Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

        Voir son visage m'apaise et me bouleverse à la fois. Robin Williams nous a quittés en 2014 et ce fut l'une des rares fois pour lesquelles j'ai pleuré la disparition d'une célébrité. Ce 11 août a été pour moi un choc inattendu et terrible dont j'ai toujours, au fond, du mal à me remettre. Le visage de Robin Williams habille ce blog depuis que j'ai décidé de le reprendre et ce n'est pas un acte anodin : j'aime voir ce visage et ça me permet de rendre constamment hommage à l'un des comédiens qui m'a le plus touché dans ma vie.

 

       Alors il était temps pour moi de faire un article sur Monsieur Robin Williams, cet acteur qui m'a accompagné depuis ma plus tendre enfance avec Jack, Jumanji ou Flubber, qui a marqué une génération d'enfants avec Hook, qui m'a ému aux larmes dans Le cercle des poètes disparus ou Will Hunting, qui m'a fait rire tant et tant de fois, comme dans Mrs Doubtfire. Et, surtout, sa carrière est marquée par des rôles pourtant pas si courants au cinéma : il interprète souvent des enfants bloqués dans des corps d'adultes (Jumanji, Jack, Peter Pan...). Robin Williams était visiblement un comédien apprécié de ses pairs, qui ont tous - sans exception - vanté à quel point c'était un homme doux, bon et talentueux. Je vous jure, rien que d'écrire ses lignes, j'en ai presque les larmes aux yeux. Pour moi, il avait à la fois la figure d'un grand-père paisible, drôle, émouvant et inspirant et celle d'un enfant rieur, farceur et candide. Son sourire est sans égal, ses expressions de visage sont inoubliables.

 

     Bordel, tu nous manques mon vieux. Tu manques au cinéma, tu manques à toute cette génération qui a grandi avec toi, tu manques à tous ceux qui ont ri et pleuré en te voyant. Voilà, je pleure. Ça fait plus de 7 ans, et je regrette de ne plus te voir à l'affiche de mes cinémas. Je suis si triste, alors que je ne t'ai jamais connu. Bref, je vais arrêter mon blabla avant de ne plus pouvoir interrompre mes larmes.

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

       J'avais envie de faire un petit top de ses films dans cet article, pour revenir sur ce qu'il représente pour moi dans le monde du cinéma. Je ne vais pas épiloguer des heures sur chaque film ; juste raconter en quoi Robin Williams me semblait indispensable au cinéma. Attention, je n'ai vu qu'une petite partie de la filmographie de Robin Williams. En fait, ça se résume à 12 films seulement, mais 12 furent suffisants pour me marquer à vie. Je ne parlerai donc que de ceux que j'ai vus et je ne mentionnerai pas son travail de doubleur notamment dans Aladdin, où il fait la voix du génie. Voici mon top 12 des rôles de Robin Williams.

 

     1 - Will Hunting : le psychologue

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

      J'ai tellement de choses à dire sur ce film, qui figure dans mon top 50 et n'en sortira jamais, que je n'ai toujours pas écrit d'article à son sujet sur le blog. Will Hunting est pour moi l'un des meilleurs films de tous les temps. Le meilleur rôle de Robin Williams, le meilleur rôle de Matt Damon, probablement le meilleur rôle de Ben Affleck, mais aussi le meilleur film de Gus Van Sant. Alors, oui, je suis prof de maths et je suis peut-être influencé par la thématique du film, mais Will Hunting porte selon moi surtout sur la psychologie. Robin Williams y est exceptionnel. Chacune de ses scènes est une leçon d'acteur. Je pense qu'il n'y a pas meilleur exemple que ce film pour décrire à quel point le visage de Robin Williams est accueillant, apaisant, rassurant. Son monologue sur le banc, ses blagues, ses répliques sérieuses, tout sonne juste. Il parvient à être drôle une seconde, puis émouvant la suivante. Ce rôle taillé pour lui était juste parfait. Ce n'est pas le but de cet article, mais un jour, je ferai un immense article pour décrire à quel point Will Hunting fait partie de ces films qui me suivront toute ma vie.

 

     2 - Le cercle des poètes disparus : le capitaine

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

       Un film magnifique. Robin Williams y fait figure de professeur inspirant et dévoué à son métier. Le cercle des poètes disparus est une merveille poétique et dramatique, un film qu'on n'oublie pas. Le rôle de Robin Williams est si intense et si juste qu'il lui colle à la peau. Revoir le visage de M. Keating en écoutant la musique du film est totalement bouleversant.

 

     3 - Mrs Doubtfire : le père aimant

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

      A chaque fois, j'oublie à quel point Mrs Doubtfire dépasse le simple film comique et familial. Puis, lorsque je le revois, je me reprends toujours une claque. Mrs Doubtfire est un drame bouleversant sur le divorce et les liens qui existent entre un père et ses enfants. Depuis que j'ai moi-même des enfants, ce film résonne différemment en moi. En plus de montrer ses talents comiques indiscutables, Robin Williams émeut et donne une réelle profondeur à son personnage. Même si c'est un film pour enfants, le personnage de Madame Doubtfire n'est jamais grotesque, comme on aurait pu s'y attendre avec un tel scénario. Brillant.

 

     4 - Jumanji : l'orphelin

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

      Robin Williams dans le rôle d'un enfant qui n'a jamais pu grandir. Voilà un film qui a, comme Jack et Peter Pan, participé à voir l'acteur comme un grand enfant. Même s'il nous fait son show (hilarant), il est incroyablement émouvant dans Jumanji, alors que le film n'est à la base qu'une comédie familiale. Comme toujours, Robin Williams parvient à ramener une touche de sérieux et de réel dans une histoire pourtant surréaliste. Jumanji a marqué mon enfance et, lorsque je le revois aujourd'hui, je le vois toujours avec mes yeux d'enfant. Le spectateur, lui aussi, redevient un gamin face à ce film d'aventures original et complètement dingue.

 

     5 - Good Morning Vietnam : l'animateur radio

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

      Impossible de lire le nom de ce film sans avoir en tête la voix de Robin Williams scandant son cultissime "Goooooooood Morning Vietnaaaaam !". Good Morning Vietnam est puissant, dans le drame comme dans l'humour. L'acteur porte quasiment le film sur ses seules épaules, sorte de one man show cinématographique au propos dénonciateur. Culte.

 

     6 - Jack : l'enfant

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

     Grâce à un scénario habile, Jack est, dans la carrière de Robin Williams, une énième comédie familiale aux relents dramatiques. Un rôle taillé pour lui, tant le visage de l'acteur est lui-même enfantin et innocent. Je pense qu'aucun autre acteur n'aurait pu jouer ce rôle - à part bien sûr Tom Hanks qui a d'ailleurs merveilleusement tenu un rôle similaire dans Big. Le jeu d'acteur de R. Williams est époustouflant : le spectateur, en voyant le film, n'a absolument aucun doute sur le fait que ce personnage soit un enfant. Tout est parfait dans le travail de l'acteur : sa voix, ses postures, ses expressions. Bluffant.

 

     7 - Hook : le Peter Pan parfait

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

     Certains seront révoltés de voir Hook ou la revanche du Capitaine Crochet si bas dans le classement et je dois faire mon mea culpa : Hook n'a jamais été un film de mon enfance. Je ne sais par quelle sorcellerie, mais il est toujours passé entre les mailles du filet, si bien que j'ai découvert Hook très tard (je devais avoir la 20aine). Pas évident pour moi, donc, de capter cette nostalgie que je remarque pourtant avec envie chez de nombreux trentenaires / quarantenaires. Il n'empêche que Robin Williams est encore parfait dans le rôle de l'éternel enfant. Un excellent film d'aventure.

 

     8 - Final Cut : le monteur du futur

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

     L'idée de départ est excellente : Robin Williams interprète un monteur vidéo, chargé de visionner et analyser la vie de personnes décédées (grâce à une nouvelle technologie qui permet de filmer intégralement la vie d'un être humain), pour créer un film diffusé lors des enterrements de celles-ci. J'ai adoré l'idée qu'une image vienne titiller la curiosité et la nostalgie du personnage principal. Cependant, j'ai beaucoup moins apprécié la dernière partie de Final Cut, qui se transforme alors en thriller bas de gamme. Avec un tel acteur, ça aurait pourtant pu être grandiose.

 

     9 - Insomnia : le meurtrier

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

     Rôle assez inhabituel dans la carrière de Robin Williams, il m'est en effet difficile de le voir interpréter la cruauté ou la méchanceté. Pourtant, même si je n'y croyais pas avant de le voir, l'acteur parvient à briller dans ce film de Christopher Nolan. Insomnia, malgré sa fin mémorable et sa sublime ambiance hivernale, restera néanmoins pour moi un film mineur dans la carrière de l'acteur et de C. Nolan.

 

     10 - L'homme bicentenaire - le robot

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

      Un autre film familial pour Robin Williams qui interprète ici un robot domestique qui va, doucement, éprouver des sentiments et s'assimiler jusqu'à faire partie d'une famille. Une sorte de conte magique et feel good, comme sait les faire Chris Columbus. Même si le film est émouvant et touchant, les talents de Robin Williams sont sous-exploités, bloqués par cette carapace métallique. Par contre, on reconnait bien les traits de l'acteur. L'homme bicentenaire reste quand même un film familial plus qu'honnête.

 

     11 - Flubber - le savant fou

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

     Film de mon enfance, une fois de plus, sauf que celui-ci est clairement en-dessous. Quand j'étais moi-même enfant, je sentais déjà que Flubber était nase. Cependant, l'énergie de Robin Williams est démentielle et Flubber vaut le coup d’œil, ne serait-ce que pour le voir sauter et crier dans tous les sens.

 

     12 - La nuit au musée - Théodore Roosevelt

Robin Williams, tu nous manques (Top 12)

       Je trouve assez triste que Robin Williams ait fini sa vie avec cette série de films. Même si La nuit au musée se laisse regarder et que l'acteur y est généralement désopilant, je préfère ne pas me souvenir de lui à travers ce film. Un bon divertissement, sans plus.

 

 

      Bref, voilà tout pour ce top consacré à l'un de mes chouchous. N'hésitez pas à me conseiller d'autres films de Robin Williams afin que je le découvre davantage, car ce grand comédien me manque et manque au cinéma.

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ouah ! Oui quelle filmographie, quel talent... et quelle tristesse: il se savait atteint d'une grave maladie (neuro dégénérative...) et ne pouvait simaginer vivre et faire vivre a ses proches les suites inéluctables a venir dans sa vie
Je pensais retrouver ce (tres ?) bon film dans la liste et non il ny etait pas. Cela fait des annees que je ne lai pas revu mais lhistoire est poignante et basee sur des faits reels dans le milieu de la médecine/ recherche medicale. Le film sappelle L'Eveil (Awakenings) avec aussi Robert de Niro face a lui
Bon visionnage ! (et je nai pas vu Flubber tiens! passé entre les mailled du filet)
Répondre
S
Non je n'ai pas vu L'éveil et même pire : c'est la première fois que j'en entends parler ! Alors je suis sûrement tombé dessus en parcourant sa filmo mais elle est tellement faite de hauts et de bas que je n'ai pas fait attention à celui-ci, merci du conseil !
A
<3
Répondre