28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 14:15

   La fin du film Fight Club a été une petite merveille dans le cinéma. Totalement géniale, imprévisible et belle, elle a également donné au film son rang de "culte". Sorti en 1999, ce film de David Fincher (qui a aussi créé le mythique Seven) met en scène l'excellent Edward Norton, le classe Brad Pitt et la déjantée et talentueuse Helena Bonham Carter dans un thriller des plus passionnants et jubilatoires. 


    Cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vu.

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

fight-club-copie-1.jpg

 

-> Lire la suite...

    La fin de Fight Club a immédiatement hissé ce film très haut. On y découvre que le personnage interprété par Edward Norton (qui n'a pas de nom, ce qui aurait dû interpeller... Je l'appelerai donc Edward Norton par abus de langage) et le personnage de Tyler Durden ne forment qu'un seul et même individu, le second étant le subconscient du premier, où sont tapies ses envies refoulées.

fightclub.jpg
fight-club.jpg

    Le film est vraiment bien fait, notamment lors des scènes entre Edward Norton, Tyler Durden et Marla Singer, la femme qui intéresse beaucoup le personnage principal (qui est aussi le narrateur de l'histoire). Lorsqu'on prend conscience que tous les actes effectués par Tyler Durden sont en fait les agissements d'Edward Norton, on ne peut que trouver ça génial. C'est donc lui qu'il s'est infligé cette plaie sur la main, lui qui se frappait tout seul, qui a osé faire des choses dont il ne se serait jamais cru capable, poussé par sa deuxième personnalité. Lui également qui a couché avec Marla, chose dont il se croyait incapable et qui l'a rendu si jaloux de Tyler Durden... La fin de ce film est vraiment belle, lorsque notre personnage principal ne refait qu'un avec Tyler Durden et qu'il regarde l'explosion de tous les bâtiments comme s'il était au cinéma avec sa copine, sur fond de la magnifique chanson "Where is my Mind" des Pixies.


 

    Je ne vois pas vraiment quoi dire d'autre pour ce final qu'il faut juste regarder et savourer, grâce au talent des trois acteurs, Edward Norton super crédible, qui n'en fait jamais trop, Brad Pitt en personnage légèrement agaçant mais très intéressant et drôle, ainsi que Helena Bonham Carter, abonnée aux rôles excentriques et déjantés qui lui vont si bien (certainement la meilleure actrice des volets d'Harry Potter en Bellatrix Lestrange).

 

       Voir aussi : Les meilleurs films de 1990 à 1999, Les 20 fins de films les plus surprenantes, Seven (fin du film), American History X, La 25e heure.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

medy 08/04/2015 12:43

en parlant de edward norton un magnifique film avec un twist génial me vient à l’esprit "peur primale" avec richard gere à mon sens celui la devrait être classé dans ta liste au même titre que un bon film que j'ai découvert depuis longtemps "prisoners" le twist n'est pas très prenant mais le film nous capte jusqu’à la fin

Leo M 22/01/2015 16:18

Je suis d’accord que Fight Club est une petite merveille. Je le compte comme l’un des meilleurs films que j’ai vus.

pwet 17/12/2013 20:55

Inspiré par le livre de C.Palahniuk qui est n véritable chef d’œuvre ! Choke du même auteur a aussi été adapté mais moins bien mis en scène.

Mister Driver 28/04/2013 19:43

Excellent film qui je trouve est victime d'un peu trop d'incompréhension, parce qu'on m'avais souvent fait la remarque que ça n'est que pour exciter les djeunz. C'est vrai que l'histoire ne donne pas complètement tort à cette idée reçue, qui fait quand même la part belle à la révolte violente face à une société de consommation abrutissante, avec l’esprit "true rebelz" très en vogue chez les jeunes. Mais comment expliquer à ces gens que ce n'est pas que cela, que c'est une critique assez juste quand même de la société actuelle, qu'on se retrouve avec des hommes (le sexe masculin) rendus de plus en plus assagis, dociles, serviables et corvéables à souhait, que la schizophrénie assez subtilement raconté par le film est directement issus de cette société etc. et que, plus dans le film en lui-même, les acteurs sont géniaux, que Brad Pitt joue parfaitement le rôle du double schizophrénique génial et taré d'Edward Norton ? Et bien non, ce film n'est pas que pour les jeunes ados mal dans leur peau, en manque de repère et qui veulent se la jouer rebel !

Yep 25/11/2012 18:44


Fight Club m'a vraiment foutu les boules ! Le film est très complet, il fait le portrait de beaucoup de choses (psychologie, déchéance, société de consommation, finances, travail...), se paie le
luxe d'un twist final, dispose d'une photographie magnifique (Fincher et son style) des acteurs très très bons...


Une fois, quelqu'un m'a dit que l'omniprésence de la narration était une preuve de la faiblesse du réalisateur, qui n'arrivait pas à raconter l'histoire par les images. Il n'a pas tort, dans le
cadre du cinéma en général, comme dans Lord of War (pas terrible) ou la voix de Nicolas Cage est chiante et n'a pas d'intérêt à part de faire avancer l'histoire. Mais dans Fight Club, Orange
Mécanique, Amélie Poulain cette narration est indispensable, ce n'est pas une faiblesse mais bien une force, encore plus dans ce film puisqu'elle met en valeur le conflit intérieur de Edward
Norton.


De plus à la revision le film est un délice : on voit bien l'apparition progressive de Tyler Durden dans la vie du protagoniste, qui rejette peu à peu la société et sa propre image, et ce bien
avant leur rencontre dans l'avion, c'est du délice.

Sebmagic 25/11/2012 20:02



La voix off peut sublimer un film comme le gâcher, il suffit de bien savoir l'utiliser ! Le pire film avec voix off reste Tanguy selon moi, et le meilleur probablement Sin City !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -