Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Ligne Rouge - Merveille de Terrence Malick

          Rien à dire... C'est certainement l'un des plus beaux films de guerre jamais créés : des images puissantes, accompagnées d'une BO poignante, servant un propos intelligent, servies par un casting de taré, et réalisées par un cinéaste de génie. Ce film est un incroyable assemblage de qualités qui laisse bouche bée.

 

Indice Spoiler :  Spoiler2

 

thin red line 6

 

-> Lire la suite...

            Deuxième film que je vois de Terrence Malick (avec The Tree of Life) et deuxième grande claque. Quand je vois ça, je me dis que la rareté du réalisateur est une chose regrettable pour le cinéma. La Ligne Rouge, comme tous les bons films de guerre, utilise des images brillantes au profit d'un propos touchant et percutant. Par l'intermédiaire d'une voix off qui rappelle celle de The Tree of Life, Terrence Malick fait réfléchir le spectateur sur l'intérêt de la guerre, sur le sens de la vie, sur la place de l'homme dans ce monde, et j'en passe. Je me souviens qu'avant, j'avais beaucoup de mal avec les films de guerre (ou plutôt des a priori très négatifs parce que je n'en avais pas vu des masses). Mais ces dernières années j'ai enchaîné Full Metal Jacket, Les Sentiers de la Gloire, Apocalypse Now, Voyage au bout de l'enfer et La Ligne Rouge, et je ne peux que constater mon erreur d'avoir mal jugé un genre cinématographique aussi riche et intéressant. Je n'ai pas grand chose à dire sur La Ligne Rouge tant ce film semble parfait, réfléchi et extrêmement précis sous tous ses aspects. Il n'y a rien à enlever ni à ajouter, chaque chose est là pour une bonne raison et je ne peux qu'être impressionné par le perfectionnisme du bonhomme.


thin red line          Malick filme la guerre de la façon la plus sublime qui soit, à l'aide de travellings somptueux et d'une caméra proche du sol qui nous donne l'impression de ramper aux côtés des soldats dans les hautes herbes et permet au cinéaste de faire du thème de la nature un sujet omniprésent (comme dans The Tree of Life). L'affiche du film résume entièrement son propos en nous montrant des hommes cachés, aux regards à la fois désespérés et à l'affût. Pour un film de guerre, il s'installe assez lentement (je veux dire que le premier coup de feu arrive assez tard alors qu'on est au coeur de la guerre dès le début) mais je n'ai fait que savourer pendant 3 heures qui passent à une grande rapidité. Toute la première heure est pleine de tension, nous présentant des personnages très variés. La diversité des personnalités des soldats et la qualité du casting sont à se sortir les yeux de la tête. Chaque personnage a une réaction différente face à la guerre, et chacun est représenté par un grand acteur, on peut dire qu'en terme de "All Star Movie" ce film bat des records. Sean Penn est excellent, au même titre que Ben Chaplin qui sert de personnage principal à la dernière partie du film. Adrien Brody est extrêmement touchant en soldat horrifié par ce qu'il voit, son regard est purement déprimant et il sait bien le faire. Jim Caviezel, le "déserteur" nous montre un soldat qui se sent bien loin de ce monde terrible et sa dernière scène est mémorable. Nick Nolte joue le Lieutenant strict et autoritaire qui aboie des ordres sans en comprendre les enjeux, sacrifiant ses soldats comme des pions sur un échiquier. Elias Koteas est certainement l'un des personnages les plus passionnants (la scène lors de laquelle il contredit son supérieur trois fois de suite est sensationnelle), tandis que Woody Harrelson nous offre une scène des plus cultes (la scène de la goupille, complètement triste et surprenante). Et puis à côté on a plusieurs apparitions de John Cusack, Miranda Otto, Nick Stahl, John Travolta, Jared Leto, Thomas Jane, John Savage, John C.Reilly, George Clooney et j'en passe, oui rien que ça !


thin red line 1
thin red line 4
thin red line 5
thin red line 3

              On pourrait penser que cet étalage de stars n'est là que pour faire beau, car un casting ne fait pas un film (souvenons-nous... Astérix aux Jeux Olympiques...), mais même pas. Chacun d'entre eux est impliqué dans son rôle (même les simples acteurs "clin d'oeil"), ce qui donne un film monstrueux. A côté de ça, la réalisation est dantesque, alternant les flashbacks sublimes et poétiques à la Tree of Life et les fusillades poignantes qui prennent aux tripes. A titre d'exemple : l'attaque du village japonais une heure avant la fin du film, qui est pour moi la meilleure scène du film et certainement l'une des meilleures scènes de guerre jamais tournées. La virtuosité de la caméra nous fait vivre cet assaut tragique et émouvant, assourdissant nos oreilles avec l'une des plus belles oeuvres de Hans Zimmer, j'ai nommé The Journey of the Line, tout en nous montrant que le camp "ennemi" est tout aussi désemparé et choqué par cette guerre. Les plans centrés sur les japonais en détresse sont à pleurer et toute la séquence est un immense morceau de génie. Tout en adoucissant le ton du film, la voix off ("Etais-tu aimé de tous ? ... Sache que je l'étais aussi") ne cesse de nous faire réfléchir sur la condition de ces soldats et sur l'absurdité de la "haine contre l'ennemi" par des hommes qui se contentent de tuer sans savoir qui ils tuent réellement. Certains personnages, bouleversants, en perdront leur esprit. Désolé je n'ai trouvé cette scène qu'en VF :


 


 
thin red line 2

               Bref, une oeuvre magistrale, poignante, visuellement superbe qui m'incite à découvrir encore plus ce mystérieux Malick.








Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
C'est vrai que ce film est excellent, un peu comme une quête métaphysique. Les images sont splendides, très fortes, il y a de l'émotion mais aussi de la critique, pour un premier film de guerre, Malick a parfaitement réussi son coup.
Répondre
K

"La Balade sauvage", ça a l'air sympa aussi, c'est vrai! 


Tu as sans doute raison pour Le Nouveau Monde, c'est juste qu'avec la claque que Malick me met à chaque fois, j'en deviens difficile!  De toute façon, ça reste génial.

Et dans mon précédent commentaire je voulais dire : j'attends que "To the wonder" sorte en Belgique, car ici il se fait attendre (tout comme "The Place Beyond The Pines, d'ailleurs...) et du coup
je trépigne d'impatience, c'est dingue!


 


 
Répondre
S


Ah oui, y'a des films comme ça qui mettent du temps à sortir mais ça renforce le plaisir d'attente !



K

Voilà Seb, je l'ai enfin vu mardi soir! 


Je confirme ton article et ton avis sur le film. J'ai été incroyablement séduite et captivée pendant tout le visionnage du film. C'est défintivement un grand ce Malick, un vrai faiseur
d'ambiance, de transcendance. Il y a quelque chose qui transparait de ses films... c'est assez magique et inexplicable. Je suis contente de constater qu'il est grandiose dans tant de
domaines. 

J'ai aussi vu "Le Nouveau Monde" et j'ai adoré aussi... même si un peu moins la seconde partie en Angleterre. Mais la partie chez les Indiens et les moments entre Smith et Pocahontas sont
tellement resplendissants et envoûtants que ça rattrape tout le reste.

J'attends avec impatience que "To the wonder" sorte en France... et je vais attaquer prochainement "Les moissons du ciel"!  


 


Bonne soirée. 
Répondre
S


Va falloir que je me fasse Les Moissons du Ciel et La Balade Sauvage aussi !


 


C'est vrai que Le Nouveau Monde est peut-être un poil long sur la fin mais la partie en Angleterre est quand même assez courte. Et puis ces quelques minutes de conclusion sont magnifiques...



K

J'en prends bonnes notes! :)


Je vais de toute façon privilégier "La Ligne Rouge", "Voyage au bout de l'enfer" et "Apocalypse Now", mais j'ajoute "Full Metal Jacket" et "Les Sentiers de la Gloire" à ma liste de films à voir
prochainement. Mais, je suis dans le même cas que toi ma liste atteint des sommets de longueur, ça fait presque peur (mais c'est ça qui est formidable!). Je te tiens au courant quand j'en aurai
vu quelques-uns!  
Répondre
S


Oui heureusement que les listes sont longuessinon on aurait vite fait d'épuiser le plaisir ! Même si le plaisir de revoir et revoir certains films est génial.



K

Je vois bien ce que tu veux dire, car personnellement j'étais plus attirée par les films dont la toile de fond est la guerre ou ceux qui utilisent le cadre belliqueux pour raconter quelque chose
de "plus spécifique" (Cf. "La Liste de Schindler", "La vie est belle" ou encore "Le pianiste"). Toutefois, je me rends compte qu'il y a plein de films dit "de guerre" que j'ai loupé et qui
semblent offrir des réflexions super intéressantes et des oeuvres cinématographiques très puissantes. Du coup (et pour rattraper mes manquements), "Voyage au bout de l'enfer" est sur ma pile de
DVD à voir prochainement, "La Ligne Rouge" me sera livrée lundi prochain ainsi que "Apocalypse Now". Si j'adhère bien à tout ça, j'attaquerai le Kubrick et "Platoon"! ;) 


Sinon, "Né un 4 juillet" est dans mon armoire à DVD depuis des semaines (je l'ai eu à 1 euro), l'as-tu vu ? 
Répondre
S


Non, Né un 4 juillet ne m'intéresse pas particulièrement... ni le Platoon d'ailleurs. Mais je suis sûr qu'il sont excellents également.


 


Voyage au bout de l'enfer, Apocalypse Now, La Ligne Rouge et Full Metal Jacket sont typiquement des films de guerre qui ont autre chose à raconter que la guerre, des choses bien plus puissantes
et plus passionnantes que la guerre elle-même. On peut rajouter aussi un autre chef d'oeuvre de Kubrick qui est Les Sentiers de la Gloire, sublime avec une fin vraiment très mémorable et
marquante. Peut-être même à voir avant Full Metal Jacket.



K

Merci! Tu confirmes l'impression que j'avais donc c'est plutôt cool!


Et je suis bien d'accord, car "Le soldat Ryan", c'est typiquement le genre de films qui ne m'intéressent pas. 
Répondre
S


J'avais de gros préjugés sur les films de guerre avant, car j'avais en tête justement les films du style Soldat Ryan, mais depuis que j'ai vu La Ligne Rouge, Voyage au bout de l'enfer, Apocalypse
Now ou Full Metal Jacket, mon avis a bien changé !



K

Bonsoir Séb, 


Ayant aimé ce que j'ai vu de Malick, j'aimerais tenter "La Ligne Rouge" prochainement, mais peux-tu me confirmer qu'à part la scène des corps déchiquetés la violence physique n'est pas trop
présente ? Parce que je t'avoue que les films de guerre qui vont à fond dans la "boucherie" me bloquent vite (Cf. Le soldat Ryan). 

Merci d'avance pour ta réponse.  
Répondre
S


Ah non ce film ne va pas du tout dans la boucherie, c'est du pur Malick ! Et les films de guerre violents style Soldat Ryan sont en fait assez rares parmi les chefs d'oeuvre ^



L

Excellent article! La scène de l'attaque du village me retourne à chaque fois, j'en sors noué! Du grand cinéma, qui filme la guerre avec une poésie sans pareille, nous faisant réfléchir sur son
absurdité (surtout qu'il ne s'attache qu'à la prise d'une colline qui nécessite tant de perte...)
Répondre
S


Oui il parvient à resté focalisé sur cette colline pendant pratiquement tout le film, c'est du grand art.



2

Très bonne critique et analyse pour ce film génialissime... et puis surtout bravo d'avoir réussi à placer "Astérix aux jeux olympiques" dans une critique d'un film de Malik... franchement,
respect !
Répondre
S


Haha, c'est vrai que c'est un défi pas évident !



I

C'est encore du Malick dans toute sa splendeur! Ce cinéaste a un réel don de mêler l'homme à la nature par le biais de ses films. Impressionant film de guerre qui suggère (comme le dit le com'
au-dessus) et qui nous plonge dans le ressenti de ces soldats. Chaque acteur tient son rôle, ne défaillant  jamais sur la prestation.


Si tu veux voir un autre film de Malick tout aussi majestueux mais dans un tout autre genre, je te conseille de voir "les moissons du ciel"
Répondre
S


Oui j'ai énormément entendu parler de celui-là, et je devrais voir Le Nouveau Monde bientôt quand j'aurai le temps.



H

Bel article... Ton ressenti face à cette oeuvre ne m'étonne guère, même si tu ne laisses montrer tes émotions quand on appuie sur la touche "eject" du lecteur de DVD, je savais que ce film
t'avais pris aux tripes. PLusieurs scènes dans ce film m'ont mis la boule à la gorge... On ne peut que regarder et subir la détresse de ces soldats... La connerie du soldat qui dégoupille sa
grenade à la ceinture, son regard quand il comprend... et puis... jamais un film ne m'a montré l'horreur sans en montrer que de la barbaque. Même si on début du film on voit 2 corps déchiquetés
un long moment, l'après est sublime, il suggère l'horreur sans jamais vraiment la montrer... L'attaque du vilage, et du bunker, on a preque envie d'être du côté des jap par moment... La musique..
sublime... bref... un vrai moment de cinéma à regarder en VO comme tjrs pour les oeuvres de ce genre.


 
Répondre
S


Ouais t'as tout résumé, c'est vrai que les "bons" films de guerre montrent avant tout l'horreur psychologique au lieu de l'horreur physique, je pense que c'est ce qui fait leur force.