16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 16:13

           Sonatine est mon deuxième Kitano, après A Scene at the Sea qui m'avait beaucoup plu par sa douceur et sa poésie. Encore une fois, Sonatine est un film à l'ambiance poétique, un peu nostalgique, même si le contexte du récit (une bande yakuzas) m'a moins passionné que l'histoire du surfeur sourd-muet.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

sonatine1

 

-> Lire la suite...

            J'ai donc préféré A Scene at the Sea, mais Sonatine n'en reste pas moins superbe à regarder. Dès les premières secondes du film, on sent que Sonatine va être génial. La musique est emballante, frissonnante, et nous fout directement dans cette atmosphère propre à Takeshi Kitano. Ce film a énormément de points positifs, notamment sa BO donc, mais aussi l'image vraiment très maîtrisée avec une belle photographie et des plans somptueux. Tout est fait pour nous faire ressentir une véritable poésie, le film étant moins concentré sur son scénario que sur les images. L'histoire est en effet suffisamment intéressante pour nous tenir en admiration devant les jolis plans, mais avec quelques flottements cependant.


sonatine           En fait, l'histoire des yakuzas est éclipsée par une multitude de scènes plus contemplatives, on ne peut pas dire en effet que Sonatine soit un film d'action. Et c'est tant mieux, car j'avais justement peur que le film ne tombe là-dedans. A la place, on voit notre bande s'amuser sur la plage, et Murakawa se trouve être un enfant dans l'âme avec son sourire impérissable. Ils jouent au freesbee, font de la lutte, construisent des pièges dans le sable comme des gamins. Et ça fait rire, car Kitano ne tombe pas dans le cliché habituel du yakuza "gros dur". J'ai donc beaucoup aimé ce point, même si parfois j'ai pu avoir tendance à trouver le temps long. Néanmoins, de nombreuses scènes sont magnifiques, pour n'en citer qu'une : la scène de la roulette russe sur pierre-papier-ciseaux. Passage absolument génial, frissonnant, grâce bien évidemment à Takeshi Kitano qui livre une prestation incroyable d'un bout à l'autre du film. Bref, Sonatine aura plus été pour moi une comédie poétique qu'un film policier, avec des personnages atypiques très drôles (les deux gars qui profitent de la pluie pour se shampouiner, hilarants), mais surtout de grands passages mélancoliques et sublimes (la fin du film est incroyable). Le seul mot qui me vient à l'esprit quand je pense à ce film est indubitablement "poésie", comme je l'ai répété à de nombreuses reprises au cours de l'article et je pense que le mot définit bien l'oeuvre de Kitano (du moins ce que j'ai pu en voir pour l'instant). Le film s'attarde plus sur la mentalité et la psychologie de ses personnages que sur l'histoire de yakuzas et de bandes rivales, laquelle m'a finalement peu branché. Un bon film donc, à voir pour passer un très agréable moment et qui me donne envie de découvrir Hana-Bi.



      






Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Critiques de films

commenter cet article

Commentaires

Ze Ring 05/11/2011 19:00



Tiens, l'ami, si ça t'intéresse :


http://www.amazon.fr/Special-Kitano-Takeshi/dp/B00527NXMI/ref=pd_luc_sbs_02_02_t_lh


Aniki et Zatoichi sont géniaux... Pas vu Takeshis par contre.



Sebmagic 05/11/2011 19:05



Pourquoi pas, je vais y réfléchir ! Merci



Ze Ring 20/10/2011 17:05



Non c'est OutrageS de De Palma que je t'ai conseillé, qui est un film sur la guerre du Viet-Nam avec... Marty McFly et Sean Penn.



Sebmagic 20/10/2011 17:10



Ah ben voilà je savais bien que ça me disais quelque chose



Ze Ring 20/10/2011 12:46



De ce que j'ai cru comprendre, Outrage est également le film le plus vide et par extension le moins bon de son auteur... J'avoue être perplexe, en tant que fan de Kitano je le verrai mais pas
pour plus de 2-3€



Sebmagic 20/10/2011 13:55



Héhé, je croyais que c'était toi qui me l'avait conseillé, j'ai dû me gourer !



david 19/10/2011 22:20



C'est plaisant de voir de temps à autre des films asiatique qui supplante un peu le cinémas occidentale, de plus en plus entre japon, chine, corée je me régale.


Je te conseille Outrage de ce réalisateur, qui est tout récent, il m'a beaucoup surpris comme beaucoup de films asiat par la fraîcheur dans la façon de  jouer, je dirais presque même plus
naturelle que dans les film occidentaux.


 



Sebmagic 19/10/2011 22:52



Merci du conseil, j'ai déjà entendu parler de Outrage effectivement !



Ze Ring 16/10/2011 18:25



P.S. Ton lien "Lire la suite" ne mène nulle part!



Sebmagic 16/10/2011 18:26



Ah oui, bizarre ! Merci de le signaler.



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -