Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top 15 des scènes qui m'ont marqué en 2021

Top 15 des scènes qui m'ont marqué en 2021

     Qui dit reprise du blog dit reprise des tops annuels. Encore une fois, je vais me faire plaisir en cette fin d'année avec deux classements : mes scènes préférées et mes films préférés parmi ceux visionnés en 2021. On commence donc par le top 15 des scènes qui m'ont marqué cette année (certaines m'ont fait pleurer) parmi les 130 films que j'ai vus. Je précise que le top 5 a été difficile à départager.

 

     Bien évidemment, il y aura de nombreux spoilers dans cet article. Pour vous prévenir, sachez que vous verrez un astérisque rouge pour les scènes qu'il ne vaut mieux pas regarder si vous n'avez pas encore vu le film.

 

     1 - Boyhood, la fin

 

     J'ai beaucoup réfléchi avant d'attribuer cette première place, mais il est finalement évident que la fin de Boyhood a été la scène qui restera le plus longtemps dans mon esprit durant les prochaines années. Richard Linklater me touche profondément. Une scène d'un autre de ses films figure d'ailleurs dans ce top, et il est aussi à l'origine de l'une de mes scènes préférées de tous les temps (la scène "Come here" de Before Sunrise que vous pouvez revoir ici). Il n'est d'ailleurs pas étonnant que la fin de Boyhood soit en première place cette année puisqu'elle fait écho directement à celle de Before Sunrise et utilisant discrètement le même jeu de regards, symbolisant deux personnages qui tombent amoureux. Cette fin de film est magnifique, d'une douceur et d'une beauté absolues. Les couleurs, les regards, les répliques et les silences en font une conclusion merveilleuse. C'est le genre de scènes qui me font dire que le cinéma est grand. 

     2 - Spencer, les paparazzi + la scène dans la maison

 

     Spencer a été pour moi un immense coup de coeur et je ne peux pas me résoudre à choisir une unique scène pour parler de ce film dans le top. Sans trop réfléchir, j'ai déjà en tête trois ou quatre scènes qui m'ont énormément marqué dans ce film, comme la scène du dîner avec le collier de perles ou encore la scène de jeu avec les enfants. Je vais cependant m'en tenir à deux autres. Premièrement, la scène des paparazzi m'a bluffé. Par la mise en scène, par cette caméra qui colle et scrute le personnage sous tous les angles, par cette musique à l'orgue qui impose une tension incroyable, le réalisateur parvient en quelques secondes à nous faire ressentir tout le mal-être de Diana face à cette violation de l'intimité. C'est brillant.

 

       Deuxièmement, je citerai l'une des scènes qui m'a fait pleurer cette année, il s'agit du moment où le personnage craque complètement en repensant à son enfance, avec cet épouvantail qui symbolise son père. Une scène excessivement nostalgique et bouleversante dont j'ai eu du mal à me remettre.

 

     3 - Kaamelott, la scène de la tour

 

     J'ai déjà tout dit à propos de cette scène, par deux fois déjà.

 

     4 - Personal Shopper, la fin

 

     Personal Shopper, s'il peut sembler anecdotique au premier abord, m'a curieusement fasciné et marqué cette année, de manière durable. La fin du film est une séquence incroyable qui m'est restée en tête depuis mon visionnage il y a 3 mois. Ce film m'a captivé de manière inexplicable, il possède une ambiance électrique et confinée qui m'a scotché à mon siège. L'introduction de Personal Shopper m'a embarqué immédiatement dans cette histoire de deuil surnaturelle. Il fait partie de ces films méconnus qui méritent qu'on y jette un oeil, car les thèmes sont traités avec une grande subtilité. La scène finale est magnifique, je n'ai pas pu décoller mes yeux de l'écran pendant ces quelques minutes qui nous éclairent sur l'état d'esprit du personnage principal en révélant toute l'ampleur de son deuil. Superbe.

 

     5 - Your Name, les souvenirs

 

     Your Name fut également l'une de mes belles découvertes de l'année. Je n'ai finalement pas revu le film comme je l'avais dit. Un an plus tard, il a clairement laissé des traces mais je dois vraiment le revoir pour confirmer sa place dans mon top 50. Quoiqu'il en soit, le film regorge de scènes sublimes - certaines m'ont fait pleurer, oui oui vous allez croire que je pleure constamment - mais j'en ai spécialement sélectionné une. Elle est assez peu citée, lorsqu'on parle du film, et pourtant elle m'a marqué comme aucune autre. Il s'agit de la scène lors de laquelle Taki reçoit une vision de l'enfance de Mitsuha. L'animation y est magnifique, avec un grain très particulier, et la séquence est d'une nostalgie folle.

Top 15 des scènes qui m'ont marqué en 2021

     6 - A scanner darkly, regard sur sa propre vie

 

     Encore une fois, Richard Linklater a su me toucher avec un film qui me faisait de l'oeil depuis de nombreuses années. A Scanner Darkly est visuellement épatant et réellement surprenant. Il est clair qu'on n'a jamais vu un film pareil. J'en ai déjà parlé récemment donc je ne vais pas me répéter, mais la scène ci-dessous est celle qui me restera le plus longtemps en tête, notamment grâce à la musique incroyable.

 

     7 - The Lighthouse, introduction

 

     L'introduction de The Lighthouse est formidable et m'a permis d'être happé dans l'histoire en seulement quelques secondes. La présentation des trois personnages (le phare et les deux protagonistes) est à mi-chemin entre un vieux film et une carte postale très ancienne. Le fond sonore marque de manière brutale l'atmosphère qui nous sera imposée pendant presque deux heures. Encore une fois, ce sont des choses qu'on ne voit que rarement au cinéma et ça fait un bien fou. Je vous invite à regarder ces quelques secondes pour vous convaincre de voir cette merveille au plus vite.

 

     8 - Une vie cachée, le choix difficile

 

     J'ai été ravi de pouvoir découvrir un film de Terrence Malick cette année, chose dont je manquais depuis 5 ou 6 ans car je n'avais plus retrouvé une telle magie chez le cinéaste depuis A la merveille. Une vie cachée est magnifique et la scène ci-dessous m'a - une fois de plus - tiré des larmes. La sincérité qui émane de ces deux personnages est sublime et Terrence Malick a le génie de nous émouvoir avec peu de mots. Une émotion intense pour une scène déchirante.

 

     9 - Nous trois ou rien, Philip Glass

 

     J'ai trouvé Nous trois ou rien assez remarquable malgré quelques défauts apparents. Ce qui a notamment fait pencher la balance, c'est cette scène parfaitement inattendue sur fond de Philip Glass. Connaissant et adorant cette chanson depuis quelques années déjà, j'ai été surpris qu'elle apparaisse dans ce film où je n'aurais jamais pensé la voir. Kheiron a su saisir la beauté et l'émotion de cette merveilleuse composition de Philip Glass pour appuyer son propos. Une très belle scène qui m'a donné des frissons.

 

     10 - Searching, les gumbos

 

     Searching est un excellent thriller qui bénéficie d'un principe génial : toute l'intrigue se passe sur un écran d'ordinateur. Même si la fin sombre malheureusement dans une volonté inutile de créer un twist délirant et absurde, le film propose néanmoins de beaux moments d'émotion puisque le personnage principal fait, en même temps, le deuil de sa femme décédée. Il fut impossible pour moi de ne pas retenir mon émotion lorsqu'il tombe par hasard, au début du film, sur une vidéo de sa femme préparant des gumbos avec sa fille. La scène est magnifique et le principe de l'écran permet de montrer l'hésitation et la tristesse du personnage sans un seul mot. Superbe.

 

     11 - Adieu les cons, Mala Vida

 

     Adieu les cons fait partie de ces films français qui ont marqué 2021. Une comédie dramatique parfaitement dosée en terme d'émotion et d'humour, malgré une fin que certains ont pu considérer un peu foireuse. Pourtant, quelques idées font du film une oeuvre mémorable, à commencer par cette scène qui parvient, sans un seul mot et en moins d'1min30, à présenter toute l'histoire tragique du personnage principal. C'est classe, c'est propre, c'est émouvant et très bien fait. Qui plus est, Albert Dupontel fait son Xavier Dolan puisqu'il réussit à faire passer de l'émotion et de la nostalgie avec une musique qui ne s'y prêtait pas forcément à la base : Mala Vida de Mano Negra. Dès lors, cette chanson symbolisera la douleur de cette femme forcée à se séparer de son bébé à la naissance. Il m'est désormais impossible de l'écouter sans penser à Adieu les cons et à cette scène. Brillant.

 

     12 - Matrix Resurrections, la fin du film

 

     Matrix Resurrections m'a surpris, étonné et charmé malgré ses quelques défauts (notamment si on le compare à la trilogie originelle). Parmi toutes les qualités de ce film incroyable, la dernière partie du film est démentielle. Toute la séquence à moto est sublime et complètement dingue, puis l'émotion atteint son paroxysme avec la scène du haut de l'immeuble sous la lumière du soleil, célébrant l'amour indéfectible entre Neo et Trinity. La musique et la mise en scène rendent cette scène absolument somptueuse.

 

Top 15 des scènes qui m'ont marqué en 2021

     13 - The Father, la dernière scène

 

     The Father fut pour moi une incroyable prouesse. Si vous êtes passés à côté, courez le voir et ne lisez pas ce qui suit. Le film est brillant car il permet au spectateur de se mettre dans la peau du personnage principal, en nous embrouillant et en nous perdant dans les méandres de son cerveau malade. Nombreuses sont les scènes marquantes, mais la scène finale demeure la plus poignante. Anthony Hopkins confirme encore à plus de 80 ans son statut de monstre du cinéma grâce à une interprétation folle. Difficile de ne pas s'émouvoir devant cette scène incroyable.

 

     14 - New York Melody, la création musicale

 

     New York Melody (ou Begin Again) m'a également marqué cette année par son incroyable douceur et son côté feel good. La scène ci-dessous m'a fasciné car je l'ai trouvée d'une inventivité inattendue. On y découvre le processus créatif du personnage de Mark Ruffalo, capable d'ajouter mentalement des instruments à la voix du personnage de Keira Knightley pour en tirer le meilleur. Les accompagnements prennent alors forme devant nous car, à mesure que le personnage les imagine, on voit les instruments jouer sans musicien jusqu'à créer un ensemble musical plutôt joli. Un film qui fait du bien.

 

     15 - A Beautiful Day, la scène sous l'eau

 

     A Beautiful Day (ou You were never really here, bordel j'ai jamais capté ce principe de "traduire" un titre anglais... en anglais) est un film d'une grande poésie avec un Joaquin Phoenix absolument magistral. La scène ci-dessous résume à elle seule la beauté de ce film.

 

       Voilà tout pour ce top 15, je n'avais pas fait cet exercice depuis bientôt 10 ans et ça m'a réellement fait plaisir d'évoquer des scènes de films, aussi différentes soient-elles, appartenant aussi bien à des films qui m'ont profondément bouleversé qu'à des films que j'ai moyennement appréciés. Une fois de plus, je remarque que les scènes tristes ou nostalgiques prennent le dessus sur toutes les autres. Visiblement, on ne me changera pas...

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article