Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Il est temps de parler de Keanu Reeves sur ce blog. Après plus de 30 ans de carrière, il semble que la popularité de l'acteur n'a jamais été aussi forte et je trouve son ascension complètement folle. A 57 ans, Keanu Reeves est probablement l'un des mecs les plus cools de notre époque et chacune de ses apparitions ou anecdotes ne font qu'améliorer son image. Les articles expliquant à quel point il est gentleman, respectueux et généreux pleuvent depuis plusieurs années maintenant, et il est très rare de trouver aujourd'hui une personne qui ne l'apprécie pas.

 

      La saga John Wick l'a clairement remis sur le devant de la scène et, depuis Matrix 4, l'acteur semble attirer tous les regards. Cette évolution est incroyable, au point d'avoir le sentiment qu'il existe un concours de la plus belle action de Keanu Reeves dans le monde. C'est à mon goût totalement mérité car, évidemment, tout ce qu'on peut lire sur lui force le respect. Pourtant, toute cette hype autour de lui me fait un drôle d'effet lorsque je repense à cette époque où il n'était pas apprécié à sa juste valeur. Bien avant la création de mèmes autour de sa personne (comme le "What if" ou le "Sad Keanu"), je me souviens que l'acteur était souvent décrit comme fade et inexpressif, et que certaines blagues telles que celle ci-dessous tentaient plutôt de lui donner une image négative auprès du grand public.

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Je n'ai jamais tellement succombé à cette manie car Keanu Reeves a toujours incarné pour moi la cool attitude. Lorsque Constantine est sorti, j'ai immédiatement adoré le côté cool et fun du film, que Keanu Reeves incarnait à merveille, et je n'ai jamais compris toutes les critiques de l'époque sur ce film injustement traité de nanar. Bref, l'acteur m'a toujours plu. Et puis, surtout, j'ai réellement commencé à m'intéresser au cinéma avec l'un de ses films : Point Break. Lorsque ma mère m'a montré ce film, j'ai immédiatement adoré l'acteur, et notamment son duo avec Patrick Swayze. Et puis, vraiment, j'ai eu un petit choc le jour où j'ai découvert Point Break en VOST. Je me souviendrai toute ma vie de ce moment où j'ai décidé de voir Point Break en VO. Je suis resté abasourdi quelques instants en écoutant la voix de Keanu Reeves pour la première fois. Je n'y croyais tout simplement pas.

 

      Je ne sais pas si vous êtes adeptes des films en VF ou VO, mais une fois qu'on a goûté à la vraie voix de Keanu Reeves, il est impossible de revenir en arrière. Son doubleur habituel a une voix extrêmement classe et propre, mais bien plus fluette, alors que Keanu Reeves adopte toujours un ton grave et bourru qui lui donne une personnalité très originale avec un accent bien à lui. Bref, vous l'aurez compris : je suis ravi qu'il soit aujourd'hui sur le devant de la scène, et plus que jamais. J'espère que ce moment de gloire ne retombera pas aussi vite qu'il est apparu en 2018-2019.

 

      Ainsi, je voulais revenir sur quelques uns de ses films en proposant un top 22. Ce top contient tous les films de Keanu Reeves que j'ai vus depuis que je suis jeune et, donc, s'il en manque certains, c'est parce que je ne les ai pas encore vus. C'est donc parti et, si vous détestez cet acteur, alors voilà pour vous :

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)
Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      1 - Point Break

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Je n'ai pas le choix. Aujourd'hui encore, et depuis maintenant 15 ans, Point Break figure dans le top 50 de mes chouchous. J'ai découvert ce film en même temps que ma passion pour le cinéma et c'est clairement l'une de mes grandes madeleines. Tout dans Point Break me semble parfait. Les performances de Keanu Reeves et Patrick Swayze sont inoubliables, dans le Panthéon du cinéma. Ils parviennent à merveille à souligner la difficulté de la relation ami-ennemi qui oppose Johnny et Bodhi. Les thèmes abordés sont à la fois cool et philosophiques et c'est à mon goût l'un des duos les plus iconiques de l'histoire du cinéma. Les musiques m'ont hanté pendant plusieurs années, tout comme la conclusion parfaite et impressionnante.

 

      2 - Matrix

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Tout simplement une révolution visuelle, un scénario en béton et des musiques inoubliables. Matrix aura marqué l'histoire du cinéma à jamais avec un Keanu Reeves impeccable. Article.

 

      3 - Matrix Reloaded

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       J'ai beaucoup de mal à savoir si je préfère le côté précurseur de Matrix ou le côté mindfuck et inattendu de Matrix Reloaded. Dans tous les cas, Neo est clairement l'un des meilleurs rôles de Keanu Reeves. Article.

 

      4 - A Scanner Darkly

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Un film très atypique qui a marqué mon 2021.

 

      5 - L'associé du diable

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      On ne parle quasiment jamais de ce film où Keanu Reeves campe un avocat qui, littéralement, va s'associer au diable, interprété par un Al Pacino fou furieux. Le film est à la fois sombre et farfelu, la musique est diabolique et envoûtante. Quelques scènes sont réellement marquantes et je tenais donc à placer L'associé du diable dans le top 5.

 

      6 - Dracula (1992)

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

        Je suis fou d'amour pour Keanu Reeves, fou d'amour pour Winona Ryder, fou d'amour pour Gary Oldman et fou d'amour pour Anthony Hopkins. Donc, fou d'amour pour Dracula de Francis Ford Coppola. Un chef d'oeuvre.

 

      7 - Speed

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Speed est un exemple. Rarement un film aura réussi à faire tenir sur la longueur son pitch de départ, tout en restant toujours haletant et palpitant, et sans faire l'erreur de tomber dans un grand n'importe quoi dans la deuxième partie. Bien sûr certaines séquences sont exagérées, la vitesse du bus n'est pas toujours cohérente. Mais bon sang, il est impossible de ne pas s'agripper à son siège en regardant Speed !

 

      8 - Matrix Resurrections

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Plus les jours passent, et plus Matrix Resurrections se bonifie dans mon coeur. L'article.

 

      9 - Matrix Revolutions

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

        Matrix Revolutions est à mon goût le film le plus faible de la tétralogie, notamment à cause de scènes de bataille humains/machines bien trop présentes, à la limite d'être chiantes. Cependant, le film est incroyablement efficace et magnifique visuellement. Le combat final est fichtrement épique. Article.

 

      10 - Constantine

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

        Constantine est un pur délire qui se consomme avec un plaisir coupable. Voir Keanu Reeves déglinguer des démons en les insultant et en leur balançant des doigts d'honneur est jouissif. Le mec bute des monstres avec une arbalète. Une ARBALETE.

 

      11 - Knock Knock

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       J'ai évoqué ce film tout récemment sur le blog. Knock Knock est loin d'être un chef d'oeuvre mais Keanu Reeves y est absolument délirant. Du pur fun.

 

      12 - The Watcher

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Keanu Reeves qui joue un méchant, c'est impossible, non ? Et bien non. The Watcher est loin d'être inoubliable mais il offre à l'acteur un rôle extrêmement surprenant et à contre-pied de ses personnages cool et sympa. Dans The Watcher, il s'avère étonnant, amusant et parfaitement crédible, tout comme James Spader en flic paumé. Un film oppressant avec certaines scènes d'une grande puissance (la scène de face-à-face en flashback). Une ambiance aussi envoûtante que stressante.

 

      13 - To the bone

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Ici, c'est le film que je classe en 13e position et non le rôle de Keanu Reeves, car To the bone offre à l'acteur l'un des rôles les moins intéressants de sa carrière. Son personnage est presque inexistant, effacé, à la limite de l'inutile. Le film, quant à lui, est un superbe drame sur l'anorexie.

 

      14 - Les liaisons dangereuses

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Je n'ai qu'un vague souvenir de ce film. Les liaisons dangereuses, c'est surtout pour moi un casting de haute volée. Voir réunis des comédiens comme Keanu Reeves, Uma Thurman, John Malkovich, Glenn Close, Michelle Pfeiffer, c'est assez impressionnant.

 

      15 - Little Buddha

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Little Buddha est très peu connu et pourtant, il mérite le coup d'oeil. Un rôle très original pour Keanu Reeves qui, malgré les défauts du film, se donne à 100% dans le rôle de ce Little Buddha illuminé. Le film fait passer un beau message sur fond de bouddhisme et de philosophie. Parfois lourd, certes, mais bourré de bonnes intentions.

 

      16 - Entre deux rives

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       Une comédie romantique aussi originale dans son principe que convenue dans sa réalisation. Je n'ai, cependant, pas boudé mon plaisir de voir Keanu Reeves donner à nouveau la réplique à Sandra Bullock. L'article.

 

      17 - Le jour où la Terre s'arrêta

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Ce film a clairement participé à la réputation "d'inexpressif" de l'acteur dans les années 2000. Il est clair que son rôle est terriblement dénué d'émotion et Le jour où la Terre s'arrêta est un film mineur dans la carrière de K. Reeves.

 

      18 - Intuitions

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Un casting hallucinant (notamment Keanu Reeves qui excelle en mec bourru et agressif), mais au service d'une trame assez prévisible et pleine d'artifices abusifs. Dispensable, mais se laisse regarder.

 

      19 - The Neon Demon

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

       J'en entends déjà gueuler de loin. Non, The Neon Demon ne m'a absolument pas séduit à l'époque. J'ai rarement été aussi déçu, car le film avait tout pour me plaire à une époque où Nicolas Winding Refn commençait à me mettre des étoiles plein les yeux. Encore aujourd'hui, lorsque je regarde des images de The Neon Demon sur internet, avec toutes ces magnifiques couleurs, j'ai envie de l'aimer. Pourtant, il faut se rendre à l'évidence : je me suis fait chier et j'ai trouvé le propos ridicule et grotesque. Pire que ça, le film m'a paru vide de sens. Si on ajoute à ça que Keanu Reeves y trouve un second rôle parfaitement oubliable, le film décroche la 19e place.

 

      20 - John Wick

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Je vous entends gueuler encore plus fort. Pourtant, même si John Wick a participé à la popularité de Keanu Reeves, j'ai trouvé ce film complètement crétin. L'article.

 

      21 - My own private Idaho

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      J'ai découvert ce film hier soir. J'attendais beaucoup de Gus Van Sant, réalisateur que j'adule depuis de nombreuses années (Will Hunting figure toujours dans mon top 50 et j'ai une grande tendresse pour des films comme Gerry, Elephant, Paranoid Park ou encore Last Days). Mais là, je ne comprends pas. Je me suis rarement autant fait chier devant un film, et je pèse mes mots. Pourtant, avec Gus Van Sant, il y a souvent matière à s'ennuyer, mais ça ne m'était jamais arrivé avec ce cinéaste avant My own private Idaho. Les personnages sans intérêt et sans cohérence s'enchaînent, je n'ai absolument pas compris le propos du film. Après une heure complète à subir des situations décousues et des dialogues dénués de sens, j'ai cru que le film prendrait son envol en débutant une virée à moto à travers les USA. Je m'attendais à retrouver les thèmes chers à Gus Van Sant ; l'errance et la marginalité. Malheureusement, cette idée prend fin très rapidement lorsque le film décide de revenir à des séquences aussi confuses qu'en début de film. Incompréhension totale. Dommage, car River Phoenix était une merveille. Une 21e place un peu dure, mais à la hauteur de ma déception.

 

      22 - Tout peut arriver

Keanu Reeves - La coolitude incarnée (Top 22)

      Aucun souvenir de ce film qui ne m'a clairement pas laissé une grosse empreinte. Je crois que le film est à peu près sauvé par Jack Nicholson (en même temps, quel film pourrait-il ne pas sauver ?). Mais dans l'ensemble, il me semble que c'est cul-cul et idiot.

 

 

 

    Voilà tout pour cette rétrospective Keanu Reeves. Je suis encore loin d'avoir fait le tour de sa filmographie, donc si vous connaissez d'autres pépites, j'attends vos propositions en commentaires !

 

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Ta mère a très bon goût ! J'allais justement dire avant de lire la suite de ta chronique : Point Break ! Un grand film ! Et, le duo qui forme avec PS, une pépite !<br /> Keanu Reeves c'est un peu l'anti hollywood system ! Et quand on voit son histoire personnelle, on comprend mieux pourquoi il est comme ça. J'ai beaucoup de respect pour ce qu'il incarne à l'écran et dans la vie réelle. Je crois que le premier film que j'ai vu avec lui c'était Beaucoup de bruit pour rien. Vu dans le cadre scolaire sur une étude de Shakeaspeare. Il avait le rôle de méchant en plus si je m'en souviens bien !<br /> Oui, il revient plus fort que jamais ! Et, j'ai même envie de dire qu'il prend son pied. Mieux dans ses baskets aujourd'hui qu'avant ? C'est tout le mal que je lui souhaite !
Répondre
S
Ça fait pourtant longtemps que je n'ai pas vu Point Break mais bon sang, il faut que je me refasse ça d'urgence. À force de vouloir trop découvrir de nouveaux films je délaisse mes chouchous.