Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nine Days - de Edson Oda (1)

Nine Days - de Edson Oda (1)

       Allez, c'est parti pour le visionnage des 10 films qui m'ont été conseillés pour ce premier jeu "Gagne un DVD". On commence donc avec Nine Days, proposé par Marian, dont le synopsis a directement attiré mon attention. Suite au décès d'une jeune femme sur Terre, un homme (ou plutôt, une sorte d'être divin) est chargé de lui trouver un(e) remplaçant(e) pour lui succéder. Après avoir sélectionné quelques candidats / âmes, Will va leur faire passer des tests pendant 9 jours afin de décider qui mérite le plus de naître sur Terre.

Nine Days - de Edson Oda (1)

       Je peux le dire d'office : j'ai adoré ce film d'Edson Oda et je ne peux que remercier Marian de me l'avoir fait découvrir. Nine Days est un concentré de tout ce que j'apprécie au cinéma : de somptueuses images desservant un propos métaphysique fort (mais pas pompeux, ce qui était le risque). Je ne vais pas trop en dévoiler, car le film se vit comme une expérience pleine de mystère et de fascination, mais je dois admettre que certaines scènes m'ont retourné et que je n'ai pas vu passer ces deux heures. Le film est sujet à de nombreux moments d'émotion pure, cette dernière étant renforcée par le côté visuel de certains passages, notamment les vues à la première personne évoquant des souvenirs et des moments de vie.

Nine Days - de Edson Oda (1)
Nine Days - de Edson Oda (1)

       Marian n'aurait pas pu mieux tomber, surtout lorsqu'on lit mon dernier article en date sur la nostalgie des moments passés et la vitesse du temps qui passe. J'y suis sensible et c'était vraisemblablement la période idéale pour me faire découvrir ce film poignant. Rien que l'introduction du film, accompagnée d'une musique sublime, m'a accroché à mon siège et m'a permis de plonger dans cette intrigue sans pouvoir m'en extraire.

 

      Nine Days est une ode magnifique à la vie, aux instants de simplicité et à la beauté de notre monde. En évoquant très régulièrement la chance que nous avons de ressentir, notamment par l'intermédiaire des cinq sens, le film nous rappelle sans aucune mièvrerie à quel point la vie est belle, tout simplement. Dit comme ça, j'ai conscience que ça paraît bête, mais le film célèbre cette idée avec subtilité et brio. A travers une idée de base tout de même très originale (celle du passeur d'âmes qui décide des êtres méritant leur place sur Terre), Nine Days parvient à évoquer de nombreux thèmes comme le bien et le mal, le harcèlement scolaire ou encore les regrets d'une vie passée. D'un côté, nous avons Will, un homme ayant déjà expérimenté la vie sur Terre et déçu par celle-ci. De l'autre, des âmes curieuses et envieuses de naître. Cette confrontation mène souvent à des séquences d'une émotion folle, comme les deux ci-dessous, absolument merveilleuses.

Nine Days - de Edson Oda (1)
Nine Days - de Edson Oda (1)

      Et puis, comment parler de ce film sans mentionner Winston Duke, qui porte le film intégralement sur ses épaules ? L'acteur est magistral et se donne corps et âme pour ce rôle. J'ai réellement pu ressentir la tristesse, l'amertume et le désespoir de son personnage, voué à envoyer des âmes sur Terre, où il a lui-même fait un passage traumatisant. Il m'a réellement bluffé d'un bout à l'autre, jusqu'à la scène finale complètement dingue en émotion. Je suis un peu plus réservé sur l'actrice Zazie Beetz que j'ai franchement du mal à cerner et dont le jeu me perturbe. Je ne parviens pas à savoir si j'apprécie l'aura qu'elle donne à ses personnages ou si je trouve ça "too much". J'avais eu la même sensation pour son rôle dans Joker et je ne sais toujours pas quoi en penser.

Nine Days - de Edson Oda (1)

      Bref, merci encore à Marian pour cette découverte qui impose déjà une barre très haute pour les 9 films suivants. Il m'a apporté une vraie bouffée de bonheur et il entre sans hésitation dans mon top 300.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci à toi pour ce magnifique retour, et très heureux que ce film t'ai plu :) J'ai aussi découvert ce film à un instant similaire dans ma vie, ou j'en avait bien besoin, et mon dieux cette fin... Je suis en train d'apprendre ce monologue (pour ne pas spoiler) afin de pouvoir encrer ces mots en moi à jamais :)<br /> Pour ma part, j'ai été très ému par l'actrice Zazie Beetz, elle a un jeu fascinent, en même temps intérieur et renfermé, et pourtant très ouverte et consciente sur le monde qui l'entoure. Elle apporte un côté lumineux et beaucoup de tendresse au film juste par sa simple présence.<br /> <br /> Tu parlais dans ton article de The Man From Earth qu'il était difficile de trouver des pépites méconnu, et pourtant ce film en fait partis, et je ne comprend toujours pas comment ce film à pu passer sous les projecteurs, personnes ou presque n'en parlent !<br /> <br /> Bref, encore merci à toi, en espèrent que ce film soit diffuser par chez-nous :)
Répondre
S
Et re-merci pour la découverte ! <br /> <br /> Pour ma part je ne sais pas trop que penser de la performance de Zazie Beetz, je crois que cette actrice me laisse un peu en-dehors. Ce qui est sûr c'est qu'elle ne m'a pas spécialement ému, j'ai trouvé son personnage relativement passif.