Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mr Nobody - Une grande claque de Jaco van Dormael

          Il est très rare de voir des films qui sortent autant de l'ordinaire, et nous gardent 2h30 constamment captivés et émerveillés. Je ne regrette pas de l'avoir vu car il contient tout ce que j'aime au cinéma. 

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

Mr-Nobody-2007-11

 

-> Lire la suite...

         Ce film est une oeuvre d'art, vraiment de l'art pur, que ce soit au niveau esthétique comme métaphysique. Le film traite un sujet très simple (celui du choix et de ses conséquences) mais de manière très compliquée et très dense. Mr Nobody regorge de trouvailles absolument magnifiques, à commencer par le début et cette histoire d'Ange de l'Oubli. Beaucoup de films traitent de la vie après la mort, mais c'est la première fois que j'en vois un s'attarder sur une possible vie avant la naissance. Même au niveau philosophique, ce thème est passionnant et remet en question l'être humain en tant qu'individu, qu'âme : sans mon corps, qui suis-je ? D'où je viens ? Pourquoi est-ce à moi qu'a été attribué ce corps ?

         Deuxièmement, le film s'accorde le droit de traiter le thème du choix de façon sublime en nous montrant à peu près toutes les options que Nemo Nobody peut envisager dans sa vie, notamment ce fameux dilemme (horrible) qui est à l'origine de tout ce bordel : doit-il rester avec son père ou partir avec sa mère ? De cet unique choix découlent de nombreuses possibilités et Nemo les visualise toutes. En effet, l'Ange de l'Oubli a oublié de lui faire oublier sa vie avant-naissance, du coup il connait exactement son avenir. Mais ce qui est fort et novateur (encore une fois), c'est qu'ici la notion de "vision de l'avenir" n'implique absolument pas l'idée du Destin et de "chemin tracé". Nemo est simplement capable de savoir quelles conséquences vont avoir ses choix afin de faire systématiquement celui qui lui paraît être le meilleur.

         A part ça, le film traite également du Big Bang et d'un éventuel Big Crunch, qui serait l'effet inverse de l'expansion de l'univers. Une théorie sur notre univers développe en effet l'idée qu'à un certain stade, notre univers va arrêter de grandir pour faire machine arrière. Mais "l'espace" comme on l'appelle, porte mal son nom. Effectivement, le film rappelle que selon la théorie des cordes, notre univers possèderait 9 dimensions (voire 10 ou 11 selon les versions), et qu'elles pourraient n'être pas toutes spatiales. On pourrait imaginer deux dimensions temporelles, ou plus. Bref, je ne vais pas expliquer ce que dit déjà le film de façon géniale, toujours est-il que je suis fan de cette thématique, et que de voir un tel film y faire allusion est jubilatoire.


mr nobody20


        Qui plus est, Mr Nobody n'est pas seulement un scénario, c'est aussi un esthétisme impressionnant. Rarement j'ai vu de si belles images, accompagnées d'une BO des plus savoureuses. La mise en scène/la réalisation de Jaco van Dormael est du pur génie ! Le film regorge de trouvailles somptueuses, de petites merveilles visuelles. Quasiment chaque plan nous subjugue avec un nouvel effet, tous aussi intelligents et bien foutus les uns que les autres. C'est carrément de la folie d'en arriver là, je trouve, car toutes les scènes sont des bijoux d'inventivité et d'idées lumineuses. Le montage du film est très particulier et ne fait que rendre compliqué un scénario simple, et c'est fort. La beauté des plans, des mouvements de caméra, les plans fixes sur les yeux, les transitions de dingue, tout est sublime et je dois dire que Mr Nobody est pour moi l'exemple type du film "artistique". Les effets de flou, les ralentis, et un tas de procédés visuels assez novateurs qui nous en mettent plein la vue, ça sort de l'ordinaire.

     Et encore, ce n'est pas tout, car il y a aussi le casting ! Des acteurs qui sont tous absolument hallucinants. Diane Kruger est fidèle à elle-même, toujours aussi ravissante et poignante quand il le faut, de même pour Sarah Polley que je ne connaissais pas. L'élément du casting qui m'a le plus estomaqué est Tony Regbo qui joue le rôle de Nemo à 15 ans (d'ailleurs le casting n'a pas été fait à la légère, tant les ressemblances des acteurs jeunes/adultes sont incroyables). Il est très impressionnant, ultra crédible, tout comme Juno Temple à qui il donne la réplique. Rhys Ifans est également excellent, mais bien sûr comment ne pas parler de Jared Leto ? Ce mec me fascine à chaque fois, avec son regard de taré et sa capacité à nous happer avec lui au coeur de l'intrigue. Et puis le maquillage pour lui faire paraître 118 ans est un sacré travail de malade, chapeau.

       Pour finir, j'ai envie de dire qu'avec tout ça, le film est un sacré bordel pas facile à comprendre, mais un bordel fichtrement magnifique, qui se regarde avec émerveillement à chaque seconde, tout en restant constamment dans la subtilité et la sensibilité. Le film prend son temps tout en nous captivant, s'arrêtant souvent sur les émotions des personnages, sur leurs regards, tout ça avec une photographie de fou. Même le dénouement, après réflexion, est tout en beauté et n'est pas si mauvais que ça, au contraire. Bref, j'ai franchement adoré et je ne comprends pas comment on peut descendre ce film : un pur bijou du cinéma, domaine pour lequel le surnom "septième art" prend ici toute sa valeur.


Mr-NobodyAP 2157
  Tiens tiens, ça rappelle pas un autre film avec le même acteur ?  







Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Ce film est une pure merveille pour ne pas répéter ce que tu décris mieux que moi (scénar, casting, mise en scène), pour moi il me renvoi à l'importance du choix.


 
Répondre
S


Ouais, un vrai bon film sur le choix ! C'est rare que ce sujet soit le centre d'un film.



K


Nan c pas ce film du tout XD même si elle joue effectivement. Jviens de retrouver le titre ca s'appelle "Cracks" et Juno Temple et Eva Green partagent le premier role. C assez psychologique et c
très beau visuellement.



Répondre
S


D'accord ! Jamais entendu parler ^^



K


Ah ce film !!!! Deja quand jai vu jared leto au casting jme suis di quil était a voir (tant que jy pense jme souvien pas qu'il ait fait de mauvais film). Il arrive à allier, métaphysique, beaté
et émotion cest dingue !  Tous les acteurs sont excellents (jai personnellement eu un coup de coeur pour Juno Temple que j'avais vu le même jour dans Reviens moi et un film avec Eva Green,
excellent mais dont jai oublié le titre). Je crois que c'est dans ce film quon retrouve les plus belle scènes au monde. Et puis ya vraiment des choses très travaillées. Comme l'intro avec
lhistoire du pigeon et raccord sur la réplique de nemo. Ou le gros plan quand il se regarde dan le miroir la première fois quon le voit avec elise (on dirait pas comme ça mais jai vu le making of
c super dur à faire). Les détails des situations provoquées par leffet papillon (lhomicide involontaire commis par son père ou la pluie qui efface le numéro d'anna). Et en vieux croulant, jared
est juste excellent. (Jadore la facon dont il repond au journaliste qui lui demande "que faisiez vous quand le sexe n'était pas encore...obsolète ?" Quelle horrible phrase XD"


Et puis la musique est magnifique, bref un film parfait beau et qui fait réfléchir.



Répondre
S


Ouep, magnifique ce film ! Pour le film avec Eva Green c'est Alexandre je suppose ?


 


EDIT : Ah ben non j'ai confondu c'est dans Kingdom of Heaven qu'elle joue ^^



S


Y'a un plan que j'ai tout particulièrement aimé, assez simple et pas le plus recherché du film, mais qui dit tout en deux secondes : le gros plan sur le hérissement des poils témoin de l'émotion
du personnage, dit comme ça c'est pas très beau, mais dans le film ça a été hyper efficace pour me faire frissonner moi aussi !



Répondre
S


Je me souviens pas de ce plan-là, faudra que je le revoie !



S


Fait assez amusant : j'ai découvert Mr Nobody aujourd'hui sur les conseils d'une amie. Après lui avoir livré mes impressions, elle me renvoit à la critique d'un certain Sebmagic,
trouvant que nos vision du film sont assez proches


Donc pour moi aussi Mr Nobody est un concentré de tout ce que j'aime au cinéma ! Même s'il reprend un thème vu et revu (l'effet papillon, l'influence des choix sur la vie), il le fait
avec une maestria assez rare (rien en comparaison du récent et très moyen Source Code et ses dimensions parallèles). Mêler la métaphysique à l'imagination enfantine, aux émotions et à la
sensibilité du personnage principal, offre un voyage poétique et onirique dans sa tête. Torrent d'émotions auquel concourent une BO sublime et une mise en scène magnifique. La photo est superbe,
et le montage aussi (deux ou trois longueurs à signifier quand même).


Côté casting je te rejoins totalement sur le jeune Tony Regbo, que j'ai découvert ici, mais qui m'a tout simplement bluffé. Jared Leto, Juno Temple, Diane Kruger, Sarah Polley, Rhys Ifans sont
aussi géniaux mais ça on le savait déjà !



Répondre
S


Marrante la coïncidence


 


Effectivement on a le même ressenti, en plus des émotions, du sujet traité et du casting, ce sont vraiment les multiples trouvailles visuelles qui m'ont bluffé !



M


Ouep, il donne envie celui-là ! Suis pas très très cliente du sujet mais la qualité du visuel vaut le détour d'après toi.


J'dis ça mais j'ai quand même vu Donnie Darko et Inception qui ne sont pas simples non plus.



Répondre
S


Si tu veux te donner une idée :


Bande annonce : http://www.youtube.com/watch?v=2oJJn1VwGbo


Quelques extraits (sans son, malheureusement) : http://www.youtube.com/watch?v=SwUcydyFP60



W


Je me souviens que quand le film est sorti, j'étais mitigé à l'idée de le voir ou pas. Certains le trouvaient sublimes et d'autres complètement nuls. Difficile donc de se faire une opinion. A tel
point que je n'ai toujours pas vu le film et ta critique vient de me le rappeler. Je vais donc essayer d'y remédier car les aspects que tu évoques dans ta critique sont des éléments que
j'apprécie pas mal. Je pense donc que le film devrait me plaire. En tout cas ton article m'a donné envie de le voir, c'est déjà bien :)



Répondre
S


Pareil, j'avais hésité à aller le voir et du coup je regrette !



V


Encore une très bonne critique, qui me donne très envie de voir le film que l'on m'a conseillé à maintes reprises.



Répondre
S


Oui c'est vraiment à voir, je pense, au moins pour s'en faire une idée.



F


Merci pour le lien !


Dommage qu'on nous enseigne pas les choses comme ça ,en cours . Un reportage c'est beaucoup moins chiant qu'une formule .


La théorie d'unification d'Einstein ,c'est juste un truc de fou !


Quand tu penses que ce mec a contredit Newton sur la rapport gravité/vitesse de la lumière et qu'il a voulu intégrer à tout ça l'électromagnétisme pour ensuite dégager une théorie générale
de l'unvers , c'est impressionnant .


J'ai mieux compris l'histoire des différentes dimensions en voyant les planètes glisser et déformer le quadrillage spatial .Idem pour les "cordes" .Sans schéma, tu pannes rien .


Faut quand même avoir une sacrée imagination ou un instinct scientifique vraiment à part pour penser à ça .Je veux dire ... le voir dans sa tête et le retrancrire ensuite en équation .


Bref, j'arrête là , je suis sur un blog de ciné et pas un forum de vulgarisation scientifique 


En tout merci encore pour le lien , j'aurais au moins appris un truc ajd .



Répondre
S


Ouais je suis d'accord, la première fois que j'ai vu cette vidéo et qu'on nous montre comment Einstein a trouvé un moyen de régler la contradiction gravité/vitesse de la lumière, j'étais ébahi
par la beauté de l'explication. C'est clair que la gravité c'est un phénomène vraiment pas intuitif, même si ça semble ne gêner personne !


 


C'est maintenant ancré dans nos têtes que les planètes sont en orbite autour d'autres objets, flottant dans le vide, mais pour expliquer ça faut une sacrée imagination, et le coup de la "nappe"
c'est juste du génie.



H


Je rejoins ton analyse, le film est une splendeur et on se laisse captiver par ces 2h30. Il est très compliqué à comprendre et j'ai tjrs pas tout pigé, mais je crois pas qu'il faille vraiment
chercher à tout comprendre. Le principal c'est que la magie fonctionne, qu'au début on se demande "mais c'est quoi ce film" et on se laisse vite happer par le scénario et finalement petit à petit
on comprend succinctement le cheminement du film. Le thème du choix et de ses conséquences, la théorie qui dit qu'avant la naissance on sait tout, on oublie en naissant... Le thème de la
vieillesse et de la vie après la mort avec la date butoir à atteindre pour "renaitre" (ce rire à la fin quoi.... démentiel ce retour à la vie) ... j'ai bien aimé le concept du big crunch... Et tu
as raison pour les acteurs, les 3 Nobody sont géniaux et les acteurs qui gravitent autour aussi. Donc captivant, et je pense qu'il faut simplement se laisser bercer par la magie de l'instant sans
trop essayer de se triturer les méninges. Mais c'est bien connu, les gens démontent ce qu'ils ne pigent pas. Ils partent du principe que si on pige rien, c'est que c'est mauvais, alors que c'est
peut-être justement une porte ouverte vers notre propre interprétation... Moi j'ai passé un moment jubilatoire,j'avoue ne pas avoir tout compris, mais dans les grandes lignes, j'ai saisi pas mal
de choses et le sujet est super bien traité.



Répondre
S


T'as tout dit !



F


Eh bah dis-donc ! Tu sais défendre un film qui t'a plu !


Par contre, j'ai rien compris à ton histoire de 11dimensions .Qu' il existe deux dimensions temporelles, pareil ,
euh...ça me parle pas  . Le temps c'est le temps , non ?c'est un truc linéaire, enfin , c'est comme ça que le
vois , une frise, avec des années ,des siècles qui s'écoulent ...et nos vies avec .


Enfin, je comprendrai sûrement mieux en regardant le film et en faisant une petite recherche sur le net .



Répondre
S


Oui le temps qu'on connait est linéaire. La théorie des cordes (en gros), c'est que l'univers serait composé de "particules", des sortes de cordelettes qui vibrent. Ce seraient des objets
évidemment minuscules, d'une forme recroquevillée qui contiendraient 6 (7 ?) dismensions supplémentaires.


 


Nous on perçoit 4 dimensions (3 spatiales et 1 temporelle) mais il pourrait y avoir d'autres dimensions "recroquevillées" formant de petits objets composant l'univers. Enfin je suis pas assez
calé pour être sûr que ce que je dis est vrai, mais c'est plus ou moins comme ça qu'ils le présentent dans le film.


 


Y'a un ou deux ans je m'étais fait une soirée wikipédia sur l'univers et j'en étais venu à lire plein de trucs sur la théorie des cordes, et c'est vraiment passionnant. Si tu veux en savoir plus
et de façon super bien expliquée (et très intrigante), je te conseille de regarder les vidéos "Ce qu'Einstein ne savait pas encore". Une émission de 2h qu'était passée sur Arte, très instructive
et juste géniale. La première partie :

http://www.dailymotion.com/video/xhzi7_ce-qu-einstein-ne-savait-pas-encore_news



P


A voir du même réalisateur, donc : Toto le Héros, film qui partage de nombreux éléments du scénario et des trouvailles visuelles !



Répondre
S


Ouais merci du conseil !