28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:14

    Parlons maintenant d'une des meilleures fins de films de ces dernières années. Deuxième chef d'oeuvre de M.Night Shyamalan, Incassable est émouvant, surprenant, extrêmement bien filmé, et nous offre encore un scénario basé sur des personnages profonds et travaillés. S'étant déjà illustré avec la fin très surprenante de Sixième Sens, le réalisateur nous apporte une nouvelle fin très bien ficelée, bien que moins impressionnante que celle de son prédécesseur.  Cet article est centré uniquement sur la fin du film, voir ici pour ma critique complète d'Incassable.  

    Cet article révèle la fin du film, il est destiné aux personnes l'ayant vu.

Indice Spoiler : Spoiler3   

 

incassable2.jpg

 

-> Lire la suite...

    Comme cette scène finale de 5 minutes est absolument sublime et remplie d'émotion, je vous la fais partager via une vidéo Youtube. Elle est en anglais mais comme cet article est destiné aux personnes ayant vu le film, vous n'aurez pas de problèmes de compréhension en la revisionnant.



 

    Quelle fin de film magistrale ! Tout est expliqué en 4 minutes, avec l'émotion présente.

    On comprend à quel point Elijah (joué par le talentueux Samuel L.Jackson) est obsédé par la recherche de sa propre identité, puisqu'il n'a pas trouvé David (Bruce Willis) par hasard. En effet, on apprend que les attentats réalisés sur le train, sur l'immeuble en feu et le stade n'étaient pas anodins, et étaient encore moins des accidents. C'est donc Elijah qui est à l'origine des ses drames, et cette vérité s'impose comme une évidence à nos yeux quand on comprend le personnage. C'est un être très tourmenté par son handicap (ses os se brisent avec une extrême facilité), qui a absolument besoin de savoir qui il est. Il a besoin de savoir qu'il n'est pas une erreur dans la nature, qu'il fait partie de l'équilibre, qu'il est là pour ajuster la balance.

incassable4.jpg

    Afin de vérifier son hypothèse, il lui a donc fallu trouver son exact opposé, quelqu'un qui ne serait jamais malade, qui serait extrêmement solide. Un "super-héros" capable d'échapper à toutes les catastrophes.
 
   Le scénario est vraiment bien foutu, car on se demande parfois pourquoi Elijah tente d'aider David à ce point, pourquoi il souhaite à tout prix le rendre heureux et lui faire comprendre ce qu'il est. La fin explique ça très clairement. Le plus beau de ce film, c'est vraiment ce speech final d'Elijah, s'adressant à David... Emu, il lui explique qu'enfin, pour la première fois de sa vie, il est heureux, car il connait sa place, il sait qui il est, et ceci grâce à David, son opposé. Et la fin du film est tellement émouvante, notamment la réplique d'Elijah (à 3:20 dans la vidéo) : "Now that we know who you are, I know who I am... I'm not a mistake...". On ressent toute l'émotion, tout le bonheur qui le submerge, et c'est vraiment magnifique. Et la musique nous aide vraiment, avec la sublime composition de James Newton Howard, intitulée "The Orange Man" si je ne m'abuse.

incassable3.jpg

    Et la référence aux mangas, à la confrontation héros/méchant qui est la base de toute sa théorie, est vraiment magnifique. Tout les oppose, excepté leur amitié. Une belle fin pour ces deux personnages qui finissent tous les deux complètement transformés. Elijah se fiche d'aller en prison, il est maintenant en harmonie avec lui-même, il peut s'accepter et arrêter de se morfondre sur ses malheurs, car il sait qu'il est là pour une raison, qu'il est essentiel. De même, bien que David semble vexé par les crimes d'Elijah et le dénonce aux autorités, il ne peut (après réflexion) qu'éprouver de la gratitude pour la personne qui l'a libérée. La personne qui lui a rendu sa place, qui lui a ouvert les yeux. La toute fin avec arrêt sur David (à 3:53 sur la vidéo) est d'une beauté renversante, certainement le meilleur passage du film. C'est incroyable de voir à quel point Bruce Willis peut transmettre une forte émotion en un seul regard. Il est vraiment le meilleur pour ça, surpassant tous les autres acteurs de loin. Un regard unique, triste, émouvant, que Shyamalan a su merveilleusement exploiter en y superposant une montée d'intensité dans la musique qui était déjà sublime.

 

   Cette fin s'impose comme l'une des meilleures fins de films jamais vue, tant pour son originalité, son twist, et son émotion.



       Voir aussi : Les meilleurs films de 2000 à 2010, Les 20 fins de films les plus surprenantes, Sixième Sens, Sixième Sens (fin du film), Bruce Willis, The Village (fin du film), Le dernier Maître de l'Air, Incassable - Analyse, Samuel L. Jackson.



Partager cet article

Repost 0
Published by Sebmagic - dans Scènes de films-séries

commenter cet article

Commentaires

Felix 04/06/2016 22:19

J'ignorais que les phrases finales ne font pas partie du film original mais qu'elles ont été rajoutées par la suite.

Ceci dit, elle m'ont permis de remarquer un truc : Elijah est le seul élément qui plonge le film dans une ambiance de comics. Il joue comme un personnage de comics en parlant lentement et très calmement. Il a tout du personnage mystérieux de comics (avec ses gants et son manteau long) et on devine qu'il a passé beaucoup de temps à en lire pour que ses rapports sociaux en soit affectés. Il fait des choses de personnage de comics.
Les deux phrases finales ont beau ne pas faire partie de l’œuvre originale, je trouve qu'elles participent à souligner le décalage entre l'univers des comics et le monde réel. Dans le monde réelle, un gentil et un méchant ne se disputent pas à l'infini, dans un schéma d'éternelle recommencement comme Batman et le Joker... Dans le monde réel, David, un tant soit peu responsable informe les autorités et Elijah finit en taule.

C'est quelque chose que j'ai bien aimé dans ce film

Bob 09/05/2016 20:14

"Et la référence aux mangas"

Heu... aux COMICS.

skirleth 21/01/2014 17:34

Ne pas oublier que lors de la sortie ciné, il n'y avait pas les 2 phrases de fin, rajoutées par la suite pour les DVD & exploitation TV (merci le sempiternel politicaly correct !!!): David ne dénonce pas Elijah & celui-ci n'est pas interné.
Une vraie fin ouverte, et pas gnan-gnan, avec le méchant en prison, etc, etc..

gerald 23/05/2013 22:37

je cherche le nom du groupe et de la chanson qui est joué dans la scène ou samuel. l. jakson est dans le magasin de bd

ryda 13/12/2010 22:56



trés bon film c'est vrai que l'on peut se douter un peu de la fin meme si personellement je ne m'en suis pas douter.


je trouve que sixieme sens est mieux et qui merite la 1ere place mais incassable reste un trés bon film qui est a conséllée.



Sebmagic 13/12/2010 23:17



Oui, je ne m'étais pas douté de la fin non plus, par contre au niveau du scénario je trouve Incassable plus soigné et plus intelligent que Sixième Sens. Mais au niveau de la révélation finale
c'est clair que Sixième Sens est le maître des maîtres à mes yeux.


 


Merci pour le commentaire !



Identity

  • : Vol au-dessus du 7e art
  • Vol au-dessus du 7e art
  • : Critiques subjectives d'un amoureux du cinéma.
  • Contact

Recherche Du Bonheur

Syndication (RSS)

http://idata.over-blog.com/3/93/29/14/hatRSS_white.png

Ne le dis à personne

 

Il est strictement interdit de redistribuer, copier, republier le contenu de ce blog sur votre site, blog ou forum

  Ce blog est sous la protection des Droits d'Auteur et de la Propriété intellectuelle. © Vol Au-Dessus du 7e Art & Sebmagic 2010 - 2014.

 

_______________

 visiteur(s) en ligne

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -