le prochain .. ^^

Sebmagic 22/01/2013 18:56



Haha ben si ça se trouve l'article va venir plus vite que prévu, mes envies sont imprévisibles !



Altoy 22/01/2013 12:33


D'accord avec Max... quand je ne sais pas quoi regarder (soit 99% du temps je viens zyeuter ton blog et ton allociné).


Au fait, je viens de voir ta critique dityrambique sur Django Unchained et je dois dire que je ne suis pas d'accord avec toi sur le "manichéisme" du film... En effet, je trouve qu'il y'a un
certain parti pris dans la violence: le noir est présenté comme une victime (les actes barbares qu'il subit sont dramatisés) tandis que le blanc lui subit une forme de violence joussive qu'on
connaît bien au réalisateur.


De plus, ayant lu le scénario je suis un peu déçu de la suppression de certains passages: notament lorsqu'il épèle son nom: il y'a une rupture de continuité car au début du film normalement
Schultz demande comment "Django" s'écrit puis l'autre ne sachant il finit pas l'écrire avec un fameux D silencieux. La grosse partie manquante, elle, est celle où Broomhilda se fait acheter au
marché au esclaves pour finir d'abord par quelqu'un d'autre avant de finir chez Candie (c'était pour moi une scène d'anthologie au même titre que celle des sacs à mettre sur la tête).


Enfin, je dirais que la fin est globalement insatisfaisante. J'aime quand ça se finit mal puis j'ai trouvé exagré le moment où la soeur de Candie s"envole" littéralement (le côté Rodriguez de
Tarantino est ressorti imédiatement accentuant le décalage de violence noirs/blancs).


Voilà...mais j'ai tout de même aimé le film.

Sebmagic 22/01/2013 18:56



En même temps, trouver dans Tarantino des choses exagérées est plutôt commun... Au contraire cette scène m'a fait mourir de rire tant elle est inattendue.


 


Le manichéisme n'est pas si présent que ça, dans Django Unchained y'a du bon et du mauvais chez les noirs comme les blancs (Jamie Foxx/Samuel L.Jackson + Leo DiCaprio/Christopher Waltz), et le
fait d'avoir parlé justement de personnalités comme celle du personnage de L.Jackson était carrément inattendu.


 


Sinon pas de déception côté scénario puisque je ne l'ai pas lu avant de voir le film (et je n'en comprends pas bien l'intérêt) ! Bref, c'est tout bon pour moi ^^



max 22/01/2013 00:08


crois le ou non j'attendai avec impatience un nouvel article j'ai du checker un peu plus de 200 fois depuis le  'to the wonder' dans l'espoir vain de découvrir un nouvel article je dois
vivre par procuration tes découvertes au cinéma n'ayant pas tes moyens pour faire la même chose..

Sebmagic 22/01/2013 01:17



Haha non je crois que tu te moques de moi


 


Même si je n'ai de toutes façons pas le temps en ce moment car j'ai pas mal de boulot, j'ai quand même quelques articles de prévus.